• "Tu seras sauvé toi et ta famille"... mais non !!

     

    "Tu seras sauvé toi et ta famille"... mais non !!





    Si j'annonce d'entrée ce "mais non", ce n'est pas pour contredire les paroles de Sha'oul et Sila, et encore moins la Parole sous-entendue de Elohim...
    ... mais c'est pour interdire aux boutiquiers du dimanche et aux inventeurs de "nouvelles religions de la chair" de se faire plaisir avec de nouveaux "dogmes" qui n'existent pas.

    Ce sujet avait déjà été abordé ici* mais nous allons y revenir en détails.
    http://jyhamon.eklablog.com/les-trois-temps-du-salut-a48238473

    Pour ce faire, nous allons reprendre l'ensemble du "contexte", puis l'ensemble des "Ecritures".



    1/ Le contexte factuel:

    "Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous
    les prisonniers furent rompus.
    Le geôlier se réveilla, et, lorsqu’il vit les portes de la prison ouvertes, il tira son épée et allait se tuer, pensant que les prisonniers s’étaient enfuis.
    Mais Sha'oul cria d’une voix forte: Ne te fais point de mal, nous sommes tous ici.
    Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Sha'oul et de Sila;
    il les fit sortir, et dit: Seigneurs
     (Adonim), que faut–il que je fasse pour être sauvé (sozo) ?
    Sha'oul et Sila répondirent: Crois en l'Adon Yéshoua, et tu seras sauvé, toi et ta famille.
    Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur (Adon), ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison.
    Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens.
    Les ayant conduits dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille de ce qu’il avait cru en Elohim." (Actes 16:26-34... corrigés avec les vrais "noms")
    (Et encore, je ne reprends pas ici les conditions de l'arrestation, ni les louanges qui ont précédé ce tremblement de terre... ni les suites "juridiques" qui interviennent après)


    - Ainsi, dans un premier temps, nous avons un geôlier qui veut se suicider parce qu'à cause du tremblement de terre, il sait que la "loi romaine" (qui est aussi une "loi-nomos" sans aucun rapport avec la "nomos de Moïse" ou les "nomos pour sacrifices d'animaux", etc) prévoit la mort pour celui qui a laissé des prisonniers s'évader !
    Le premier réflexe du geôlier (après celui du suicide) est donc d'avoir "la vie sauve" (ne pas être tué par sa hiérarchie) malgré cette catastrophe qui vient de s'abattre sur lui !... rien à voir donc avec un désir de Royaume millénaire, de simple "paradis", "d'enlèvement pour illuminés mondains" ou de petit nuage rose "dans le ciel" !

    C'est d'abord à cette préoccupation que Sha'oul et Sila vont répondre (et on notera qu'ils ont été appelés "mes Seigneurs" (en fait, c'est simplement "messieurs")... ce qui ne fait pas d'eux des "Créateurs de l'univers" qu'il faudrait adorer "en esprit et en vérité" ! Oh que c'est donc difficile d'apprendre à lire !)

    - Ce n'est qu'ensuite que Sha'oul et Sila vont passer au "degré supérieur" puisqu'ils sont là (comme ailleurs) pour "annoncer la bonne nouvelle du Royaume aux païens"... avec la Torah (de Elohim) et la "repentance" qui va avec !... et c'est ce qu'ils ont fait.



    2/ Le contexte général des Ecritures.

     
    Que penser d'autres versets dans le genre de ceux-ci ?

    - "Mais Yéshoua répondit à celui qui le lui disait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères?
    Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères.
    Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui–là est mon frère, et ma soeur, et ma mère." (Mat 12: 48-50)

    Allons bon, la "famille" n'est plus la même ?!

    - "Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle–fille et sa belle–mère;
    et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison." (Mat 10:35,36)

    Bigre, la "famille" va se diviser entre "ennemis" et ils seraient tous "sauvés" quand même ?!

    - "Car que sais–tu, femme, si tu sauveras ton mari ? Ou que sais–tu, mari, si tu sauveras ta femme ? (1 Cor 7:16)

    Alors là, c'est la totale !... même les époux ne sont pas certains d'être sauvés tous les deux ?!


    Il faut donc se poser sérieusement la question: les Ecritures peuvent-elles se contredire ?... et Elohim peut-Il mentir ?
    La réponse est évidemment NON !

    Alors pourquoi d'une part ce "toute la famille sauvée", et d'autre part "non pas du tout" ?!

    La réponse est en fait très simple:... en Actes 16:31, Sha'oul et Sila ont donné une "bénédiction prophétique particulière et personnelle" au geôlier et à sa famille... exactement de la même façon que l'Adon Yéshoua a promis le "paradis" (pas le Royaume) à l'un des brigands sur le poteau d'exécution et pas à l'autre !... ou encore que longtemps avant, Elohim avait dit "J'ai aimé Jacob et j'ai haï Esaü" (Rom 9:13) !

    Il y a ainsi dans la B'rit Hadashah (le "NT" pour les religieux  pagano-chrétiens qui n'ont toujours pas expliqué pourquoi et comment ils ont "deux" testaments, donc deux morts ?!) 153 "bénédictions personnelles" (et seulement personnelles) qui correspondent d'ailleurs aux "cent cinquante-trois gros poissons" de Jean 21:11. (Ce qui a aussi un rapport évident avec la notion de "petit reste" pour la "toute fin des temps" et donc avec le choix suprême, arbitraire, mais juste, du Père "selon l'élection de la grâce", Rom 11:5).


    Voilà, messieurs (y compris mesdames) les boutiquiers modernistes des tristes dimanches de "début de semaine", vos "nouveaux dogmes" et "fausses promesses" ne sont que "mensonges" !... vous égarez vos brebis (qui sont beaucoup trop "moutons" mais tant pis pour elles si elles "se confient en l'homme"), et je signale quand même que les "Mormons" avaient déjà inventé ça bien avant vous... mais comme le disait Yéshoua aux chefs religieux de son temps: 
    "Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites (religieux de tout bord) ! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n'y entrez pas vous–mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer." !!
    (Mat 23:13)

    Quant au "salut", j'en rappelle encore l'approche déjà mentionnée ci-dessus, sachant que non seulement ça peut se "perdre", mais que ce n'est pas nécessairement distribué "à tout le monde" ("Je ne vous ai jamais connus", 
    Mat 7:23) !
    http://jyhamon.eklablog.com/les-trois-temps-du-salut-a48238473




    JYH
    25/02/2014

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    « Images, symboles et faux "dieux" !A propos du "NOM" (YHWH) et de Sa bénédiction »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Michèle
    Mardi 25 Février 2014 à 20:19

    Merci  vraiment pour ce message édifiant, oui car j'ai de la peine pour une soeur que je connais sur facebook, oui son mari lui interdit tout accès à la vérité dont ce blog qui est d'une richesse pour elle m'a t-elle dit.Maintenant nous parlons en parabole...Que la gloire soit rendu à Elohim au nom de Notre Maître Yeshoua!!!

    2
    zerguine
    Mercredi 26 Février 2014 à 00:01

    la Bible déclare : « Car c’est bien par la grâce, que vous êtes sauvés, au moyen de la foi. Ce salut ne vient pas de vous, il est un don de Dieu; il ne vient pas des oeuvres, car nul ne doit pouvoir se glorifier » (Ephésiens2:8-9).

    si les oeuvres sont les sacrifices dans ce contexte,et selon toi l'election de la grace,alors que dans la bible ,

    DIEU veut que tous les hommes soit sauvés?

    3
    Mercredi 26 Février 2014 à 05:25

    @Michèle,
    Oui hélas, certain(e)s sont interdits de Fb, de Blog(s) et d'accès à la Vérité...
    Pour quelques un(e)s qui gardent un accès à Fb, il y a un "truc" que je peux donner en privé...


    @Zerguine,
    Je vais commencer par la fin:

    - "Dieu (ELOHIM) veut que tous les hommes soient sauvés"...
    ... c'est ce qu'on appelle "Sa volonté parfaite"... et on a de la peine à imaginer qu'IL puisse dire "Je veux que personne ne soit sauvé" ou encore "Je veux que seulement quelques uns soient sauvés" !... il est normal qu'un Elohim parfait ait une volonté parfaite !

    Et pourtant, que s'est-il passé dans les faits ?
    Si on prend l'exemple du déluge, il n'y a eu que huit survivants (la famille de Noé) sur plusieurs millions d'habitants de la Terre (peut-être beaucoup plus après 1600 ans de croissance naturelle de la population) !
    Si on prend l'exemple de Sodome et Gomorrhe, c'est le même topo... seulement la famille de Lot (et encore, sa femme s'est retournée et a péri) !

    Et que nous est-il promis pour "la fin" ?... "Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme" (Luc 17:26).
    "Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement." (Luc 17:28)

    Est-ce que tout cela est aussi la "volonté" de Elohim ? OUI... parce qu'on oublie qu'un Elohim parfait est aussi "parfaitement Saint" et qu'Il dit "Soyez saints car Je suis Saint (Kadosh)" (Lév 11:45; 19:2; 1 Pi 1:15).
    Ainsi c'est "la volonté des hommes" qui est le plus souvent imparfaite et ils ont leur "libre arbitre" (le choix) d'être sauvés ou perdus.
    Cette "liberté" fait aussi partie de la "volonté parfaite" de Elohim.

    J'y ajoute ceci: " Car Elohim a mis dans leurs coeurs d’exécuter son dessein et d’exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu’à ce que les paroles de Elohim soient accomplies." (Apoc 17:17)
    C'est donc Lui-même qui dans Sa "volonté parfaite" met dans le coeur des rebelles anti-Mashiah d'accomplir Son dessein, de même que c'est Lui qui "envoie une puissance d'égarement" à ceux qui n'ont "pas reçu l'Amour de la Vérité pour être sauvés" (2 Th 2:10-12).

    Conclusion: "Elohim veut que tous les hommes soient sauvés"... mais tous les hommes ne le veulent pas et ils en sont libres (ça ne règle pas le problème de la "prédestination" mais c'est un autre sujet... qui fait quand même partie de la "volonté parfaite").



    - Je reviens au début et à la dramatique fausse traduction et conception de "la grâce" qui s'est répandue depuis des siècles.

    D'abord, ce mot c'est "ratsown" en hébreu et Chouraqui le traduit par "bon gré" et "accueil" dans le Rouleau de Esaïe que nous appelons "Esaïe 61".
    Cet "accueil" est normal puisqu'il s'agit d'accueillir les "païens" qui n'appartenaient pas à "Israël" (le peuple, pas "l'Etat").

    Ensuite, cette "grâce" serait-elle apparue seulement avec le Mashiah pour supprimer (provisoirement) les sanctions pénales ou existait-elle bien avant avec la Foi pour le salut de Abraham, Isaac, Jacob, etc ?
    Il suffit de lire Hébreux 11 et ses "héros de la Foi" pour avoir la réponse.

    Enfin, s'il est parlé des "oeuvres" par rapport au "don", c'est parce que aucune chair (corrompue par essence) ne peut se glorifier de ce "salut", quelles que soient les formes d'oeuvres.
    C'est encore plus net en 1 Cor 1:27-29... en n'oubliant pas que toutes les lettres de Paul sont adressées à des "païens" appelés "par grâce" à faire partie de Israël (lutteurs d'El), le peuple de Elohim... et que cela ne concerne que les "appelés" ("invités à la Noce") et qu'il y aura malgré tout un "Jugement selon les oeuvres" pour les autres (Apoc 20:12,13).

    Bonne méditation. 

    4
    flore3
    Mercredi 26 Février 2014 à 19:57
    Shalom Jean yves !
    Quelle différence fait on entre le paradis et le rauyaume puisque Yéshoua sur la croix promet à l'un des brigands le paradis, pas le royaume comme tu l'as si bien souligné.
    Que Elohin veille sur toi !
    Bienvenue Flore Miéré
    5
    Mercredi 26 Février 2014 à 23:35

    Bonjour Flore3,

    Le mot "paradis" n'apparaît que trois fois dans les Ecritures et seulement en grec ("paradeisos") avec le sens qu'il a malheureusement dans la mythologie des mêmes grecs.
    En fait, et si on se réfère à Sha'oul (Paul) en 2 Cor 12:4, c'est l'équivalent du "3ème ciel" et plus précisément de la "vie éternelle" avec les "nouveaux cieux et nouvelle Terre" et avec la Jérusalem céleste qui viennent après la deuxième résurrection et le Jugement (et donc après le "Royaume millénaire" aussi, voir Apoc 20 et 21).

    Quand Yéshoua a dit au brigand "aujourd'hui même", c'est parce que après la mort, c'est comme si on changeait "d'espace-temps".
    Il est écrit que "les morts ne savent rien" (Ec 9:5) et cela signifie que pour eux, c'est comme si il y avait une "absence de temps" (au sens où nous l'entendons dans notre vie terrestre) et ils ont l'impression de ressusciter immédiatement après leur mort (en 1ère ou 2ème résurrection) alors que nous les considérons comme "endormis" (depuis 1 an, 100 ans, 1000 ans...)
    Ainsi pour eux, c'est "aujourd'hui"... et c'est pour cela que Yéshoua a pu le dire.

    Par ailleurs, si Yéshoua a parlé de "paradis" et non pas de "Royaume", c'est parce que le brigand n'avait évidemment ni le temps ni les moyens de se "sanctifier" afin de faire partie des "élus" auquel ce Royaume est réservé après la "première" résurrection.
    Le "Royaume" de mille ans sera évidemment "sur terre" avec des habitants qui se multiplieront pour devenir "enfants de Elohim" et qui seront des descendants de ceux qui ont auront étés "sauvés" [physiquement !] au sens où c'est envisagé en Daniel 12:12... et bien sûr sous le règne du Mashiah et des "élus" avec la Sainte Loi de YHWH.
    (Les références sont nombreuses dans les écrits des prophètes: Esaïe 65 et 66, Zacharie 14, etc, etc).

    6
    flore3
    Samedi 1er Mars 2014 à 19:03

    Merci beaucoup pour avoir pris le temps de répondre à ma préoccupation.

    Merci pour l'édification.

    Sois béni en Elohim !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter