• Les trois "temps" du "salut" !

     

    Les trois "temps" du "salut" !
    Chemin, vérité, vie...

     

     

    Quand il est dit: "Crois au Seigneur Yeshoua ("Jésus" pour les pagano-chrétiens) et tu seras sauvé TOI ET ta famille" (Actes 16 v 31), non seulement il s'agit du verbe "croire" au sens de "pistis"=Foi, donc "ce que Elohim ("Dieu" pour les pagano-chrétiens) dit" (Rom 10:17), mais il s'agit d'une "bénédiction personnelle" qui ne peut être changée en doctrine globale.
    (Ceci serait d'ailleurs contradictoire avec Mat 12:48-50 ou Mat 10:35,36 et les Ecritures ne peuvent se contredire)

    Il y a ainsi dans la B'rit Hadashah ("NT") 153 "bénédictions personnelles" (et seulement personnelles) qui correspondent aussi aux "cent cinquante-trois gros poissons" de Jean 21:11, c'est à dire à un symbole de "l'enlèvement" (ou plutôt de ceux qui "seront gardés au travers de l'épreuve") et du "petit nombre" ("petit troupeau") de ceux qui auront été "fidèles" (même si c'est bien sûr plus que "153", mais cela est en rapport avec le "154" qui est le chiffre de l'époux).
    ... Paul et Silas ont été inspirés par l'Esprit de Elohim ("Dieu" pour les pagano-chrétiens) qui seul pouvait savoir complètement ce qu'il adviendrait (dans le futur) de ce geôlier et de sa famille.
    (Voir à ce sujet: http://jyhamon.eklablog.com/20-tu-seras-sauve-toi-et-ta-famille-mais-non-a106680508

    Par ailleurs, il est effectivement écrit "seras sauvé" au futur, donc "sothesomai" en grec. (définitivement sauvé)
    Cela renvoie à Romains 10:9,10:

    "SI tu confesses de ta bouche le Seigneur Yeshoua ("Jésus" pour les pagano-chrétiens), et SI tu crois dans ton coeur que Elohim ("Dieu" pour les pagano-chrétiens) l’a ressuscité des morts, tu SERAS sauvé.
    Car c’est en CROYANT DU COEUR qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut".

    ... ainsi qu'à Romains 8:24:
    "Car c'est EN ESPERANCE que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut–on l'espérer encore?"

    ... et à Tite 3:7:
    "afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, EN ESPERANCE, héritiers de la vie éternelle."

    Tout cela confirme les 3 temps du mot "sauvé":
    Les "saints", ça peut être:

     

    - des "sauvés-esothen" (qui ont été sauvés=mis à part) au moment de leur "conversion-repentance" (si elle est réelle). C'est le passage par « LA PORTE » = Yeshoua... et cette porte est "étroite et peu la trouvent" (Mat 7:14) !

    Cette "porte" est évidemment "le baptême EN Sa MORT" (Rom 6:3,4) et non pas n'importe quel "baptême coup de baguette magique en acceptant Iesou dans son coeur" !

     

    - des "sauvés-sozomenos" (actuellement en train d'être sauvés par la "sanctification"). C'est « LE CHEMIN »=Yeshoua... et ce chemin est "resserré", Mat 7:14 également !... car nous devons "marcher comme Il a Lui-même marché" (1 Jean 2:6) en "exécutant (faisant "mourir") la chair avec ses passions et ses désirs" (Gal 5:24).

    Il est parlé en Hébreux 12:14 de "la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur" !!

     

    - ou enfin des "saints-sothesomaï" (qui seront enfin complètement sauvés parce qu'ils feront parti de "l'épouse-vierges sages". C'est « LA VIE » =Yeshoua... toujours en Mat 7:14 !... mais "si tu veux entrer dans la Vie, observe les commandements" (Mat 19:17) !
    ... et "le péché est la transgression de la Torah (Loi-Instruction)". (1 Jean 3:4)

    Il faudrait même de plus faire une différence entre "être sauvé" et "régner avec le Mashiah (Christ)" puisque beaucoup seront "sauvés comme au travers du feu" (1 Cor 3:15) ou même seulement "l'esprit" (1 Cor 5:5) en n'oubliant pas qu'il est prévu "deux" résurrections dont celle pour le "Jugement du grand trône blanc", après le Millénium, pour ceux qui seront jugés "selon leurs oeuvres" (!) après l'ouverture des "autres livres" (Apoc 20:11,12) !

    Ce sera malheureusement le sort des "chrétiens" sans Loi qui n'auront pas choisi de "marcher comme IL (Yeshoua) a marché" (1 Jean 2:6) !

    Il conviendrait aussi d'ajouter que Yeshoua a fait une différence entre "l'épouse" et "les invités" lors des "noces de l'agneau"...

    Il est grave et totalement condamnable et irresponsable de prêcher un "autre évangile", c'est à dire de se contenter d'une Bible d'une page et demie (mal traduite qui plus est) alors que Yeshoua Lui-même a répondu à Satan qui voulait le tenter "Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de TOUTE PAROLE qui sort de la bouche de Elohim." (Mat 4:4)
    ... et "TOUTE", c'est "TOUTE"... donc TOUTE la Torah (Loi-Instruction).

    Et il est aussi écrit: "Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de TOUTE PAROLE VAINE qu’ils auront proférée." (Mat 12:36)

    Il ne s'agit pas ici d'aller au-delà de ce qui est "écrit" en entrant dans les interprétations théologiques ("étude de "Théos" !) de la "sotériologie" (doctrines du salut) mais d'imposer la Parole d'Elohim ("Dieu" pour les pagano-chrétiens ) contre les paroles d'hommes qui sont de faux bergers ou faux enseignants et prêchent un "évangile de Satan", celui de la "grâce sans Loi" (Jude 1:4), qui promet un (faux) "salut chez lui" (!) en se "déguisant en ange de lumière" (2 Cor 11:14) !

     

    Yeshoua dit: "il y a beaucoup de demeures dans la Maison de Mon Père" (Jean 14:2) mais Il ne dit pas qu'il y a des demeures pour tous et que "nous irons tous au paradis" !!... ni qu'il y aura des trônes pour tous !

    Quelle drame (et quelle lâcheté !) de viser seulement un strapontin et de n'avoir rien !

    Toutes les paraboles que Yeshoua a données à propos du "Royaume" conduisent au résumé que l'on retrouve en Phil 2:12... "travaillez à votre salut avec crainte et tremblement" !

     

    "Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la Torah (Loi) de ton Elohim, J’oublierai aussi tes enfants." (Osée 4:6) !!

     

    Voir aussi: http://jyhamon.eklablog.com/enlevement-et-salut-a65600487

    Et àpropos du "Dieu pagano-chrétien", voir: http://jyhamon.eklablog.com/le-mot-dieu-l-heritage-culturel-greco-latin-et-paien-a112445020





    JYH
    31/07/2012

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et la source)

     

     

     

    « Le Nom de « Yéshoua » dans le livre d’Isaïe : Ces "disciples" oubliés »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Juillet 2012 à 07:15

    http://www.youtube.com/watch?v=fx8r4Ck78BQ&feature=youtu.be 

    "Le chemin, la Vérité, la Vie"

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 2 Août 2012 à 20:36

    Aprés quelques années de conversion  j'ai compris que c'est la connaissance qui fait découvrir le mystère d'Elohim et comme le dit  dans Osée 4/6  mon peuple se détruit ! Alors il n'est pas encore trop tard et de saisir la vraie vérité en Yeshoua  pour vivre enfin une vraie liberté -  celle que D.ieu avait voulu .afin de vivre une vie prospère pour la seule gloire de Son nom .  HaMéN 

    3
    Lundi 21 Octobre 2013 à 11:11

    La vidéo ci-dessus n'étant plus visible, je la remplace par le petit article qui avait servi de base:
    http://jyhamon.eklablog.com/le-chemin-la-verite-la-vie-a49550474

    4
    Michèle
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 03:22

    Nous avons été tellement massacré sur le plan spirituel à cause de toutes ces doctrines provenant pour un seul but :" Glorifier l'homme"...J'ai tant crié et supplié Notre Père Elohim, qu'aujourd'hui, il illumine les yeux de mon coeur par sa connaissance qui prend vie et m'oriente sur le chemin de la vérité t'en ma foi est grande en son fils Yeshoua.Tout a été accompli dans Ses Saintes Ecritures, ( rien à rajouter, ni à séparer) il suffit simplement de se laisser conduire comme un petit enfant  qui a tout à connaitre et qui tant à l'amener vers l'espérance  de vie qui lui a été promis.Merci pour ce puissant message....

    5
    Roland
    Lundi 27 Avril 2015 à 12:48

    Vous avez dit : "Cette "porte" est évidemment "le baptême EN Sa MORT" (Rom 6:3,4) et non pas n'importe quel "baptême coup de baguette magique en acceptant Iesou dans son coeur" !"


     


    Ma question est de savoir ce que représente ce baptême en la mort du Mashiah.


     

    6
    Lundi 27 Avril 2015 à 16:24

    Bonjour Roland,
    Ce baptême ou "immersion en Sa mort" est tout simplement un renoncement à soi-même, une décision de "marcher comme Il a marché Lui-même" (1 Jean 2:6) en "exécutant (crucifiant) la chair avec ses passions et ses désirs" (Gal 5:24).
    Pour devenir "frère de Yéshoua" et donc "fils (adoptif) du Père", il faut être semblable à Lui.
    Le "baptême en Sa mort" est ainsi une prise de décision pour se repentir du péché (donc de la désobéissance à la Torah, Instruction, Loi) et laisser l'Esprit Saint (Souffle Sacré de Elohim) nous conduire dans cette "sanctification".
    Cette immersion est également une "immersion dans la Parole" (Yéshoua est la Parole ou Torah vivante) qui nécessite également une "immersion dans l'Esprit"... ce qui peut être donné à "ceux qui obéissent":
    http://jyhamon.eklablog.com/l-esprit-saint-est-reserve-a-ceux-qui-gardent-les-commandements-a107950472

    Shalom.

    7
    Roland
    Mercredi 29 Avril 2015 à 10:20

    Bonjour,


    Merci pour votre réponse , cependant j'ai une autre préoccupation : comment se fait l'immersion dans sa parole? comment recevoir sa parole de nos jours?


     


    Shalom.

    8
    Vendredi 1er Mai 2015 à 22:40

    "L'immersion dans la Parole" demande bien sûr de connaître cette Parole (écrite) et de l'étudier. C'est pourquoi je publie par exemple les "parachiyoth" (exposés, études) qui permettent , sur une année, de relier les textes de la Torah et des Prophètes aux textes de la Bériyth haHadachah, de l’Alliance renouvelée en Yéshoua.

    MAIS, comme déjà dit, il faut aussi savoir que Yéshoua est "la Parole vivante" et qu'il faut également le "baptême dans l'Esprit" (le vrai !... donné à ceux qui "obéissent")... afin "d'entendre" (comprendre spirituellement) ce que l'on lit.

    9
    Question
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 09:03

     Bonjour à tous, 




    IL y a plusieurs passages dans l'alliance renouvelée qui nous parle de la manière d'accéder au salut. Beaucoup prennent les versets séparément pour en faire une doctrine :

    "Crois au Seigneur YEshoua et toi et ta famille serez sauvé" Actes 16 : 31

    "Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé " Marc 16 : 16

    "C'est par la grâce que vous êtes sauvé" Ephésiens 2 : 8

    "Celui qui persévérera sera sauvé" Matthieu 24 : 13

    " Car c'est en espérance que nous sommes sauvé" Romains 8


    Première question pour moi primordiale : sommes nous sauvés juste en disant : Yeshoua je crois en toi, je t'accepte dans ma vie ? Ou finalement il s'agit d'un processus ?  
    Aujourd'hui les milieux évangéliques se targuent d'avoir une tonne de nouveaux convertis... mais sont-ils réellement sauvés ?



    Deuxième chose : peut-on perdre son salut ?  

    Une connaissance me disait que le salut c'est un don de Dieu et que Dieu ne se repend pas de ses dons et son appel. Pour lui on ne peut pas perdre son salut.

    Pourtant le salut n'est qu'en espérance et Paul disait que nous devons travailler avec crainte et tremblement à notre salut dans Philippiens 2 : 13

    Troisième chose : au lieu de dire trois temps du salut, ne devrait-on pas dire qu'il Y a différents types de salut ?

    Est ce que les attentes de Dieu pour le salut seraient différentes en fonction des individus et de ce qu'ils ont reçu ? Certains sauvé comme le brigand juste par une parole de foi, et d'autres comme les disciples qui doivent persévérer pour être sauvé ?

    10
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 22:54

    Oui, une fois de plus il faudrait essayer d'oublier le grec même si les "3 temps" peuvent aider) et se reporter au texte hébreu, soit parce que c'est une citation, soit parce que le contexte peut l'induire.
    Par exemple, le "sauvé" ou "salut" le plus total et le plus profond se dit "YesHuW'aH" (donc "Yéshoua") et on le trouve par exemple en Ps 118:14 et 21.
    On trouve aussi la forme "yasha" [Yaw-shah] par exemple dans Ps 119:117 et c'est à l'imparfait pour envisager un futur "terrestre" pour oeuvrer "dans Ses statuts".
    Ou encore la présentation "malat" [maw-lat]  au sens de "s'enfuir, s'échapper".... et c'est curieusement celui-là qu'on trouve en Joël 2:32 repris en Rom 10:13.
    Et encore "asah" [aw-saw'] (Esaïe 26:18) pour dire "être réalisé" dans la phrase "le pays n'est pas sauvé".
    Et aussi "sha'ar" [shaw-ar'] pour signifier "laisser, épargner" dans "ce qui sera sauvé de la Maison de Juda.." (Esa 37:31)

    Le grec se limite systématiquement à "sozo" quelles que soient les circonstances, y compris pour être "sauvé (physiquement) d'un naufrage" (Actes 27:31) !!... de la même façon qu'il se contente de "nomos" pour 7 sens différents du mot "loi" !

    Bref, si on n'a pas intégré toutes les "Ecritures" avec l'éclairage de "l'Esprit", on est sûr de tomber dans la confusion entretenue par les faux enseignants.

    Enfin, oui on pourrait parler de différents "types de salut" ne serait-ce qu'à cause de ce qui est dit plus haut, mais aussi à cause des "deux résurrections"... l'une pour le Royaume, l'autre pour le Jugement.
    ... sans compter qu'il y a "plusieurs demeures dans la maison du Père" mais c'est également envisagé dans l'article.

    Shalom.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter