•  

     La prosternation dans La Bible

    Message

     



    Bien souvent, ce rite de prosternation physique aujourd'hui est associé dans la tête de beaucoup, d'une manière négative à cause de l'islam qui a réussi par le biais de ses fidèles à véhiculer la prosternation corporelle comme signe ostentatoire de leur foi.

    Mais il nous faut savoir que la posternation n'appartient pas à l'islam mais bien à La Bible.
    Car si les musulmans se prosternent devant leur faux dieu, sachez bien que nous devons nous prosterner devant Le Véritable YHWH Elohim et devant aucun autre Elohim !

    Je tiens avant de parler de la prosternation physique, à dire que tout d'abord c'est dans le coeur que nous nous prosternons et que même debout en prière nous pouvons nous prosterner devant notre Elohim dans notre coeur. Car le simple fait de se prosterner physiquement ne suffit pas, il faut d'abord que la prosternation soit faite devant Le Véritable Elohim et avec un coeur disposé à Le suivre.

    Ceci dit, cela n'élimine pas le fait de se prosterner physiquement devant notre Elohim.

    Il est aussi bon de connaître les différences entre la posternation physique Biblique qui est totale contrairement à la prosternation physique musulmane qui en plus est faite pour un dieu étranger.

    Il faut préciser que le mot Français prosternation vient du latin prosternere, mot formé de pro, en avant, et de sternere, étendre. La définition du mot "prosternation" à lui seul suffit à voir que la prosternation consiste à allonger son corps de tout son ling sur le sol pour s'humilier.

    Cette traduction vient du Grec proskynèse qui a été traduit par "Adorer" dans certains passages mais dans la Torah et Les Prophètes, il n'existe pas de mot "Adorer" en tant que tel, mais plutôt le mot "servir" ou "rendre un culte".

    Savoir que le mot "Adorer" signifie "Servir" "Aimer beaucoup" "Admirer", il a donc été associé au mot prosterner.

    Et le terme Grec proskynèse a été traduit de l'Hébreu השתחויה Hishtakhaweh qui signifie prosternation totale.

    La prosternation dans La Bible équivaut à avoir le visage contre terre.
    Pas juste le front comme dans une prosternation juste sur les genoux mais le visage contre le sol, ce qui équivaut à l'allongement total du corps par terre le visage contre terre.



    On retrouve aussi l'expression utilisée "tomber la face contre terre" dans toute La Bible.

    La prosternation totale est la prosternation que l'on fait pour s'humilier le plus possible.

    Il faut savoir que la posternation dans la Bible est faite pour Elohim mais elle a aussi été faite devant des hommes en signe d'humiliation et de respect mais non en signe d'adoration=servir comme l'on sert Elohim.

    Avraham se prosterna devant le peuple de Heth sans pour autant leur rendre un culte en les servant mais simplement en signe d'humiliation et de respect.
    Moïse devant son beau père, ect...

    Car il faut bien comprendre une chose, Elohim dit de ne pas se prosterner devant un autre Elohim que Lui-Même. 

    Shémoth/Exode 34:14 (Septante)
    Ne vous prosternez point à des elohim étrangers, car YHWH Elohim est nommé zélateur ; c'est un Elohim jaloux.


    Il faut aussi savoir que plusieurs prosternations sont possibles. Il y a d'abord la prosternation du buste, on incline sa tête devant le Roi puis la prosternation sur les genoux et ensuite la prosternation totale, le visage contre terre signe d'humiliation absolue.

    La prosternation dans le but de servir un autre que YHWH Elohim est interdite dans la Torah, voici le commandement :

    Devarim/Deutéronome 6:13 (Septante)
    Tu craindras YHWH ton Elohim et Lui Seul tu serviras et tu t'attacheras à Lui et par Son Nom tu jureras.


    Il est aussi bien sûr interdit de se prosterner devant une idole qui selon la définition Biblique est une image, représentation, statut d'une divinité faite par la main de l'homme.

    Shémoth/Exode 20:5
    Tu ne te prosterneras point à elles (idoles), tu ne les serviras pas ; car je suis YHWH ton Elohim, Elohim jaloux, vengeant sur les enfants les péchés des pères, jusqu'à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,


    Il nous faut donc avoir conscience que l'on se prosterne totalement devant Elohim pour Le Servir Lui-Seul !

    La prosternation à Elohim est profondément liée à son service que l'on ne doit qu'à Lui Seul et pas à un autre.

    C'est au fait de servir en se prosternant que l'on reconnaît si une prosternation est une prosternation d'adoration ou pas.

    Le service à Elohim c'est suivre Elohim comme Il le commande dans Sa Torah sans dévier ni à droite ni à gauche.


    JYH
    6/05/2013
    D'après "messianique.forumpro" (qui est hélas en train de tomber dans la confusion en mélangeant "Yeshoua" avec "YHWH" et même "Elohim" !... rien que ça !...
    ... rappelons que "Elohim" le Créateur n'est jamais "né", jamais "mort" et jamais "ressuscité"... puisque c'est Lui qui a ressuscité Yeshoua !)

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    • Grands leaders et grands mouvements

     

    Par Milt Rodriguez

     

     

    Grands leaders et grands mouvements...

     

    Jean 1 :19-29

    19 ¶ Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des Lévites, pour lui demander : Toi, qui es-tu ?

    20 Il déclara, et ne le nia point, il déclara qu’il n’était pas le Christ.

    21 Et ils lui demandèrent : Quoi donc ? es-tu Elie ? Et il dit : Je ne le suis point. Es-tu le prophète ? Et il répondit : Non.

    22 Ils lui dirent alors : Qui es-tu ? afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même ?

    23 Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe, le prophète.

    24 Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens.

    25 Ils lui firent encore cette question : Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es pas le Christ, ni Elie, ni le prophète ?

    26 Jean leur répondit : Moi, je baptise d’eau, mais au milieu de vous il y a quelqu’un que vous ne connaissez pas,

    27 (1-26) qui vient après moi ; (1-27) je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers.

    28 Ces choses se passèrent à Béthanie, au delà du Jourdain, où Jean baptisait.

    29 ¶ Le lendemain, il vit Jésus (Yeshoua) venant à lui, et il dit : Voici l’Agneau de D.ieu, qui ôte le péché du monde.

     

    Je suis vraiment fasciné par le contraste entre Jean-Baptiste et les chefs religieux. Quel saisissant contraste entre la religion et la vie!

     

    La religion est toujours à la recherche de grands leaders

     

    Le système religieux est toujours à la recherche de grands leaders. Ces personnes voulaient connaitre les qualifications de Jean. Elles voulaient connaître ses références, son appel et ses dons. Elles étaient envoyées par d’autres « leaders » qui étaient très préoccupés par ce qui se passait là-bas dans le Jourdain. Qui est cet homme qui baptise tous ces gens là-bas? Est-ce un nouveau mouvement? Pourquoi n'avons-nous pas été mis au courant? Est-ce quelque chose dont nous devrions nous préoccuper? Et plus important encore, est-ce quelque chose qui peut menacer nos positions?

     

    Ces pharisiens voulaient connaître chaque nouvelle chose qui se passait. Pourquoi? Afin de pouvoir la contrôler et l'utiliser à leurs propres fins. Et s’ils ne pouvaient pas la contrôler, ils voulaient la détruire. Mais j'aime la réponse que Jean leur donne : « Je suis juste une voix qui crie dans le désert! »

     

    Ils ont continué à cuisiner ce pauvre Jean et tout ce qu'il pouvait leur dire était: «Non je ne suis pas, non je ne suis pas » Fondamentalement, Jean leur a dit qu'il « n'était pas ». Il était une personne. Il était une anti-célébrité. Il était juste une voix! Une voix montrant quelqu'un d'autre. Une voix montrant une autre personne. Oh, pensaient ils, peut-être que cette autre personne est le grand leader que nous recherchons. Peut-être qu'IL a la qualification. Peut-être qu'IL a le titre, la vocation et les dons.

     

     Jean en annonce un autre

     

    « Voici l'agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. »

     

    Il annonce un petit agneau!

     

    Une des plus petites, plus innocentes, plus insignifiantes et plus vulnérables créatures de la planète! Ils ont dû penser, mais allons donc, un agneau, tu plaisantes? Pas de grand leader là-bas. Aucun ministère ou mouvement important ne se passe là-bas.

     

    L’agneau sur une croix

     

    « Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. » 1 Co 1:18

     

    La religion est toujours à la recherche de puissance dans les dons, d’appels, de grands prédicateurs et de grands mouvements.

     

    D.ieu est toujours à la recherche du petit: l'Agneau ! Il est toujours à la recherche du brisement, qui est la nature de l'Agneau. Il est à la recherche du petit Agneau en vous. Il est toujours à la recherche de la volonté de déposer sa propre vie.

     

    Sa puissance se trouve dans la Croix d’un Agneau.

     

    Grands leaders et grands mouvements...

     

    JYH
    8/03/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique