• Sainte convocation de Soukkoth (cabanes) - Yom Chemiyniy (8ème jour)


                                   SOUKKOTH

    Fêtes des cabanes et du 8e jour

    C’est le temps de notre réjouissance

    Cette année , selon notre sensibilité, « les jours de Soukkoth » commencent ce mercredi 14 septembre au soir, le 8ejour s’achève le jeudi 22 septembre au soir. 
    Rappel du calendrier 2016-2017: http://jyhamon.eklablog.com/calendrier-des-saintes-convocations-2016-2017-a125389454

    C’est un temps prophétique de réjouissance car il annonce le temps du Royaume.

    Soukkoth nous rappelle par ses « cabanes dont la couverture doit laisser voir le ciel » que notre condition sur Terre reste fugace et ne dépend que de la providence céleste, en opposition à la construction babylonienne idolâtre, qui se veut définitive et totalitaire.

    « Et en la dernière journée, la grande journée de la fête (le huitième) , Yéshoua se tint là et cria, disant, Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, selon ce qu’a dit l’écriture, des fleuves d’eau vive couleront de son ventre. » (Jn 7:37-38)

    Que votre sainte convocation en ces jours soit remplie de grâce, de bénédiction de la part du Père par la pleine présence en chacun de vous et dans vos rassemblements de Yéshoua, Fils, Agneau, Roi et Grand Sacrificateur.

    Si nous sommes morts avec Lui, nous sommes dans Sa joie et vivant en Lui.

    Il revient bientôt. Soyons trouvés fidèles ! Qu’Israël vive.

    Que le Nom de Son Père qui est notre Père soit glorifié, grandi dans nos cœurs, puissions nous en toute dignité et vérité, le grandir aux yeux des hommes !


    SOUKKOTH - YOM CHEMIYNIY



    Quelques pensées : “En outre, le quinzième jour du septième mois, après avoir récolté les produits de la terre, vous fêterez la fête de YHWH sept jours ; dans le premier jour shabbaton et dans le huitième jour shabbaton ; vous prendrez pour vous le premier jour du fruit de l’arbre hadar, des branches de palmiers- dattiers, de rameaux d’arbres touffus et de saules de rivière, et vous vous réjouirez devant YHWH votre Elohim sept jours. Vous la fêterez cette fête pour YHWH, sept jours l’an ; c’est une règle pérenne pour vos générations : la septième lunaison vous la fêterez ; dans les tentes vous habiterez sept jours ; tout indigène en Israël demeurera dans les tentes” (Lévitique 23:39- 42) 


    Singularité :


    Soukkoth est la 7e et dernière « grande fête » du cycle annuel des saintes convocations de YHWH. Elle a pris au cours du temps le titre de « La fête » tant elle revêtait de l’importance pour Israël, Elle se situe au 7e mois. Remarquable par sa durée, comme la fête des « pains sans levain – matsoth » elle dure 7 jours. Comme la fête des pains sans levain qui est précédée de Péssah, elle est elle-même et symétriquement clôturée par le « huitième jour » « yom Chémiyniy »


    Du sens prophétique de la fête


    Bien évidemment s’il ne s’agissait que de se réjouir de la récolte de fin de saison et de se souvenir rituellement du séjour dans le désert des anciens qui sont sortis d’Egypte, Soukkoth perdrait la saveur de tout son sens et notamment de son sens prophétique. Prophétie et témoignage prophétique qui sont rivés à chaque « fête de YHWH »… Ce qui nous oblige, si toutefois nous souhaitons porter témoignage, d’observer toutes les saintes convocations d’Elohim.


    Soukkoth
    et le Royaume terrestre à venir sont liés, pourquoi.


    IL est demandé au peuple d’Israël de se souvenir de leur condition de vie dans le désert : vivre dans les tentes… lorsqu’ils seront installés dans le Royaume de la Terre promise… De fait, Soukkoth s’applique bien au temps du Royaume, que nous assimilons au règne du Mashiah pendant les mille ans, Royaume prophétisé par Yohanan dans le livre de la révélation (Apocalypse)

    Pourquoi se souvenir : parce que le Royaume sur Terre sera entièrement placé sous le regard et la gestion d’Elohim par le Fils-Roi et sa sainte qéhiyllah, exactement de la même manière que le peuple hébreu dépendait d’Elohim et de l’Ange de Sa face qui veillait sur eux, jours et nuits dans le désert.

    Les cabanes-tentes-soukkoth rappellent aussi que le Royaume terrestre aura une fin ; il est donc temporel, tout comme les cabanes qui sont des abris de circonstance. Ainsi la fête des cabanes dure 7 jours, le 8e jour le peuple n’est plus sous les tentes, mais se réunit pour l’ultime acte de cette Création : la remise par le Fils du Royaume au Père ! C’est la teneur de la convocation du 8e jour.

    “Puis ce sera la fin, lorsqu’il remettra la royauté à Elohim le Père, après avoir détruit toute Principauté, Domination et Puissance. Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds. Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort ; car il a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dira :
    « Tout est soumis désormais », c’est évidemment à l’exclusion de Celui qui lui a soumis toutes choses. Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même se soumettra à Celui qui lui a tout soumis, afin que Elohim soit tout en tous.” (1 Corinthiens 15:24-28)

    “Et en la dernière journée, la grande journée de la fête, Yéshoua se tint là et cria, disant, Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, selon ce qu’a dit l’écriture, des fleuves d’eau vive couleront de son ventre.” (Jean 7:37-38)

    Invitant par-là, les « vrais disciples » à passer à « autre chose » qui plonge dans la vie éternelle.

    Note JYH: Le "Jugement" (du grand trône blanc) précède l'entrée dans "la Vie" et ce "8ème jour" n'est pas vraiment une "fête" pour ceux qui sont condamnés à périr dans "l'étang ardent de feu et de soufre".
    C'est cette "mauvaise nouvelle du Jugement" que prêchent les pagano-christianismes dimanchistes au lieu de la "bonne nouvelle du Royaume".


    Le signe du 7 affecte Soukkoth car Soukkoth, en termes de symbole du Royaume, est le but atteint du Shabbat ; 7 e jour de la Création. Chaque semaine, les gardiens du Shabbat prophétisent Soukkoth, le Royaume dans la présence du Roi du Royaume Yéshoua. En somme, on ne peut parler en réalité du Royaume en éludant ou en minimisant la pleine vision de la signification de « Shabbat » et sans l’honorer. Penser autrement, c’est s’abuser, et l’enseigner c’est abuser les brebis. Si nous sommes enfants d’Elohim, de ceux que le Fils n’a pas honte d’appeler ses frères, si nous sommes héritiers et cohéritiers du Royaume, alors agissons en tant que tels !

    L’importance du Shabbat lié à Soukkoth et au Royaume sur Terre est soutenue par les prophètes.

    “Il arrivera que tous les survivants de toutes les nations qui auront marché contre Jérusalem monteront année après année se prosterner devant le roi YHWH Tsévaoth et célébrer la fête des Soukkoth.” (Zacharie 14:16)

    “Et il arrivera que, de nouvelle lune à nouvelle lune, et de shabbat en shabbat, toute chair viendra pour se prosterner devant moi, dit YHWH.”
    (Esaïe 66:23)


    Réflexion sur les espèces végétales


    “Et le premier jour vous prendrez du fruit de beaux arbres, des branches de palmiers, et des rameaux d’arbres touffus et de saules de rivière ; et vous vous réjouirez devant YHWH, votre Elohim, pendant sept jours.” (Lévitique 23:40)

    La tradition a retenu pour ces espèces, le fruit du Cédrat, le palmier dattier, le myrte, le saule… c’est ainsi que se présentent les fameux « loulav »

    Nous ne disserterons pas sur les symboles toujours possibles de ces espèces, nous voulons remarquer ici une « évolution » intéressante de l’Ecriture à leur sujet. Nous sommes pour cela à l’époque du retour d’exil de Babylone sous Néhémiah.

    “Et ils trouvèrent écrit dans la loi que YHWH avait commandée par Moshéh, que les fils d’Israël devaient habiter dans des Soukkoth pendant la fête du septième mois, et qu’ils devaient faire entendre et faire passer une proclamation dans toutes leurs villes et à Jérusalem, disant, Sortez dans la montagne, et apportez des branches d’olivier, et des branches d’olivier sauvage, et des branches de myrte, et des branches de palmier, et des branches d’arbres touffus, pour faire des tabernacles, comme il est écrit. Et le peuple sortit et en rapporta, et ils se firent des tabernacles, chacun sur son toit, et dans leurs cours, et dans les parvis de la maison de Elohim, et sur la place de la porte des eaux, et sur la place de la porte d’Ephraïm.” (Néhémie 8:14-16)

    Nous voici perplexes face à la liste, notamment : les fruits des beaux arbres deviennent ici ; branches d’olivier et branches d’oliviers sauvages …. ! Nous pouvons toujours invoquer une confusion, mais nous préférons penser que « l’erreur est juste » et conforme au devenir d’Israël.

    “Et je répondis une seconde fois et lui dis, Que sont les deux branches des oliviers qui, à côté des deux conduits d’or, déversent l’or d’elles-mêmes ? Et il me parla, disant, Ne sais-tu pas ce qu’elles sont ? Et je dis, Non, mon seigneur. Et il dit, Ce sont les deux fils de l’huile, qui se tiennent auprès du Seigneur de toute la terre.” (Zacharie 4:12-14)

    Des beaux fruits, certes… en voici donc deux, les deux fils de l’huile… ce qui nous connecte aux deux témoins d’Apocalypse.



    Hag saméah Soukkoth !

    Dans la joie que le monde ne peut nous ravir, dans la vision du Royaume shabbatique qui s’annonce avec le retour du Roi, Yéshoua, Agneau d’Elohim.

    Père, hâte le retour de Celui que Tu aimes, parce qu’IL nous aime et que Tu nous aimes aussi !






    JYH
    11/09/2016
    Avec le "Blog Qéhila" - La bonne nouvelle du Royaume
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)



    « Lecture du shabbat: Parachah "Chophétiym" (Juges) Le "mystère" (révélé) que les "chrétiens" devraient connaître: Romains 11 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,