• Ma méditation du jour (août)

    Ma méditation du jour (8 décembre)

     

    Jean 15:1 "Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron."

     

    La première chose qu'il faut noter ici c'est que Yeshoua n'est pas le vigneron, il est le cep.

    Il est l'objet de toute l'attention, de l'amour et des soins du vigneron qui représente Elohim ( "Dieu") son Père. Confondre les deux est une erreur. Le vigneron (l' image de Dieu-Elohim) ne peut pas être confondu avec le fils qui est le cep.

    Le cep est l'objet de tous les soins et de l'amour du vigneron. Les vrais vignerons sont des gens passionnés qui aiment leur métier et dont les ceps de leurs vignes sont l'objet de toute leur attention et de leur amour.

    Le cep a une spécificité c'est qu'il porte les sarments qui eux mêmes portent des fruits. L'ensemble de ce qui est visible est porté par ce qui ne l'est pas.

    Le Cep et les sarments sont portés par les racines... la source et l'origine de toutes choses. Tout existe par Celui qui a tout créé pour nous, à savoir Elohim le Père.

     

    -------

    17 décembre:

    Je vous restituerai les années qu’ont dévorées la sauterelle, Le grillon, le criquet et la chenille, Ma grande armée que j’avais envoyée contre vous. (Joel 2 : 25).

     

     Un ami, une fois  m'a dit: « j’ai appris à récolter ce que j'ai semé, car Elohim a dit :  "Ce qu'un homme sème, il le récoltera aussi".  Alors pourquoi n’appliquez-vous pas cela dans le monde spirituel en contraignant le pécheur à payer la pénalité de ses péchés ? »

     

     Yeshoua a porté cette pénalité et le même Yeshoua a aussi porté les pénalités naturelles et nous a délivrés de la condamnation dans tous les sens du terme. Des souffrances physiques nous atteignent, non en vertu de la loi de la rétribution, mais seulement comme une discipline Divine. Chaque pénalité a été accomplie par Yeshoua le Messie , toute la sanction pénale de la Loi a été satisfaite et de même que nous  avons été ressuscités avec Lui sur le plan de la vie spirituelle et éternelle, nous avons  aussi été élevés au-dessus du simple royaume des conséquences de la Loi et nous sommes entrés dans les pleins effets de Sa complète satisfaction à l’égard de tout ce qui nous était demandé.

     

     De même, la destruction que le péché a apportée sur notre vie physique et temporelle est enlevée par Sa grande expiation et la promesse qui nous est faite est réelle:

     "je vous restituerai les années que la sauterelle a dévorées."

     

     D'après A.B. Simpson

    -------

    16 décembre:

    "Au lieu de l'épine croitra le cyprès" ( Esa 55 : 13).

     

    Les difficultés et les obstacles sont les défis de Elohim à la foi. Quand nous rencontrons des  entraves sur le chemin du devoir, nous devons les voir comme des récipients  que la foi va  remplir de la plénitude et de la toute suffisance de Yeshoua alors que nous avançons simplement,en nous confiant  entièrement en Lui.

     

    Nous pouvons être éprouvés, nous pouvons avoir à attendre et à  laisser la patience accomplir  son travail parfait, mais nous trouverons assurément à la fin, la pierre roulée au loin et le Seigneur attendant pour nous rendre le double pour notre temps d’épreuves et accomplir la promesse, "Au lieu de l'épine croitra le cyprès, au lieu de la ronce, l'arbre de myrte et il sera pour le Seigneur un signe éternel qui ne sera pas retranché."

     

    D'après A.B. Simpson 

    -------

    15 décembre:

    "Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes." (Mat 11:29)

     

    Lorsque Yeshoua a dit qu'Il était "doux et humble DE COEUR", c'est évidemment parce qu'Il ne l'était pas "EN APPARENCE".

    D'ailleurs, quelques versets plus haut, on Le voit maudire avec une extrême sévérité les villes entières de Chorazim, Bethsaïda et Capernaüm !
    De même, on peut Le voir chasser sans ménagement les marchands du Temple à coups de fouet en renversant les tables, traiter les pharisiens de toutes sortes de noms d'oiseaux, traiter Pierre de Satan pour avoir eu des "pensées d'hommes", etc...

    Il est écrit: "Si vous vous mettez en colère, ne péchez point" (Eph 4:26). Il est donc possible de se mettre en colère (surtout si c'est une "sainte colère") et de ne pas pécher.

    Les "chrétiens" ont beaucoup trop abusé du mot "douceur" (auquel ils ne comprennent rien si on s'en tient à la façon dont Yeshoua l'a mise en pratique), et cela uniquement pour essayer de faire taire ceux qui avaient de saintes indignations ou qui voulaient proclamer la Vérité en "assaisonnant de sel" leurs paroles. Mais on sait que le sel a perdu sa saveur depuis longtemps chez ceux-là.

    JYH

     

    -------

    14 décembre:

    " Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.." (Jean 15:5).

     

    Le cep de vigne et les sarments nous sont si familiers qu’il n'est pas nécessaire de l’expliquer; seuls les sarments et le cep sont un. Il nous a rendus participants de Sa nature. "Sans Moi vous ne pouvez rien faire." Le mari et la femme et beaucoup d’autres images contribuent à ce merveilleux enseignement de Yeshoua qui n'a aucun parallèle, aucun précédent dans aucun autre enseignement sous le soleil; ce Yeshoua Ha Mashiah est la Vie du peuple d'Elohim et nous sommes absolument liés et dépendants de Lui.

     

    Tous les autres systèmes enseignent tout ce qu’est un homme et ce qu’il peut devenir. Devenir adepte de la "secte des Natzaréens" (Actes 24:5)  montre qu’un homme doit perdre tout ce qu’il est s'il veut s’unir pleinement avec le Mashiah et Son Elohim et Père dans Sa vie.

     

    -------

    13 décembre:

    " à cause de vous il est plus nécessaire que je continue à vivre ici-bas. Persuadé de cela, je sais que je resterai " (Phil.1 : 24, 25).

     

    Une des choses les plus bénies dans la guérison divine est que la force qu'elle apporte est une force sainte qui s’exprime tout naturellement dans des actions saintes.

     

    La simple force naturelle cherche sa satisfaction dans des plaisirs et des activités naturelles, mais la force de Christ nous conduit à agir  comme le ferait  Christ  et à désirer être utilisé par Lui dans Son saint service.

     

    La vie de Christ dans un corps humain le délivre  des innombrables tentations du péché et de la complaisance à l’ égard de soi-même  et nous donne non seulement la force pour un service plus élevé, mais aussi le désir de servir  en y mettant  un entrain et une énergie qui lui donnent une double puissance.

    A.B. Simpson

    -------

    12 décembre:

    " Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que Tu m'as donnés" (Jean 17 : 9).

     

    Combien de fois disons-nous que nous aimerions que des chrétiens solides prient pour nous et nous sentir tellement soutenus en pensant qu'ils nous portent dans leur foi. Mais il y en a UN dont les prières ne manquent jamais d’être accomplies et qui est plus disposé à nous les donner que n'importe quel ami humain.

     

    Son activité première à la droite de Dieu-Elohim est d’intercéder pour Son peuple et nous sommes simplement invités à venir à Son rendez-vous et à nous mettre en ligne avec Sa sûre promesse et Sa provision, en déposant  nos fardeaux sur Lui et en revendiquant Son plaidoyer sans doute ni  crainte. "Voyant que nous avons un grand Sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus (Yeshoua), le Fils de Dieu-Elohim, allons hardiment devant le trône de grâce afin de trouver de l'aide en temps de besoin."

     

    A.B. Simpson

    -------

    11 décembre:

    "nous prendrons, au contraire, pour mesure les limites du partage que Dieu-Elohim nous a assigné" (2 Cor.10 : 13)

     

    Il vous sera fait selon votre foi, telle était la grande loi de Christ (ou plutôt du Mashiah) pour la guérison et la bénédiction durant Son ministère terrestre.

     

    C’était ce qu'Il voulait dire quand Il a dit, "Avec la mesure que vous utiliserez, vous serez  aussi mesurés." Ses puissantes mesures sont limitées par les mesures que nous, nous apportons. Dieu-Elohim nous distribue Ses trésors célestes dans Ses glorieux vases, mais chacun d'entre nous doit apporter sa coupe et nous serons comblés selon la contenance de cette coupe.

     

    Mais la mesure même de notre foi peut être une mesure divine. Dieu merci, la petite coupe que nous avons apportée s’est élargie par la grâce de Jésus (Yeshoua), au point de pouvoir recevoir l’eau qui vient du grand océan , et si elle persiste à recevoir cette eau, cette coupe pourra devenir ainsi grande que l’océan. Car Il nous a dit, "Ayez la foi en Dieu-Elohim," et assurément celle-ci a une mesure illimitée.

     

    A.B. Simpson

    -------

    10 décembre:

     

    "Avance là où l’eau est profonde " (Luc 5. 4).

     

    Une des marques spéciales du Saint-Esprit dans l'Eglise à l’époque des Apôtres était l'esprit de hardiesse. Une des qualités les plus essentielles de la foi qui tente de grandes choses pour Dieu-Elohim et qui s'attend à de grandes choses de Dieu-Elohim, c’est la sainte audace.

     

    Parce que nous avons à faire à un Etre surnaturel et que nous recevons de Lui des choses qui sont humainement impossibles, il est plus facile de prendre beaucoup que peu; il est plus facile de se  tenir dans une position de confiance audacieuse que dans une situation de prudence, restant timidement près du rivage. Comme des marins sages dans la vie de foi, avançons dans les eaux profondes et découvrons que tout est possible avec Dieu-Elohim et que tout est possible à celui qui croit.

     

    A.B. Simpson

    -------

    9 décembre:

    "Que Tes pensées sont profondes" (Psaume 92 :5).

     

    Alors qu’on informait un soldat romain que s’il persistait à faire un certain voyage, il risquait d’être tué, celui-ci répondit : " C’est une nécessité  pour moi de faire ce voyage, mais vivre n’est pas une nécessité."  C'était  profond. Quand nous sommes ainsi résolus, nous arrivons à quelque chose.

     La nature superficielle vit en très grande partie par ses impulsions, ses impressions, ses intuitions, ses instincts. Le caractère profond regarde au-delà de tout cela et marche de façon constante, traversant toutes les tempêtes et les nuages, vers le soleil clair qui est toujours de l'autre côté, attendant « l’après » qui compense toujours la peine, la défaite apparente et  l'échec.

     Quand Dieu-Elohim a travaillé en profondeur en nous,  IL peut alors partager avec nous  Ses vérités et  Ses secrets les plus profonds.

     

    A.B. Simpson

    --------

    8 décembre:

    «Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu-Elohim, afin qu'Il vous élève» (1 Pierre5 : .6).

     

    L'opposition est essentielle pour un vrai équilibre des forces. Les forces centripètes et centrifuges , en s’opposant les unes aux autres, les unes propulsant et les autres repoussant,  maintiennent notre planète sur  son orbite.

     

    Ainsi Dieu-Elohim guide nos vies. Il n'est pas suffisant d'avoir une force qui nous pousse,  nous avons tout autant besoin d'une force qui nous retient, et c’est pourquoi Dieu-Elohim nous retient par des tests de vie, par la pression de la tentation et des épreuves, par les choses qui semblent être contre nous, mais qui en réalité favorisent notre chemin et permettent nos progrès. Remercions–Le pour Ses voies, tant pour la force qui nous ralentit que pour celle qui nous donne des ailes et ainsi divinement poussés, marchons avec foi et patience dans notre appel élevé et céleste.

     

    -------

    7 décembre:

    "Reste avec nous; car le soir approche" (Luc 24 :29).

     

    Dans Ses derniers messages aux disciples dans les chapitres 14 et 15 de Jean, le Seigneur Yeshoua nous enseigne clairement que l’essence de la sainteté la plus haute est, "Demeurez en Moi et moi en vous, car sans Moi vous ne pouvez rien faire."

     

    Le but même du Saint-Esprit promis était de Le révéler, afin qu’en ce jour " vous sachiez que je suis dans le Père , vous en Moi et Moi en vous," et l'écho final de Sa prière d’intercession a été embrassé dans ces trois petits mots mais infinis, "Moi en eux."

     

    A.B. Simpson

    -------

    6 décembre:

    "Tous ces gens de guerre, prêts à se ranger en bataille, vinrent d’un cœur entier à Hébron pour établir David roi sur tout Israël. Tout le reste d’Israël vint aussi d’un seul cœur pour établir David comme roi. "
    (1. Chron. 12 :38)

     

    Quel est le but suprême de notre vie ? Ils étaient tous d’un seul cœur pour établir David Roi.Est ce notre objectif de préparer l’Epouse, de préparer le monde, de préparer Son chemin ?
    Éclipse-t-Il toutes les autres ambitions, tout autre souci ? Remplit-Il et satisfait-Il chaque capacité, chaque puissance, et chaque désir ? Absorbe-t-Il chaque moment, chaque énergie, chaque ressource ?

     

    Donne-t-il la direction et le ton à chaque projet et travail de notre vie ? Décide-t-Il pour nous de l'éducation de nos enfants, de l'investissement de nos moyens, des amitiés et des associations de vie,
    de l'activité entière, l’intérêt et la perspective de notre être ?

     

    Sommes nous dans cela, esprit, âme et corps, tout ce que nous sommes, tout ce que nous faisons, tout ce que nous espérons – D’UN SEUL COEUR POUR FAIRE YESHOUA, ROI ?

     

    A.A. Simpson

     

    Nota:Yeshoua est "déjà roi"... mais Il doit l'être dans le coeur des "élus" avant de (re)venir établir Son royaume sur Terre avec eux.

     

    -------

    5 décembre:

     

    "C’est de moi que viendra ton fruit" (Osée 14 :8).

     

    Rien ne nous empêche plus de progresser que de tomber dans les ornières de la monotonie où rien ne change, où on se laisse emporter par le courant de la vie jusqu'à ce que la loi de l’habitude rende l'avance presque impossible.

     

    Le vrai remède à cette situation est de recommencer à zéro; en faisant à nouveau de Christ notre Alpha et notre Oméga et en entrant dans une expérience divine toujours plus profonde et élevée,
    désirant Ses pensées, Ses désirs,  et Ses fardeaux de prière, et craignant même que notre pensée la plus haute ne soit bien en dessous de Son grand plan de sagesse et d’amour.

     

    A.B. Simpson

    -------

    4 décembre:

    "Tout est vanité et poursuite du vent" (Ec 1:14)

    Salomon a reconnu la futilité de chercher la satisfaction auprès des gens et des choses.

    Malgré les richesses, les connaissances, les grands projets et les nombreuses femmes, "Tout est vanité et poursuite du vent" ! La réponse biblique est que nous avons été créés pour trouver le contentement ultime de D.IEU selon la promesse de YESHUA.

    "Je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu'elle l'ait en abondance". Les gens et les choses viennent et vont mais la satisfaction spirituelle que Christ offre nous soutient ici bas et demeurera pour l’éternité. Investissez votre vie dans ce qui rapporte des dividendes éternels.

    (by Ministère Sar Shalom)

    -------

    3 décembre:

    "Prenant garde qu’aucun ne se prive de la grâce de Dieu ;" (Heb 12 :15).

     

    Nous ne craignons pas de tout perdre, mais de n’arriver que de justesse. Nous pouvons peut-être ne pas perdre nos âmes, mais nous pouvons perdre quelque chose de plus précieux que la vie – Sa pleine approbation, Son choix le plus élevé, notre couronne incorruptible de pierres précieuses.

     

    C'est le degré supplémentaire qui compte et qui fait toute la différence entre de l’eau chaude – inerte et impuissante dans la chaudière - et la vapeur –  remplie de puissance, qui permettra aux bateaux de transporter les marchandises d’un continent à l’autre.

     

    A.B. Simpson

    NdT : A.B. Simpson vivait dans la seconde moitié du 19eme siècle.

     
       

     

    -------

    2 décembre:

     

     "Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d‘élus." (Mat 22:14)

     

    Beaucoup c'est "beaucoup" et peu c'est "peu".

    On dit que "le salut est gratuit mais que la sanctification coûte tout". C'est ce qui fait toute la différence entre "beaucoup" et "peu".

    Avant ce verset 14, il y a le verset 12 où nous voyons un homme qui s'est invité à la noce sans avoir "l'habit"... puis qui est jeté "dans les ténèbres du dehors".

    Ceci doit nous rappeler avec insistance que même si ce n'est pas par nos mérites et nos oeuvres que nous entrons dans le Royaume, c'est quand même par une totale soumission à Celui qui sanctifie que nous pouvons nous sanctifier nous-mêmes et faire partie de "l'épouse" qui s'est préparée en se revêtant "d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les oeuvres justes des saints."(Apoc 19:8)

    JYH 

    -------

    1 décembre:

    "Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde " (1. Jean 4 :17).

     

    Jésus (Yeshoua) viendra faire sa demeure dans un cœur livré et Il s'unira à lui. IL lui communiquera Sa propre Vie et Son être, le renouvellera  de jour en jour, pourvoyant à ses besoins spirituels et se substituant à son impuissance.


    Notre part est simplement de nous offrir, reconnaissant pleinement notre inutilité,  notre  inaptitude et ensuite de recevoir Jésus Christ (Yeshoua Ha Mashiah) Lui-même pour vivre et être en nous  instant après instant, notre force, notre pureté et notre victoire.

    A.B. Simpson

    ------- 

    30 novembre:

    Esa 66:17 "Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, Au milieu desquels ils vont un à un, Qui mangent de la chair de porc, Des choses abominables et des souris, Tous ceux–là périront, dit l'Eternel."

     

    Dans quel troupeau d'animaux Yeshoua a-t-Il envoyé la "légion de démons" ?

    Dans un troupeau de PORCS, à leur demande ! (Mat 8:31)

    Et où ce troupeau est-il allé ?

    ... se jeter dans la mer ! (verset 32)

     

    La Bible ne peut pas se contredire. Les hommes oui, toujours.

    ... et qu'on ne vienne pas me dire que Yeshoua a fait cela complètement par hasard.
    Par ailleurs, c'est parce qu'on a "l'habitude" de toucher (et manger) des choses impures que l'on en absorbe "spirituellement" beaucoup d'autres.

     

    Le coup du "tout est bon à manger" conduit visiblement à "tout est bon à croire" !

    JYH

    -------

    29 novembre:

    "Sans Moi vous ne pouvez faire rien" (Jean 15 :5).

     

    Que puis-je faire pour Christ ? Nous avons l’habitude de dire : Autant que je le peux. N’avons-nous jamais pensé que nous pouvons faire plus que nos capacités ?

     

    Cette pensée m’a été récemment suggérée par les remarques d'une amie Chrétienne, qui  racontait comment Dieu avait mis sur son cœur de faire quelque chose pour Lui  qui était au-delà de ses capacités.
     Quand elle a osé Lui obéir, Il lui a donné l'assurance de Sa puissance et de Ses ressources.

     

    IL a pu  merveilleusement répondre à  sa foi,  la rendant  capable de faire plus qu'elle aurait pu faire autrement et de réaliser le désir de son cœur,  en accomplissant un travail qui était bien au-delà de ses capacités.

     

    L'apôtre dit, "je peux faire toutes choses par Christ, qui est ma force," et pourtant Il dit que nous ne sommes pas capables de penser quoi que ce soit, à partir de nous-mêmes.

     

    -------

    28 novembre:

    "Et le reste de l'huile... sera versé sur la tête" (Lev.14 :18).

     

    Dans le compte rendu de la guérison du lépreux hébreu, il y a la belle image du toucher de ses oreilles, de ses mains et de ses  pieds, avec le sang du rachat et l'huile de consécration, comme un signe que ses capacités de compréhension, de service et de conduite ont été mises à part pour Dieu-Elohim et divinement qualifiées pour le travail du Maître et Sa volonté.

     

    Mais après tout ceci, on nous dit expressément que "le reste de l'huile" devait être versé sur sa tête. La première onction était de l'huile prise de la main du prêtre, mais la dernière devait être versée du log (contenant d’huile d’environ 0,5l), ou de la fiole d'huile elle-même. Elle devait être littéralement vidée sur lui, jusqu'à ce qu'il ait été baigné avec tout son contenu.

     

    C'est une figure du baptême illimité du Saint-Esprit. Il parle de quelque chose de plus que les expériences ordinaires du Chrétien consacré. Cela parle de la provision abondante et débordante que Dieu-Elohim tire pour nous de Sa plénitude illimitée. Avons-nous reçu "le reste de l’huile" ? Sommes-nous remplis de l'Esprit et laissons- nous le débordement bénir les autres ?

     

    A. B. Simpson

    -------

    27 novembre:

    "Il l’émonde afin qu'il porte plus de fruit" (Jean 15 :2).

     

    Un jour nous traversions un jardin. Le jardinier avait fini son émondage, et les blessures provoquées sur la plante par le couteau commençaient à cicatriser, alors que le soleil chaud d'avril nourrissait doucement, de vie fraîche et d'énergie, la plante blessée. En regardant la plante, nous pensions combien serait cruel le début de la semaine suivante quand elle serait à nouveau taillée.

     

    Pourtant le travail du jardinier est de la vivifier et de la nourrir de la vie. Son action n’est pas de faire mourir, mais de faire vivre. Nous pensons qu’il en est ainsi avec la discipline de l'âme. Elle aussi a son heure  de mise à mort; mais elle ne doit pas toujours rester dans la mort. En effet, considérons nous plutôt comme morts au péché et vivants pour Dieu par Jésus Christ notre Seigneurl.

     

    A. B. Simpson

    -------

    26 novembre:

    Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu-Elohim résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles." 1 Pierre 5:5

     

    La seule exigence pour la Grâce est l'humilité. Mais qu'est-ce que la Grâce? La Grâce est plus que simplement  un terme théologique utilisé pour décrire la façon dont nous sommes sauvés.

     

    La Grâce est la puissance de Dieu-Elohim à l'œuvre dans ma vie pour faire ce que je ne peux pas faire par mes propres forces.  La Grâce est énergisante et proactive.

     

    Lorsque je suis arrivé à la fin de moi-même alors la Grâce, « Lui-même », prend le relais et fait ce que je suis incapable de faire. En premier lieu, ce que je ne peux pas faire, c'est  me sauver moi-même, et donc je place ma  confiance dans la Grâce de Dieu-Elohim, Jésus-Christ, pour me sauver. Mais la Grâce ne me fait pas seulement passer par la Porte, 
    Il me fait aussi marcher sur le Chemin. La Grâce ne guide pas seulement mes premiers pas dans la bonne direction,  mais Il marche avec moi tout au long du chemin. 
    Car la  Grace est un Homme , Jésus-Christ ! (Et plus précisément "Christ" ou "le Mashiah" car "Christ en vous, l'espérance de la gloire", Col 1:27)

     

    Chip Brogden

    -------

    Précédents: http://jyhamon.eklablog.com/ma-meditation-du-jour-c18996059

    JYH
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

    « Rempli, conduit, revêtu de l'Esprit de Dieu."Torah", "LOI", "Loi" et "loi" !... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    israelienne Profil de israelienne
    Mardi 27 Novembre 2012 à 13:46

    oui il faut etre  émondé pour porter du fruit, l'exemple du jardinier est interessant  sois beni!

    2
    israelienne Profil de israelienne
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 07:47

    amen!


     

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter