• Cours élémentaire de lecture des "Ecritures" pour les esclaves des doctrines anti-sémites et anti-shabbat: (Suite et fin)

    Permettez-moi de vous lire un texte d’un frère et ami, le Pasteur DECARIS proclamant avec force et vérité en s’opposant au Pasteur Thomas BRESS : 

               « Que nous le voulions ou non, nous sommes, frère Thomas, les descendants d’Israël par la foi en ce Juif qui nous a réconciliés par le sang de sa Croix. J’ai acquis le droit de cité en Israël, je ne suis plus étranger aux Alliances de la Promesse. Je suis enté sur l’Olivier Franc d’Israël, participant comme eux de la même racine.  Son histoire du salut est mon histoire. Le Shabbat de l'Eternel est mon Shabbat. Les sept fêtes de l'Eternel sont mes fêtes.  Elles ne sont pas le facteur de mon salut, mais l’évocation du combat des hommes et des femmes de D.ieu qui déposèrent dans nos mains le Saint livre, la Parole Vivante et Permanente de D.ieu. »

     

    Le Shabbat millénaire arrive bientôt et là, le satan n’aura plus la possibilité de tromper et séduire.

    La foi basée sur l’observance du Dimanche est greffée sur des racines païennes gréco-romaines, et nous savons que Grecs et Romains (dont l’empire se reconstitue aujourd’hui) ont été les ennemis jurés du peuple de D.ieu et donc de D.ieu.

    Comme l’ont proclamé des hommes de D.ieu Chrétiens, des Wesley, Finney, Moody, opposés au Dimanche en tant que jour destituant et remplaçant le Shabbat, prenons à l’image du fils prodigue des résolutions, des engagements et agissons.

               Le Shabbat de l’Eternel nous conduit dans le vrai repos nous préparant à la Vie Eternelle, le Dimanche de l’homme nous amène dans un repos trompeur, celui de la mort éternelle !

    Adorons, louons et servons D.ieu tous les 6 jours de la semaine, mais arrêtons-nous tout particulièrement comme D.ieu nous le demande, le 7ème jour : en acceptant ainsi le rythme de la semaine fondée sur le récit de la Création, on accepte implicitement et naturellement le dogme du Créateur.

    L’Ecriture Sainte dans le livre de l’Apocalypse, invite les Saints, les vrais croyants, vous et moi mes frères, à persévérer c'est-à-dire à endurer en gardant les commandements de D.ieu et la foi en Yeshoua. (14 : 12)

               Or, ni D.ieu, ni Yeshoua n’ont parlé d’un autre Jour Saint à respecter, à honorer, à garder que celui du Yom Kodesh de Shabbat l’Adonaï !

     

    Et, dans ce même livre, il nous est dit que la malédiction et la condamnation éternelle sont pour ceux qui rajoutent ou enlèvent quoi que ce soit du Saint Livre.

    D.ieu disait déjà la même chose au temps de Moïse et que je sache il n’y a en Lui ni changement ni ombre de variation : il faut choisir, il ne faut plus endurcir son cœur.

    Oui, il nous faut observer les jours, les dates, les temps, les mois, les années, et même les semaines.

    En Hébreu, le mot semaine se dit shavouâet ce mot est le synonyme de l’expressionprêter serment : dans la semaine biblique, les six 1ers  jours de la semaine avec la créature tov meôd - très bonne, de ce jour, l’homme, prête serment d’accomplir le 7ème, le Shabbat : c’est l’engagement de terminer le cycle divin.

                Alors ! Que faire ? Shabbat ou Dimanche, et pour les petits malins qui disent Shabbat et Dimanche, écoutons la suite du discours comme dirait le roi Salomon !

    J’invite les Chrétiens, issus du paganisme, mes frères dans la foi, ceux qui font de la Bible, l’unique référence comme Parole de D.ieu, de s’éloigner du système pagano-romain et de venir «prendre leur frère aîné le Juif par le pan (il s’agit des franges, lestzitziot) de son vêtement », pour désormais, ensemble, ne célébrer que le Shabbat de l’Eternel, au 7ème jour de la semaine biblique, du vendredi à la tombée de la nuit au samedi à la tombée de la nuit.

     

    D.ieu par la bouche d’Isaïe le prophète nous informe, nous tous qui attendons le retour du Seigneur :

    « Qu’à chaque nouvelle lune et à chaque shabbat, toute chair viendra se prosterner devant Moi, dit l'E.ternel ».

    Comment ce D.ieu Qui ne change pas, pourrait-Il avoir supprimé le Shabbat avec la venue de Son Fils, alors que durant les 1000 ans où le diable sera lié et où Yeshoua Son Fils règnera, tout homme devra le respecter ?

    Il n’est pas question seulement des Juifs ou des Chrétiens mais de toute chair, comme à l’époque du jardin d’Eden : oui, le Shabbat a bien été fait pour l’homme !

    Combien de Chrétiens, frères et sœurs se font l’idée véritable de ce que représente le Saint Shabbat comme symbole de l’Etablissement du Repos Millénaire et du Royaume Messianique, alors que l’ennemi de nos âmes sera lié et alors que l’humanité connaîtra le repos du péché ?

               Vous maintenant, vous le savez, alors dites-le aux autres et n’attendez pas le retour du Messie pour observer ce Saint Commandement, mais respectez-le dès à présent car observer le Shabbat chaque semaine c’est aussi préparer pour soi-même cette période de félicité à venir !

               Vous maintenant, vous savez qu’un Juif est venu parmi vous, qu’il a tenté de vous faire connaître la Parole de D.ieu fidèlement en étant le plus proche possible de son sens initial : cet enseignement n’est pas celui qui est le plus répandu, vous en conviendrez bien.

               Pourtant, Vous maintenant, vous connaissez la Vérité et vous serez jugés par D.ieu selon ce que vous ferez de cette connaissance : vous allez devoir choisir entre l’obéissance et la rébellion !

               Pour Vous maintenant,  il  va vous falloir choisir entre les voies DIVINES et les voies HUMAINES faussement appelées « chrétiennes », vous ne pouvez pas vivre désormais dans le statu quo sans rien faire.

               Vous maintenant, écoutez-moi encore une dernière fois : je vous ai parlé de la part de D.ieu, j’en suis certain.

               Ne rejetez pas d’emblée toutes les paroles que vous avez entendues, « consultez le Livre » !

               Il aurait peut-être mieux valu que vous ne participiez pas à ce Rendez-Vous de Souccot, mais parce que D.ieu vous aime et parce qu’Il ne supporte plus que vous restiez dans le mensonge qu’on vous vous a imposé, Il a permis que vous soyez là pour entendre.

               Pour ma part, moi j’ai obéi à D.ieu, j’ai accompli Sa mission, je vous ai proclamé la vérité avec force et autorité : à présent, « je me lave les mains », ma responsabilité n’est plus engagée, elle s’arrête là où la vôtre commence !  

               Qu’on le veuille ou non, l’œuvre divine avance au travers d’un« petit troupeau », persécuté, méprisé par le monde, et même le monde des croyants, mais il avance : alors une question, et si dans ce petit troupeau, cette Epouse si vous préférez, D.ieu voulait vous engager ?

               Oui, cette Epouse du Seigneur, la vraie, celle qui est sainte, sans tâche et irrépréhensible, est composée d’hommes et de femmes qui, comme des soldats, ne s’embarrassent pas des affaires de la vie mais obéissent aux ordres de leur chef.

               Pour ma part je n’ai qu’un seul chef, l'E.ternel des Armées et je n’obéis qu’à Ses ordres : à mon retour chez moi je serai convoqué par ce chef, et malheur à moi si je n’ai pas tout dit de ce qu’Il m’avait ordonné de dire en terre antiboise !

               J’ai obéi, je suis venu, je vous ai partagé le fardeau de mon cœur pour 2 raisons essentielles :

    -           d’abord parce que j’aime D.ieu et parce que j’ai la crainte de D.ieu et que je ne veux pas Le décevoir,

    -           ensuite parce que je vous aime, et parce que je voulais partager avec vous ce merveilleux cadeau du Shabbat.

               Peut-être nous ne nous reverrons plus, D.ieu Seul le sait, peut-être m’oublierez-vous, peut-être rejetterez-vous les paroles que vous avez entendues de moi, mais écoutez ceci :

               Vous maintenant, oubliez-moi, oubliez le rabbin messianiqueClaude-Haïm BITOUN, oubliez même ses paroles, mais de grâce,

               N’oubliez pas, n’oubliez plus Sa Parole et obéissez à D.ieu et ce Livre Saint, vous montrera comme il nous l’a montré à nous premièrement, le Peuple du  Livre, les Juifs et comme il l’a montré à d’autres, issus des nations, combien les Vérités de cette Paroles et les Grandeurs de la Sainteté du Jour du Shabbat de l'E.ternel sont détentrices de grandes bénédictions.

               Oui, le Shabbat est le chemin et le signe de l'E.ternel, celui de la foi authentique juive et judéo-chrétienne et qu’à ce titre il nous attache à D.ieu Seul.  

    Tout le reste n’est que vanité, il n’y a aucun fondement biblique à l’observance du Dimanche en lieu et place du Jour Saint du Shabbat !

               « Il y eut un soir, il y eut un matin » : avez-vous remarqué que pour les 6 premiers jours de la Création il est écrit : « il y eut un soir, il y eut un matin », mais pas pour le 7ème jour, le jour du Shabbat ?

               Ce jour n’est pas encore terminé, il est la clef de la Lumière Divine pour celui qui l’honore et l’observe.

     Lettre à l'Epouse (Claude-Haïm Bitoun)

    Cours élémentaire de lecture des "Ecritures" pour les esclaves des doctrines anti-sémites et anti-shabbat: (Suite et fin)

    « QUI est le MAÎTRE du SHABBAT ?Cours élémentaire de compréhension des "Ecritures" pour les esclaves des doctrines antisémites et anti-shabbat: (Part 1) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Françoise L
    Samedi 25 Mai 2013 à 11:42

    Je ne me définirais pas comme "esclave des doctrines anti-sémites et anti-sbabbat"  puisque je n'avais jamais reçu d'enseignement sur le shabbat, ni favorable, ni hostile... . Mais, ignorante de la Vérité , oui je le suis sans aucun doute.
    "Le shabbat de l'Eternel est mon shabbat. Les sept fêtes de l'Eternel sont mes fêtes" proclame avec force  le pasteur Décaris...Et je n'ai pas de mot pour décrire la force des telles paroles... que j'aimerais m'approprier sans tarder..

    Merci  vraiment à  tous ceux qui ont à coeur de partager ce qu'ils savent.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter