•  

    SHABBAT ET "ISRAËL": un code secret... au début de la Bible hébraïque !


    Rediffusion 2016 (avec corrections)

     Posted in Articles concernant le shabbat (site qu'il faudrait hélas éviter à cause de sa mauvaise compréhension de ce qu'est "Israël") sur "Beth Yeshoua" [voir note en fin d'article] et corrigé par JYH en marron.


    UN CODE SECRET... AU DEBUT DE LA BIBLE HEBRAÏQUE !



    Pasteur Hans-Holger Lorenzson (de Munkfors, Suède) 

    Un traité imprimé en 1992 par Paul Ghennassia pour l'Assemblée messianique. 



    Celui qui a été en Israël (Ici "Etat israëlien", différent de "Israël de Elohim")* connaît certainement la salutation : "Shabbat Shalom" ! Normalement on dit seulement "Shalom" mais dès le Vendredi soir et jusqu'au Samedi soir on se salue avec ces mots "Shabbat Shalom" ; ce qui veut dire "Paix du Shabbat" ou aussi "Paix sur le Shabbat".
    http://jyhamon.eklablog.com/l-etat-d-israel-est-il-l-israel-de-elohim-2eme-partie-version-finale-a118606620


    Le mot Shabbat a toujours joué un grand rôle, peut être le plus grand, dans l'identité "d'Israël" et actuellement seulement dans l'identité Juive. De nombreuses règles ou traditions peuvent être mentionnées, mais quand un Juif oublie le Shabbat, son assimilation aux nations est presque totale et c'est ce qui est arrivé à "l'autre Maison", les "brebis perdues de la Maison d'Israël" (Mat 15:24)


    La connexion "Shabbat et Israël"
     


    La connexion "Shabbat et Israël" a une profonde signification : Par la bouche de Moïse qui énumérait les 10 commandements. Elohim (Dieu) ordonnait : "Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier" (Exode 20:8). Les "Chrétiens" pensent que cela signifie seulement prendre un jour de repos tous les 7 jours, mais pour le Juif et surtout pour Elohim cette signification est bien plus profonde : en effet il y a une pensée cachée, un "code secret".

    Dès la création, la Genèse montre dans le texte hébreu concernant le 7ème jour un "code secret" étonnant que nous allons découvrir. Déjà à la fin du chapitre 1 il est dit : "Ainsi il y eut un soir il y eut un matin ce fut le sixième jour" et le chapitre 2 continue : "Ainsi furent achevés les cieux et la terre et toute leur armée. Elohim acheva au septième jour son oeuvre qu'il avait faite"...

    Apparemment il semble que ces versets n'ont rien de spécial, mais si on regarde attentivement le texte hébreu on découvre un message étonnant : En prenant la dernière lettre du chapitre 1 qui est  ("Yod" qui correspond à i) et en comptant toutes les 7èmes lettres du chapitre 2 on découvre les lettres suivantes ISRaEL Ma Ma SH.

    Cela est d'autant plus étonnant que le nom "Israël" en texte clair ne se trouve, pour la première fois que dans Genèse 32:28 où un "Etre mystérieux" combat avec Jacob et à la fin du combat change son nom en "Israël"...


    Toutes les 7ème lettres pour le 7ème jour !...


    Ce que signifie "Israël" nous le savons, c'est "tout Israël", le "peuple de Elohim", mais qu'est-ce que signifient ces lettres "Mamash" ? D'après certains dictionnaires la signification serait : "réalité, un fait, concernant un fait". J'ai demandé à mon professeur d'hébreu qui m'a répondu que cela signifie "Cela et rien d'autre"  Quelle révélation !... Au septième jour Elohim a pensé à « Israël, à cela et rien d'autre » ! Elohim s'est reposé le 7ème jour et il a projeté Israël durant son repos. On pourrait l'exprimer ainsi : Elohim s'est reposé en pensant à Israël et Israël doit se reposer en pensant à Elohim. Puisqu'il est dit qu'il serait  « un royaume de sacrificateurs et une nation sainte » (Exode 19.6)


    Le triangle "Elohim-Israël-Shabbat"


    On comprend alors combien les éléments du triangle "Elohim-Israël-Shabbat" s'adaptent tellement intimement. Exode 31:13 à 17 dit que le Shabbat est un signe et une alliance entre les enfants d'Israël et Elohim. Puisque Elohim pense tellement intensivement à Israël pendant le Shabbat, il veut qu'Israël, tout Israël, aussi pense a Lui ce jour-là !
    Est-ce que cela ne concerne donc pas aussi les "Chrétiens" et les "étrangers" qui ont été greffés sur l'olivier vrai, (Romains 11:17 à 18) ?.

    Mais derrière tout cela il y a quelque chose de plus important : Les Juifs rabbiniques comptent le temps depuis Adam, ce qui cette année devient selon eux 1 année 5762 (1991-1992). Il est plus que probable qu'il y a un gros décalage au-delà d'une centaine d’année (puisque des calculs montrent qu'il y aurait environ 4000 ans jusqu'à Yéshoua), de même que pour les "chrétiens"
    il y a aussi quelques années de différence avec le calendrier actuellement utilisé puisque les "années de grâces" n'ont pas commencé à la naissance du "petit Jésus catholique" mais lorsque Yéshoua l'a dit en ouvrant le rouleau d'Esaïe une trentaine d'années plus tard.

    Quand les 6000 ans depuis Adam seront écoulés, les 1000 ans de paix commenceront pour la terre. Elohim travaille avec l'humanité durant 6000 ans et le septième millénaire, son oeuvre étant accomplie, il se repose.
    Durant ce temps, il y aura "collaboration" entre lui et Son Israël d'une manière très spéciale et alors s'accomplira ce qui est écrit en Jérémie 31:7 "Car ainsi parle YHWH (l'Eternel) : « Poussez des cris de joie sur Jacob. Eclatez d'allégresse à la tête des nations »...

    Remarquons encore dans ce code que la première lettre du nom d'Israël  "Yod" = i, se trouve la dernière lettre dans le 6ème jour. Je pense que cela signifie que Elohim ne peut pas attendre jusqu'au 7ème jour et que déjà au 6ème jour (au soir) il commence avec "Israël" (1)... actuellement nous nous trouvons dans ce petit "Yod" (en grec Yota) à l'époque actuelle !

    En 1948, Elohim a commencé à écrire le nom d'Israël devant les nations malgré ou grâce à "l'usurpation d'identité" effectuée par "Juda" (ou ses représentants auto-proclamés) et actuellement nous sommes à l'époque de transition entre la fin des 6000 ans et le millénium à venir. Elohim commence à travailler sur le modèle auquel il a pensé à la création.
    Yéshoua (Jésus) disait que pas un "Yod" de la Torah ne disparaîtra avant que tout s'accomplisse.

    Sans ce "Yod" (i) il n'y aurait pas d'Israël de Elohim

    Il n'y a donc rien d'étonnant que le diable qui depuis longtemps déteste et a voulu détruire les Juifs (Juda, Maison de Juda) et ensuite les "Chrétiens" (assimilables à Ephraïm-"Maison d'Israël"), veut s'acharner davantage actuellement, pourquoi ? Peut-être qu'il connaît ce code et veut se débarrasser des Juifs et des Chrétiens.

    En tout cas il sait que le jour approche où les "Juifs" et les "chrétiens" (les "deux Maisons" de Juda et Israël)* diront "Barouh haba beshem Adonaï"... Béni soit CELUI qui vient au Nom du Seigneur (Matth. 23:39).

    * "Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle". (Jér 31:31)
    "Car c’est avec l’expression d’un blâme que le Seigneur dit à Israël : Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,". (Héb 8:8)
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/ephraim-et-juda-le-rassemblement-des-douze-tribus-a96603181

    En ce temps-là, avec la venue de Yéshoua (Jésus) il y aura un changement de gouvernement sur la terre : Le diable sera obligé d'abdiquer et le Messie s'installera sur son trône à Jérusalem pour régner, par son peuple, "le tout Israël de Elohim", sur toute la terre.

    "Car de Sion sortira la loi et de Jérusalem la Parole de YHWH (l'Eternel). Il sera le juge des nations, l'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux. Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre. Et l'on n'apprendra plus la guerre (Isaïe 2:3b-4).

    « ... Afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ (en hébreu : Yéshoua ha'Mashiah N.D.L.R) que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Elohim a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes (Actes 3:20 à 21).

    (Extrait du journal Chrétien Suédois "Dagen")

    (1) Note de la rédaction : Le Shabbat commence toujours la veille à la tombée de la nuit. 

     

    Note JYH: Paul Ghennassia (décédé en 2011), et Hans-Holger Lorenzson, faisaient partie de ces "juifs messianiques" qui n'ont pas encore pu comprendre que "l'Etat d'Israël" moderne n'est qu'une demi-tribu de Juda et donc pas "tout Israël", "l'Israël de Elohim". Mais aujourd'hui "la connaissance augmente" et nous devons éviter toutes les tentatives de "substitution à Israël", qu'elles soient d'origine catholique romaine ou juive rabbibique, ou plus globalement mondaine.
    Cette grande confusion est source de graves erreurs sur le plan prophétique et l'article a été corrigé selon ce principe fondamental d'identité.
    Par ailleurs, le "Dieu greco-latin" a été remplacé par Elohim.

                              

                                  

    JYH
    30/07/2012

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    11 commentaires



  • "Shabbat" VS "1er jour de la semaine"

    VS

    "Shabbat" VS "1er jour de la semaine"

                     "Sunday", jour du soleil (et d'amusement, fun) in english.




    Christopher Crestin a réussi à interviewer son "seigneur" (peut-être en rêve) et voici ce que cela donne:
    (Nous avons changé son "Dieu-Zeus" par "Elohim")



    Note préliminaire: "Jour du seigneur" est une très mauvaise expression puisqu'elle renvoie au jour terrible de YHWH-Adonaï, ce "jour grand et glorieux" (Actes 2:20) qui "viendra comme un voleur" (1 Th 5:2) et "les cieux passeront avec fracas.. etc". (2 Pi 3:10)



    - Mais quel jour est le "jour du Seigneur" ? De quel jour es-tu le Seigneur (le Maître) ?


    - « Car le Fils de l’homme est maître du Shabbat ». (Matt. 12 : 8).


    - Il y a sept jours dans la semaine. Quel jour est le jour du Shabbat ?


    - « Le septième jour est le jour du repos de YHWH, ton Elohim ». Quatrième Commandement (Ex. 20 : 10.)


    - Mais, Seigneur, n’as-tu pas aboli la loi qui contient le Commandement du Shabbat ?


    - « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ("pleroo"=rendre complet) ». (Matt. 5 : 17).


    - N'as-tu pas au moins changé un des commandements afin qu aujourd'hui tes disciples puissent garder un autre jour ?


    - « Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé ». (Matt. 5:18).


    - Mais, Seigneur, le samedi n’est-il pas un jour Juif ? Le septième jour n’est-il pas le Shabbat des Juifs ?


    - « Le Shabbat a été fait pour l’homme ». (Le Shabbat a été mis en place et donné à l’homme 2500 ans avant l’existence d’un juif. Voir Gen. 2: 1-3).


    - Quelqu'un m’a dit qu’après ta crucifixion, tes disciples ne gardèrent plus le Shabbat du septième jour selon la loi. Est-ce vrai ?


    - « C’était le jour de la préparation, et le shabbat allait commencer. Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Yéshoua accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Yéshoua y fut déposé, et, s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du Shabbat, selon la loi ». (Luc 23 : 54-56).


    - Mais l’apôtre Paul ne rencontrait-il pas toujours les premiers chrétiens le jour du dimanche en l’honneur de la résurrection ?
    Note JYH: La résurrection n'a pas eu lieu un "dimanche".
    http://jyhamon.eklablog.com/les-deux-repos-de-shabbat-de-yeshoua-jesus-a47279627



    - « Pendant trois shabbats, il discuta avec eux, d’après les Écritures ».
    (Actes 17 : 2).


    - Peut-être s’est-il réuni avec les Juifs le jour du Shabbat et avec les païens le dimanche. Qu’en penses-tu ?


    - « Paul discourait dans la synagogue chaque Shabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs ». (Actes 18 : 4).


    - Quel était l’enseignement de Paul sur le repos du Shabbat ?


    - « Il y a donc un repos de shabbat réservé au peuple de Elohim. Car celui qui entre dans le repos de Elohim se repose de ses oeuvres, comme Elohim s’est reposé des siennes ». (Héb. 4: 9, 10.)
    Note JYH: Ceci tient compte du fait que le "7ème jour" est la préfiguration du "7ème millénaire" et donc du Royaume où les "élus" seront dans le repos parfait de leurs propres oeuvres. En attendant, ils s'y préparent.



    - Mais, de quel jour parlait Paul lorsqu’il disait que Elohim s’est reposé ?


    - « Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Elohim se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour ». Hébreux 4: 4.


    (Dans le "Nouveau Testament" (Bériyth haHadashah) il n’y a pas moins de 59 références au Shabbat. Le livre des Actes note 84 Shabbats durant lesquels l’apôtre Paul et ses compagnons ont tenu des réunions à caractère sacré.
    Cependant il n’y a aucune parole dans la Bible toute entière autorisant le repos du dimanche.)


    - Pourquoi tant de gens gardent-ils le dimanche au lieu du Shabbat ? Si la Bible enseigne le repos du Shabbat, comment et par qui le repos du dimanche a-t-il commencé ?


    - « Il [la puissance de la ‘petite corne’] prononcera des paroles contre le Très-Haut, ... Et il espérera changer les temps et la loi ». (Dan. 7: 25).


    L’Eglise Catholique Romaine est très probablement la Petite Corne de Daniel 7. Pense-t-il avoir la puissance de changer la loi de Elohim ?


    « Si elle n’avait pas eu une telle puissance, elle n’aurait pas pu faire ce qu’elle a fait et avec quoi s’accordent tous les religieux modernes; elle n’aurait pas pu substituer à l’observation du samedi, septième jour de la semaine, l’observation du dimanche, le premier jour de la semaine, changement en faveur duquel il n’existe aucune autorité Scripturaire ».
       -Stephen Keenan, prêtre catholique romain, Doctrinal Catechism, p. 174.-


    Quand ce changement a-t-il eu lieu?


    - « Nous observons le dimanche au lieu du samedi parce que l’Eglise Catholique a transféré, lors du concile de Laodicée (364 ap. J-C.), la solennité du samedi au dimanche ».
       - Peter Geirmann, The Convert’s Catechism, p. 50. (Ce catéchisme reçut la bénédiction du pape le 25 janvier 1910).


    Les pasteurs protestants sont-ils d’accord sur ce point ?


    - CONGRÉGATIONALISTES : « Il est clair que quelles que soient la rigidité ou la dévotion impliquée à l’adoration du dimanche, nous ne gardons pas le Shabbat ». - Dr. R.W. Dale, Les dix commandements, p. 106.


    - MÉTHODISTES : « Le Shabbat, dans la langue Hébraïque signifie repos et il s’agit du septième jour de la semaine ... Et il faut confesser qu’il n’y a, dans le "Nouveau Testament" (Bériyth haHadashah), aucune loi concernant le premier jour ».
      - Dictionnaire théologique de Buck.-


    - BAPTISTES: « Il y avait un commandement, et celui-ci existe toujours, de sanctifier le jour du Shabbat, mais ce jour du Shabbat n’est pas le dimanche. Il doit être cependant déclaré, avec une grande démonstration de triomphe, que le Shabbat a été transféré du septième au premier jour de la semaine. ...

    Où se trouve le récit de ce transfert ??

    Pas dans le "Nouveau Testament" (Bériyth haHadashah) — absolument pas. ... Bien sûr, je sais parfaitement que le dimanche n’a été utilisé qu’au début de l’histoire chrétienne.
    Mais quel dommage qu’il porte la marque du paganisme, et qu’il ait été christianisé avec le nom du "dieu soleil", lorsqu’il fut adopté et sanctionné par l’apostasie papale, et transmis au protestantisme comme un héritage sacré. »
     -Dr. E. T. Hiscox, auteur du Manuel Baptiste.-




    - Quelle différence cela fait-il que je garde un certain jour ? Un jour est un jour, n’est-ce pas ?


    - « Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ? » (Rom. 6:16).


    - Alors, que dois-je faire, obéir au commandement divin du Shabbat, ou garder le dimanche des hommes ?


    - « Il faut obéir à Elohim plutôt qu’aux hommes ». (Actes 5 : 29).


    - He bien, Seigneur, Que penses-tu du culte du dimanche ?


    - « Vous annulez ainsi la parole de Elohim au profit de votre tradition. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes Qui sont des commandements d’hommes ». (Mat. 15 : 6,9).


    - Mais, les millions de gens qui gardent le dimanche ne peuvent certainement pas être dans l’erreur, n’est-ce pas ?


    - « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ». (Matt. 7 : 13, 14).
    (Seul un petit nombre obéit à Elohim aux jours de Noé, aux jours de Lot, aux jours du Mashiah. La majorité se perdit).


    - Mais Mr. Untel, dr. En théologie, est un homme sage: pourquoi lui et d’autres prédicateurs ne gardent-ils pas le Shabbat ?


    - « Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Elohim a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Elohim a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ». (1 Cor. 1 : 26, 27).
    (Note : Les grands enseignants à l’époque de Yéshoua rejetèrent également la
    vérité. Ses disciples étaient des gens du peuple).


    - Mais j’ai "accepté Jésus". Il m’a accepté et j’ai gardé le dimanche. Il est clair que je ne serais pas perdu si je ne gardais pas le Shabbat maintenant, n’est-ce pas ?


    - « Elohim, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir ». (Actes 17 : 30).


    - Je te connais, Seigneur, tu ne me condamnerais pas pour avoir violé le Shabbat, n’est-ce pas ?


    - « Celui qui dit :je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui ». (I Jean 2 : 4).


    - Mais n’est-il pas suffisant d’aimer le Seigneur et de vivre par la "loi d’amour " ?


    - « Si vous m’aimez, gardez mes commandements ». (Jean 14: 15).


    - Cela implique-t-il tous les dix ?


    - « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous ». (Jacques. 2: 10).


    - He bien je pense que si nous essayons de suivre Yéshoua c'est tout ce qui est nécessaire, non ?


    - « Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même ». (1 Jean 2 : 6)
    ... et ceux qui ont "marché comme Lui" ont été persécutés:
    http://jyhamon.eklablog.com/ces-disciples-oublies-a48240457


    - Quelle est ta coutume concernant le Shabbat ?


    - « Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue (assemblée... à généraliser en Qéhila ou "Corps du Mashiah" aujourd'hui avec "changement de sacerdoce") le jour du Shabbat ». (Luc 4 : 16).


    - Mais Seigneur, c’était il y a plus de 2000 ans. Ne garderais-tu pas un autre jour que le Samedi si tu venais maintenant sur la terre ?

     
    - « Yéshoua Messie est le même hier, et aujourd’hui, et éternellement ».
    (Héb. 13:8)
    « Je suis YHWH, je ne change pas ». (Mal. 3 : 6)
    « Yéshoua leur répondit : Ma doctrine n’est pas de moi, mais de Celui qui m’a envoyé. Si quelqu’un veut faire Sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Elohim, ou si je parle de mon propre chef. » (Jean 17:16,17)

     



    JYH
    27/03/2016
    D'après un commentaire anonyme sur un site "messianique"
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)




     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique