• Le Shabbat ? Faut pas chercher à comprendre, c'est une "histoire d'Amour" !

     

    " Le mélange de loi et de grâce, constituant, à ce titre, une cause de déchéance de la grâce, pour les auteurs de frelatage."... m'a dit un contradicteur.

     

    Mais il parle évidemment, sans le savoir, des "lois cérémonielles", pas du Décalogue (en hébreu: עֲשֶׂרֶת הַדְּבָרִים) - littéralement les dix paroles ou "Essré haDevarim"), ni des autres "instructions"... sinon il fait Elohim et Yeshoua menteurs.

     

    Il devrait savoir que "nomos" (loi) a été utilisé aussi bien pour Mizvots
    (règles, instructions) que pour Essré haDevarim (10 Commandements ou "instructions") ou pour Tanakh ("les Ecritures") dans les écrits de la B'rit Hadashah (ou "nouveau testament" comme disent les religieux).

    "Nomos" a même été utilisé pour les "lois romaines" que subissaient nos frères du premier siècle (et que nous subissons toujours d'ailleurs), sans parler bien sûr des ordonnances sacrificielles ("code pénal") qui elles ont été provisoirement suspendues.

     

    Quant à "la grâce", elle est effectivement une "réalité totale, etc" pour "l'année de grâce" et afin de mettre la Loi en pratique de façon "non pénible", mais "la Loi" (perpétuelle) restera en vigueur pendant le Millénium, lorsque Satan sera enchaîné et que le Seigneur "paîtra les nations avec une verge de fer" en compagnie de Ses élus (ceux qui se seront sanctifiés en mettant cette Loi en pratique par grâce et par la Foi).

     

    C'est "la bonne nouvelle du Royaume de Elohim", celle qui n'est quasiment plus prêchée à cause "d'autres évangiles" (2 Cor 11:4) à géométrie variable.

     

    PS: L'usage du grec (donc de "nomos" pour toutes les formes de lois) semble bien avoir été laissé tel quel pour les religieux qui ont "l'esprit grec" ou "la pensée grecque" afin que, comme pour les paraboles, ils soient confondus.

     

    "C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent." (Mat 13:13)

     

    Et oui, c'est une "histoire d'Amour (agapê !)" pour ceux qui ont "l'Amour-agapê de la Vérité pour être sauvés" (2 Th 2:10)

     

    JYH

    Le Shabbat ? Faut pas chercher à comprendre, c'est une "histoire d'Amour" !

    « La dramatique confusion entre "la loi" ("nomos") et "la Loi" ("entole") !QUI est le MAÎTRE du SHABBAT ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter