• Le « parler en charabia »

     

    Le « parler en charabia »

     

    Le « parler en charabia »



    1 Corinthiens 14:2 « Celui qui parle en chinois ne parle pas aux hommes français mais à Elohim car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des choses incompréhensibles »
    .

    Y a-t-il ici des erreurs de traduction ?

    Non, d'abord parce que Elohim ne peut être traduit par Zeus (Théos, Deus, etc) et pour le reste, nous allons réfléchir avec bon sens à ce que Paul veut dire aux nouveaux convertis de Corinthe qui avancent difficilement dans la connaissance de Elohim et de Sa Torah (Loi).

    Commençons par regarder ce que Paul ajoute aux versets 9 à 11:

    1 Cor 14:9 "De même vous, si par la langue vous ne donnez pas une parole distincte, comment saura–t–on ce que vous dites ? Car vous parlerez en l'air.

    10 Quelque nombreuses que puissent être dans le monde les diverses langues, il n’en est aucune qui ne soit une langue intelligible;

    11 si donc je ne connais pas le sens de la langue, je serai un barbare (étranger) pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi."


    "Parler en langues" (glossa) a toujours voulu dire "parler des langues étrangères" (d'une autre ethnie), donc « non intelligible » (pour les autochtones), et ce n'est que depuis un siècle qu'une variété religieuse a voulu peut-être se venger du latin obligatoire (qui n'était "interprétable" que par les élites romaines puis protestantes) en inventant le nouveau concept de « glossolalie » (!) pour créer une nouvelle élite... complètement anti-scripturaire et bien sûr dans l'erreur doctrinale sur beaucoup de choses !
    Mais "L'Esprit de Vérité" ne conduit pas dans le mensonge !

    Paul, lui, parlait plusieurs langues étrangères et c'est pour cela qu'il peut dire:

    « Je rends grâces à Elohim de ce que je parle en langue plus que vous tous » (1 Cor 14:18)

    Je rappelle au passage pourquoi c'est quelqu'un comme Paul, docteur de la Loi, qui a été choisi comme « apôtre des païens »:
    http://jyhamon.eklablog.com/pourquoi-saul-de-tarse-comme-apotre-des-paiens-a91827009


    Ainsi, les « langues » (étrangères) qui ont été dites et « comprises » au jour de Shavouot (Pentecôte) en Actes 2 sont clairement précisées dans les versets 9 à 11 et il n'y avait aucun « parler en charabia » !
    Rappelons-les ici:

    9 « Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie,

    10 la Phrygie, la Pamphylie, l’Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes,

    11 Crétois et Arabes, comment les entendons–nous parler dans nos langues des merveilles de Elohim ? »

    Ce qui était particulier ce jour-là, c'est que Pierre et les autres disciples avaient la capacité de parler ces langues étrangères sans les avoir apprises consciemment.
    J'ajoute à ce sujet qu'il y a de toute façon une énorme erreur (volontaire ?) en Marc 16: 17 lorsqu'il est écrit "ceux qui auront cru" puisque ce n'est pas du tout le temps "futur" qui est employé mais le temps "aoriste" (passé ou passé composé)... ce qui ne concerne donc que "les onze" auxquels Yeshoua parle !
    ... et Il demandait à ces "envoyés" (vers les dix tribus d'Ephraïm-Israël, ancien "Royaume du nord") de "faire des disciples parmi toutes les nations"
    en leur donnant les moyens linguistiques pour le faire ! Mais il n'est écrit nulle part que c'était "pour tout le monde" et surtout pas "en charabia inintelligible" !!

    Par conséquent, que l'on ne vous mette jamais sous la culpabilité en disant que vous n'avez pas reçu le "saint esprit" sous prétexte que vous ne parleriez pas "en langues" !

    Car, si les escrocs pentecôtistes et évangéliques avaient reçu "l'Esprit Saint" et "Esprit de Vérité", ils ne seraient pas autant dans les erreurs doctrinales (dont le dimanche anti-shabbat et "l'enlèvement pré-trib") !
    Voir à ce sujet: http://jyhamon.eklablog.com/grand-reveil-ou-grande-tribulation-a78651765


    Je rappelle encore que d'une façon générale, Paul s'adresse toujours à des païens et païennes devenues messianiques et qu'il ne fait que leur rappeler des choses élémentaires de la Loi (Torah) qu'ils et elles n'ont pas encore totalement intégrées et à propos desquelles ils et elles posent des questions, tout en leur annonçant la « bonne nouvelle du Royaume » et le don de « l'Esprit de Vérité » pour la comprendre.

    Il faudrait donc tenir compte du fait que la ville de Corinthe était une importante ville marchande, contrôlant l'isthme du même nom, langue de terre de 6 km permettant d'éviter le contournement du Péloponèse.
    A ce titre, c'était une ville très cosmopolite et il est normal qu'il y ait eu des questions sur les « langues » et sur la possibilité de « traduction » dans les différents langages vernaculaires.
    Une « lettre aux Corinthiens » n'était pas une « lettre aux Galates » ni une « lettre aux Romains » ! Que diriez-vous si l'on essayait de comprendre ce que vous avez écrit à votre oncle d'amérique en considérant que c'était une lettre à votre mère ?!

    C'est pourtant ainsi que l'on invente de nouvelles et fausses doctrines !
    Pour vérifier, vous allez dans une assemblée pentecôtiste (ou évangélique), vous dites un ou deux versets en hébreu (ou autre langue peu connue) pendant le temps « prévu pour » et vous attendez la « traduction »...
    Il y aura toujours quelqu'un(e) qui est le (ou la) traducteur de service qui sortira des énormités par rapport à ce que vous venez de dire, tout le monde dira « amen » (!) et vous leur demanderez quel « autre esprit » (2 Cor 11:4) les anime après avoir donné la "vraie traduction" !
    Alors on vous mettra à la porte comme perturbateur et escroc... mais les escrocs, ce sont eux !!

    Je répète que c'est vérifiable tous les « dimanches », ce jour que leur « sintespri de mensonge » leur a donné pour suivre Babylone !

    et le mot « glossolalie » n'existe pas dans la Bible, c'est une invention ou récupération des « spirites » du XIXème siècle qui a été reprise par les "pentecôtistes" au début du XXème siècle puis par les "évangéliques" après les délires des "catholiques charismatiques" dans les années 60 après le Concile Vatican II.

    ... je vais rajouter encore un détail: certains s'autorisent à "parler un charabia" pour en donner eux-mêmes l'interprétation ensuite !... on se demande pourquoi ils n'ont pas parlé directement "en clair" !

    Le « parler en charabia »



    Alors, disons STOP !... Arrêtez d'inventer des "mystères" et lisez la Parole avec "l'Esprit de Vérité" qu'on ne peut recevoir qu'en acceptant les "conditions" de Jean 14:15-17 et/ou Actes 5:32... CE QUI N'EST PAS LE CAS DES PENTECÔTISTES ET AUTRES EVANGELIQUES !!
    Car, s'ils avaient reçu "l'Esprit Saint" et "Esprit de Vérité", ils ne seraient pas autant dans l'erreur doctrinale (dont le fameux "enlèvement pré-trib" mais pas seulement, la preuve) !


    « L'Esprit de Vérité » conduit dans TOUTE la Vérité... mais pour le recevoir, il y a donc ces « conditions » qu'ils n'ont jamais respectées:

    - "Si vous m’aimez, GARDEZ MES COMMANDEMENTS. Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’ESPRIT DE VERITE, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne  le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous." (Jean 14:15-17)

    - "Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Elohim a donné à ceux qui lui OBEISSENT" (Actes 5:32).
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/l-esprit-saint-est-reserve-aux-observateurs-de-la-torah-a107950472




    PS: Témoignage personnel: Je chantais très bien "en yaourt" (baragouinage à consonance anglo-saxonne) à l'âge de 15 ans en m'accompagnant de ma guitare (comme beaucoup) et ce n'était pas le "saint esprit" !!
    Fort de cette expérience, je n'ai eu aucune peine à « parler en charabia » d'une façon tout à fait remarquable (y compris avec autres accents étrangers) quand des sommités du « plein évangile » (pas "plein" du tout !) ou autres sortes « d'évangiles revus et corrigés par les hommes » ont voulu vérifier si j'avais reçu leur « sintespri » de satan !
    Bien heureusement, j'ai été amené plus tard, et dans des circonstances inattendues et douloureuses, à démissionner de l'organisation d'une sorcière (bien déguisée) dont j'ai appris encore plus tard qu'elle maniait également de vilaine façon le « parler en langue de vipère » !... ce qui était malgré tout pour moi une délivrance définitive de tout esprit jézabelien et la pleine entrée dans la Vérité avec « l'Esprit » qui convient !

    Gloire soit rendue à YHWH-Adonaï, notre Elohim et Père, et honneur à Son Fils Yeshoua !

    Voir aussi: http://ebc.paris.free.fr/ebc_0011.html  !!!




    JYH
    18/09/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)




    « La Sainte Convocation du YOM KIPPOUR"Le NOM au-dessus de tous les autres noms" »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Septembre 2013 à 19:38

    Ton article est courageux, beaucoup seront percutés par ce que tu écris... C'est simplement juste. C'est seulement quand on est éclairé qu'on peut corriger ce qui est faux. Il faut être honnête le parler en langues n'a jamais fait de ses adeptes de vrais disciples de Yeshoua et des gens sanctifiés pour Elohim notre Père. Je l'ai trop vu tout le temps où j'étais dans le système ecclésial et pastoral .  Après avoir baigné 45 ans dans le milieu ça laisse des traces et des séquelles...   Ton témoignage perso est capital, nous pouvons pour beaucoup nous retrouver dans ton expérience. Depuis que j'ai quitté les assemblées des hommes, je ne pratique plus " la Glossolalie" qu'on m'a enseignée. Ce n'est pas ce qui fortifie ma foi et ce qui me rend plus fort... malheureusement c'est ce que je croyais et que j'ai enseigné aux autres. La vie de Yeshoua et la vérité de ses paroles communiquée par l'Esprit Saint ( Rouah ha-kodesh) sont les seuls fondements d'une foi saine.   Je ne me sens pas inférieur ou en perte de communion avec Elohim pour autant. 

    Maintenant, mon changement de position ne sera pas sans froisser le reste de mes relations. Je m'en expliquerai s'ils m'en donnent l'occasion.

    merci   à +++  Nicolas

    2
    josy&walérian
    Mercredi 18 Septembre 2013 à 20:06

    TB.

      Walérian

    3
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 07:25

    il y a du terriblement vrai JY dans ce que tu écris mais il est AUSSI écrit, sourire :

    1 Corinthiens 14:2
    En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères.

    qui va parfaitement avec

    1 Corinthiens 13:1
    Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit.

    Paul explique très bien qu'il y a DEUX PARLER EN LANGUES

    Le premier est comme tu le soulignes à juste titre le parler DE diverses langues donc des différentes nations après la chute de babel voulu de YHWH

    Le second le parler EN langue DES ANGES...et celui là n'édifie personne d'autre que celui qui l'utilise parce qu'il PARLE EN PRIVE AU PERE DES MYSTERES....

    en conclusion comme le dit Paul ailleurs aussi si tu parles le langage des anges en assemblée tu parles barbare et tu passes pour un fou ! donc celà tu l'utilises en privé dans le bon ordre

    pour le reste évidement que si tu n'as pas l'interprétation des langues comme le dit toujours Paul tu te la boucles...sourire

    4
    joëlleb
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 09:25

    Shalom et bonne fête de soukkot à toi jya et tous ceux qui sont nos frères et soeurs en yéshoua, tous ceux qui ont reçu l'Esprit de Vérité...

    Je suis très heureuse que tu aies fait cet article, je n'arrête pas d'avertir les connaissances pro-testantes de ces déviances... ils sont aveuglés par toutes ces fausses doctrines...

    Comme quoi, quand on n'observe pas les commandements en entier et à savoir les shabbats et Saintes Convocations, un jour ou l'autre, on tombe dans le piège du malin...

    D.ieu est D.ieu, on ne se moque pas de Lui indéfiniment!!

    Merci jya pour tes excellents articles !    joëlle B

     

    5
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 13:47

    Bonjour « fillederoi »,

    D'abord une réponse générale que j'adresse aux pentecôtistes de service sur Fb:

    -----
    Voilà une pentecôtiste qui n'a pas sa langue dans sa poche !

    Maintenant, tu la refais en remplaçant "langue" par "langue étrangère" (glossa) et tu te demandes comment fonctionne ton "esprit" quand tu parles cette langue étrangère... et comme tu n'es pas égoïste, tu te demandes comment fonctionne l'intelligence et l'esprit des autres.

     A ce sujet, je suggère à beaucoup de "prier pour parler et traduire l'hébreu"... afin que ni leur esprit ni leur intelligence ne demeure "stérile" en entendant "YesHuW'aH" et savoir que "YHWH" est écrit (et "parlé") dedans !... alors que dans "jézu" y a que dalle !


    Purée, 17 siècles de latin... ça abîme !
    -----

    Maintenant, je reviens sur quelques détails de ton commentaire:

    1/ Tu dis « DEUX » parlers en langues... pourquoi pas « TROIS » ?... ça ferait un peu plus trinitaire.

    2/ Tu dis qu'il y a ainsi une « langue DES ANGES (messagers) »... alors je voudrais savoir à quel endroit dans les Ecritures il y a des « messagers » qui sont venus parler aux hommes dans des « langues non intelligibles »... mais que ces hommes auraient comprises quand même et retraduites par écrit, ou mises en application en agissant (Ex: les messagers qui parlent à Lot en Genèse 19, les messagers qui parlent aux bergers en Luc 2, les messagers qui ont annoncé aux femmes que Yeshoua était vivant en Luc 24 ou en Jean 20...)

    3/ Je reprends 1 Cor 14:2 tel qu'écrit dans l'article et donc en « français intelligible »:
    « Celui qui parle en chinois ne parle pas aux hommes français mais à Elohim car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des choses incompréhensibles ».
    Qu'y a-t-il d'étonnant dans le fait qu'un français ne comprenne pas le chinois mais qu'un chinois prie quand même « par l'esprit » ?... sinon il est dans le cas de: « Adonaï dit: Oui, quand ce peuple s’avance, de sa bouche et de ses lèvres il me glorifie, mais son coeur est loin de moi. Leur frémissement devant moi est un ordre appris des hommes. » (Esa 29:13; Mat 15:8; Marc 7:6)
    Ou encore: « ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne–toi de ces hommes–là. » (2 Tim 3:5)

    4/ Je reprends 1 Cor 13:1 à propos des « langues des hommes et des messagers ».
    Pourquoi Paul ne distinguerait-il pas des « hommes de chair » et des « messagers spirituels »... qui parlent toutefois tous des « langues intelligibles » ?... et cela parce que lui, il connaît le « 3ème ciel », qu'il a déjà la vision du Royaume et qu'il sait faire la différence entre un « homme de chair », un « messager » et un « corps glorieux » (supérieur aux messagers).

    5/ Je rajoute une réponse à une question non posée: qu'est ce qu'un « soupir inexprimable » (Rom 8:26) ?
    C'est justement quelque chose qu'on ne peut dire de façon « intelligible »... « car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui–même intercède »... alors si c'est « l'Esprit qui intercède », pourquoi y rajouter un « charabia » ?
    … d'autant plus que « votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. » (Mat 6:8)... et ça, ou bien on le croit, ou bien on continue à charabiater pendant des heures et en se moquant de Lui.

    6/ Pourquoi faut-il systématiquement ressortir le mot « mystère » alors qu'à chaque fois que ce terme est utilisé (chez Paul comme chez Jean et surtout chez Yeshoua), c'est justement pour dire que c'est « révélé » (ou en très proche voie de l'être, exemple: Babylone) ?!... la réponse est très simple: attachement aux « religions à mystères » de Babylone !... le principal « mystère » imposé étant toujours la « trinité »... dont les spécialistes du charabia restent de fervents supporters !

    7/ Enfin je voudrais citer: « vous qui avez reçu la loi (Torah) d'après des commandements d'anges (messagers), et qui ne l'avez point gardée !… » (Actes 7:53). 
    Il est manifeste que tous les « parleurs en charabia » n'ont pas gardé les « commandements des messagers » qui ont pourtant parlé en « langue intelligible »... du moins pour ceux qui ont reçu « l'Esprit de Vérité ».

    6
    Vendredi 20 Septembre 2013 à 09:13

    Mon esprit fut foudroyé de colère en constatant des gens ralliés à Israël notre Peuple, Peuple parmi les douze Tribus d'Elohim YHWH, Elohim d’Abraham d’Isaac et d’Israël notre père, qui protègent cette chose infâme qu'est ce parler en langue comme nous le connaissons dans le christianisme.

    Pour ma part, et par la portion du Rouah qu'il m'a été confié il est Honteux de défendre une telle chose.

    Réflexion : une personne cautionnant un Dérèglement, ne fait-il pas de lui un participant à ce Dérèglement ? Et peut-il y avoir un tel Dérèglement dans celui ou celle qui se dit appartenir au Peuple d'Elohim YHWH Tsébaoth ?

    Pour ma part, et par la portion du Rouah qu'il m'a été donné : NON !

    Le Peuple dont nous faisons parti, est un Peuple de Combattants, un Peuple Sain de cœur et d’esprit, purifié d’une quelconque alliance avec ceux de l’extérieur.

    N’oubliez pas que ce que vous lierez sur terre sera lié dans les Ciels = Ce que vous cautionnerez sur terre, votre état d’esprit sera le même dans les Ciels, et ce genre de cautionnement est Inacceptable !

    Nous sommes une Armée, mais pas n'importe laquelle : l’Armée de Elohim YHWH, nous n’avons rien à voir avec l’armée de ce jésus. Nous, notre YaHshoua est Vivant et Vrai ! N’oubliez pas qu’il est à la Droite de Ce Tout-Puissant Créateur de Vie : YHWH. Il n’est pas et ne sera jamais ce petit jésus qui accepte tout par une soi-disant compassion et amour. Le YaHshoua de YHWH est un Puissant Guerrier, et son Combat : nous reconduire à vivre la Vérité. Alors : Ne cautionnez pas ce que l’Esprit du Mensonge réalise en l’être humain. Point.

    7
    Françoise L
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 11:32

    Bonjour,

    Qu'il y ait des fausses doctrines et que des mouvements chrétiens aient été dans l'erreur, oui, et pour les avoir approchés vous pouvez en témoigner.


    Pour ma part, je n'ai connu que des assemblées pentecôtistes modérées et je veux dire par là qu'aucune manifestation, comment dire, excessive voire extravagante, n'était souhaitée, encouragée. Certaines  de ces assemblées étaient en dehors de toute dénomination et d'autres dans les ADD.

    Je vous assure que je ne suis pas le moins du monde en train de défendre ces assemblées (et pour des motifs que je n'ai pas à exposer, je ne le pourrai absolument pas). Et je ne défends aucune personne en particulier non plus... Ces assemblées  sont  dans l'erreur aussi. Et par parenthèse, quand je découvre que parmi tous ceux qui connaissent votre, certains sont dans la vérité depuis 10, 15, 20 ans, je me demande ce que je faisais de bien  pendant ce temps-là)

    Je crois que la recherche de la vérité est difficile dans ces assemblées parce que le pasteur est "celui qui sait" et il convient donc de croire comme lui... Et la parole de Paul "La connaissance enfle et l'amour édifie", rappelée par certains pasteurs, a eu pour effet de dissuader ceux qui auraient pu chercher.  

    Mais, pour en revenir à cette étude, je suis surprise que quand Paul écrit aux Corinthiens "Je rends grâce à Elohim de ce que je parle en langues plus que vous tous", il soit seulement en train d'évoquer sa maîtrise de langues étrangères. Je le vois surtout évoquer là la profondeur de sa vie spirituelle, comme il a pu à d'autres moments souligner la grandeur de sa connaissance des choses spirituelles.

    Et c'est pour ces raisons que je considère comme une grâce qu'il ait été l'apôtre des païens...

    Et pourtant, il est vrai qu'au jour de Shavouot, les disciples ont parlé des langues comprises par tous les étrangers qui étaint là.

    Mais comment comprendre alors ce qu'écrit Paul, aux Corinthiens toujours " Celui qui parle une langue s'édifie lui-même mais celui qui prophétise édifie l'assemblée" ? Paul ne semble rejeter ni l'un ni l'autre. Et il va de soi qu'on ne s'édifie pas davantage en priant dans une langue étrangère plutôt que dans notre langue maternelle.

    Et de la même manière qu'il existe des absurdités comme les écoles de prophètes, nous ne rejetons pas toutes lers prophéties.

    Autant de questions que de réponses par cette étude, voilà où j'en suis !

     

     

     

     

    8
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 19:17

    Je crois avoir répondu plus haut...
    Cet article n'a pas été écrit en 5 minutes sur un coup de tête mais il a mûri lentement et sûrement en concertation avec des frères et soeurs "amoureux de la Vérité".
    Nous avons tous été esclaves à un moment ou à un autre de doctrines mensongères appuyées sur le fameux "La connaissance enfle et l'amour édifie" (donc n'étudiez pas !) et par "le pasteur est celui qui sait" (ou "le prêtre" de la Rome infaillible) !
    On devrait peut-être aussi se demander, et si on veut être "disciples", comment Yeshoua priait Son Père lorsqu'Il se retirait (souvent) pour "prier", ou pourquoi ni Jean, ni Pierre, ni Jacques, ni Jude, ne parlent de ce "parler en langues" si c'est tellement nécessaire pour être "connecté" et pour se "sanctifier"... sachant par ailleurs que Paul n'en parlerait qu'aux Corinthiens mais pas aux Romains, pas aux Galates, pas aux Ephesiens, pas aux Philippiens, pas aux Colossiens, pas aux Thessaloniciens, ni même à Timothée, Tite et Philémon... pendant que l'auteur de la lettre générale aux "Hébreux" l'ignorerait également !

    9
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 20:06

    Jean-Yves,  tu as raison, mais c'est normal de réagir et de poser des questions quand on a baigné dans cette doctrine. Pour moi c'est clair, tu sais quand nos yeux s'ouvrent tout devient évident et se normalise. l'important c'est de donner du temps et d'essayer de répondre comme tu le fais à tous ceux et celles qui veulent approcher la vérité et s'exposer aux rayons de La Lumière d'Elohim le Père des lumières.  Je connais bien Françoise L nous avons grandi ensemble dans le terreau doctrinal que tu as aussi connu, elle cherche sincèrement elle trouvera j'en suis convaincu.

    A bientôt je l'espère   Nicolas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    10
    Françoise L
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 14:49

    Je suis désolée, oui sincèrement désolée, si ma façon de m'exprimer a pu donner l'impression que je ne retenais pas cette étude comme approfondie et essentielle... Ce n'est pas le cas... Non seulement j'ai déjà réalisé mon ignorance - quoique moins importante depuis quelques mois quand même !  -  mais  évidemment il serait injuste de ma part d'incriminer uniquement les assemblées que j'ai connues....  J'ai ma part de responsabilité. Chacun est appelé à édifier sa foi personnelle....

    Bon, contrairement à beaucoup d'autres, elle me trouble, cette étude, parce que j'ai peur de tout rejeter à cause des erreurs et des excès commis - erreurs doctrinales que j'ai découvertes en partie et excès auxquels je n'ai en fait ni assisté ni participé....

     

     

    11
    Lundi 7 Octobre 2013 à 02:23

    C'est vrai que lorsqu'on a eu le temps de prendre du recul, d'observer, de réfléchir, de vérifier dans les "Ecritures", etc, c'est plus facile de changer et d'abandonner des fausses doctrines ou des excès d'interprétation.
    En fait, à chaque fois que la chair a pris des habitudes religieuses, elle ressent comme une amputation si on les lui enlève... surtout si c'est brutal et si ça vient de l'extérieur (comme si on n'avait pas pu en décider par soi-même et qu'on voulait nous l'imposer).
    Je reste persuadé que Elohim est en train de faire s'écrouler tous les échafaudages théologiques construits dans les religions d'hommes (ainsi que des "traditions" injustifiables) et c'est très douloureux pour ceux qui n'y sont pas préparés ou qui ont un esprit entêté ou peu ouvert (la "nuque raide").
    Le pire, c'est que même une fois que les échafaudages sont tombés, l'immense majorité continue à croire qu'il y en a et qu'ils en ont besoin !... et cette majorité continuera à construire la dernière Babylone.
    Quand je pense à tout ce qui est tombé chez moi qui suis issu du catholicisme intégriste, je loue YHWH d'avoir réalisé de tels miracles... en prenant son temps !
    La liste est tellement longue, et les faux dogmes tellement gros, que je dois bien reconnaître ce qu'est le "renouvellement de l'intelligence" et que seul le Père peut le faire par Son Esprit.
    Quant à nous, il suffit de garder cet "esprit ouvert" et l'acceptation d'être modelés par le Potier, sans jamais considérer qu'on est déjà arrivé ou qu'on a enfin trouvé la "bonne religion".
    Beaucoup s'arrêtent à leur dernière "révélation" (qui était peut-être la première !) et n'avancent plus parce qu'ils ont besoin d'un "cadre", d'un environnement sécurisant... et finalement de s'appuyer sur la chair et sur l'homme.
    Mais: "la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit... " (Gal 5:17) et " Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de YHWH-Adonaï" (Jér 17:5).
    Hélas, toute l'Histoire des religions est une succession d'appuis sur la chair et sur l'homme.
    Nous n'avançons pas tous à la même vitesse ni en même temps... et pourtant, un certain processus semble s'accélérer et se répandre dans le monde entier pour "l'Amour de la Vérité".
    Et puis, nous avons une promesse: "Je suis persuadé que Celui qui a commencé en vous cette bonne oeuvre la rendra parfaite pour le jour de Yeshoua Ha Mashiah (Jésus–Christ)." (Phil 1:6)

    Shalom Françoise L.

    12
    Lundi 7 Octobre 2013 à 09:37

    J'adhère à ce commentaire, car pour beaucoup d'entre-nous nous en sommes encore dans ce processus de nettoyage et de purification des fausses doctrines.   Sortir de  l'emprise de Babylonne nécessite du temps  et une  dépense d'énergie à déceler toutes les erreurs dont nous avons été victimes et ensuite les éradiquer avec détermination. Nous ne pouvons pas faire autrement ensuite que de les combattre. Que notre amour de la vérité l'emporte sur nos raisonnements.   Nicolas

    13
    joëlleb
    Mardi 8 Octobre 2013 à 09:28

    Shalom à toutes et tous,

    Il y a encore des gens courageux qui veulent sortir de Babylone ...

    Merveilleux constat !

    Tu sais françoise, nous sommes tous épurés par le feu et ce n'est pas une mince affaire, c'est douloureux et en même temps troublant, déstabilisant... mais prends courage, "yeshoua a vaincu le monde...", Il est à nos côtés... Le malin va tjrs essayer de te faire douter, il va user de mille stratégies pour te décourager... résiste, pense que tes frères et soeurs sont dans les mêmes souffrances que toi, c'est à ce prix-là et seulement à ce prix-là  : renoncer à nos idoles... que notre salut viendra...je suis tout à fait d'accord avec jyh lorsqu'il dit qu'un processus a été mis en route par YHWH !

    Tout ce que tu vis, nous l'avons vécu ou le vivons tous !

    Allez, sois fidèle et Il le sera. Le travail que tu fais par amour de la vérité a du prix à ses yeux !

    Bien à toi  !     joëlle

        

    14
    Françoise L
    Vendredi 18 Octobre 2013 à 08:13

    Que d'encouragements et quel réconfort aussi de penser que nous sommes sur le même chemin !  Même si certains sont à des km de la ligne de départ et d'autres à quelques foulées seulement...

    En relisant les prophètes, ce que je fais en ce moment, j'ai été frappée par la notion de captivité "Voici les jours viennent où je ramènerai les captifs de mon peuple d'Israêl et de Juda, dit l'Eternel, je les ramènerai dans le pays que j'ai donné à leurs pères et ils le possèderont" Jérémie 30, 3

    Il s'agit bien d'une captivité et se l'appliquer à soi-même donne vraiment  envie de s'enfuir le plus vite possible !   Le plus délicat est peut-être d'identifier ce qui provient de Babylone.

    Merci à tous évidemment, à Jean-Yves et Nicolas pour toutes vos études et merci à toi Joëlle pour ton mot si chaleureux alors que nous ne connaissons pas du tout !

    Nicolas, à très bientôt (en principe à aujourd'hui !)

    Françoise

    15
    Dispensationaliste
    Mercredi 27 Novembre 2013 à 19:03

    @ Fille de Roi

    Vous auriez raison de lire attentivement l'étude très pertinente suivante:

    TOUT SAVOIR SUR LE PARLER EN LANGUES

    par Fernand Legrand

    16
    Jeudi 28 Novembre 2013 à 19:49
    J'ai surtout raison de lire QUE la Parole et rien qu'elle...sourire
    17
    Dispensationaliste
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 10:40

    @ Fille de Roi

    L' argument donné à l'envi : « Je ne lis aucun livre ou exposé sur la Bible, je préfère lire la Bible elle-même » est bien connu.

    Naturellement la lecture de l’Écriture sainte est d’une importance extrême. Mais pour notre croissance dans la connaissance de Lui-même, Dieu se sert, à côté de Sa parole, de toute une gamme d’autres ressources qui doivent être, bien entendu, toutes basées sur cette Parole. L’une des ressources les plus importantes est l’enseignement donné par d’autres. Dieu veut que cela ait lieu, et chacun de nous en a besoin.

    Ainsi, nous avons tous besoin du service des pasteurs et docteurs (enseignants), sinon le Seigneur ne nous les aurait pas donnés.

    Si quelqu’un (non pas vous) pense qu’il n’a pas besoin de l’enseignement des autres, il devrait alors logiquement estimer superflues les réunions où la parole de Dieu est annoncée ou méditée. Bien sûr participer à une réunion au Nom du Seigneur Jésus est quelque chose de bien plus élevé que de lire un livre à la maison ; car seuls ceux qui sont assemblés au Nom du Seigneur Jésus peuvent jouir de Sa présence personnelle. Mais il y a ceci de commun dans le fond : Dieu me parle par un don.
    Salutations.

    18
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 15:02

    Bon, on sait bien que "Fillederoi" lit autre chose que la Bible puisqu'elle en a mis des liens ici, et on sait bien aussi qu'il faut lire les "autres choses" avec discernement.
    C'est évidemment le Rouah Hakodesh (et "Esprit de Vérité") qui "conduit dans TOUTE la vérité"... si on l'a reçu aux conditions de Jean 14:15-17 et Actes 5:32...

    19
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 15:39

    shabbat shalom, je ne tombe plus et jamais plus dans la controverse des débats qui mènent à querelles, je laisse effectivement le Ruah Qodesh travailler, celà JY l'a bien compris, merci frèrot..;sourire et clin d'oeil.

    21
    josy&walérian
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 20:36

    Tout cela nous perturbe et nous fait peur!

    22
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 21:43

    Ah bon ? C'est bizarre mais moi ça me rassure !  

    23
    josy&walérian
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 22:45

     

    Je parle du don des langues .

    24
    Samedi 30 Novembre 2013 à 12:36

    Mais tu parles de quel "don des langues" ?

    Yeshoua qui avait tous les dons (dans une pleine mesure, bien au-delà de ce que nous pouvons connaître) n'a jamais parlé de charabia incompréhensible, et quand on Lui a demandé "COMMENT prier", Il a donné un "Notre Père" en langue intelligible et traduisible en toute langue étrangère ("glossa").

    Je voudrais bien savoir pourquoi et comment des "pentecôtistes" apostats puis les différentes races "évangéliques" (toutes dans l'erreur doctrinale) seraient plus forts que Yeshoua avec des "sintespris" opposés à "l'Esprit SAINT" et "Esprit de Vérité".
    Voilà des gens qui sont tous prêts à déclarer le Pape "antichrist" et qui n'ont jamais examiné leur poutre qui les rend encore plus "antichrist" !
    (Si leur parler en "glossolalie" -qui n'existe nulle part dans la Bible- devait les "sanctifier" plus que les autres, j'aimerais bien le constater !)
    Il y a eu l'époque où l'on avait une nouvelle grande religion tous les deux siècles, maintenant, chacun invente la sienne tous les deux ans sinon tous les deux jours (38000 dénominations "chrétiennes" aujourd'hui) en s'appuyant de préférence sur toutes les branches mystiques et occultes disponibles !

    Mais pourquoi donc y aurait-il eu des gens d'Antioche qui seraient devenus "christianos" (pas les autres), des gens de Corinthe qui seraient devenus "pentecôtistes" (pas les autres), des gens de Galatie qui auraient eu des tendances "judaïsantes" (pas les autres), etc ?!... alors qu'il n'y a qu'un seul "peuple de Elohim"... "de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue (glossa)" !
    Paul a répondu par des lettres particulières à des questions particulières dans des assemblées particulières et on voudrait à chaque fois en faire une nouvelle doctrine ?... alors qu'il a été choisi et enseigné pour porter la "bonne nouvelle du Royaume" aux PAÏENS qui avaient surtout besoin d'apprendre la Torah... dans toutes leurs langues étrangères possibles... et c'est ce qui s'est fait (du moins pour le "petit reste" fidèle).

    Shalom, et même shabbat shalom véshavouatov ! (C'est de l'hébreu en écriture française, pas du charabia !   )

    25
    josy&walérian
    Dimanche 1er Décembre 2013 à 00:07

    Me revoilou ,

        Je me suis mal expliqué ,fillederoi  parlait d'un don qu'elle avait j'ai cru que c'était celui des langes car je suis allé sur le site que tu as mentionné et là ce don nous fait peur ,je t'ai fait perdre du temps, mais je suis pleinement d'accord , tout petit déjà   j'en avais peur . Un de mes ex  beau frére faisait bouger les tables .

           Mais merci de me l'avoir à nouveau si bien expliquer. Rien que pour moi .      

                          walérian

    26
    Isaac
    Jeudi 12 Mars 2015 à 20:37
    Isaac

    Excellent sujet ! Enfin quelqu'un qui marche dans la vérité. Je me sentirai moins seul à l'avenir.

    Les adeptes du charabia me font penser à des bébés qui ne savent pas encore parler mais qui émettent des sons du genre : areuh, areuh !... Des sons qui ne veulent rien dire (à part pour les bébés).

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter