• "Grand réveil" ou "grande tribulation" ?

     

    Vous pouvez prendre les "Saintes Ecritures" par tous les bouts et les retourner dans tous les sens, vous ne trouverez jamais d'autre "grand réveil de l'Eglise" (la kéhila, l'ekklesia) que celui de la "grande tribulation", celle qui doit durer 1260 jours ou 42 mois, ou un temps, des temps et la moitié d'un temps ! (Apoc 11:3 et 12:6; 11:2 et 13:5; Daniel 7:25 et 12:7; Apoc 12:14)

    Est-il utile d'ajouter que la fable "pentecôtiste" des "7 ans"* est pire qu'une fable puisque c'est une hérésie anti-scripturaire manifeste !
    ... d'ailleurs "celui" (ou "ce") qui retient était bien une "personne" (Paul lui-même et donc pas le "Saint Esprit" qui n'en n'est pas une), cela concernait l'apparition précoce de "l'apostasie"... et "l'église" ne sera par conséquent pas "enlevée". L'Esprit agira encore pendant la grande tribulation, sinon la "grande foule" ne serait pas sauvée (Apoc 7:9-14) !

    Comment peut-on imaginer que cette dernière génération "chrétienne" qui est la plus perverse que le monde ait jamais connue, puisse bénéficier d'un droit spécial d'évasion pour pouvoir fuir la persécution ?!

     

    Toute "eschatologie" d'un "enlèvement" d'une "église réveillée" AVANT cette grande tribulation est une imposture majeure !... puisque "NOUS NE DEVANCERONS PAS CEUX QUI SONT MORTS" ! (1 Th 4:15)

    Or, "ceux qui sont morts" appartiennent d'une part aux tribulations précédentes (celles dont été victimes les disciples de Yeshoua depuis bientôt 2000 ans) et d'autre part à la dernière grande tribulation, celle qui est mentionnée en Apoc 7:9-14... en rappel de ce que Yéshoua avait dit en Mat 24:29-31 :

    - Apoc 7:9 "APRES cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.
    10 Et ils criaient d’une voix forte, en disant: Le salut est à notre Elohim qui est assis sur le trône, et à l’agneau.
    11 Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards ("anciens") et des quatre êtres vivants; et ils se prosternèrent sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent Elohim,
    12 en disant: Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l’action de grâces, l’honneur, la puissance, et la force, soient à notre Elohim, aux siècles des siècles ! Amen !
    13 Et l'un des vieillards ("anciens") prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont–ils, et d'où sont–ils venus ?
    14 Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit: Ce sont CEUX QUI VIENNENT DE LA GRANDE TRIBULATION; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau."

    "Laver sa robe" et la "blanchir dans le sang de l'agneau" par la mort sacrificielle... ça C'EST UN GRAND ET ULTIME REVEIL !!

    - Mat 24:29 "Aussitôt APRES ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.
    30 ALORS le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.
    31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront Ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre."



    "Grand réveil" ou "grande tribulation" ?


    Alors cessons d'inventer des plans de réveil arrogants pour les différentes succursales chrétiennes puisque TOUTES devront passer par cette "grande lessive" salvatrice... à condition qu'elles y aient été préparées sans aucun compromis avec la VERITE !.. 

    ... hélas, beaucoup poseront encore la même question que Pilate "Qu'est-ce que la vérité ?" (Jean 18:38) alors que la bonne question est "QUI est la Vérité?"

    Il n'y aura plus de questions à choix multiples avec 36000 doctrines et dénominations "chrétiennes" à géométrie variable comme c'est le cas encore aujourd'hui... mais en tout cas une seule réponse qui puisse satisfaire notre Elohim et Père:

    ... à savoir, le nom de "YHWH sauve", YESHOUA, "Fils de l'homme" et "premier-né d'un grand nombre de frères" (Romains 8:29; Colossiens 1:15 et 18; Héb 1:6; Apoc 1:5), pour Lequel il faudra mourir en "marchant comme Il a marché Lui-même" (1 Jean 2:6) et donc une bonne fois pour toutes, en rejetant la séduction de "l'autre christ", l'anti-Messie, celui qui règne déjà dans la plupart des coeurs confus des "chrétiens" satisfaits du dimanche, de la trinité et de tant d'autres fausses doctrines qui plaisent à la chair !

    ... car "Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle." (Jean 12:25)

     

    Nota: Le "petit reste" qui se sera "sanctifié" et auquel fait allusion Apoc 3:10 à propos de "Philadelphie" ne sera pas "enlevé" non plus mais "gardé au travers de l'épreuve" tel qu'il est précisé en Apoc 12:14... "Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme ("l'épouse"), afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent."

    Cette "mise à l'abri" ne serait d'ailleurs peut-être qu'un "déplacement" tel que cela a déjà été pratiqué pour Philippe en Actes 8:39,40... et évidemment réservé à la petite minorité envisagée avec les "144000" (même symboliques) issus de "l'alliance nouvelle" avec et entre les "deux Maisons de Juda et Israël" (Jérémie 31:31 et Héb 8:8) et selon la Sainte Loi de YHWH-Adonaï notre Elohim et Père.
    Cette notion de "ailes d'aigle" a également été utilisée pour le "passage" des hébreux à travers la mer rouge (Ex 19:4) et ceux-ci n'ont pas été "enlevés" !

    Rappelons enfin qu'il reste trois "fêtes de YHWH (l'Eternel)" à accomplir, qu'elles sont réservées pour les temps de moisson et de vendange, donc pour les temps de la fin, et que tout comme les 4 premières, elles concernent l'ensemble de l'humanité.

    La "fable pentecôtiste" a en fait pour origine les délires des "mystiques" et "spirites" du XIXème siècle (Margaret MacDonald, E.G. White...) puis les étranges "calculs" de Anderson (avec "sagesse d'en bas"), puis leur récupération par Darby et Scofield afin de mieux "vendre" leurs bibles, et enfin la grande manipulation par "satan" du "réveil d'Azusa street" !


    "Grand réveil" ou "grande tribulation" ?

                                               Cliquer sur l'image

     

    Voir aussi: http://jyhamon.eklablog.com/enlevement-et-salut-a65600487

    Et également: http://jyhamon.eklablog.com/12-cadavre-au-lieu-de-corps-a87594855 




    JYH

    le 27/02/2013.
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks





  • Le plus grand danger auquel est confrontée l’Église.

    De la part de Nicolas sur: http://nikkos.over-blog.fr/article-le-plus-grand-danger-auquel-est-confrontee-l-eglise-113102245.html

    ... et j'introduis cet article avec un extrait: "L’Évangile ne peut être la bonne nouvelle que lorsque la mauvaise nouvelle du péché envers un Dieu (Elohim) Saint est justement inculquée." !   JYH

     

    Je publie cet article car il confirme celui que j'ai publié hier. La vérité est bafouée, voilà pourquoi, chaque croyant va devoir choisir la voie de la révision des fondements de sa foi, revenir à Dieu-Elohim, et laisser Yeshoua réformer dans nos cœurs et nos esprits toutes les dérives doctrinales d'une Eglise apostate et malade. Pour traverser et affronter les temps difficiles qui sont devant nous nous devons sortir de notre léthargie spirituelle, de la religiosité dont beaucoup sont atteints parce qu'on leurs a prêché le mensonge et un faux évangile.

    La crainte de l'Eternel doit revenir dans nos cœurs pour que la vérité de Dieu-Elohim triomphe.

     

    Esaïe 59 : 11 "Nous rugissons tous comme des ours ; nous ne cessons de gémir comme des colombes ; nous attendons le jugement, et il n’y en a point ; le salut, et il est loin de nous ! 12 Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, et nos péchés témoignent contre nous. Car nos transgressions sont avec nous, et nous connaissons nos iniquités : 13 Pécher et mentir contre l’Éternel, et nous détourner de notre Dieu ; parler d’oppression et de révolte, concevoir et méditer dans le cœur des paroles de mensonge. 14 Aussi le jugement s’est retiré en arrière, et la justice se tient éloignée ; car la vérité trébuche sur la place publique, et la droiture ne peut entrer. 15 Et la vérité fait défaut, et quiconque se retire du mal est dépouillé. L’Éternel l’a vu, et cela lui a déplu, qu’il n’y ait point de justice.16 Il a vu qu’il n’y a pas un homme ; il s’étonne qu’il n’y ait personne qui intercède."

     

    2 Thessaloniciens 2 7 "Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu.8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. 9 L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,

    10 et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. 11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge,12 afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.13 Pour nous, frères bien–aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité. 14 C’est à quoi il vous a appelés par notre Evangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus–Christ.15 Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre. 16 Que notre Seigneur Jésus–Christ lui–même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, 17 consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole !"

     

    Il y a beaucoup d'injonctions dans la Bible qui nous incitent à revenir à Dieu-Elohim. J'ai choisi deux passages.

    Zacharie 1:3 "Dis–leur donc : Ainsi parle l’Eternel des armées : Revenez à moi, dit l’Eternel des armées, et je reviendrai à vous, dit l’Eternel des armées."

     

    Malachie 3:7 "Depuis le temps de vos pères, vous vous êtes écartés de mes ordonnances, Vous ne les avez point observées. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, dit l’Eternel des armées. Et vous dites : En quoi devons–nous revenir ?"

     

    Lisez attentivement l'article ci-dessous. Nicolas

     

     

     

    Article utilisé avec la permission de Douglas Groothuis.

     

    Il m’a été demandé de méditer sur le plus grand danger auquel est confrontée l’Église aujourd’hui. Je crois que, plus que tout autre, l’Église est menacée par son propre échec à instruire, croire et vivre les grandes vérités de la foi chrétienne d’une manière qui plaise à Dieu. Ceci est vrai non seulement des assemblées théologiquement libérales qui ont pour la plupart abandonné la Bible depuis bien longtemps mais également de bien trop d’églises et institutions évangéliques.

     

    Quand « la vérité trébuche sur la place publique » (Ésaïe 59.14), quand l’Église succombe à cette culture envahissante qui minimise les questions existentielles de la vie, alors l’Évangile et toutes les vérités bibliques sont négligés. La population se perd et appelle le bien mal et le mal bien (Ésaïe 5.20). Jérémie se lamentait en disant : « La vérité a disparu, elle s’est retirée de leur bouche » (Jérémie 7.28).

     

    Les indicateurs culturels sont clairs.

     

    L’engagement religieux est toujours fort ( fort en apparence seulement ) , mais le discernement spirituel est faible.

     

    La connaissance de Dieu est minime. L’occultisme et la violence gratuite fascinent les foules et sont des moeurs présentes à la télévision, dans la musique populaire, les films et les jeux vidéos et même dans les livres pour enfants. L’immoralité est évidente et considérée comme acquise à tous les niveaux. Les gardes forestiers enflamment leurs propres forêts. Des entreprises énormes guidées par leur égoïsme méprisent les règles de l’éthique dans le seul but de réaliser de plus gros bénéfices. Les tueurs en série nous terrorisent.

    Des adolescents commettent des crimes à répétition dans nos écoles et se suicident en nombre record.

    Même si l’Amérique est menacée par un terrorisme terrible, elle refuse de prendre Dieu, l’âme et tout ce qui touche à l’éternité terriblement au sérieux. La plupart désirent simplement que la vie reprenne son cours normal, alors que notre « normal » à savoir la religion, le matérialisme, la sensualité vulgaire et le divertissement incessant est précisément ce dont Dieu veut que nous nous repentions: 

    1 Jean 2.15 "N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; 16 Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais du monde.17 Et le monde passe, et sa convoitise ; mais celui qui fait la volonté de Dieu, demeure éternellement."

     

    Même après le 11 septembre 2001, et même parmi les soi-disant chrétiens, le relativisme moral et religieux sévit encore et toujours. Ce sont les adolescents qui en ont souffert le plus.

    Notre société pluraliste a déçu bien des chrétiens en leur faisant croire que toutes les religions mènent à Dieu. Mais les Écritures nous montrent le contraire.

     

    Exode 20.3 "Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là–haut dans les cieux, ni ici–bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre ;5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car je suis l’Éternel ton Dieu, un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,"

     

    Actes 4.12 "Et il n’y a de salut en aucun autre ; car sous le ciel il n’y a pas un autre nom, qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés."

     

    1 Timothée 2.5 "Car il y a un seul Dieu, et un seul Médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ, homme, 6 qui s’est donné lui–même en rançon pour tous ;c’est là le témoignage rendu en son propre temps."

     

    De nombreux chrétiens prennent des cours de yoga, ignorant qu’il s’agit en fait d’une pratique spirituelle hindoue.

    L’illettrisme biblique est rampant, et ce, malgré le fait qu’à l’heure actuelle, et plus que jamais auparavant, nous avons à notre disposition un nombre incalculable de Bibles et d’outils d’étude biblique.

     

    Étant donné l’érosion de la vérité biblique, l’église risque de perdre sa saveur et d’éteindre sa lumière

    Matthieu 5.13 "Vous êtes le sel de la terre ; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi le salera-t-on ? Il ne vaut plus rien qu’à être jeté dehors, et à être foulé aux pieds par les hommes.14 Vous êtes la lumière du monde : une ville située sur une montagne ne peut être cachée ; 15 Et on n’allume point une lampe pour la mettre sous un boisseau, mais sur un chandelier ; et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux."

     Note JYH:... mais le "christianisme" aime tellement ce qui est "sucré" !

    ... ce qui est "doux" (en s'inventant lui-même sa définition de la "douceur") !

    ... ce qui est "agréable" (au monde !... mais pas à Elohim) !

    ... ce qui est "digeste" (seulement pour les bébés) !

    ... ce qui rassure (comme la fausse sécurité du faux salut religieux) !

    ... ce qui ressemble à la "vérité" (parce qu'on aime les "photos" plus que la réalité vraie) !

    ... ce qui est "conforme" (au monde... mais jamais "transformé par le renouvellement de l'intelligence") !!

     

    Mais qui d’autre peut expliquer, défendre, proclamer et appliquer l’Évangile de Christ si ce ne sont les disciples de Christ eux-mêmes ?

     

    Qui d’autre peut offrir une vision du monde objectivement vraie, raisonnable, éthique et véritablement libératrice à notre culture perdue sur le plan religieux et corrompue dans son éthique ? Qui d’autre que notre Jésus-Christ,

    Colossiens 1.15 "C’est lui qui est l’image du Dieu invisible, le premier–né de toutes les créatures.16 Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, soit les trônes, soit les dominations, soit les principautés, soit les puissances. Tout a été créé par lui et pour lui.17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent par lui.18 Et c’est lui qui est la tête du corps de l’Église ; il est le commencement, le premier–né d’entre les morts, afin qu’il tienne le premier rang en toutes choses.19 Car il a plu à Dieu de faire habiter toute plénitude en lui ;"

     

    Qui d'autre que lui peut appeler l’être humain à la repentance, pardonner ses péchés au travers de son sacrifice sur la croix, le justifier devant Dieu et le remplir de puissance en vue d’une spiritualité réelle, d’une obéissance fidèle et d’un service qui changera le monde ?

     

    Il nous faut retrouver la vérité de l’Évangile. Et il nous faut lui obéir quoiqu’il advienne. L’Évangile ne peut être la bonne nouvelle que lorsque la mauvaise nouvelle du péché envers un Dieu Saint est justement inculquée. Comme C. S. Lewis l’a écrit dans Les fondements du christianisme : « Ce n’est qu’après avoir réalisé qu’il existe une loi morale et une puissance derrière cette loi, que vous avez violé la loi et que vous êtes confronté à son pouvoir, ce n’est qu’alors et pas un instant plus tôt que le christianisme peut se faire entendre. »

     

    Si l’Église prêche en sourdine contre le péché, elle ne peut parler dans le nom de Christ, le seul Sauveur du péché

     

    Jean 3.16 "Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle."

    Jean 14.6 "Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie ; personne ne vient au Père que par moi."

     

    Les chrétiens ne peuvent accepter le relativisme, que ce soit en termes d’éthique ou de religion

     

    Exode 20:1 "Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant : 2 Je suis l’Éternel ton Dieu, qui t’ai retiré du pays d’Égypte, de la maison de servitude. 3 Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face. 4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là–haut dans les cieux, ni ici–bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre ; 5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car je suis l’Éternel ton Dieu, un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,6 Et qui fais miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 7 Tu ne prendras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain ; car l’Éternel ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son nom en vain. 8 Souviens–toi du jour du repos pour le sanctifier ; 9 Tu travailleras six jours, et tu feras toute ton œuvre ; 10 Mais le septième jour est le repos de l’Éternel ton Dieu ; tu ne feras aucune œuvre en ce jour–là, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes ;11 Car l’Éternel a fait en six jours les cieux et la terre, la mer et tout ce qui est en eux, et il s’est reposé le septième jour ; c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours soient prolongés sur la terre que l’Éternel ton Dieu te donne.13 Tu ne tueras point.14 Tu ne commettras point adultère.15 Tu ne déroberas point.16 Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain.17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain."

    Le salut ne s’obtient que par la grâce d’un Dieu tendre et juste révélé dans les Écritures et par la vie parfaite, la mort rédemptrice et la résurrection plus forte que la mort de Son Fils divin. Ce don est reçu par la foi seulement et la foi en Jésus seul:

    Éphésiens 2 8 "Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi ; et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu ."

    Tite 3.4 "Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, 5 Non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération, et le renouvellement du Saint Esprit."

    Il n’y a pas d’autre Évangile !

    Galates 1.6 "Je m’étonne que vous abandonniez si promptement celui qui vous avait appelés à la grâce de Christ, pour passer à un autre évangile ; 7 Non qu’il y en ait un autre, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent pervertir l’Évangile de Christ.8 Mais quand nous–mêmes, ou un ange du ciel vous annoncerait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème !9 Comme nous l’avons déjà dit, je le dis encore maintenant : Si quelqu’un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème ! Et cet Évangile appelle ceux qui suivent Jésus à être des disciples et non des consommateurs spirituels ; à se soumettre à Sa seigneurie leur vie durant Matthieu 28.18 et à être transformés par le renouvellement de leur intelligence et l’offrande de leur corps comme un sacrifice vivant au service de Dieu Romains 12.1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps en sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, c’est votre culte raisonnable.2 Et ne vous conformez point au présent siècle, mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit, afin que vous éprouviez que la volonté de Dieu est bonne, agréable et parfaite."

     

    Le plus grand danger auquel est confrontée l’Église aujourd’hui est la perte de la vérité et de la puissance de l’Évangile. Il n’y a pas de perte plus grande.

     

    Douglas Groothuis est professeur de philosophie au Séminaire de Denver, où il dirige le programme de maîtrise de Philosophie de la Religion. Il est l’auteur de 10 livres.

    Il peut être contacté à Douglas.Groothuis@denverseminary.edy.

     



    JYH
    Utilisé avec la permission de Douglas Groothuis.

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     



    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique