• La plus grande usurpation d'identité de l'humanité.

     

     

    Par Nicolas, sur son Blog "Dokimos de la foi":

     

    La plus grande usurpation d'identité de l'humanité.

     

    Le titre de l'article provocateur publié sur le Blog de mon frère J-Y Hamon m'a un peu perturbé alors que son contenu profondément vrai m'allait très bien. Son écrit n'a fait que consolider ce que le Seigneur m'a appris pendant ces dernières années et demander de réformer.

     

    http://jyhamon.eklablog.com/attention-le-jesus-grec-est-un-dangereux-escroc-a47336174

     

    Souvent le Seigneur nous instruit et nous parle par le moyen d'autres personnes, c'est le cas avec ce document. Je vais ajouter mon petit grain de sel. Ne sommes-nous pas sensés être le sel de la terre ? Alors, j'apporterai librement ma contribution et mon grain de sel.

     

    Tout d'abord, ce qui m'a troublé c'est que Jésus soit associé à l'image d'un escroc. J-Y s'en est clairement expliqué, les victimes sont ceux et celles à qui on a volé la véritable identité de Yeshoua le Christ de YHVH pour en faire le « Iesou Christou » gréco-romain et en faire leur Dieu.

     

    Le voleur nous le connaissons bien depuis l'origine de l'humanité. C'est Satan. Il est le père du mensonge, mais aussi le séducteur, l'ennemi de Dieu, qui mettra tout en œuvre pour contrecarrer ses desseins . Satan qui déjà avec Eve a falsifié , détourné la Parole de Dieu . Ce Jésus grec est aussi celui des évangéliques charismatiques ou pas, et de la grande majorité de la chrétienté toutes confessions confondues.

     

    De quoi s'agit-il ?  : oui, il s'agit bien de la plus grande usurpation d'identitédu Père du mensonge, le plus grand vol d'identité de l'humanité. C'est le vol manifeste de l'identité de Yeshoua pour tromper le plus grand nombre de personnes, ceux et celles que Dieu destine à être sauver et les empêcher d'accéder à son salut.

     

    Ce phénomène sociétal est très ancien, le prince de ce monde a rendu le monde captif par ses tromperies et a corrompu ses sujets. Les articles concernant l'usurpation d'identité ne manquent pas dans les médias modernes. Même les écritures en relate une fameuse, avec Jacob qui s'était fait passé pour Esau auprès de son père pour lui voler la bénédiction liée au droit d'aînesse.

    En France, 213.000 personnes sont victimes de cette pratique chaque année. 9 Français sur 10 pensent qu'il est compliqué de faire valoir ses droits dans pareille situation

    Se faire voler son identité , sur le WEB ou dans la vraie vie, une seule fois ou sur le long terme, est un danger dont les Français sont de plus en plus conscients. «Le phénomène n'est plus inconnu», souligne une étude CSA menée auprès de 1002 personnes pour la société Fellowes, spécialisée dans les accessoires de bureau et l'environnement au travail.

    En effet, 86 % des Français ont déjà entendu parler de l'usurpation d'identité, généralement commise à des fins financières - comme une ouverture de crédit - pour obtenir des aides sociales ou de faux papiers prouvant la nationalité française.

    Si ce risque est jugé élevé par 65 % des Français, ces derniers ne se sentent paradoxalement pas visés. Trois sur cinq s'estiment à l'abri de cette mésaventure. Pourtant, l'usurpation d'identité  ferait plus de 213.000 victimes tous les ans en France, avance Fellowes. Dans son étude, cette entreprise, qui a fait appel aux lumières du criminologue Christophe Naudin, soutient que la fabrication et l'usage criminel des fausses identités explosent,en qualité comme en gravité. «La criminalité identitairea sensiblement évolué entre 2005 et 2010. Les vols d'identité se maintiennent à moins de 2%, alors que depuis 2005, les cas d'usurpation d'identité ont doublé (passant de 15 à 30%)», selon cette enquête.

    ...9 Français sur 10 pensent qu'il est compliqué de faire valoir ses droits lorsqu'on est victime de ce type d'infraction... article partiel d' Agnès Leclair  Figaro.fr du 5 11 2011

     

    En donnant à Jésus une autre identité que la sienne, on a réussi à détourner les gens de sa véritable identité et de la vérité qui le concerne. Cela commence par la représentation populaire où on l'a européanisé. On l'a transformé en un européen blanc avec les cheveux blonds et des yeux bleus. Nous sommes bernés par ces courants toxiques qui usurpent l'identité de Yeshoua. Il est bien juif, avec une couleur de peau mate avec des yeux noirs et des cheveux bouclés ou frisés. Maintenant il faut comme le souligne J-Y Hamon s'en tenir à ce qu'il dit de lui-même et de Dieu son Père.

    Yeshoua est bien juif, pas grec, pas arabe, pas égyptien et encore moins indien comme on a aussi voulu nous le faire croire.

     

    L'Eglise naissante avec ses conciles sous la pression des évêques a coupé les racines juives, ce qui a corrompu le christianisme tel que nous connaissons aujourd'hui.

     

    Ephésiens 2 : 10 Car c’est Lui ( Dieu notre Père ) qui nous a faits ; nous avons été créés en Jésus Christ pour les œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous nous y engagions. 11 Souvenez–vous donc qu’autrefois, vous qui portiez le signe du paganisme dans votre chair, vous que traitaient « d’incirconcis » ceux qui se prétendent les « circoncis » ( les juifs ) , à la suite d’une opération pratiquée dans la chair, 12 souvenez–vous qu’en ce temps–là, vous étiez sans Messie, ( les juifs ) privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. 13 Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui jadis étiez loin, vous avez été rendus proches par le sang du Christ. 14 C’est lui, ( Yeshoua : le vrai ) en effet, qui est notre paix : de ce qui était divisé, il a fait une unité.( ici doit s'arrêter la division entre les juifs et les païens convertis. Continuer à cultiver un christianisme messianique et en parallèle d'un christianisme issu du paganisme est une contradiction à ce que nous enseigne les écritures. Nous ne devons toutefois pas mépriser les racines juives qui portent notre foi commune ou rendre le christianisme messianique supérieur. En résumé : judaïser est une erreur et se séparer du judaïsme en est aussi une. Pour moi, un juif qui met sa foi en Yeshoua reste un juif et un païen qui met sa foi en Yeshoua doit recevoir la vraie circoncision. Le juif et le non-juif doivent recevoir tous deux la circoncision du cœur.

     

    Jérémie 9 : 23 Ainsi parle l’Eternel: “Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le vaillant ne se glorifie par de sa vaillance, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse! 24 Que celui qui se glorifie se glorifie uniquement de ceci: d’être assez intelligent pour me comprendre et savoir que je suis l’Eternel, exerçant la bonté, le droit et la justice sur la terre, que ce sont ces choses-là auxquelles je prends plaisir”, dit l’Eternel. 25 Voici, des jours vont venir, dit l’Eternel, où je sévirai contre tous ceux qui sont circoncis sans l’être,

     

    Ezéchiel 44:9 Ainsi parle le Seigneur Dieu: aucun fils d’étranger, incirconcis de coeur et incirconcis de chair, n’entrera dans mon sanctuaire, aucun fils d’étranger se trouvant parmi les enfants d’Israël.

     

    Romains 2:25 Il est vrai que la circoncision est utile, si tu observes la loi ; mais si tu es transgresseur de la loi, de circoncis tu deviens incirconcis. 26 Si donc l’incirconcis garde les commandements de la loi, ne sera–t–il pas réputé circoncis, quoiqu’il soit incirconcis ?...

    28 Car le vrai Juif n’est pas celui qui l’est au dehors; et la véritable circoncision n’est pas celle qui se fait dans la chair, et qui n’est qu’extérieure. 29 Mais le vrai Juif est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision véritable est celle du coeur, qui se fait par l’esprit, et non selon la lettre; etce vrai Juif tire sa louange, non des hommes, mais de Dieu.

     

    Galates 5:2 Moi, Paul, je vous dis, que si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. 3 Et je proteste encore à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est obligé d’observer toute la loi. 4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui vous justifiez par la loi, vous êtes déchus de la grâce. 5 Car, pour nous, nous attendons par l’Esprit l’espérance d’être justifiés par la foi.6 Car en Jésus–Christ ce qui est efficace ce n’est ni la circoncision, ni l’incirconcision, mais la foi agissant par la charité.

     

    Cela doit mettre un terme à toutes ces différences qu'on tente de maintenir entre le peuple juif et les non-juifs, nous sommes tous juifs en Yeshoua en son corps qu' est l'Eglise.

     

    1 Corinthiens 12:13 Car nous avons tous été baptisés par un même Esprit,pour être un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres ; et nous avons tous été abreuvés d’un même Esprit... 20 Mais maintenant il y a plusieurs membres, et un seul corps.

     

    Ephésiens 2:16 Et qu’en détruisant lui–même l’inimitié, il réconciliât avec Dieu, par la croix, les uns et les autres en un seul corps.

    Notre Christ est Yeshoua fils de David et il est bien juif, né sous la loi. 

     

    ( Suite d'Ephésiens 2 : ...Dans sa chair, il a détruit le mur de séparation : la haine. 15 Il a aboli la loi et ses commandements avec leurs observances. Il a voulu ainsi, à partir du Juif et du païen, créer en lui un seul homme nouveau, en établissant la paix, 16 et les réconcilier avec Dieu tous les deux en un seul corps, au moyen de la croix : là, il a tué la haine. 17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient proches. 18 Et c’est grâce à lui que les uns et les autres, dans un seul Esprit, nous avons l’accès auprès du Père ( le juif et le non juif ) . 19 Ainsi, vous n’êtes plus des étrangers, ni des émigrés ; vous êtes concitoyens des saints, vous êtes de la famille de Dieu.( si vous croyez pas au vrai Yeshoua vous n'êtes pas rentré pas dans ce corps de Christ : son Ekklesia.)

     

    Tous ceux qui croient.

    Romains 1 : 16 Car je n’ai point honte de l’Évangile de Christ, car c’est la puissance de Dieu, pour le salut de tous ceux qui croient, du Juif d’abord, du Grec ensuite.17 Car en lui la justice de Dieu est révélée de foi en foi, selon qu’il est écrit : le juste vivra par la foi. 18 Carla colère de Dieu se déclare du ciel contre toute l’impiété et l’injustice des hommes, qui retiennent la vérité dans l’injustice, ( la vérité est retenue captive ) 19 Parce que ce qu’on peut connaître de Dieu est manifesté parmi eux, car Dieu le leur a manifesté. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. De sorte qu’ils sont inexcusables, 21 Parce qu’ayant connu Dieu,ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces : au contraire, ils sont devenus vains dans leurs raisonnements, et leur cœur destitué d’intelligence a été rempli de ténèbres.22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; 23 Et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en des images qui représentent l’homme corruptible, et les oiseaux, et les quadrupèdes, et les reptiles. 24 C’est pourquoi aussi, Dieu les a livrés, dans les convoitises de leurs cœurs, à une impureté telle qu’ils ont déshonoré eux–mêmes leurs propres corps ; 25 Eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et ont adoré et servi la créature, au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! ...

    28 Et, comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, ( Leconnaître en vérité ) Dieu les a livrés à un esprit dépravé, en sorte qu’ils commettent des choses indignes...32 Qui, connaissant le décret de Dieu, savoir : que ceux qui commettent de telles choses sont dignes de mort, non seulement les pratiquent, mais encore approuvent ceux qui les commettent.

     

    L'enjeu auquel Jean-Yves veut nous sensibiliser est capital ! C'est celui de l'identité du Jésus en qui nous croyons.

     

    1 Corinthiens 1 : 9 Dieu, par qui vous avez été appelés à la communion de son Fils Jésus–Christ, notre Seigneur, est fidèle. 10 Or, je vous prie, frères, au nom de notre Seigneur Jésus–Christ, de tenir tous le même langage, et de n’avoir point de divisions parmi vous, mais d’être unis dans une même pensée, et dans un même sentiment. ( Comment le faire si le Christ dans lequel nous croyons n'est pas le même ? voyez plutôt la suite...) 11 Car, mes frères, j’ai été informé, par ceux de chez Chloé, qu’il y a des contestations entre vous. 12 Je veux dire que, parmi vous, chacun dit : pour moi, je suis disciple de Paul ; et moi, d’Apollos ; et moi, de Céphas ; et moi, de Christ. 13 Christ est–il divisé ?Paul a–t–il été crucifié pour vous, ou avez–vous été baptisés au nom de Paul ? 14 Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, sinon Crispus et Gaïus ; 15 Afin que personne ne dise que j’ai baptisé en mon nom. 16 J’ai encore baptisé la famille de Stéphanas ; du reste, je ne sais si j’ai baptisé quelque autre personne. 17 Car ce n’est pas pour baptiser que Christ m’a envoyé, mais c’est pour annoncer l’Évangile, non avec la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue inutile. 18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est la puissance de Dieu. 19 Car il est écrit : Je détruirai la sagesse des sages et j’anéantirai l’intelligence des intelligents. 20 Où est le sage ? Où est le scribe ? Où est le disputeur de ce siècle ? Dieu n’a–t–il pas rendu folle la sagesse de ce monde 21 Car, tandis que le monde, par cette sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. 22 Tandis que les Juifs demandent des miracles, et que les Grecs cherchent la sagesse, 23 Nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs, et folie pour les Grecs ; 24 Mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, le Christ est la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu ; 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu plus forte que les hommes.

     

    L'apôtre Jean nous met en garde !

     

    1 Jean 4:1 Bien–aimés, ne croyez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits,pour voir s’ils sont de Dieu ; car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

    Vous comprendrez que la crainte que Paul a exprimée dans son épître nous pouvons aussi l'avoir et admettre qu' en dénonçant le danger de croire en un Jésus dangereux : un « Iesou grec » n'est pas farfelu ou déplacé.

     

    2 Corinthiens 11 :3 Mais je crains que, comme le serpent séduisit Eve par sa ruse, vos pensées ne se corrompent aussi en se détournant de la simplicité qui est en Christ. 4 Car, s’il venait quelqu’un qui vous prêchât un autre Jésus que celui que nous vous avons prêché, ou un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangileque celui que vous avez embrassé, vous le supporteriez fort bien.

     

    Matthieu 24 4 Et Jésus, répondant, leur dit : Prenez garde que personne ne vous séduise.

    5 Car plusieurs viendront en mon nom, disant : Je suis le Christ, et ils séduiront beaucoup de gens...( Je suis le vrai ) 10 Alors aussi plusieurs se scandaliseront et se trahiront les uns les autres, et se haïront les uns les autres. 11 Et plusieurs faux prophètes s’élèveront, et séduiront beaucoup de gens. ( voilà le résultat, nous en sommes tous témoins )

     

    1 Jean 5 : 20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes en ce Véritable, en son Fils Jésus–Christ. C’est Lui ( Dieu bien entendu ) qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

     

    En mettant en garde les croyants, nous ne cherchons pas à être les défenseurs ou les justiciers de Dieu, mais nous avertissons du danger après libre à chacun de tenir compte ou pas de cette mise en garde.

     

    Matthieu 24 : 23 Alors si quelqu’un vous dit : Le Christ est ici, ou : Il est là ; ne le croyez point. 24 Car de faux christs et de faux prophètess’élèveront et feront de grands signes et des prodiges, pour séduire les élusmêmes, s’il était possible. 25 Voilà, je vous l’ai prédit. 26 Si donc on vous dit : le voici dans le désert ; n’y allez point : le voici dans des lieux retirés ; ne le croyez point. 27 Car, comme l’éclair sort de l’orient et se fait voir jusqu’à l’occident, il en sera aussi de même de l’avènement du Fils de l’homme.

     

    Ne sous-estimons pas cette mise en garde, nous avons tendance à limiter cet appel à la vigilance en pensant que c'est pour la fin des temps, mais nous y sommes !

     

    Luc 21:8 Et il dit : Prenez garde de ne pas être séduits ; car plusieurs viendront en mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ, et le temps approche. Ne les suivez donc pas.

     

    2 Pierre 2:1 Or, comme il y a eu de faux prophètes parmi le peuple, il y aura aussi parmi vous de faux docteurs, qui introduiront secrètement des sectes pernicieuses, et qui, reniant le Seigneur qui les a rachetés, attireront sur eux–mêmes une perdition soudaine. 2 Et plusieurs suivront leurs doctrines de perdition, et la voie de la vérité sera blasphémée à cause d’eux. 3 Et par cupidité ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses ; mais depuis longtemps leur condamnation ne s’arrête point, et leur perdition ne sommeille point.

     

    2 Pierre 3:17 Vous donc, bien–aimés, qui êtes avertis, soyez sur vos gardes,de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté.

     

    L'amour de la vérité n'est pas : voilà bien où se situe le problème de la séduction.

     

    2 Thessaloniciens 2:9 L’apparition de cet impie aura lieu avec la force de Satan, avec toute puissance, avec des prodiges et de faux miracles, 10 Et avec toutes les séductions de l’iniquité parmi ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont point reçu l’amour de la vérité, pour être sauvés.11 C’est pourquoi Dieu leur enverraun esprit efficace d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge 

     

    Ce Christ grec ( Iesou Christou ) est extrêmement dangereux, car il nous a été présenté comme étant le vrai Christ. La pensée grecque a perverti l'Eglise naissante en faisant de ce « Iesou » le vrai Dieu, l'égal du Père et du Saint-Esprit. Ils affirment qu'il est mort sur la croix pour sauver les pécheurs. Ils déclarent même que son salut est par grâce sans les oeuvres de personne. Ils donnent l'impression que ce Christ n'a rien à voir avec celui des sectes et du Catholicisme.

    Le Christ Evangélique qu'on nous a enseigné, c'est le « Iesou Christou » greco-romain qui n'est pas Yeshoua de la Bible et le messie attendu. Les défenseurs de ce Jésus ont utilisé des subterfuges malicieux en sortant des versets des écritures saintes de leur contexte pour en faire des arguments doctrinaux.Ce Christ est le produit d'une manipulation identitaire du Fils de Dieu. Les disciples de ce faux Christ greco-romain ne supportent pas la saine doctrine et la vérité de Yeshoua. Voilà pourquoi ils s'assemblent comme l'ont fait les constructeurs de la tour de Babel pour se sentir forts pour combattre et persécuter ceux et celles qui ne sont pas de leur côté.

     

    Ce Jésus « Iesou grec » est celui qu'une grande majorité de chrétiens évangéliques qui suivent un Jésus qui aime tous les individus sur terre indistinctement et qui veut tous les sauver. Ce « Iesou » ne condamne pas les gens mais le péché ( tout le monde est beau et gentil et tous iront au paradis ). Quelle séduction de leur faire croire cela ! En dissociant le péché du pécheur, ils empêchent les gens de se repentir, voilà pourquoi, il y a si peu de vraies repentances parmi les croyants enseignés de la sorte. Ils retombent toujours dans les même travers. La Bible dit le contraire « celui qui pèche est celui qui mourra. »

     

    Ezéchiel 18:4 Oui ! toutes les vies sont à moi ; la vie du père comme la vie du fils, toutes deux sont à moi ; celui qui pèche, c’est lui qui mourra.

     

    Ezéchiel 18:20 Celui qui pèche, c’est lui qui mourra ; le fils ne portera pas la faute du père ni le père la faute du fils ; la justice du juste sera sur lui et la méchanceté du méchant sera sur lui.

     

    Yeshoua aime mais il aime en vérité et il sauve seulement ceux que Dieu a choisis inconditionnellement et appelés pour recevoir ce salut par grâce. Il hait le pécheur lié par son péché.

     

    Psaumes 5 : 5 Les hommes superbes (orgueilleux ) ne subsisteront pas devant tes yeux ; tu hais tous les ouvriers d’iniquité.

     

    Matthieu 7:23 Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus ; retirez–vous de moi, vous qui faites métier d’iniquité.

     

    YHVH sonde le juste; Il hait le méchant .

    Psaumes 11 : 5 L’Éternel sonde le juste ; mais son âme hait le méchant et celui qui aime la violence.

    Yeshoua ne parle pas des gens qu'ils sauvent mais ce ceux que Son Père lui donne.

     

    Matthieu 11 : 27 Toutes choses m’ont été données par mon Père ; et nul ne connaît le Fils que le Père ; et nul ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu Le ( le Père ) faire connaître.

     

    Ce fût le cas de Saul de Tarse ( qui deviendra Paul ,celui à qui le Fils aura voulu Le ( Dieu le Père ) faire connaître. ) Paul est celuià qui Yeshoua se révéla et révéla le Père : Actes 9:5 Et il répondit : qui es–tu, Seigneur ? Et le Seigneur lui dit : Je suis Jésus que tu persécutes ; il te serait dur de regimber contre les aiguillons.

     

    Jésus n'a jamais revendiqué que nous lui appartenions en propre. C'est son Père qui nous a donné à lui.

     

    Jean 17 :2 Selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés... 9 Je prie pour eux ; je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi.10 Et tout ce qui est à moi, est à toi, et ce qui est à toi, est à moi, et je suis glorifié en eux. 11 Et je ne suis plus dans le monde, mais ceux–ci sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un, comme nous. Lire la suite qui est tellement importante...

     

    L'élection de Dieu est un mystère qui ne doit pas nous conduire à penser que Dieu soit devenu injuste.

    C'est quelque chose qui est difficile à comprendre avec nos raisonnements cartésiens : je dirai mieux avec « la pensée grecque » et de sa démocratie. ( Voyez le monde et sa « démoncratie » inopérante. La théocratie n'a pas cours dans ce monde mais seulement dans le royaume de Dieu qu'il établit dans nos cœurs. )

     

    Romains 9 : 10 Et non seulement cela ; mais il en arriva de même à Rébecca, quand elle eut conçu, en une fois deux enfants, d’Isaac, notre père. 11 Car les enfants n’étaient pas encore nés, et n’avaient fait ni bien ni mal, et afin que le décret d’élection de Dieu demeurât ferme, 12 Non à cause d es œuvres, mais à cause de celui qui appelle, il lui fut dit : L’aîné sera assujetti au plus jeune. 13 Selon qu’il est écrit : J’ai aimé Jacob, et j’ai haï Ésaü. 14 Que dirons–nous donc ? Y a–t il de l’injustice en Dieu ? Nullement. 15 Car il a dit à Moïse : Je ferai miséricorde à celui à qui je ferai miséricorde, et j’aurai pitié de celui de qui j’aurai pitié.16 Cela ne vient donc ni de celui qui veut, ni de celui qui court ; mais de Dieu qui fait miséricorde.

     

    Actes 13 : 47 Car le Seigneur nous a ainsi commandé : Je t’ai établi comme la lumière des Gentils ( Païens) , pour être leur salut ( en tant que prédicateur de la Bonne Nouvelle de Yeshoua ) jusqu’aux extrémités de la terre. 48 Les Gentils, entendant cela, se réjouissaient, et donnaient gloire à la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle, crurent.49 Et la parole du Seigneur ( la Bonne Nouvelle du royaume ) se répandait dans tout le pays.

     

    Actes 2:47 Louant Dieu, et étant agréables à tout le peuple ; et le Seigneur ajoutait tous les jours à l’Église des gens qui étaient sauvés.

     

    Jean 10:16 Et j’ai d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut aussi que je les amène ; et elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau et un seul berger.

     

    Le Dieu de Yeshoua fait ce qu'il veut quand il le veut et comme il le veut.

     

    Jean 5 : 21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, de même aussi le Fils donne la vie à ceux qu’il veut.22 Le Père ne juge personne, mais il a donné au Fils tout le jugement. 23 Afin que tous honorent le Fils, comme ils honorent le Père. ( cela ne donne pas un statut d'égalité entre le Père et le Fils ) Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.

     

    Ephésiens 1 : 2 La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père, et du Seigneur Jésus–Christ ! 3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus–Christ, ( pour ceux qui croient au Jésus grec et qui ne savent pas bien lire ) qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes, par Christ ;( Celui que Dieu a oint le Christ ) 4 Selon qu’il nous a élus en lui, avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui par la charité ; 5 Nous ayant prédestinés à être ses enfants adoptifs par le moyen de Jésus–Christ, d’après le bon plaisir de sa volonté ;6 A la louange de la gloire de sa grâce, qu’il nous a gratuitement accordée en son Bien–aimé.

     

    Suite de Romains 9 : v 19 Or tu me diras : Pourquoi Dieu se plaint–il encore ? Car qui peut résister à sa volonté ? 20 Mais plutôt, ô homme, qui es–tu, toi qui contestes avec Dieu ? Le vase d’argile dira–t–il à celui qui l’a formé : Pourquoi m’as–tu fait ainsi ? 21 Le potier n’a–t–il pas le pouvoir de faire, d’une même masse de terre, un vase pour des usages honorables, et un autre pour des usages vulgaires ? 22 Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience les vases de colère, préparés pour la perdition ? 23 Afin de manifester aussi la richesse de sa gloire sur les vases de miséricorde, qu’il a préparés pour la gloire, 24Envers nous qu’il a aussi appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais aussi d’entre les Gentils  ( les gentils païens )?25 Selon qu’il le dit en Osée :J’appellerai mon peuple, celui qui n’était pas mon peuple, et la bien–aimée, celle qui n’était pas la bien–aimée ;26 et il arrivera que dans le lieu même où il leur avait été dit : Vous n’êtes point mon peuple, ils seront appelés les enfants du Dieu vivant.

     

    Paul nous parle du bon plaisir de Dieu : de sa volonté et de son libre choix.

     

    Philippiens 2 : 13 Car c’est Dieu qui produit en vous et le vouloir et le faire selon son plaisir.

     

    Le faux Jésus grec offre le salut à tous les pécheurs du monde entier, mais ceux qu'il appelle ne croient pas forcément en lui pour être sauvés.Alors que yeshoua attire à lui ceux que le Père destine au salut : seulement les éluset les amène au salut en réussissant à les réconcilier avec son Père pour en faire des sacrificateurs. Aucun de ceux-là ne seront perdus car personne ne pourra les ôter de sa main. Ce n'est pas le cas de ceux qui ont cru au Jésus greco-romain.

     

    Jean 6 : 37 Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi. 38 Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais mais que je les ressuscite au dernier jour.40 C’est ici la volonté de celui qui m’a envoyé, que quiconque contemple le Fils et croit en lui, ait la la volonté de celui qui m’a envoyé. 39 Or c’est ici la volonté du Père qui m’a envoyé, que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.

     

    Le « Iesou Christou greco-romain » ne peut pas régénérer et sauver des pécheurs qui n'ont pas été choisis par le Père et son Christ. Pourquoi ? Parce qu'avec cette croyance du libre arbitre, tout le monde est appelé au salut mais dispose d'un libre choix d'accepter ou de rejeter Christ. Cela ne peut être violé par Christ, car il respecte toujours d'après-eux leur propre choix de croire ou pas.

     

    Le vrai Jésus « Yeshoua , le Jésus dont les écritures parlent, régénère le pécheur que Dieu a élu sans qu'il en fasse le choix. C'est tout du moins mon cas et mon, expérience. Sans la régénération et l'élection divines, nous sommes tous morts spirituellement et nous n'avons aucune capacité de choix et de faculté pour croire en Lui. La foi n'est donc pas la contribution de l'homme à son salut, elle est le don de Yeshoua, c'est lui qui accorde le salut par grâce. Celui ou celle que Dieu choisit est régénéré pour croire et pas le contraire.

     

    Jean 1:12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être faits enfants de Dieu, savoir, à ceux qui croient en son nom, 13 Qui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

     

    Jean 6 : 44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour...65 Et il disait : C’est à cause de cela que je vous ai dit, que personne ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par mon Père.

     

    Jean 3:3 Jésus lui répondit : En vérité, en vérité je te dis que si un homme ne naît de nouveau, ( d'en-haut, s'il n'est pas régénéré ) il ne peut voir le royaume de Dieu.

     

    Jean 15 : 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

     

    Éphésiens 2:8 Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi ; et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu ; 9 Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. 10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus–Christ pour les bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous y marchions.

     

    Le Jésus greco-romain est celui qui est mort sur une croix pour chaque individu et qui permet à n'importe qui d'être sauvé, s'il le veut.

    Yeshoua, le Christ de YHVH est mort lui seulement pour le peuple élu de Dieu et obtient le salut de ceux pour lesquels il a donné sa vie en mourant sur la croix. Sa mort satisfait la justice de Dieu et enlève la culpabilité de son peuple élu : toujours celui qu'il a choisi.

     

    Malheureusement, beaucoup de ceux et celles qui se sont confiés en « Iesou Christou » le Jésus grec sont trompés et abandonnent la foi parce qu'ils n'ont pas la capacité de persévérer dans cette dernière. Le salut de Yeshoua est fondé sur l'action divine et non sur le libre choix de l'homme. Il les garde jusqu'à la fin.

     

    Jean 10 : 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.

     

    Romains 8:29 Car ceux qu’il( Dieu )a connus d’avance, il ( Dieu )les a aussi prédestinés à être conformes à l’image de son Fils,afin que celui–ci soit le premier–né de plusieurs frères ;30 Et ceux qu’il ( Dieu ) a prédestinés, il ( Dieu ) les a aussi appelés ; et ceux qu’il( Dieu )a appelés, il ( Dieu )les a aussi justifiés ; et ceux qu’il( Dieu )a justifiés, il ( Dieu ) les a aussi glorifiés.

     

    1 Pierre 1:2 Élus selon la prescience de Dieu le Père, pour être sanctifiés par l’Esprit, pour obéir à Jésus–Christ, et pour avoir part à l’aspersion de son sang. Que la grâce et la paix vous soient multipliées !

     

    L'important c'est de ne pas être séduit et trompé et donc de croire au vrai Jésus. Si vous croyez au Jésus greco-romain pensant servir Dieu, vous devez reconnaître que vous ne servez pas Le Père de Yeshoua le vrai Christ. On vous a menti, et séduit en vous demandant par exemple de recevoir ou d'accepter Jésus comme « votre sauveur personnel » ou « que par votre baptême vous faites partie de l'Eglise » c'est encore un signe que votre croyance est fondée sur un faux Christ. C'est douloureux, mais vous avez été trompé. Si on vous a enseigné que le salut est une décision personnelle, ou encore que vous avez le libre arbitre de choisir en qui vous voulez croire on vous a encore séduit.

     

    Etudiez les Écritures pour connaître le vrai Jésus-Christ et éviter de vous faire voler l'identité du vrai Yeshoua.

    « Yeshoua Ha Mashiah » était, et est à la fois « Fils de l'homme » et « Fils de Dieu d'Elohim ». C'est ainsi qu'il nous est présenté dans les écritures saintes.

    Cela laisse un espace pour en faire aussi un demi-dieu rejoignant la pensée des dieux de la mythologie grecque. Cela a donné la doctrine de Gordon Magee consignée dans son livre « Jésus est-t-il dans la divinité ou la divinité est-elle en Jésus ? Pour lui, Jésus est l'homme-Dieu avec une telle doctrine vous ne saurez jamais à quel moment c'est le Fils de l'homme qui parle, ou le Fils d'Elohim !

    En ce qui me concerne, je crois que Jésus était pleinement homme, qu'il a été engendré de Dieu. En lui Dieu a mis Son Esprit, c'est pourquoi il est écrit que le Père était en lui. De ce fait était le messie annoncée « Ha Mashiah » Jésus sans l'ombre d'un doute c'est bien lui qui parlait, mais le Père lui disait toujours ce qu'il devait dire.

     

    Voilà pourquoi la malédiction vient sur l'usurpation d'identité que quiconque fera au Fils de Dieu.

    Zacharie 5 : 1 à 5 la vision du rouleau qui vole ( la Parole de Dieu qui détruira l'auteur du voleur et celui qui changera la vérité de Dieu ) V 4 Je la répandrai,( La malédiction ) dit l’Éternel des armées ; et elle entrera dans la maison du voleur,( le Diable le menteur et le voleur )et dans la maison de celui qui jure faussement par mon nom ;( celui qui soutiendra le mensonge du diable : l'usurpateur) et ellelogera au milieu de leur maison ( la malédiction envoyée par la Parole de Dieu fera sa demeure sur cette maison), et la consumera avec son bois et ses pierres. 

     

    JYH
    D'après: 
    http://nikkos.over-blog.fr/article-la-plus-grande-usurpation-d-identite-de-l-humanite-109653344.html
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    8 commentaires
  •  

    ETUDE BIBLIQUE : YESHOUA HAMASHIAH

     

    ETUDE BIBLIQUE : YESHOUA HAMASHIAH

    Cette  étude  biblique  est une  réflexion  sur le Nom de Yeshoua  fondée sur des versets de la Bible.

    De  nos  jours , la  majorité  des  croyants  chrétiens  s’accorde  à tord  pour appeler le  Messie  Jésus  alors  que  son véritable  nom est YESHOUA HA MASCHIAH .

    Il  est très  important  et nous  dirons même  urgent  de  revoir  notre  position  sur  ce  sujet pour  les raisons  suivantes :

    - D.ieu (Elohim) Lui même a envoyé un  archange  pas  un  ange  mais l’archange  Gabriel pour dire  quel  devait être  le nom de son Fils.

    Elle va mettre au monde un fils, et toi, tu l’appelleras Yeshoua. En effet, c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.» (Matthieu 1:21)

    Nous  disons  bien YESHOUA  et  non Jésus  comme il  est indiqué  dans presque toutes les versions bibliques  parce  que c’est le terme YESHOUA qui révèle l’identité  du  Sauveur et  qui justifie  l’existence  de ce  nom. En effet  יְשׁוּעָה YESHOUA signifie  en  Hébreu  D.ieu sauve (ou plutôt "YHWH sauve" !... et "YHWH" est DANS le Nom de YesHuW'aH) !

    - Ce  nom יְשׁוּעָה  YESHOUA est  vital pour  le  salut  de  l’homme.
    Note JYH: Personnellement, j'attends qu'on m'explique l'écriture hébraïque du Nom "Yéshoua" (יְשׁוּעָה) puisqu'il ne figure qu'en grec sous la forme "Iesous" dans les écrits falsifiés de la B'rit Hadashah...

    Il  n’y a  de salut en (ou "dans") aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (Actes 4:12) 
    Note JYH: Il est important de souligner ce "par lequel" puisque c'est toujours YHWH qui sauve (voir les multiples références dans le Tanakh)... et Yéshoua est le "moyen" si du moins nous "marchons comme Il a marché Lui-même" (1 Jean 2:6).

    יְשׁוּעָה  YESHOUA  est  l’unique  chemin  par lequel  la  relation  parfaite  entre  l’homme  et  D.ieu (Elohim) est  restaurée .Il  est  spirituellement  inopportun pour  le  croyant de  changer le  nom  du  Messie.

    - Le  croyant  est  appelé  à annoncer la  Bonne Nouvelle (du Royaume) partout dans le monde  entier. Peut-il valablement  parler de  quelqu’un  dont  il ignore  le nom ? Quel  crédibilité  peut-on accorder  á  un "disciple"  qui ne  connaît  pas le nom de son D.ieu (Elohim) ou  qui délibérément  enfreint  les instructions  qu’Il  lui  donne   par  un de  ses archanges.

    A  ce  jour ,à  l’exception  de certaines  versions  bibliques  telles  que  celle  de  CHOURAQUI  et  les Bibles  hébraïques, le  prétexte  de  la  traduction a  été généralement  utilisé  comme  alibi  pour  modifier  radicalement le  nom  du  Messie.

    C’est  ainsi  que  le nom יְשׁוּעָה  YESHOUA est d’abord  devenu IESSOUS en  Grec et  finalement Iesus= JESUS   en  latin. Cette  traduction  est  inadmissible  pour  les  raisons  suivantes :

    - La  traduction  appropriée  de   יְשׁוּעָה   YESHOUA  est  SAUVEUR  . Au  lieu  de  dire  Yeshoua   , on  devrait  plutôt dire  SAUVEUR  si  l’on tenait absolument  à le traduire (ou Yah est le salut)  .

    - Chaque  lettre  hébraïque  a  une  correspondance  numérique. le  mot  Jésus  n’a  pas  la  valeur   numérique  de  יְשׁוּעָה   YESHOUA.  JESUS  n’a  de ce fait  aucune  équivalence  avec YESHOUA .

    Les  croyants  devraient  faire  un  effort  pour  garder le  nom  authentique  de  YESHOUA LE  MESSIE. C’est  le  mot  le  plus  important et le plus  puissant  du  monde.

    - Il permet  de  vaincre  la  mort .

    - Il donne  accès  à  l’immortalité.

    - Il est au dessus de tout nom (ou plutôt Il a reçu le Nom au-dessus de tout nom qu'est YHWH)

    - Il est  tout  simplement incompréhensible  "d’adorer"* un D.ieu (Elohim) dont on ne  connaît pas le nom.

    * Attention au type "d'adoration":

    http://nikkos.over-blog.fr/article-qui-adorer-selon-les-ecritures-95147226.html

    Beaucoup  de croyants  savent  que  Jésus n’est pas le nom du Messie  mais  s’obstinent pour  des raisons  purement partisanes  et  religieuses  à  rejeter  le véritable nom qui est YESHOUA. Cette  pratique  découle  tout  simplement  d’une  prédominance  de l’esprit religieux  sur l’ESPRIT  DE D.IEU (ELOHIM)  au  sein des différentes  organisations .

    L’esprit religieux  y  rend les adeptes  des religions  captifs  des principes de leurs  confessions au point de  les  amener  à  enfreindre  les  prescriptions  de D.ieu (Elohim) . C’est  l’esprit religieux  qui a  amené les pharisiens  à rejeter le Messie , c’est le même  esprit qui suscite des  doctrines hérétiques  contraires à l’Evangile , et c’est encore le même  esprit qui veut  que les  croyants  oublient  le  véritable  Nom du Messie  par lequel ils  sont  sauvés .

     En réalité , quelle  est  l’origine  du nom Jésus ?

    Le  nom JESUS n’est  nullement pas  le fruit  d’une  erreur  de traduction  comme  on  on le prétend  aujourd’hui.  Il faut  savoir  que les  contemporains  de YESHOUA  qui ne  croyaient pas  en lui  le  considéraient  comme  un enfant  naturel  produit  de  l’adultère  de Myriam sa mère  avec  un père  inconnu . Ils ne  croyaient  pas  que le Messie  était  conçu  du Saint Esprit . Selon  la  Torah , il devait  de ce fait  disparaître . Il  a  de ce  fait été  décidé  que son nom  et sa mémoire  devaient  disparaître soit  en Hébreu
    ( YMAH SHEMO  U ZIKRONO) dont les initiales sont Y.SH. U.Z .  Au lieu  de l’appeler  YESHOUA qui veut  dire  Sauveur , ces mécréants pour le maudire   l’appelaient  YESHUZ  en d’autres  termes  QUE  DISPARAISSENT SON NOM  ET SA MEMOIRE (1) .

    Lorsque l’on  dit  JESUS , on  prononce  cette  malédiction (QUE  SON NOM ET SA MEMOIRE DISPARAISSENT) en lieu  et place  du nom  véritable  nom du Messie . Voilà  comment  l’esprit religieux peut amener les enfants  de D.ieu (Elohim) à blasphémer en   substituant  une malédiction au nom de leur Messie .

    La  connaissance  du nom de YESHOUA  est  le pilier  de   notre  foi . Il  faut  connaître  le nom de D.ieu (YHWH) et le nom de Son Fils "premier-né". 

     Celui  qui  connaît le nom de D.ieu (Elohim) reçoit  des bénédictions . D.ieu (Elohim) répond , bénit , délivre, glorifie et sauve  ceux  qui connaissent  son nom .

    « Puisqu’il m’aime, Je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut. » (Psaume 91 :14-16 )... et c'est bien "YHWH-Adonaï" qui parle !

    Le salut a pendant longtemps  été demandé  et promis par  D.ieu (Elohim) à son peuple

     בִּישׁוּעָתִי

    וְאַרְאֵהוּ

    bi.shu.a.ti

    ve.ar.e.hu

    mon salut

    et je lui ferai voir

     Dans le psaume 91 verset 16  en hébreu VEAREHU BISHUATI  ( je jui ferai voir mon salut ) . BISHUATI  mon salut  contient  le nom  YESHUA ( le  salut )

     Il n’y a  de  salut  en aucun autre nom

    Il  n’y a  de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (Actes 4:12) 
    Note JYH: Voir encore l'importance de ce "par lequel":
    http://jyhamon.eklablog.com/le-nom-au-dessus-de-tous-les-autres-noms-a100180783


    YESHOUA est le nom au-dessus de tout  nom

     C’est pourquoi aussi D.ieu (Elohim) l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom (et YHWH est effectivement au-dessus de tout autre nom, y compris celui de Yéshoua), afin qu’au nom de YESHUA tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,et que toute langue confesse que YESHUA HA MASHIAH est Seigneur, à la gloire de D.ieu (Elohim) le Père. (Philippiens 2:9-11)

    (1) LES TOLEDOTH YESHUH  dans JESUS RACONTE PAR LES JUIFS  par Berg International Editeurs Page 42 .

    A toutes  fins utiles nous  informons le lecteur que Yeshoua était juif . Par  conséquent son disciple aime "Juda" et "tout Israël" notre  aîné dans la foi et prie pour la paix  de Jerusalem . Yeshoua a  affirmé lui-même  que le salut  venait des juifs.
    Note JYH: Il est intéressant de constater que "Juda" (YeHuWDaH) est formé à partir de l'introduction de la lettre "d" (dalet) dans YHWH... or, le symbole de "dalet" est "la porte" et  Yéshoua a dit "Je suis la porte" ! 

     
    Nota: "Dieu" ("Théos"->"Deus") est également une déformation volontaire de "Elohim" dont la signification hébraïque est beaucoup plus forte que le "Dieu gréco-romain et babylonien".
    http://jyhamon.eklablog.com/1-dieu-au-lieu-de-elohim-a71980755

    Voir aussi: http://messianisite.over-blog.com/article-yeshoua-hamashia-ou-jesus-le-christ-57714955.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique