• "Lettre aux Galates" - Paul enseigne la Torah (suite)

     

    Rediffusion 2016 (avec corrections)


    "Epître aux Galates" (partie 2)





     Epître aux Galates verset par verset (suite)

     

    Première partie ici: http://jyhamon.eklablog.com/lettre-aux-galates-verset-par-verset-paul-enseigne-la-torah-a47962330

    Message

     

    3.19
    Pourquoi donc La Torah ( νόμος) ? Elle a été donnée ensuite (ou "plus tard") à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite; elle a été promulguée par des anges (messagers), au moyen d'un médiateur.

    -----

    En effet La Torah a été donnée pour que les hommes connaissent la différence entre le bien et le mal, pour qu'ils connaissent la Volonté de Elohim, pour savoir ce qui plaît à Elohim ou pas, pour avoir désormais la possibilité de plaire à Elohim en Lui obéissant et en ne demeurant plus dans la transgression vis à vis de Sa Loi.

    Le terme "ensuite" (plus tard) rappelle que la "Loi-Enseignement" de Elohim avait été intégrée initialement dans l'esprit du "premier Adam" mais que la désobéissance avait conduit au déluge et à la disparition de l'espèce humaine... sauf "un Juste", Noé, accompagné de sa famille pour le repeuplement de la Terre (Réfléchir à ce qui va se produire de nouveau) !
    Ceci est évidemment associé aussi à Abraham, seul héritier de la "Torah dans le coeur"* et à qui la "promesse" a été faite (voir versets 16 à 18 dans la 1ère partie).
    * "parce qu’Abraham a obéi à ma voix, et qu’il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois." (Genèse 26:5)... avant le don de la Torah :


    Les termes "jusqu'à l'arrivée du Machia'h" employés ici ne sont pas à comprendre selon la pensée occidentale comme si La Torah était à présent obsolète et abolie ou loin derrière nous. Bien au contraire, la pensée Hébraïque et Biblique de ce que dit Paul est celle-ci :
    La Torah conduit au Machia'h (Messie). Le but de la Torah Est Machia'h (Messie).
    Le Machia'h étant la Torah "venue en chair" par excellence, cette Torah prend pleinement vie à travers Yéshoua qui a parfaitement "accompli" (rendue complète) celle-ci en même temps qu'Il a accompli "les Prophètes".
    Voir aussi: http://jyhamon.eklablog.com/9-fin-de-la-loi-au-lieu-de-fin-des-sacrifices-pour-la-justification-a80955574

    Yéshoua nous rachète de nos péchés et nous sauve de la malédiction prévue dans la Torah complète avec ses sanctions. En devenant notre "Grand Souverain Sacrificateur" dans les lieux célestes, Il prend le poids de nos fautes pour nous permettre d'entrer dans l'Alliance de Elohim afin de devenir ses imitateurs et de suivre Sa "Loi" parfaite, en Esprit et en Vérité, par Lui et pour Lui.

    Le "médiateur" qui a reçu la Torah est Moshé (Moise).

    -----
    3.20
    Or, le médiateur n'est pas médiateur d'un seul, tandis que Elohim est un seul (UN ou "unique").
    -----

    Moshé n'est pas "médiateur d'un seul" mais des "anges-messagers" comme le dit le verset précédent, même si c'est Elohim qui dicte.
    En revanche, Yéshoua étant Lui-même "La Parole" de Elohim, pourra être "Le Médiateur" du "seul Elohim" pour tous.

    Il est donc également fait référence ici au "Sh'ma" (Ecoute) du Deutéronome 6:4

    Écoute, Israël ! YHWH, notre Elohim, est UN.
    (d'abord au sens de "unique", "le seul")



    -----
    3.21
    La Torah [ οὖν νόμος] (Enseignement de Elohim) est-elle donc contre les promesses de Elohim ? Loin de là ! S'il eût été donné une religion (νόμος loi sans article défini) qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la religion (νόμου loi sans article défini).

    -----


    Là encore, il faut retraduire le mot "loi" selon le texte grec. 

    "S'il eut été donné une religion qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la religion."

    Les christianismes ignorants traduisent ceci à l'envers en disant que "la Torah-Loi" ne peut pas produire la vie et la Justice !!

    Paul affirme que la Torah n'est pas contre les promesses de Elohim.
    Ainsi, il affirme que les Galates qui se disent observateurs de la Torah mais qui renient les promesses de Elohim ne suivent pas cette Torah.

    Et il revient sur le thème de la JUSTIFICATION. Les oeuvres sacrificielles des hommes ne JUSTIFIENT pas. Seul Elohim justifie par le sacrifice de Son Fils mort à la croix. Mais cela signifie-t-il que nous ne devons plus suivre La Torah de Elohim ? Bien sûr que non !


    -----
    3.22
    Mais l'Écriture a tout renfermé sous le péché, (L'Ecriture montre que tous les hommes ont péché) afin que ce qui avait été promis fût donné par La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) en Yéshoua  Machia'h (Messie) à ceux qui croient.
    3.23
    Avant que La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) vînt, nous étions emprisonnés par la religion (νόμον loi sans article défini), en vue de La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) qui devait être révélée.

    -----

    Ici encore, il nous faut retraduire convenablement le verset 3.23


    ὑπὸ νόμον ἐφρουρούμεθα = emprisonnés sous la religion (loi sans article défini)


    Il faut donc lire :

    Avant que La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) vînt, nous étions emprisonnés ou enfermés sous la religion, en vue de La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) qui devait être révélée.

    Comprendre pour le verset 3.22 que l'Ecriture a montré que tous les hommes étaient pécheurs et que ce qui a été promis est le rachat des péchés par Yéshoua à la croix.
    "Enfermés sous la religion" est aussi un rappel de "l'ancien sacerdoce" avec "lois sacrificielles" ou "code pénal" et c'est ce qui avait été dicté à Moshé dans un premier temps.


    -----
    3.24
    Ainsi La Torah [ νόμος] a été comme un pédagogue pour nous conduire à Machia'h (Messie), afin que nous fussions justifiés par la foi.

    -----

    Si on lit ce verset littéralement en Grec
    Ὥστε ὁ νόμος παιδαγωγὸς ἡμῶν γέγονεν εἰς χριστόν

    cela donne ceci :
    Ὥστε car
    ὁ νόμος La Torah
    παιδαγωγὸς ἡμῶν Notre pédagogue
    γέγονεν a été
    εἰς χριστόν en Machia'h (Messie)

    Car La Torah Notre Pédagogue a été en Machia'h (Messie), afin que nous fussions justifiés par La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements... et en n'ayant plus besoin des "lois" de sanctions pénales, sacrifices...) 

    Voir ou revoir: http://jyhamon.eklablog.com/13-sans-les-oeuvres-de-la-loi-au-lieu-de-sans-les-lois-sacrificielles-a88629827

    Ou bien

    Car La Torah a été Notre Pédagogue en Machia'h (Messie), afin que nous fussions justifiés par La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements).

    Ici nous pouvons comprendre qu'avant que Machia'h ne soit révélé en la Personne de Yéshoua, c'est aussi à travers Machia'h que nos pères Israélites suivaient La Torah comme nous aujourd'hui !

    Cela rejoint aussi ces autres versets de l'Apôtre Paul:


    1 Corinthiens 10:1-4 
    Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu’ils ont tous passé au travers de la mer,
    qu’ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer,
    qu’ils ont tous mangé le même aliment spirituel,
    et... ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Machia'h.


    Hébreux 11:24-26
    C'est par La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements) que Moïse, devenu grand, refusa d'être appelé fils de la fille de Pharaon, aimant mieux être maltraité avec le peuple de Elohim que d'avoir pour un temps la jouissance du péché, regardant l'opprobre de Machia'h comme une richesse plus grande que les trésors de l'Égypte, car il avait les yeux fixés sur la rémunération.



    Contrairement aux idées reçues largement diffusées par le monde religieux, le "Messianisme" est antérieur aux Apôtres !
    Les Apôtres n'ont pas créé un nouveau dogme, une nouvelle religion, ils ont été les messagers de la révélation complète et accomplie du Messianisme que suivait Adam... et aussi Moshé (Moïse) en la personne d'un Mashiah attendu ou "Parole" non encore "venue en chair" !
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/messianisme-hebreu-ou-universalisme-babylonien-a98920817


    Mais nous devons aussi savoir que La Torah notre pédagogue nous a conduit à Machia'h, et ce qu'il faut comprendre c'est que Paul fait mention du fait que la Torah, avant même la Venue de Yéshoua, nous enseignait Sa Venue.


    -----
    3.25
    La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) étant venue, nous ne sommes plus sous pédagogue.


    La Foi (La Vraie Doctrine, Emouna = se battre avec Elohim, obéir aux Commandements de Elohim et Batah = Confiance en Elohim) est venue et nous ne sommes plus sous pédagogue... avec sacrifices et offrandes.

    Il n'est pas écrit ici sous CE pédagogue... qui désignerait ainsi La Torah "toute entière" (dont les "sacrifices" ou "code pénal") mais nous ne sommes plus "sous pédagogue". D'ailleurs, le Temple (terrestre) a été détruit et ce n'est pas "par hasard".

    A présent, la Vraie Foi (ou Foi complète) étant venue dans nos vies nous n'avons plus besoin d'être enseignés sur Sa Venue, en ce sens nous ne sommes plus sous des enseignements d'hommes concernant les choses de Elohim car en Yéshoua, par Lui et en Lui, nous comprenons (avec "l'Esprit de Vérité") TOUTE la Torah de YHWH parce que les choses qui étaient cachées, le "mystère", nous ont été révélées et le "sacrifice suprême" remplace tous les autres en même temps que Yéshoua devient le "Grand Souverain Sacrificateur" auprès du Père. 

    Col 1:26 "le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints,
    Col 2:2 "afin qu’ils aient le cœur rempli de consolation, qu’ils soient unis dans l'Amour, et enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Elohim, savoir Mashiah".


    C'est
    le "nouveau sacerdoce"... sans Temple terrestre. 



    -----
    3.26
    Car vous êtes tous fils de Elohim par La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) en Yéshoua Machia'h;
    3.27
    vous tous, qui avez été baptisés en Machia'h, vous avez revêtu Machia'h.

    -----

    Ici aussi, Paul remet en avant les promesses concernant le "Royaume du Nord" d'Israel banni parmi les nations et que Elohim a promis de ramener au sein de "tout Israel".

    Osée 1:6-10
    Elle conçut de nouveau, et enfanta une fille. Et YHWH (l'Éternel) dit à Osée: Donne-lui le nom de Lo Ruchama; 

    car je n'aurai plus pitié de la maison d'Israël (royaume du nord), je ne lui pardonnerai plus.

    Mais j'aurai pitié de la maison de Juda (peuple Juif); je les sauverai par YHWH, leur Elohim, et je ne les sauverai ni par l'arc, ni par l'épée, ni par les combats, ni par les chevaux, ni par les cavaliers.
    Elle sevra Lo Ruchama; puis elle conçut, et enfanta un fils.
    Et YHWH dit: Donne-lui le nom de Lo Ammi; car vous n'êtes pas mon peuple, et je ne suis pas votre Elohim.

    Cependant le nombre des enfants d'Israël (royaume du nord) sera comme le sable de la mer, qui ne peut ni se mesurer ni se compter; et au lieu qu'on leur disait: Vous n'êtes pas mon peuple ! on leur dira: Fils de l'Elohim vivant !



    Paul reprendra ce passage ailleurs :

    Romains 9:24-26
    Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les nations,
    selon qu'il le dit dans Osée: J'appellerai mon peuple celui qui n'était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n'était pas la bien-aimée;
    et là où on leur disait: Vous n'êtes pas mon peuple ! ils seront appelés fils de l'Elohim vivant.



    -----
    3.28
    Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes UN (unis) en Yéshoua Machia'h (Messie).

    -----

    De nouveau, Paul mentionne la réunification promise par Elohim selon les prophètes disant qu'en Yéshoua nous sommes l'Israel Unifié.
    Il exprime par ailleurs le fait que la "circoncision du coeur" est disponible pour "tous", y compris les femmes qui ne pouvaient pas être circoncises physiquement !


    -----
    3.29
    Et si vous êtes à Machia'h, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse.

    -----

    Confirmation que nous sommes héritiers, nous sommes donc la descendance promise à Avraham par Yéshoua.


    -----
    Galates chapitre 4

    4.1
    Or, aussi longtemps que l'héritier est enfant, (n'ayant pas conscience de la Vérité) je dis qu'il ne diffère en rien d'un esclave, quoiqu'il soit le maître de tout;
    4.2
    mais il est sous des tuteurs et des administrateurs (pris par des chefs religieux avec des sanctions) jusqu'au temps marqué par le père.
    -----


    - Paul parle ici de gens qui se laissent enseigner par d'autres... et c'est bien pire aujourd'hui avec tous les "christianismes" qui prétendent parler au nom de Elohim, de Yeshoua, de Shaoul, etc... étant donné qu'ils ne sont que des enfants dans la compréhension de La Parole de Elohim jusqu'au temps marqué par Le Père où cet enfant devient adulte dans la compréhension de La Parole  et où Il peut alors être modelé par Elohim Lui-Même.

    - Par ailleurs, les "tuteurs" et "administrateurs" qu'étaient les sanctions physiques, matérielles, pénales... des chefs religieux n'ont plus lieu d'être
    ... mais elles sont reportées au "Jour du Jugement" pour les "non repentants", les "sans Torah", les "ouvriers d'iniquité" !
     



    -----
    4.3
    Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l'esclavage des rudiments du monde; (les fausses doctrines... et les sanctions physiques)

    -----


    Paul dit bien ici que nous faisions partie de ces enfants avant que Elohim nous forme Lui-Même et nous rende à l'âge adulte en nous libérant des "rudiments du monde" qui sont d'une part un conglomérat de fausses doctrines, le tout faisant partie de Babylone la grande qui influence toutes les fausses doctrines de ce monde toutes étiquettes confondues, et d'autre part en nous libérant des sanctions immédiates (sacrifices et holocaustes au Temple) comme des "fessées aux enfants" !

    A propos de "Babylone": 


    Apocalypse 14:8 
    Et un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité !

    Apocalypse 17:5 
    Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.


    Pour comprendre le terme de Babylone la grande, il faut revenir à l'origine de Babel dans L'Ecriture.

    Genèse 11:1-9
    Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.
    Comme ils étaient partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent.
    Ils se dirent l'un à l'autre: Allons! faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment.
    Ils dirent encore: Allons! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre.
    YHWH descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.
    Et YHWH dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c'est là ce qu'ils ont entrepris; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu'ils auraient projeté.
    Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres.
    Et YHWH les dispersa loin de là sur la face de toute la terre; et ils cessèrent de bâtir la ville.
    C'est pourquoi on l'appela du nom de Babel, car c'est là que YHWH  confondit le langage de toute la terre, et c'est de là que YHWH les dispersa sur la face de toute la terre.


    A cette époque l'humanité était réunie en un seul peuple, une seule langue.
    Il faut aussi savoir que toutes les fausses religions et les faux dieux sont nés à Babel.

    Elohim dispersa les nations qui habitaient à Babel mais elles prirent avec elles leur idoles et leur fausses religions et en peuplèrent la terre, d'où l'appellation : Babylone la grande.

    Babylone la grande (mère de toutes les fausses doctrines) est sur la terre entière.

    Babel = Babylone, c'est de Babel que sortent toutes les idoles qui abreuvent toutes les fausses religions d'aujourd'hui.


    Nous voyons tout autour de nous sur la terre entière des autels aux Baals et aux Astartés car toutes les fausses religions telles que l'hindouisme, le catholicisme, l'islam, etc... ont pour base le culte à Baal et à Astarté déguisés sous de nouveaux noms... Nous retrouvons souvent le symbole du soleil et de la lune dans toutes ces doctrines qui sont les symboles de ces Baal et Astarté adorés à Babel sous les formes "croissant islamique", "Bouddha", "étoile-hexagramme", "crucifix", "obélisque", "Jésus-Dieu", "Sacré coeur", "Dieu-Zeus" et "God-Odin", "Immaculée conception", "Bonne mère", "Notre Dame", "Statue de la liberté", etc, etc.


    Tous ces autels se trouvent sur la terre entière avec les mosquées, les églises catholiques, orthodoxes, temples protestants, évangéliques, bouddhistes, hindouistes, ... et dans tous les monuments du "monde"... à la "gloire des hommes et de leurs faux dieux".
    Il faut également savoir que beaucoup d'enseignements rabbiniques dans les judaïsmes ou pharisianismes actuels sont imbibés de "Babylone" où la "Maison de Juda" avait été exilée.


    Esaïe 48:20 
    Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens ! Avec une voix d'allégresse annoncez-le, publiez-le, Faites-le savoir jusqu'à l'extrémité de la terre, Dites : YHWH a racheté son serviteur Jacob !

    Jérémie 50:8 
    Fuyez de Babylone, sortez du pays des Chaldéens, Et soyez comme des boucs à la tête du troupeau !



    Esaïe 52:11 
    Partez, partez, sortez de là ! Ne touchez rien d'impur ! Sortez du milieu d'elle ! Purifiez-vous, vous qui portez les vases de YHWH !

    Jérémie 51:45 
    Sortez du milieu d'elle, mon peuple, Et que chacun sauve sa vie, En échappant à la colère ardente de YHWH !

    Apocalypse 18:4 
    Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux.


    Apocalypse 18:3 
    parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe.


    -----
    4.4
    mais, lorsque les temps ont été accomplis, Elohim a envoyé son Fils, né d'une femme, né sous la religion (νόμον loi sans article défini),
    4.5
    afin qu'il rachetât ceux qui étaient sous la religion (νόμον loi sans article défini), afin que nous reçussions l'adoption.
    4.6
    Et parce que vous êtes fils, Elohim a envoyé dans nos coeurs l'Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père !

    -----


    Paul remet en exergue l'adoption de tous par Elohim en tant qu'enfants par Son Fils Yéshoua. Nous sommes tous "Israel" ("lutteurs d'El"), Juifs et non-Juifs !
    Pourtant, Yéshoua est né d'une femme "sous la religion", c'est à dire d'une femme encore "sous la loi des sanctions pénales au Temple".


    -----
    4.7
    Ainsi tu n'es plus esclave (libéré des fausses doctrines et/ou de "l'ancien sacerdoce"), mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Elohim.

    -----


    Nous ne sommes plus esclaves de quoi ?
    Nous ne sommes plus esclaves des "rudiments du monde" et des "religions",
    y compris de la "partie religieuse pénale" de la Torah ou des faux enseignements pharisiens
     !
    Nous savons hélas que les religieux confondent le "Code civil" et le "Code pénal"... quand ils ne préfèrent pas le "code civil de Babylone" !

    Nous sommes TOUS enfants d'Israël, nous sommes héritiers d'Avraham par Yéshoua, par la Grâce de Elohim.


    -----
    4.8
    Autrefois, ne connaissant pas Elohim, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature; (esclavage des faux dieux, des fausses doctrines)
    4.9
    mais à présent que vous avez connu Elohim, ou plutôt que vous avez été connus de Elohim, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments (cultes et traditions païennes ou anciennes), auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore?
    4.10
    Vous observez les jours, les mois, les temps et les années ! (calendriers profanes, païens, contraires au calendrier Biblique) 
    4.11
     Je crains d'avoir inutilement travaillé pour vous.
    -----


    Paul montre que les "rudiments du monde" dont il parle concernent premièrement les faux dieux que servaient auparavant les Galates.
    Et que dit Paul ? Que ces Galates retournent à leur anciens dieux en suivant des rudiments liés aux cultes de leur ancêtres ou de ceux qui les entourent en observant les jours, les mois, les temps et les années, autrement dit un calendrier profane non Biblique qui dépendait de leurs anciennes divinités... avec entre autre leur fameux "dimanche-sunday" du "dieu soleil" !

    Le pagano-christianisme suit encore les "rudiments" dont parle ici l'Apôtre Paul, ce sont des rudiments liés aux dieux étrangers. La quasi-totalité du monde dit "Chrétien" suit les traditions païennes des dieux étrangers avec Noël et le sapin, Pâques et les oeufs, etc... avec un autre calendrier suivant les temps, les mois et les années non Bibliques. Tous ces gens suivent les préceptes de l'empire romain en mélangeant des traditions païennes avec un peu de Torah parsemée ici ou là...
    Paul ne parle donc pas de ceux qui veulent vraiment suivre la Torah de YHWH !... et les pagano-chrétiens qui disent que les Galates voulaient "retourner sous la Loi" ne savent pas de quoi ils parlent puisque les païens de Galatie n'avaient jamais connu cette "Loi" !


    -----
    4.12
    Soyez comme moi, car moi aussi je suis comme vous. Frères, je vous en supplie.
    4.13
    Vous ne m'avez fait aucun tort. Vous savez que ce fut à cause d'une infirmité de la chair que je vous ai pour la première fois annoncé La Bonne Nouvelle.
    4.14
    Et mis à l'épreuve par ma chair, vous n'avez témoigné ni mépris ni dégoût; vous m'avez, au contraire, reçu comme un ange de Elohim, comme Yéshoua  Machia'h.
    4.15
    Où donc est l'expression de votre bonheur ? Car je vous atteste que, si cela eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner.
    4.16
    Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vérité ?

    -----


    Ici, l'Apôtre Paul rappelle simplement son passé fraternel avec eux, en même temps que ses souffrances dans le ministère et après quelle situation douloureuse (flagellation ou lapidation) il leur a annoncé pour la première fois la "bonne nouvelle".

    -----
    4.17
    Le zèle qu'ils ont pour vous n'est pas pur, mais ils veulent vous détacher de nous, afin que vous soyez zélés pour eux.
    -----


    Dans ce verset, Paul parle de faux frères qui essayent de les détourner de La Torah de YHWH en enseignant un Faux Evangile qui mélange des doctrines païennes ou celles de "l'ancien sacerdoce" avec les commandements de Elohim, en pratiquant des oeuvres religieuses en dehors de ce qu'enseigne vraiment la Torah. Certains établissent la circoncision comme un rite de salut et une condition d'acceptation au sein de l'Assemblée d'Israël.


    -----
    4.18
    Il est beau d'avoir du zèle pour ce qui est bien et en tout temps, et non pas seulement quand je suis présent parmi vous.

    -----

    Paul rappelle que le zèle pour servir Elohim est bon et doit être permanent, sans "tuteurs" ou "surveillants religieux", même un "grand", non religieux, comme Paul.


    -----
    4.19
    Mes enfants, pour qui j'éprouve de nouveau les douleurs de l'enfantement, jusqu'à ce que Machia'h soit formé en vous,
    4.20
    je voudrais être maintenant auprès de vous, et changer de langage, car je suis dans l'inquiétude à votre sujet.

    -----


    Paul démontre ici l'Amour qu'il a pour eux d'où son inquiétude à leur égard et son souci de les voir "grandir" et non pas régresser.
    Il rappelle qu'aussi longtemps que "le Mashiah n'est pas formé en nous", ce sont les "douleurs de l'enfantement" car "être conçu d'en haut" n'est pas encore "être né" !


    -----
    4.21
    Dites-moi, vous qui voulez être sous la religion (νόμον loi sans article défini), n'entendez-vous point La Torah [τὸν νόμον] ?

    -----


    Paul les invite à nouveau à écouter vraiment La Doctrine de La Torah et non pas des doctrines religieuses. quelles qu'elles soient.


    -----
    4.22
    Car il est écrit qu'Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre.
    4.23
    Mais celui de l'esclave (fausse ou ancienne religion) naquit selon la chair, et celui de la femme libre (Vraie "Religion" et surtout "nouveau sacerdoce" en Yéshoua) naquit en vertu de la promesse.

    -----



    De nouveau, Paul mentionne l'esclave qui symbolise la soumission aux "rudiments du monde" liés aux dieux païens donc liés à tout ce qui est en dehors de La Torah de l'Elohim Vivant, mais aussi aux anciens rituels sacrificiels liés au Temple et à "l'ancienne sacrificature".


    -----
    4.24
    Ces choses sont allégoriques; car ces femmes sont deux alliances. L'une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c'est Agar, - (Sinaï rattaché ici aux Ismaélites descendants d'Agar et attachés aux dieux païens dont le dieu "sin" était vénéré par ces peuples, mais également en référence à la "Loi assortie de sanctions et sacrifices" telle qu'elle a été donnée à Moïse au mont Sinaï)
    4.25
    car Agar, c'est le mont Sinaï en Arabie, -et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants.
    -----

    Il faut avoir conscience que le nom "Sinaï" employé dans La Bible était déjà connu comme tel avant que les Israélites ne reçoivent les Commandements de Elohim car d'autres peuples l'avaient nommé ainsi en rappel du dieu "sin". Un autre nom est donné dans L'Ecriture par les Hébreux qui remplace ce "Sinaï" par "Horeb". Il n'est pas rare que dans La Sainte Ecriture, des lieux nommés par des hommes païens soient toujours mentionnés parce que ces lieux étaient connus ainsi. Il sont cités afin que l'on puisse avoir connaissance de leur localisation.



    Pourquoi est-ce que Paul relie "Agar" et "mont Sinaï" ?
    Certains pourraient croire que Paul parle ici de La Torah de YHWH en termes de "servitude".
    Ce n'est pas exactement le cas !


    Voyons deux interprétations complémentaires: 


    I - D'abord,
    Paul lie Agar au mont Sinaï  parce qu'elle donnera naissance au peuple Ismaélite dont un des dieux était le dieu "Sin", un dieu étranger d'où l'appellation de la région du Sinaï.

    Le nom Sinaï est cité dans L'Ecriture parce que ce nom était ainsi connu parce que déjà nommé. Toutefois, comme déjà dit, un autre nom s'est substitué à ce nom, c'est "Horeb" dans "L'Ecriture":

    Deutéronome 5:2
    YHWH, notre Elohim, a traité avec nous une alliance à Horeb


    Horeb signifie : sècheresse, désolation.

    Certains pensent que Paul fait ici référence à la "Jérusalem terrestre" parce qu'elle était à son époque esclave de l'autorité Romaine et obligée de se soumettre à une autorité terrestre qui vouait un culte à d'autres dieux. C'est pourquoi dans ce cas il relie Agar à cette Jérusalem terrestre.
    On pourrait dire qu'aujourd'hui, Jérusalem est toujours sous l'esclavage par tous les temples d'idoles se trouvant sur son sol (dôme du rocher, mosquées, églises catholiques, orthodoxes, etc...)


    II L'autre explication est liée aux différents "sacerdoces": Paul a évidemment très bien compris le "changement de sacerdoce" avec Yéshoua comme "Grand Souverain Sacrificateur" dans les lieux célestes. Ceci est intervenu avec la mort et la résurrection du Mashiah et Paul rappelle que la "Jérusalem terrestre" reste attachée aux rituels du Temple avec ses sacrificateurs. C'est encore vrai aujourd'hui, même sans Temple, sous d'autres formes... ou sans Torah du tout !
    Tout ceci est longuement développé et expliqué dans la lettre aux Hébreux. 



    -----
    4.26
    Mais la Jérusalem d'en haut est libre, c'est notre mère;
    4.27
    car il est écrit: Réjouis-toi, stérile, toi qui n'enfantes point ! Éclate et pousse des cris, toi qui n'as pas éprouvé les douleurs de l'enfantement ! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée.
    -----


    La
     "Jérusalem d'en haut" est "spirituelle" et pas encore "descendue" (voir Héb 12:22 et Apoc 3:12 et 21:2). Elle est pour l'instant dans les coeurs de ceux qui ont été "conçus de nouveau" et qui se préparent à régner avec le Mashiah.

    (Paul fait également référence au "Royaume du Nord" qui fut banni et dont la descendance serait innombrable parmi les nations)


    Dans ces versets, l'apôtre parle ainsi des rachetés de "l'Israel de Elohim", de "tout Israël". Il parle des enfants de la délaissée faisant encore une fois référence à la promesse de Elohim sur le rétablissement de Sion, Le rétablissement de "TOUTE La Maison d'Israel", Juda (peuple Juif) et Ephraïm, devenus la totalité des nations greffées par Yéshoua.

    Esaïe 54:1-8
    Réjouis-toi, stérile, toi qui n'enfantes plus ! Fais éclater ton allégresse et ta joie, toi qui n'as plus de douleurs ! Car les fils de la délaissée seront plus nombreux Que les fils de celle qui est mariée, dit YHWH.
    Élargis l'espace de ta tente; Qu'on déploie les couvertures de ta demeure: Ne retiens pas ! Allonge tes cordages, Et affermis tes pieux!
    Car tu te répandras à droite et à gauche; Ta postérité envahira des nations, Et peuplera des villes désertes.
    Ne crains pas, car tu ne seras point confondue; Ne rougis pas, car tu ne seras pas déshonorée; Mais tu oublieras la honte de ta jeunesse, Et tu ne te souviendras plus de l'opprobre de ton veuvage.
    Car ton créateur est ton époux: YHWH des armées est son nom; Et ton rédempteur est le Saint d'Israël: Il se nomme Elohim de toute la terre;
    Car YHWH te rappelle comme une femme délaissée et au coeur attristé, Comme une épouse de la jeunesse qui a été répudiée, dit ton Elohim.
    Quelques instants je t'avais abandonnée, Mais avec une grande affection je t'accueillerai;
    Dans un instant de colère, je t'avais un moment dérobé ma face, Mais avec un amour éternel j'aurai compassion de toi, Dit ton rédempteur, YHWH.



    -----
    4.28
    Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse;
    4.29
    et de même qu'alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l'Esprit, ainsi en est-il encore maintenant.
    (les religions des hommes persécutent ceux qui veulent suivre La Torah de YHWH et les anciens rituels s'opposent au nouveau sacerdoce de Yéshoua)
    4.30
    Mais que dit l'Écriture ? Chasse l'esclave et son fils, (chasse les fausses doctrines et "change de sacerdoce" !) car le fils de l'esclave n'héritera pas avec le fils de la femme libre
    (Elohim ne tolère pas le mélange du Vrai avec le faux d'une part, et IL sait que Juda n'héritera dans son ensemble que beaucoup plus tard de la Promesse). 
    4.31
    C'est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l'esclave (fausses doctrines et "ancienne sacrificature"), mais de la femme libre. (La Vraie Doctrine, La Torah de YHWH "complétée" par Yéshoua) 

    -----


    Là encore, Paul dit que ceux des nations qui ont été greffés sont enfants de la promesse et donc enfants d'Israël.
    Paul fait référence en allégorie aux persécutions exercées par ceux qui sont esclaves des doctrines babyloniennes mais aussi du Judaïsme rabbinique à l'encontre de ceux qui sont libérés de ces dogmes de Babylone et/ou de "l'ancien sacerdoce" et qui suivent la doctrine de Elohim complétée et manifestée en Yéshoua. Les croyants accomplis ou "Israëlites en Yéshoua" suivent par exemple les fêtes de l'Elohim Vivant avec une nouvelle compréhension ou révélation.
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/les-7-sept-fetes-de-yhwh-decortiquees-a48838802

    Précisons aussi que l'Islam n'existait pas encore et que le "fils de l'esclave" représente tout ce qui est "charnel" ou "homme animal" ou "homme religieux".



    -----
    Galates chapitre 5


    5.1
    C'est pour la liberté que Machia'h nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.
    -----


    Machia'h nous a affranchi de Babylone et des doctrines des hommes. Nous sommes libérés de l'esclavage du péché, des fausses doctrines, mais aussi de l'ancien sacerdoce terrestre et répétitif. 


    Et toujours dans la continuité de notre lecture concernant l'esclave et la liberté dont parle l'Apôtre Paul :

    - esclavage = doctrines païennes babyloniennes, rudiments du monde, attachement aux lois sacrificielles .

    - liberté = libérés de toutes ces doctrines païennes babyloniennes par Yéshoua qui Lui nous rattache à La Sainte Doctrine et donc à la Torah.
    Paul rappelle aussi la liberté d'accès direct au "Trône de la Grâce" où nous avons un "Avocat auprès du Père" (1 Jean 2:1). 


    Romains 7:12
    La Torah [ μὲν νόμος] donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.



    -----
    5.2
    Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Machia'h (Messie) ne vous servira de rien.
    5.3
    Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu'il est tenu de pratiquer La Torah [τὸν νόμον] (Enseignements de Elohim) toute entière... avec ses sanctions !

    -----


    De nouveau, Paul revient sur la circoncision car elle symbolise bien  dans cette assemblée des Galates, le fait que ceux-ci étaient influencés par
    l'autre fausse doctrine dont leur supposé salut pourrait dépendre. 
    Paul retourne l'argument en disant que s'ils se font circoncire dans ce but, ils doivent alors suivre TOUTE La Torah de YHWH avec ses rituels et ses sanctions, ou encore "code civil + code pénal" !
    ... ce qui n'a bien sûr rien à voir avec une "condamnation à obéir à la Torah-Loi de YHWH" puisque c'est avec joie que le "disciple" obéit à TOUT ce qui est bon et saint.
    Les pagano-chrétiens ajoutent en général qu'il est "impossible d'obéir à la Loi toute entière"... juste après avoir dit que "à Dieu tout est possible" !
    On sait ainsi que leur "Dieu" est un "menteur" !


    -----
    5.4
    Vous êtes séparés de Machia'h (Messie), vous tous qui cherchez la justification dans la religion (νόμῳ loi sans article défini); vous êtes déchus de la grâce.
    5.5
    Pour nous, c'est de La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) que nous attendons, par l'Esprit, l'espérance de la justice.

    -----


    De nouveau, et encore et encore, Paul parle de la JUSTIFICATION, de ceux qui cherchent à se justifier par les oeuvres religieuses qui annulent Le Salut par Le Sacrifice de Yéshoua à la croix et Son "nouveau sacerdoce". 
    Donc, ceux qui rejettent Le Salut EN Yéshoua et l'obéissance à la Torah sont forcément déchus de la grâce, autrement dit déchus du pardon de Elohim puisqu'ils rejettent Le Seul Moyen par lequel Elohim pardonne nos péchés.
    ... et comment connaîtraient-ils ce qu'est "le péché" s'ils n'ont pas de Torah puisque "le péché est la transgression de la Torah" (1 Jean 3:4) ?!
    Si on ne se repent pas "selon la Torah", si on ne demande pas pardon, le "Grand Souverain Sacrificateur", Yéshoua, est inutile !... et il n'y a plus de "grâce" ! 
     

    -----
    5.6
    Car, en Yéshoua Machia'h (Messie), ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur, mais La Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) qui est agissante par la charité (L'Amour-agapê de Elohim). 
    5.7
    Vous couriez si bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité ?
    -----


    Ici encore, lire le mot "Foi" dans la pensée hébraïque, c'est à dire oeuvrer pour Elohim, en ayant l'Amour de Elohim pour les autres. "Adhérer", c'est "croire pour obéir". 

    Paul met encore la circoncision et l'incirconcision sur le même plan pour ce qui concerne l'obtention du Salut et l'entrée au sein de l'Assemblée d'Israël. Ceci ne dépend que de La Miséricorde de Elohim manifestée par le Sacrifice de Son Fils Yéshoua à la croix pour Son "nouveau sacerdoce" avec la "même Loi".
    Paul affirme encore et toujours que nous devons observer les commandements de YHWH.

    1Corinthiens 7:19
    La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Elohim est tout.


    La circoncision et l'incirconcision ne sont rien quand à l'obtention du salut mais l'observation des Commandements de Elohim est tout car cette observation Est La Vraie Foi dont il parle dans Galates.


    -----
    5.8
    Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle.
    5.9
    Un peu de levain fait lever toute la pâte. (levain, symbole du péché) 
    5.10
    J'ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu'il soit, en portera la peine.

    -----



    Paul parle ici du levain qui est le symbole du péché dans L'Ecriture, donc il s'en prend au comportement de ceux qui "troublent" cette assemblée pour l'éloigner de la Torah de YHWH en prêchant par exemple la circoncision comme moyen de salut pour suivre des "rudiments" de leur ancien culte !

    De même aujourd'hui, le "levain des pharisiens" renvoie toujours à leur pouvoir religieux et s'aggrave avec le Talmud (surtout "de Babylone") des soi-disants "Sages d'Israël" qui ne sont ni "sages" ni "d'Israël"... mais victimes de la "plume mensongère des scribes" (Jér 8:8) !



    -----
    5.11
    Pour moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté ? Le scandale de la croix a donc disparu !
    (Paul prêche la circoncision mais pas comme moyen de salut) 
    5.12
    Puissent-ils être retranchés, ceux qui mettent le trouble parmi vous !

    -----


    Paul leur dit ici qu'il prêche la circoncision c'est à dire qu'il ne s'oppose pas à la circoncision... pour les juifs principalement, et qu'il n'est en rien contre cette circoncision mais qu'il s'oppose à ceux qui en font un moyen de salut. Il leur démontre que le fait de prêcher la circoncision n'aide pas des Juifs non croyants en Yéshoua à reconnaître le Mashiah, le scandale de la croix n'ayant pas disparu.


    -----
    5.13
    Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité (L'Amour de Elohim), serviteurs les uns des autres. 
    5.14
    Car toute La Torah [ γὰρ πᾶς νόμος] est accomplie (rendue complète) dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    5.15
    Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres.
    -----


    Etant "libérés des fausses doctrines" et libérés de "toute sanction immédiate" (par exemple la lapidation pour les cas graves !), nous ne devons pas en profiter pour agir envers notre prochain selon la chair, c'est à dire au contraire, agir avec l'Amour de Elohim envers ce prochain.
    Ce n'est pas parce qu'il n'y a plus de sacrifices et d'offrandes à offrir au Temple que "tout est permis" !  

    D'autre part, "aimer son prochain comme soi-même" suppose de savoir "qui" nous sommes car les religieux aussi "aiment leur prochain comme eux-mêmes" ! 


    -----
    5.16
    Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. (ce n'est plus la peur du châtiment qui doit faire agir mais "l'Amour" déversé par "l'Esprit") !
    5.17
    Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

    -----


    Paul nous dit donc de marcher selon L'Esprit de Elohim et non pas selon la chair du "vieil homme"... ou avec un "autre esprit", celui des religieux.


    -----
    5.18
    Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la religion. (νόμον loi sans article défini)
    -----


    On peut aussi traduire :
    Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous ne l'êtes pas par les religions d'hommes ou par "l'ancien sacerdoce lévitique".

    Autrement dit ce n'est pas la vaine religion qui nous conduit mais L'Esprit de Elohim qui se manifeste ou doit se manifester.


    -----
    5.19
    Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution,
    5.20
    l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,
    5.21
    l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. (autrement dit la désobéissance aux Commandements de Elohim) Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Elohim.

    -----



    Toutes ces perversions que Paul mentionne ici sont condamnées par La Torah de YHWH et si nous comprenons bien le mot "impureté", celui-ci concerne  plusieurs choses dans cette Torah. C'est notamment le cas dans La Torah alimentaire de Elohim. (cf Lévitique 11). 


    1 Pierre 1:14-16
    Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance.
    Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit:
    Vous serez saints, car JE SUIS saint.


    A de nombreuses reprises dans La Torah, YHWH dit ce que cite ici l'Apôtre Pierre :
    Vous serez saints, car JE SUIS saint.

    Et notamment concernant les viandes pures et impures !

    Lévitiques 11:42-47
    Vous ne mangerez point, parmi tous les reptiles qui rampent sur la terre, de tous ceux qui se traînent sur le ventre, ni de tous ceux qui marchent sur quatre pieds ou sur un grand nombre de pieds; car vous les aurez en abomination. Ne rendez point vos personnes abominables par tous ces reptiles qui rampent; ne vous rendez point impurs par eux, ne vous souillez point par eux.

    Car je suis YHWH, votre Elohim; vous vous sanctifierez, et vous serez saints, car JE SUIS Saint; et vous ne vous rendrez point impurs par tous ces reptiles qui rampent sur la terre.

    Car je suis YHWH, qui vous ai fait monter du pays d'Égypte, pour être votre Elohim, et pour que vous soyez saints; car JE SUIS Saint.

    Telle est la loi touchant les animaux, les oiseaux, tous les êtres vivants qui se meuvent dans les eaux, et tous les êtres qui rampent sur la terre,
    afin que vous distinguiez ce qui est impur et ce qui est pur, l'animal qui se mange et l'animal qui ne se mange pas.



    Galates 5:19 
    Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution...


    Colossiens 3:5 
    Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie.


    Le terme "d'impureté" est donc aussi relatif dans la Torah à ce qui touche les viandes impures...
    Or, il est aisé de vérifier que les mangeurs de porc par exemple, sont toujours prêts à "avaler" n'importe quelle "doctrine impure"... dont la soi-disant "Torah abolie" !

    Plus on s'approche de l'Evangile de La Vérité de Yéshoua plus on s'approche de la Torah de YHWH. Les deux sont inséparables !
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/pouvons-nous-chretiens-manger-du-porc-des-fruits-de-mer-de-tout-a59819901


    -----
    5.22
    Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;
    5.23
    contre de telles choses il n'y a pas de religion. (νόμος loi sans article défini) 

    -----


    Paul rappelle ici les fondamentaux de La Torah et il cite un mot essentiel: LA FIDELITE à Elohim, et donc à Sa Torah par Yéshoua.
    Il précise aussi que même "la religion" (ou l'ancien sacerdoce) n'est pas contre ces bonnes choses.



    -----
    5.24
    Ceux qui sont à Yéshoua Machia'h ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. (doctrines des hommes liées au péché, "hommes sans Loi")
    5.25
    Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.
    5.26
    Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.

    -----


    Ici Paul rappelle encore à cette assemblée d'aimer les frères dans Le Seigneur, ceux qui ont le même "Père".
    Il précise auparavant qu'un "disciple" doit "marcher comme Yéshoua Lui-même a marché" (1 Jean 2:6) et donc en "exécutant la chair avec ses passions et ses désirs". C'est la seule façon "d'aimer les frères".



    -----
    Galates chapitre 6

    6.1
    Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté.

    -----

    Paul dit aux assemblées de reprendre ceux qui s'éloignent des Commandements de Elohim mais de ne pas s'enorgueillir en le faisant et de le faire dans l'Amour de Elohim, avec le "jugement" de "l'homme spirituel":
    http://jyhamon.eklablog.com/juger-spirituellement-a62473095


    -----
    6.2
    Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi La Torah [τὸν νόμον] de Machia'h (Messie). (La Torah que Elohim révéla aux hommes par Moshé est la même que celle de Machia'h)
    6.3
    Si quelqu'un pense être quelque chose, quoiqu'il ne soit rien, il s'abuse lui-même.
    6.4
    Que chacun examine ses propres oeuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui;
    6.5
    car chacun portera son propre fardeau.

    -----


    Là encore il s'agit de s'enseigner les uns les autres sur la "Torah unique" (Moshé complété par Yéshoua) dans l'Amour du Seigneur et en étant "responsable pour soi-même".

    -----
    6.6
    Que celui à qui l'on enseigne une parole fasse part de tous ses biens à celui qui l'enseigne.
    6.7
    Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Elohim. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
    6.8
    Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle.
    6.9
    Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.

    -----


    Ici, Paul enseigne à suivre La Doctrine Véritable et à L'enseigner contre la juste rémunération... d'un autre enseignement et/ou d'un partage de tout ce que l'on a et que l'on est... ce qui se retrouvera dans la "vie éternelle". 
    "Semer" (des fausses doctrines) comme le font les religieux pour satisfaire leurs besoins terrestres à l'aide fausses "dîmes"* est une monstruosité qui condamne à "moissonner la corruption".
    La Doctrine Véritable Est La Torah de YHWH ET Le Témoignage de Yéshoua comme Le confirme ce verset de l'Apocalypse :

    Apocalypse 14:12
    C'est ici la persévérance des saints, qui gardent Les Commandements de Elohim et la foi de Yéshoua.


    * Voir: http://jyhamon.eklablog.com/la-dime-hier-et-aujourd-hui-a93026833



    -----
    6.10
    Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la Foi (Adhérence... obéir à Ses Commandements.) 
    6.11
    Voyez avec quelles grandes lettres je vous ai écrit de ma propre main.
    6.12
    Tous ceux qui veulent se rendre agréables selon la chair vous contraignent à vous faire circoncire, uniquement afin de n'être pas persécutés pour la croix de Machia'h (Messie).

    -----



    Paul donne la raison pour laquelle certains voulaient leur imposer la circoncision comme condition de salut, ils le faisaient par peur de certains Juifs qui les persécutaient à cause de leur foi en Machia'h.
    S'il parle de sa "propre main" et de ses "grandes lettres", c'est pour attester sa signature comme dans 1 Cor 16:21, Col 4:18, 2 Th 3:17 ou Philémon 1:19 et souligner que sa mauvaise vue l'oblige à "écrire grand" (il n'y avait évidemment pas d'opticiens et d'oculistes en ce temps-là). Le reste de ses lettres était le plus souvent écrit par un secrétaire.


    -----
    6.13
    Car les circoncis eux-mêmes ne gardent point la religion (νόμον loi sans article défini); mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair.

    -----


    Et ici Paul rappelle que la circoncision ne fait pas automatiquement d'une personne quelqu'un qui observe La Torah comme il le dira à des Juifs de Rome, surtout si c'est pour se vanter de faire des "prosélytes".


    -----
    6.14
    Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Yéshoua Machia'h, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde !
    6.15
    Car ce n'est rien que d'être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c'est d'être une nouvelle créature.

    -----


    Ici encore Paul rappelle que la "circoncision du coeur" ne dépend pas de la circoncision dans la chair et surtout que cette "circoncision du coeur" produit une "mort à soi-même", et donc à être "mort pour un monde qui est également mort pour nous".
    Il ira jusqu'à dire: "Le Juif, ce n’est pas celui qui en a les dehors ; et la circoncision, ce n’est pas celle qui est visible dans la chair.
    Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement ; et la circoncision, c’est celle du cœur, selon l’esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Elohim" (Rom 2:28,29).



    N'oublions pas que le "credo" de La Foi Véritable Est Celui-ci :

    Deutéronome 6:5 
    Tu aimeras YHWH, ton Elohim, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.


    Celui qui aime vraiment Elohim suivra Ses Commandements et croira en toute Sa Parole, en toutes Ses Prophéties concernant Le Machia'h et reconnaîtra en Yéshoua ce Machia'h promis car notre Elohim conduit toutes les brebis errantes qui L'aiment vers La Vérité.

    Deutéronome 11:1 
    Tu aimeras YHWH, ton Elohim, et tu observeras toujours ses préceptes, ses lois, ses ordonnances et ses commandements.

    Deutéronome 30:6 
    YHWH, ton Elohim, circoncira ton coeur et le coeur de ta postérité, et tu aimeras YHWH, ton Elohim, de tout ton coeur et de toute ton âme, afin que tu vives.



    -----
    6.16
    Paix et miséricorde sur tous ceux qui suivront cette règle, et sur l'Israël de Elohim !

    -----


    Là encore nous voyons que Paul fait mention de "l'Israel de Elohim", c'est à dire des Juifs et non-Juifs en Yéshoua, réconciliés dans "un seul homme nouveau" et dans "l'alliance nouvelle" entre les "deux Maisons" (Jérémie 31:31; Héb 8:8)


    -----
    6.17
    Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Yéshoua.
    6.18
    Frères, que la grâce de notre Seigneur Yéshoua Machia'h (Messie) soit avec votre esprit ! Amen !

    -----


    Paul leur rappelle qu'il est l'un de ceux qui souffrent les persécutions pour la cause du Vrai Evangile, la véritable Bessora Tova, la "bonne nouvelle du Royaume".




    En conclusion:

    Les assemblées pagano-chrétiennes devraient arrêter de vouloir faire des lettres de Paul, dont cette lettre aux Galates, une nouvelle Torah (ou "non Torah" !) alors que cet apôtre s'appuyait entièrement sur l'Ecriture et donc l'Enseignement-Loi de Elohim !


    Beaucoup oublient de lire les lettres de Paul à la lumière de cette "Ecriture", cette Torah, et beaucoup d'autres "n'oublient pas" puisqu'ils n'en ont jamais pris connaissance !
    Ainsi, ils sortent presque toujours les propos de l'apôtre de leur contexte et de la pensée hébraïque en y ajoutant leur "esprit grec" avec de plus les fausses traductions grecques... et latines.
    La plupart d'entre eux ignorent que ceux qui vérifiaient l'Evangile que Paul prêchait (pour voir "si ce qu'on leur disait était exact", Actes 17:11) ne regardaient jamais dans des "lettres" qui pour certaines d'entre elles n'étaient pas encore rédigées et de toute façon peu diffusées, mais ils regardaient "l'Ecriture", La Torah et les Prophètes, en référence avec ce qu'ils connaissaient de Yéshoua, témoignage exprimé plus tard dans "les Evangiles".

    C'est bien la preuve que nous devons lire les lettres de Paul à la seule lumière de "l'Ecriture" (le Tanakh).
    Ces lettres de "l'apôtre des païens" n'ont pas vocation à se substituer à la "Loi-Instruction", ce sont des lettres destinées à des assemblées naissantes et d'origine païenne qui ont besoin de connaître cette Torah sans tomber dans les pièges religieux induits par "l'ancien sacerdoce" ou les traditions locales...
    Par exemple, Paul ne s'adresse pas aux Romains ou aux Galates comme il s'adressera aux Ephésiens ou aux Corinthiens ârce que chaque assemblée avait des problèmes bien particuliers et des questions particulières.
    C'est pour ces raisons que lorsque nous lisons ces lettres, il faut tenir compte du contexte historique et local ainsi que des personnes à qui il s'adresse pour bien évaluer les textes.

    Beaucoup d'autres, pour des raisons injustifiables, décident de rejeter les écrits de l'apôtre Paul sous prétexte que ses lettres iraient à l'encontre de la Torah et des Prophètes (ou même des évangiles) !
    Quelle grave et terrible erreur que de penser de la sorte sous prétexte que des ignorants détournent des écrits qu'ils ne comprennent pas ! De telles lettres sont d'une immense richesse pour nous aider à comprendre les détails  qui concernent la Sainte Torah ainsi que les Prophètes. 
    Ces lettres apportent énormément dans la vie des croyants qui se donnent la peine de comprendre des textes essentiels en revenant à la pensée et à l'écriture hébraïque, celle que les religieux croient "ancienne" sinon "morte" pour suivre "l'ancienne mode" Marcion !

    L'Apôtre Paul fut un instrument majeur entre les mains de YHWH pour apporter le message de La Bonne Nouvelle du Machia'h Yéshoua aux nations et c'est finalement aujourd'hui que ses écrits sont le plus appréciables et appréciés... pour "ceux qui ont des oreilles..."
    Il s'appuyait évidemment dans tous ses discours sur la Torah, les Prophètes et la vie de Yéshoua pour édifier les Assemblées et cela reste fondamental encore aujourd'hui.
    L'Esprit de Elohim a toujours puissamment inspiré la pensée et l'écrit de "l'envoyé vers les païens".

    Comme le dit très bien l'Apôtre Pierre, de telles lettres peuvent être détournées par des gens "mal affermis" qui en "tordent le sens" pour en faire une ou des doctrines opposées à la Torah de YHWH.


    Il faut que les contestataires issus du pagano-christianisme aient bien à l'esprit que, si en lisant Paul, ils comprennent des choses contraires à ce qu'enseigne la Torah de YHWH, alors ils peuvent être assurés qu'ils n'ont rien compris aux propos de l'apôtre car celui-ci ne contredit JAMAIS la Torah, ni les Prophètes, ni les Evangiles.

    Tout cela pour dire et rappeler avec insistance que les écrits de la Bériyth haHadashah (Alliance renouvelée) ne sont pas là pour remplacer "La Torah et les Prophètes" mais pour être lus comme des textes qui expliquent par l'Esprit Saint des notions primordiales pour mettre La Torah de YHWH en application dans la vie du croyant et dans le cadre du nouveau sacerdoce qui a été instauré. 

    Pour ne pas faire dire à Paul ce qu'il ne dit pas, il est essentiel de toujours revenir à la pensée hébraïque sans les fausses traductions gréco-latines et de lire ses propos à la lumière de la Torah, des Prophètes et des autres écrits de l'Alliance renouvelée car la "Bible" est un tout qui ne se contredit jamais.
    Cette "Alliance renouvelée" et commentée est le témoignage qui confirme "l'Ecriture (Tanakh)".



    Que YHWH-Adonaï notre Elohim soit notre seul inspirateur par Son Esprit Saint et "Esprit de Vérité".





    JYH
    D'après: "les Ecritures", traduction Strong, Google search, et autres contributions "messianiques" très corrigées.

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et la source)

     

     

     

    « Information (spirituelle), pouvoir et manipulationVivre juif et/ou chrétien: en finir avec la crise d’identité »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,