•  

    ETUDE BIBLIQUE : YESHOUA HAMASHIAH

     

    ETUDE BIBLIQUE : YESHOUA HAMASHIAH

    Cette  étude  biblique  est une  réflexion  sur le Nom de Yeshoua  fondée sur des versets de la Bible.

    De  nos  jours , la  majorité  des  croyants  chrétiens  s’accorde  à tord  pour appeler le  Messie  Jésus  alors  que  son véritable  nom est YESHOUA HA MASCHIAH .

    Il  est très  important  et nous  dirons même  urgent  de  revoir  notre  position  sur  ce  sujet pour  les raisons  suivantes :

    - D.ieu (Elohim) Lui même a envoyé un  archange  pas  un  ange  mais l’archange  Gabriel pour dire  quel  devait être  le nom de son Fils.

    Elle va mettre au monde un fils, et toi, tu l’appelleras Yeshoua. En effet, c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.» (Matthieu 1:21)

    Nous  disons  bien YESHOUA  et  non Jésus  comme il  est indiqué  dans presque toutes les versions bibliques  parce  que c’est le terme YESHOUA qui révèle l’identité  du  Sauveur et  qui justifie  l’existence  de ce  nom. En effet  יְשׁוּעָה YESHOUA signifie  en  Hébreu  D.ieu sauve (ou plutôt "YHWH sauve" !... et "YHWH" est DANS le Nom de YesHuW'aH) !

    - Ce  nom יְשׁוּעָה  YESHOUA est  vital pour  le  salut  de  l’homme.
    Note JYH: Personnellement, j'attends qu'on m'explique l'écriture hébraïque du Nom "Yéshoua" (יְשׁוּעָה) puisqu'il ne figure qu'en grec sous la forme "Iesous" dans les écrits falsifiés de la B'rit Hadashah...

    Il  n’y a  de salut en (ou "dans") aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (Actes 4:12) 
    Note JYH: Il est important de souligner ce "par lequel" puisque c'est toujours YHWH qui sauve (voir les multiples références dans le Tanakh)... et Yéshoua est le "moyen" si du moins nous "marchons comme Il a marché Lui-même" (1 Jean 2:6).

    יְשׁוּעָה  YESHOUA  est  l’unique  chemin  par lequel  la  relation  parfaite  entre  l’homme  et  D.ieu (Elohim) est  restaurée .Il  est  spirituellement  inopportun pour  le  croyant de  changer le  nom  du  Messie.

    - Le  croyant  est  appelé  à annoncer la  Bonne Nouvelle (du Royaume) partout dans le monde  entier. Peut-il valablement  parler de  quelqu’un  dont  il ignore  le nom ? Quel  crédibilité  peut-on accorder  á  un "disciple"  qui ne  connaît  pas le nom de son D.ieu (Elohim) ou  qui délibérément  enfreint  les instructions  qu’Il  lui  donne   par  un de  ses archanges.

    A  ce  jour ,à  l’exception  de certaines  versions  bibliques  telles  que  celle  de  CHOURAQUI  et  les Bibles  hébraïques, le  prétexte  de  la  traduction a  été généralement  utilisé  comme  alibi  pour  modifier  radicalement le  nom  du  Messie.

    C’est  ainsi  que  le nom יְשׁוּעָה  YESHOUA est d’abord  devenu IESSOUS en  Grec et  finalement Iesus= JESUS   en  latin. Cette  traduction  est  inadmissible  pour  les  raisons  suivantes :

    - La  traduction  appropriée  de   יְשׁוּעָה   YESHOUA  est  SAUVEUR  . Au  lieu  de  dire  Yeshoua   , on  devrait  plutôt dire  SAUVEUR  si  l’on tenait absolument  à le traduire (ou Yah est le salut)  .

    - Chaque  lettre  hébraïque  a  une  correspondance  numérique. le  mot  Jésus  n’a  pas  la  valeur   numérique  de  יְשׁוּעָה   YESHOUA.  JESUS  n’a  de ce fait  aucune  équivalence  avec YESHOUA .

    Les  croyants  devraient  faire  un  effort  pour  garder le  nom  authentique  de  YESHOUA LE  MESSIE. C’est  le  mot  le  plus  important et le plus  puissant  du  monde.

    - Il permet  de  vaincre  la  mort .

    - Il donne  accès  à  l’immortalité.

    - Il est au dessus de tout nom (ou plutôt Il a reçu le Nom au-dessus de tout nom qu'est YHWH)

    - Il est  tout  simplement incompréhensible  "d’adorer"* un D.ieu (Elohim) dont on ne  connaît pas le nom.

    * Attention au type "d'adoration":

    http://nikkos.over-blog.fr/article-qui-adorer-selon-les-ecritures-95147226.html

    Beaucoup  de croyants  savent  que  Jésus n’est pas le nom du Messie  mais  s’obstinent pour  des raisons  purement partisanes  et  religieuses  à  rejeter  le véritable nom qui est YESHOUA. Cette  pratique  découle  tout  simplement  d’une  prédominance  de l’esprit religieux  sur l’ESPRIT  DE D.IEU (ELOHIM)  au  sein des différentes  organisations .

    L’esprit religieux  y  rend les adeptes  des religions  captifs  des principes de leurs  confessions au point de  les  amener  à  enfreindre  les  prescriptions  de D.ieu (Elohim) . C’est  l’esprit religieux  qui a  amené les pharisiens  à rejeter le Messie , c’est le même  esprit qui suscite des  doctrines hérétiques  contraires à l’Evangile , et c’est encore le même  esprit qui veut  que les  croyants  oublient  le  véritable  Nom du Messie  par lequel ils  sont  sauvés .

     En réalité , quelle  est  l’origine  du nom Jésus ?

    Le  nom JESUS n’est  nullement pas  le fruit  d’une  erreur  de traduction  comme  on  on le prétend  aujourd’hui.  Il faut  savoir  que les  contemporains  de YESHOUA  qui ne  croyaient pas  en lui  le  considéraient  comme  un enfant  naturel  produit  de  l’adultère  de Myriam sa mère  avec  un père  inconnu . Ils ne  croyaient  pas  que le Messie  était  conçu  du Saint Esprit . Selon  la  Torah , il devait  de ce fait  disparaître . Il  a  de ce  fait été  décidé  que son nom  et sa mémoire  devaient  disparaître soit  en Hébreu
    ( YMAH SHEMO  U ZIKRONO) dont les initiales sont Y.SH. U.Z .  Au lieu  de l’appeler  YESHOUA qui veut  dire  Sauveur , ces mécréants pour le maudire   l’appelaient  YESHUZ  en d’autres  termes  QUE  DISPARAISSENT SON NOM  ET SA MEMOIRE (1) .

    Lorsque l’on  dit  JESUS , on  prononce  cette  malédiction (QUE  SON NOM ET SA MEMOIRE DISPARAISSENT) en lieu  et place  du nom  véritable  nom du Messie . Voilà  comment  l’esprit religieux peut amener les enfants  de D.ieu (Elohim) à blasphémer en   substituant  une malédiction au nom de leur Messie .

    La  connaissance  du nom de YESHOUA  est  le pilier  de   notre  foi . Il  faut  connaître  le nom de D.ieu (YHWH) et le nom de Son Fils "premier-né". 

     Celui  qui  connaît le nom de D.ieu (Elohim) reçoit  des bénédictions . D.ieu (Elohim) répond , bénit , délivre, glorifie et sauve  ceux  qui connaissent  son nom .

    « Puisqu’il m’aime, Je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut. » (Psaume 91 :14-16 )... et c'est bien "YHWH-Adonaï" qui parle !

    Le salut a pendant longtemps  été demandé  et promis par  D.ieu (Elohim) à son peuple

     בִּישׁוּעָתִי

    וְאַרְאֵהוּ

    bi.shu.a.ti

    ve.ar.e.hu

    mon salut

    et je lui ferai voir

     Dans le psaume 91 verset 16  en hébreu VEAREHU BISHUATI  ( je jui ferai voir mon salut ) . BISHUATI  mon salut  contient  le nom  YESHUA ( le  salut )

     Il n’y a  de  salut  en aucun autre nom

    Il  n’y a  de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (Actes 4:12) 
    Note JYH: Voir encore l'importance de ce "par lequel":
    http://jyhamon.eklablog.com/le-nom-au-dessus-de-tous-les-autres-noms-a100180783


    YESHOUA est le nom au-dessus de tout  nom

     C’est pourquoi aussi D.ieu (Elohim) l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom (et YHWH est effectivement au-dessus de tout autre nom, y compris celui de Yéshoua), afin qu’au nom de YESHUA tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,et que toute langue confesse que YESHUA HA MASHIAH est Seigneur, à la gloire de D.ieu (Elohim) le Père. (Philippiens 2:9-11)

    (1) LES TOLEDOTH YESHUH  dans JESUS RACONTE PAR LES JUIFS  par Berg International Editeurs Page 42 .

    A toutes  fins utiles nous  informons le lecteur que Yeshoua était juif . Par  conséquent son disciple aime "Juda" et "tout Israël" notre  aîné dans la foi et prie pour la paix  de Jerusalem . Yeshoua a  affirmé lui-même  que le salut  venait des juifs.
    Note JYH: Il est intéressant de constater que "Juda" (YeHuWDaH) est formé à partir de l'introduction de la lettre "d" (dalet) dans YHWH... or, le symbole de "dalet" est "la porte" et  Yéshoua a dit "Je suis la porte" ! 

     
    Nota: "Dieu" ("Théos"->"Deus") est également une déformation volontaire de "Elohim" dont la signification hébraïque est beaucoup plus forte que le "Dieu gréco-romain et babylonien".
    http://jyhamon.eklablog.com/1-dieu-au-lieu-de-elohim-a71980755

    Voir aussi: http://messianisite.over-blog.com/article-yeshoua-hamashia-ou-jesus-le-christ-57714955.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Je ne comprends pas pourquoi beaucoup perdent du temps à discuter de "trinité" dans tel ou tel groupe puisqu'ils le font tous en fonction du mot "Dieu" et donc du "Deus" latin et du "Zeus" grec.

    Dans ce cas, même le mot "divinité" ne veut rien dire... 
    Ces langues sont incapables de traduire "l'ELOHIM" hébreu qui représente dans la pensée hébraïque plusieurs "titres", plusieurs "fonctions" et plusieurs "délégations" (de pouvoir ou puissance)... et est donc une sorte de "pluriel de Majesté" non arithmétique !

    Toutes les religions "chrétiennes" sont imbibées de "pensée grecque" et sont incapables de comprendre par exemple "vous êtes tous des elohims" (pluriel grammatical de "eloha"et non pas "des dieux").
    Au lieu de parler de "divinité", il faudrait parler "d'Elohimité"... et encore ce mot n'existe pas... sauf qu'on peut l'entrevoir dans:

    1Co 15:27 "ELOHIM, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté.
    1Co 15:28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui–même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que ELOHIM soit tout en tous."

    ... et un Elohim "tout en tous", c'est forcément beaucoup plus que "3" !

    Idem pour le "Saint Esprit" qui ne devrait être compris qu'à travers le "Rouah Hakodesh" qui est le "Souffle (pneuma ?) Sacré (ou Saint) d'Elohim" et donc l'une de Ses principales "fonctions" puisque "Elohim est Souffle" ("dieu est esprit" !?), de même que "Elohim est Kadosh" ("dieu est saint" !,) ou encore "Elohim est Agapê" ("dieu est amour" !?)... sans compter que le mot "amour" a peu de rapport avec "Agapê" !

    Pourquoi donc personne dans ce cas ne dit que "l'amour" (l'Agapê !) est encore une autre "personne" ?!
    Ou encore, puisque "Elohim est El Shaddaï" ("dieu est tout puissant" !?), pourquoi est-ce que El Shaddaï (le Tout Puissant) n'est pas encore une autre "personne" ? Etc, etc, etc...

    Ce sont Deus et Zeus (greco-latins) qui dominent chez les "chrétiens" et ce sont des faux "dieux" !!... qui font de "Jésus" Lui-même un "Fils" très ambigu puisqu'on ne peut distinguer le "Fils de l'homme" du "Fils d'Elohim" et donc "Yeshoua" du "Mashiah" et par conséquent "Jésus" de "Christ" qu'on regroupe en "jésucri" comme "personne" à part entière (alors que de leur point de vue, ils devraient déjà en compter "deux") !

    Parce qu'ils ont renié "Elohim" et choisi un "Deus" et/ou un "Zeus", les "chrétiens" sont en fait des "pagano-chrétiens" incapables d'avoir accès à la "révélation" de Qui est le grand "JE SUIS", "YHWH-Adonaï", notre "Elohim" !

     

    JYH

     

    Complément: Le Nom de « Yéshoua » dans le livre d’Isaïe :

     

     

    JESUS, en hébreu =   ישׁוּעָ YESHOUA

     

     

     

    Isaïe 62 : 11

    Dites à la fille de Sion :Voici tonSauveurarrive

     יִשְׁעֵךְ 

    ISHREH

    Isaïe 12 : 2

    Oui, Dieu est mon salut

     יְשׁוּעָתִי

    YESHOUATI

    Isaïe 12 : 2

    C’est lui qui m’a sauvé

      לִישׁוּעָה

    LISHOUAH

    Isaïe 12 : 3 

    Vous puiserez avec joie aux sources dusalut

      הַיְשׁוּעָה

    HAYESHOUA

    Isaïe 25 : 9

    Soyons dans l’allégresse et réjouissons-nous de sonsalut

    בִּישׁוּעָתוֹ

    BISHOUATO

    Isaïe 26 : 1

    Il nous donne lesalut pour muraille

      יְשׁוּעָה

    YESHOUAH

    Isaïe 49 : 6

    Pour porter mon salutaux extrémités de la terre 

      יְשׁוּעָתִי

    YESHOUATI

    Isaïe 49 : 8

    Au jour dusalut je viens à ton secours

      יְשׁוּעָה

    YESHOUAH

    Isaïe 51 : 6

    Mon salutdurera éternellement

     וִישׁוּעָתִי

    VISHOUATI

    Isaïe 51 : 8

    Ton saluts’étendra d’âge en âge

      וִישׁוּעָתִי

    VISHOUATI

    Isaïe 52 : 7

    Qu’ils sont beaux les pieds de celui qui annonce le SALUT

     יְשׁוּעָה

    YESHOUAH

    Isaïe 52 : 10

    Les extrémités de la terre verront lesalut de notre Dieu

      יְשׁוּעַת

    YESHOUAT

    Isaïe 56 : 1

    Mon salutne tarda pas à venir

      יְשׁוּעָתִי

    YESHOUATI

    Isaïe 60 : 18

    Tu donneras à tes murs le nom desalut

      יְשׁוּעָה

    YESHOUAH

     

    Si le « nom » de « Yéshoua » est écrit 14 fois dans le livre d’Isaïe et forme la racine des mots ci-dessus  d'autres mots possèdent la même racine :

     

    Psaume 118 :14

     

    « Yah a été ma force et mon cantique, et il a été mon salut » (LISHOUAH)

     

    יד  עָזִּי וְזִמְרָת יָהּ;    וַיְהִי-לִי, לִישׁוּעָה.

     

    Esaïe 49:8

     

    « au jour du salut, je te secourrai » « oubeyom yeshouah azartiha »

     

     וּבְיוֹם יְשׁוּעָה, עֲזַרְתִּיךָ

     

    Esaïe 35:4

     

    Il viendra lui-même, et vous sauvera. (même racine que Yeshoua Veysha'ahem

     

     הוּא יָבוֹא וְיֹשַׁעֲכֶם 

     

    Écrit par Ghennassia Paul. Posted in Messages concernant la personne du Messie

    Voir aussi: http://messianisite.over-blog.com/article-yeshoua-hamashia-ou-jesus-le-christ-57714955.html

     

    JYH
    15/07/2012

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et la source)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique