• Yeshoua, le fils de l'homme...




    Je publie cette excellente étude ( article emprunté à http://www.forum-chretien-unitarien.eu, ). Je me retrouve parfaitement dans cette approche, j'aime la démarche saine de son auteur qui fait réfléchir le lecteur en lui proposant d' aborder sereinement et bibliquement l'identité de Jésus (Yeshoua) le Fils de l'homme. Bonne lecture.

     Nicolas... et JYH

     

     

    Yeshoua, le fils de l'homme...

     

    Note JYH: J'ai ajouté des commentaires personnels le plus souvent en bleu en fonction de la véritable version d'origine en hébreu.

    Je rappelle aussi que les termes "Dieu" et "Jésus" n'existent que depuis la première traduction grecque de la "Septante" (avec "Théos" et "Iesous") et surtout depuis la traduction latine de la "Vulgate" imposée par Rome (Vatican) aux IVème et surtout Vème siècle, avec les mots "Deus" et "Iesus" que les premiers disciples n'ont jamais utilisés puisqu'ils étaient d'abord "juifs" et lisaient l'hébreu en comprenant "Qui" étaient "Elohim" ou "YHWH-Adonaï" (le "Nom") et "Yeshoua" qui signifie "Yah sauve", abréviation de "YHWH sauve".

    J'ai conservé la présentation "Dieu" et "Jésus" pour les nationalistes et religieux français*, mais en y rajoutant systématiquement (au moins en noir) leurs nobles origines hébraïques, d'autant plus que l'Elohim pluriel a un sens bien supérieur au petit "dieu" français (ou "god" english, etc) comme on va le voir.

     

    Prière : Seigneur Tout-Puissant,

     

    Tu as su nous guider, par Ton Esprit-Saint, dans toutes nos études de Ta Parole inspirée.

     

    Nous Te demandons humblement de bien vouloir continuer de le faire, alors que nous désirons sonder le sujet de la nature de Ton Fils, Jésus-Christ.(Yeshoua Ha Mashiah)

     

    Ouvre notre cœur et notre esprit à Ta précieuse vérité.

     

    C’est au nom de notre Sauveur Jésus-Christ (Yeshoua le Messie) que nous T’en prions.

     

    Amen.

     

     

    Marc 8 : 29 Et il leur dit : Et vous, qui dites–vous que je suis ? Pierre, répondant, lui dit : Tu es le Christ. (Tu es le Mashiah, le Messie)

     

    Cette question, que Jésus (Yeshoua) posa un jour à ses disciples, pourrait bien encore être posée aujourd’hui, particulièrement en ce qui concerne sa "divinité".

     

    En effet, nombreux sont ceux qui ne savent plus quelle position adopter sur ce sujet.

     

    D’une part, certains affirment que Jésus (Yeshoua) est Dieu (Elohim) au même titre que le Père.

    D’autre part, certains nient sa "divinité" (terme inadéquat qui vient de "deus"), enseignant qu’il n’est que Fils de Dieu (Elohim), et non Dieu (Elohim) le Fils.

     

    Quant à nous, nous choisirons de laisser la Bible nous éclairer sur le sujet.

     

    Matthieu 16 15 "Il leur dit : Et vous, qui dites–vous que je suis ? 16 Simon Pierre, prenant la parole, dit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." («Tu es le messie Bèn Elohim, le fils de l'Elohîm de la vie.», traduction Chouraqui)

     

    La Parole de Dieu affirme à plusieurs endroits, et de plusieurs façons, que Jésus-Christ (Yeshoua Ha Mashiah) n'est pas véritablement "Dieu" (Elohim).

     

    Nous commencerons par l’étude de passages témoignant directement que Jésus (Yeshoua) n'est pas Dieu (Elohim), puis nous examinerons des versets qui semblent dire le contraire.

     

    Matthieu 26 : 63 "Mais Jésus (Yeshoua) se tut. Alors le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit : Je t’adjure, par le Dieu (Elohim) vivant, de nous dire si tu es le Christ (le Messie), le Fils de Dieu (Elohim). 64 Jésus (Yeshoua) lui répondit : Tu l’as dit ; et même je vous le déclare : Dès maintenant vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu (Elohim), et venant sur les nuées du ciel."

     

    Nulle part, dans la Bible, Jésus (Yeshoua) ne dit qu'il est Dieu (Elohim). Il a toujours affirmé qu'il était le Fils de Dieu (Elohim).

     

    Est-ce que c'est pareil ? Est-ce que votre fils, c'est vous ?

     

     Jean 10 : "34 Jésus leur répondit : N’est–il pas écrit dans votre loi : J’ai dit :Vous êtes des dieux (des elohim = pluriel de "eloha")."

    35 "Que si elle a appelé dieux (elohim, pluriel de "eloha") ceux à qui la parole de Dieu (Elohim) était adressée (et l’Écriture ne peut être rejetée), 36 Dites–vous que je blasphème, moi que le Père a sanctifié et qu’il a envoyé dans le monde, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu (Elohim) ?

     

    Les juges qui ont condamnés Jésus (Yeshoua) pensaient eux aussi que "Fils de Dieu (Elohim)" voulait dire "Dieu" ("Elohim").

     

    Mais Jésus (Yeshoua) les reprend en faisant remarquer que la Bible appelle "dieux" (elohim, pluriel de "eloha") tout ceux à qui la Parole de Dieu (Elohim) est adressée.

     

    Et Jésus (Yeshoua) insiste sur le fait qu'il n'a pas dit "Je suis Dieu (Elohim)", mais qu'il a dit "Je suis le Fils de Dieu (Elohim)".

     

    S'il l'était vraiment, pourquoi Jésus (Yeshoua) ne dit pas qu'il est Dieu (Elohim), mais seulement son Fils ?

     

     1 Corinthiens 8 : 5 "Car, quoiqu’il y en ait, soit dans le ciel, soit sur la terre, qui sont appelés dieux-elohim (comme, en effet, il y a plusieurs dieux-elohim et plusieurs seigneurs), 6 Toutefois, nous n’avons qu’un seul Dieu (Elohim), le Père, duquel procèdent toutes choses, et nous sommes pour lui ; et un seul Seigneur, Jésus–Christ (Yeshoua le Messie), par lequel sont toutes choses, et nous sommes par lui."

     

    Le mot "Dieu" ("Elohim") n'est pas un nom propre. C'est un nom commun qui désigne toute puissance. (C'est un "pluriel", non arithmétique, parfois dit "de Majesté", qui inclut plusieurs "titres", plusieurs "fonctions" et même "délégations de fonctions"). 

    Et des puissances, il y en a beaucoup, tant au ciel que sur la terre.

     

    Il convient néanmoins de distinguer entre tout ces dieux (elohim, pluriel de "dieu-eloha"), et le seul vrai Dieu (Elohim), entre tous les seigneurs, et le seul vrai Seigneur ("Adonaï" en hébreu plutôt que le "Kurios" grec).

     A noter que Yeshoua était un "Seigneur" ("Adon") pendant qu'Il était sur Terre et qu'Il devient "Seigneur des seigneurs" (ou "Adon des Adonim", Apoc 19:16 par exemple), après être "monté aux cieux", ce qui est également un "titre" de YHWH-Adonaï (Deutéronome 10:17 par exemple)

    Ceci explique aussi pourquoi Yeshoua dit à Myriam de Magdala: "Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père." en Jean 20:17, alors qu'Il autorise Thomas "huit jours après" à le toucher en disant: "avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule mais crois." (Jean 20:27)... et c'est alors seulement que Thomas dira: "Adonaï-Elohaï"... ce qui a été mal traduit par "mon Seigneur et mon Dieu".

     

     

    Yeshoua, le fils de l'homme...

                                    YHWH, le "Nom" d'Elohim.

     

    La Bible insiste ici: le seul vrai Dieu (Elohim), c'est le Père, il n'y en a pas d'autre.

    Et Jésus-Christ n'est pas Dieu (Elohim) puisque seul le Père l'est, mais Jésus-Christ (Yeshoua le Messie) est le seul vrai Seigneur (Adon) reconnu.

     

    Luc 3:38 "D’Énos, de Seth, d’Adam, fils de Dieu (fils d'Elohim)" .

     

    Matthieu 5 : 9 "Heureux les pacifiques ; car ils seront appelés enfants de Dieu (Elohim)."

     

    Au demeurant Jésus (Yeshoua) n'est pas le seul que la Bible appelle fils de Dieu (Elohim).

     

    Le premier homme charnel, Adam, est appelé fils de Dieu (Elohim), car c'est bien Dieu (Elohim) qu'il a pour père,

    c'est bien Dieu (Elohim) qui l'a créé.

     

    Et tout ceux qui seront au royaume de Dieu (Elohim) seront aussi appelés fils de Dieu (Elohim), à l'instar de Jésus-Christ (Yeshoua le Messie).

     

    Sont-ils Dieu ("Elohim") pour autant ?

     

     

    Ephésiens 1 : 3 "Béni soit Dieu (Elohim), le Père de notre Seigneur Jésus–Christ (Yeshoua le Messie), qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes, par Christ (Mashiah)"

     

    Il convient de bien distinguer, comme le fait la Bible, entre Dieu (Elohim), qui est le Père, et notre Seigneur, qui est Jésus-christ (Yeshoua le Messie).

     

    Mais alors s'il n'est pas Dieu (Elohim), qui est-il ?

     

    Nous avons pu déjà en avoir une petite idée en voyant que d'autres hommes étaient aussi appelés fils de Dieu (Elohim), tout comme lui.

     

     

    Hébreux 2 : 17 "C’est pourquoi il a fallu qu’il devînt semblable en toutes choses à ses frères ; afin qu’il fût un souverain Sacrificateur, miséricordieux, et fidèle dans les choses de Dieu (Elohim), pour expier les péchés du peuple."

     

    Jésus (Yeshoua) a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères. Jésus (Yeshoua) est le frère des hommes.

    Dans une famille, les frères sont tous de la même espèce, de la même nature. Jésus (Yeshoua) est donc un homme, tout comme nous.

    Notons que Yeshoua avait dit à Myriam de Magdala: "va trouver mes frères, et dis leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu (Elohim) et votre Dieu (Elohim)" en Jean 20:17.

    De même qu'en Mat 28:10, Yeshoua dit "Ne craignez pas; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c'est là qu'ils me verront". (Marc précise dans le chapitre 16, verset 7, "et à Pierre"... celui-ci étant encore exclu suite à son reniement qui ne sera corrigé qu'en Jean 21:15-17)

     

    1 Timothée 2 :5 "Car il y a un seul Dieu (Elohim), et un seul Médiateur entre Dieu (Elohim) et les hommes, Jésus–Christ (Yeshoua le Messie), HOMME," 

     

    Ici encore, une nette distinction est faite entre Dieu (Elohim) et Jésus-Christ (Yeshoua le Messie).

    Il y a un seul vrai Dieu (Elohim), dit le texte, et ce n'est pas lui.

     

    S'il y a un seul vrai Dieu (Elohim), le Père, il y a aussi un seul médiateur entre Dieu (Elohim) et les hommes: Jésus-Christ (Yeshoua le Messie).

     

    Peut-on être médiateur entre quelqu'un et soi-même ?!!!

     

    Et que nous dit ce verset sur la nature de Christ  (Mashiah) ?

     

    Est-il Dieu (Elohim) ou est-il homme ?

     

     

    1 Corinthiens 15 : 45 "Suivant qu’il est écrit : le premier homme, Adam, a été fait une âme vivante ; mais le dernier Adam est un Esprit vivifiant ; 46 Or, ce n’est pas ce qui est spirituel, mais ce qui est animal, qui est le premier ; ce qui est spirituel vient après. 47 Le premier homme, étant de la terre, est terrestre, et le second homme, le Seigneur, est du ciel."

     

    Pour la Bible, il y a deux sortes d'hommes.

    Le premier homme, Adam, est charnel. Et tout ceux qui naissent d'Adam, sont des hommes charnels. (Nous sommes donc tous "charnels" au départ)

    Le second homme, le second Adam, est spirituel. Ceux qui naissent de cet homme, de cet Adam, sont spirituels. Ce sont des hommes destinés à être célestes. (Cette "nouvelle naissance" est la "naissance d'en haut", "anothen" en grec)

     

    Car de même qu'il y a des hommes charnels sur la terre, il y aura, après la résurrection, des hommes spirituels au ciel. (C'est la "nouvelle création" à propos de laquelle il est écrit: "Aussi la création attend–elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu-Elohim", Rom 8:19)

    Nota: Les "disciples"  (et "frères") de Yeshoua sont bel et bien "nés d'un sperme spirituel incorruptible" (1 Pierre 1:23 par exemple) et sont donc "nés d'Elohim" (1 Jean 3:9; 4:7, etc) pour pouvoir régner avec le Mashiah, le "Fils de l'homme", le "lion de la tribu de Juda" qui "paîtra les nations avec une verge de fer"... après leur "résurrection" (Relire le livre de la Révélation en entier (!) et les références aux "Saintes Ecritures" du Tanakh qui y sont mentionnées). 

     

    Colossiens 2 : 9 "Car en lui toute la plénitude de la divinité habite corporellement."

     

    Les trinitaires, qui croient que Jésus (Yeshoua) est Dieu (Elohim), disent que Jésus (Yeshoua) a deux natures.

    D'une part il est homme, car on ne peut dire le contraire de ce que la Bible dit, et d'autre part il est Dieu (Elohim).

    Vrai Dieu (Elohim) et vrai homme, disent-ils. !!

     

    Mais a-t-on déjà vu un être avec deux natures en même temps ?

    Avez-vous déjà vu un animal être à la fois un chat et un chien ?

    Ou un homme être à la fois homme et lion ?

     

    Dans ce verset, il est dit que toute la plénitude de Dieu (Elohim) habite en lui.

    Mais quelle que soit la plénitude qui habite en lui, est-ce que ça modifie sa nature d'être pour autant ?

     

    Ephésiens 3 : 19 "Et connaître l’amour de Christ (Mashiah), qui surpasse toute connaissance, afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu (Elohim)."

     

    Lorsque toute la plénitude de Dieu (Elohim) habitera en nous, est-ce que nous serons Dieu (Elohim) pour autant ?

     

    Quand Dieu (Elohim) habite en nous (par Son Esprit), nous restons toujours ce que nous sommes, nous restons humains.

    Lorsque toute la plénitude de Dieu (Elohim) habite en Christ (Mashiah), il reste ce qu'il est, un homme.

     

     

    Ephésiens 4 : 4 "Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous êtes appelés à une seule espérance, par votre vocation. 5 Un seul Seigneur (le Mashiah), une seule foi (la Foi DE Yeshoua, Apoc 14:12), un seul baptême (le baptême en Sa mort, Rom 6:3,4); 6 Un seul Dieu (Elohim) et Père de tous, qui est au–dessus de tous, et par tous, et en vous tous."

     

    Mais alors, s'il n'y a qu'un seul Dieu (Elohim) qui est le Père, si Jésus-Christ (Yeshoua le Messie) n'est pas Dieu (Elohim), mais un homme,

    cela veut dire qu'il n'a pas existé de toute éternité ! ?

     

    Cela veut dire qu'il a été créé à moment donné !?

     

     

    Psaume 2 : 7 "Je publierai le décret de l’Éternel (YHWH-Adonaï) ; il m’a dit : Tu es mon fils ; aujourd’hui je t’ai engendré."

     

     Nota: Paul est tout à fait clair en Actes 13:33 à propos de "aujourd'hui" lorsqu'il dit: "Elohim l'a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Yeshoua, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui". (Et Paul a été "enseigné" au 3ème ciel... )

    De même, nous sommes "fils adoptifs" mais "en espérance" pour ce qui est de la "révélation des fils d'Elohim"... après notre résurrection.

     

     

    La définition de Dieu (Elohim) est d'être inengendré, d'exister de toute éternité.

    La définition de la créature est d'être née à un moment donné.

    De ne pas exister depuis toujours.

     

    Colossiens 1:15 "C’est lui qui est l’image du Dieu (Elohim) invisible, le premier–né de toutes les créatures. 16 Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, soit les trônes, soit les dominations, soit les principautés, soit les puissances. Tout a été créé par lui et pour lui. 17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent par lui."

     

    Le Fils est le premier-né de la (nouvelle) création, nous confirme l'Ecriture.

    Premier engendré, premier-né de la (nouvelle) création,

    Mais "le Fils", avant d'être ce "premier-né" (premier ressuscité) faisait déjà partie de Dieu-Elohim en tant que "Sa Parole".

    Tout a été créé avec lui ("la Parole"),

    tout a été créé par la Parole de Dieu (Elohim).

    (En tant que "fils de l'homme", Yeshoua est le "premier-né" de la "nouvelle création", et "premier-né d'un grand nombre de frères", Romains 8:29; Colossiens 1:15 et 18; Héb 1:6; Apoc 1:5)

    Voir à ce sujet l'article de Nicolas: http://jyhamon.eklablog.com/yeshoua-etabli-comme-chef-d-un-royaume-spirituel-par-elohim-notre-dieu-a59075089

     Et surtout: http://jyhamon.eklablog.com/un-fils-unique-en-son-genre-pour-un-elohim-unique-explications-a120664850

     

    Genèse 1 : 3 Et Dieu (Elohim) dit : "Que la lumière soit ; et la lumière fut"

     

    Dieu (Elohim) dit, et la chose est créée.

    C'est par sa parole que Dieu (Elohim) a créée toute chose. C'est la Parole de Dieu (Elohim), sous la direction du Père, qui a tout créé.

     

     

    1 Corinthiens 8: 6 "Toutefois, nous n’avons qu’un seul Dieu (Elohim), le Père, duquel procèdent toutes choses, et nous sommes pour lui ; et un seul Seigneur, Jésus–Christ (Yeshoua le Messie), par lequel sont toutes choses, et nous sommes par lui."

     

    C'est par la volonté de Dieu (Elohim) que l'homme a été créé, mais c'est le "Fils" (en tant que "Parole") qui a accompli cette volonté en créant toutes choses. 

    Ajoutons ici que le "Rouah Hakodesh" (ou "souffle sacré d'Elohim", appelé "Esprit Saint" est également une "fonction première" de Elohim... et bien sûr pas une "personne" autre que Lui-même)

     

     Deutéronome 6 : 4 "Écoute, Israël ! l’Éternel (YHWH-Adonaï) notre Dieu (Elohim) est le seul Éternel (YHWH-Adonaï)."

     

    Ce verset est la profession de foi des Israélites depuis Moïse jusqu'à aujourd'hui.

    Il dit clairement que Dieu (Elohim) est un, et pas trois;

    Et Jésus (Yeshoua) n'a jamais enseigné le contraire.

     

    Mais alors, sur quoi se basent les trinitaires pour dire que Dieu (Elohim) est trois ?

     

    Yeshoua, le fils de l'homme...

    Ci-dessus le triste exemple d'une fable imagée telle que l'a conçue la Rome apostate et imprégnée de mythologie grecque !

     

    ... Sur plusieurs versets ambigüs qui peuvent être compris de plusieurs manières.

     

    Matthieu 1 : 23 "Voici, la vierge sera enceinte, et elle enfantera un fils, et on le nommera EMMANUEL (Imanou-El), ce qui signifie : DIEU AVEC NOUS." (Plus exactement "El avec nous"... or "El", en tant qu'abréviation, peut avoir un sens plus précis)

     

    Examinons maintenant ces versets ambigüs dont se servent les trinitaires pour affirmer la divinité supposée de Jésus (Yeshoua).

     

    Lorsqu'une équipe sportive représente la France à une compétition internationale, on dit "La France était présente" . Pourtant était-ce la France qui était là, ou ses représentants ?

     

    Lorsque le représentant de Dieu (Elohim) est avec nous, n'est-on pas en droit de dire que Dieu (Elohim) est avec nous ?

     

     Jean 1 :1 "Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu (Elohim), et la Parole était Dieu (Elohim)." (traduction littérale inexacte du grec "le logos était Théos", ce que Chouraqui traduit par: "Entête, lui, le logos et le logos, lui, pour Elohîm, et le logos, lui, Elohîm." !!)

     

    Les langues antiques, comme l'hébreu ou le grec, ne connaissent ni minuscules, ni ponctuation.

    Tous les textes sont écrits en lettres majuscules et sans ponctuation.

    Aussi l'utilisation de minuscules ou majuscules relève du seul choix du traducteur.

     

    Aussi ce verset se lit: "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu (Elohim), et la Parole était un dieu (un "eloha"... ou plutôt "un El", l'un des "titres" et l'une des fonctions d'Elohim et non pas "l'Elohim total et complet")."
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/etait-dieu-elohim-au-lieu-de-un-dieu-un-el-ou-de-elohim-a93366483

     

    Jean 20 : 28 "Thomas répondit et lui dit : Mon Seigneur (Adonaï) et mon Dieu (Elohim) ! (En fait, Thomas dit "Adonaï-Elohaï", très mal traduit "mon Kurios et mon Théos" (!!) donc, à nouveau, pas "l'Elohim total et complet", évidemment)

     

    La ponctuation n'existait pas, dans le texte original. C'est le traducteur du texte en français qui l'introduit comme bon lui semble.

     

    Aussi ce verset peut très bien s'écrire : "Thomas lui répondit: "Mon Seigneur". Et "mon Dieu"!

     

    Etonné de voir Jésus apparaître devant lui, Thomas, dans un premier élan de surprise, lui répond "Mon Seigneur". Puis, sous le coup de la surprise, il s'exclame "Mon Dieu", un peu comme le font les anglais en disant "Oh my God!" sans que forcément celui qui est en face d'eux ne soit Dieu.
    (Cette explication me semble insuffisante, voir ci-dessus... "mon Adon, mon El" !)

     

     Jean 10 : 30 "Moi et le Père, nous sommes un ("echad" en hébreu... ce qui signifie "intimement unis"... de la même façon que "l'homme et la femme" sont une seule ("echad") chair et donc "intimement unis"... mais l'homme n'est pas la femme et réciproquement... sauf pour les tenants de la "théorie du genre" et de l'homosexualité !)

     

    Ce verset est souvent utilisé par les trinitaires pour montrer l'unicité entre le Père et le Fils.

     

    Ils oublient de lire un peu plus loin, comme nous allons le voir tout de suite.

     

     

    Jean 17 : 20 "Or, je ne prie pas seulement pour eux ; mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole ; 21 Afin que tous soient un (echad), comme toi, ô Père, tu es en moi, et moi en toi ; afin qu’ils soient aussi un (echad) en nous ; pour que le monde croie que c’est toi qui m’as envoyé."

     

    Si le fait que le Fils et le Père soient "un" signifie qu'ils sont Dieu (Elohim) au sein de la trinité, alors tout ceux qui ont cru Dieu (Elohim) et Jésus (Yeshoua), et qui eux aussi sont un avec Dieu (Elohim) et avec Jésus (Yeshoua), doivent aussi être considérés comme Dieu (Elohim) au sein de la "multinité". !!! (Ce qui ne serait pas complètement faux en se souvenant de 1 Cor 15:27,28 où "Elohim" sera "tout en tous"... sauf que "tout en tous" est beaucoup plus que "trois" !... et procède d'un "ordre" selon l'omniscience et l'omnipotence de Elohim, le Créateur, Lui-même)

     

     Romains 9 : 5 "Qui descendent des pères, et de qui est sorti, selon la chair, Christ (Mashiah, Messie), qui est au–dessus de toutes choses, Dieu (Elohim) soit béni éternellement. Amen !"

     

    Le Christ Jésus (Messie Yeshoua) est effectivement au dessus de toutes choses (par "délégation de fonctions"). Que Dieu (Elohim) soit béni éternellement !

     

    Ce verset qui parle de Christ (Mashiah), et qui se termine par une bénédiction à Dieu (Elohim) ne veut pas dire que Christ (Mashiah) est Dieu ("Elohim") !

     

    Esaïe 9 : 6 (9–5) "Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et l’empire est mis sur son épaule : on l’appellera l’Admirable, le Conseiller, le Dieu fort ("héros d'El")*, le Père ("Ab" et non pas le "Abba" de Rom 8:15 et Gal 4:6) d’éternité, le Prince de la paix". (Attention à ce verset très mal traduit et très mal compris !)
    * Voir: http://jyhamon.eklablog.com/dieu-puissant-au-lieu-de-heros-d-el-a80311018

     

    Le fait que dans ce verset le Fils soit appelé "Père" doit nous inciter à ne pas prendre les mots au pieds de la lettre.

     

    Il est un fait que Jésus (Yeshoua) est un dieu (eloha ou "El") puissant, comme nous l'avons montré au début de cette étude.

    Qu'il soit Prince de la paix ne fait de doute pour personne.

    De plus il donne naissance pour la vie éternelle à tout ceux qui croient en lui.

    De ce fait, il est un "père éternel", pour eux. (Mais un peu de la même façon que Abraham est notre "père" dans la foi !)

     

     Luc 4 : 8 "Mais Jésus lui répondit : Arrière de moi, Satan ; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu (Elohim), et tu le serviras lui seul."

     

    Apocalypse 19 : 10 "Or, je me jetai à ses pieds pour l’adorer ; mais il me dit : Garde–toi de le faire ; je suis ton compagnon de service et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus (Yeshoua). Adore Dieu (Elohim), car le témoignage de Jésus (Yeshoua), c’est l’esprit de prophétie.

     

    Les hommes ne doivent adorer que Dieu (Elohim, le PERE... "en esprit et en vérité", Jean 4:23,24) !!

     

     Hébreux 1 : 5 "Car auquel des anges Dieu (Elohim) a–t–il jamais dit : Tu es mon Fils, je t’ai engendré aujourd’hui ? Et encore : Je serai (temps "futur") son Père, et il sera (futur) mon Fils ? 6 Et ailleurs, quand il introduit de nouveau sur la terre le Premier–né, il dit : Que tous les anges de Dieu (Elohim) l’adorent (proskuneo = se prosterner)."
    Attention à nouveau aux "traductions" !
    http://jyhamon.eklablog.com/adoration-absurdite-de-la-trinite-et-egarement-des-chretiens-a62886505

     

    Mais les anges ne sont pas des hommes. Les hommes célestes sont supérieurs aux anges.

    De plus le premier d'entre eux, Jésus-Christ (Yeshoua le Messie), est investi de tous les pouvoirs de Dieu (Elohim) et Le représente. (Les "délégations de fonctions" qui font partie de Elohim)

    Il est le médiateur entre Dieu (Elohim) et les hommes. Au travers de Jésus-Christ (Yeshoua le Messie), c'est Dieu (Elohim) qui est adoré. !!! 

     

    Jean 17 : 3 "Or, c’est ici la vie éternelle, qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu (Elohim), et Jésus–Christ (Yeshoua Ha Mashiah) que tu as envoyé."

     

    Dieu (Elohim) nous aime tellement qu'il a sacrifié son Fils aîné pour nous sauver.

    Grâce à ce sacrifice, nous pourrons vivre pour l'éternité auprès de ce Père qui nous aime.

     

    A condition de faire l'effort d'apprendre à le connaître.

     

    Et c'est déjà ce que vous êtes en train de faire en venant ici pour découvrir sa Parole qui est la Bible.

     

    D'après Nikkos sur son blog: http://nikkos.over-blog.fr/article-jesus-le-fils-de-l-homme-108139772.html

     

    * J'ai parlé de "nationalistes et religieux français" en réponse à ceux qui considèrent que parler de "Elohim", de "Yeshoua" ou de "shabbat" serait un "patois de Canaan"... alors qu'eux-mêmes usent et abusent du latin et du grec sans les comprendre... ou même de l'anglais avec leur indispensable "week-end" anti-shabbat. Qu'ils soient bénis.


    JYH
    26/12/2012
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    « La doctrine de la Trinité...Livre de Mattityahou Témoignage de Yéshoua »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,