• La Torah Ecrite et La Loi Juive

     

     La Torah Ecrite et La Loi Juive

    On ne peut pas bien comprendre les lettres des Apôtres et notamment les lettres de l'Apôtre Shaoul (Paul) lorsqu'on voit apparaître dans ses lettres le mot "loi" si l'on ne fait pas la distinction entre La Torah Ecrite de Elohim (5 Livres de Moïse) et la Loi Juive qui fut instituée pour mettre en pratique La Torah Ecrite de Elohim.

    Il faut savoir que le monde Juif a une loi orale qui régit la façon d'appliquer toute La Torah de Elohim car c'est un peuple qui a vécu avec la Torah pendant des milliers d'années et ils l'on concrètement appliquer pendant toutes ces années. Donc des régulations ont pris place dans la société Juive sur comment appliquer La Torah Ecrite de Elohim. 

    C'est ce que l'on nomme la "loi Juive"

    Tout n'est pas à rejeter dans la loi Juive car les Juifs avaient une connaissance de la pratique de la Torah que nous n'avons pas. 
    Par exemple, sur comment tuer un animal, la façon de le tuer... toute la loi Juive est régit autour de ce qui se pratiquait dans le Temple. Donc on a des choses à apprendre des Juifs, il serait faux et présomptueux de prétendre le contraire. 

    Mais, il y a un mais, c'est qu'il y eut au cours des siècles des rites et traditions qui se sont rajoutés à cette loi Juive complètement en désaccord avec La Torah Ecrite de Elohim annulant La Torah de Elohim, c'est ce que Yéshoua (Jésus) a dénoncé. 

    Yéshoua (Jésus) a dénoncé les takanoth = les traditions qui alourdissent la pratique de La Torah et l'annulent pas beaucoup d'aspect.

    Il faut aussi tenir compte d'un autre aspect important qui est celui-ci :

    le mot Grec nomos νόμος traduit par loi est utilisé pour faire mention de La Torah Les 5 Livres de Moché (Moïse) mais pas uniquement, ce mot est aussi utilisé pour parler d'un système religieux en particulier, on peut distinguer la différence dans une phrase suivant le contexte de la phrase mais aussi dans beaucoup de cas si le mot a un article défini devant ou s'il n'en a pas. 

    Par exemple s'il y a écrit :

     νόμος = La Torah = 5 Livres de Moché (Moïse) = Enseignements de Elohim

    ou

    τοῦ νόμος = La Torah = 5 Livres de Moché (Moïse) = Enseignements de Elohim

    ou

    τὴν νόμος = La Torah = 5 Livres de Moché (Moïse) = Enseignements de Elohim

    ect...

    et encore dans certains cas même lorsqu'il peut y avoir l'article défini devant le mot "Loi", il peut s'agir d'une Loi qui n'est pas La Torah Ecrite (5 Livres de Moïse) tout dépend dans ce cas du contexte de la phrase. Le mieux c'est lorsqu'il y a écrit dans les lettres des Apôtres "La Loi de Moïse" (ou plutôt "à travers Moïse": http://jyhamon.eklablog.com/10-par-moise-au-lieu-de-a-travers-moise-a81963246 ) mais là encore, tout dépend comment et par qui ce terme est employé comme vous pouvez le voir dans le Livre des Actes où cette expression utilisée par des pharisiens est employé dans la perspective d'appliquer la Loi de Moïse selon la loi Juive. Donc il faut surtout tenir compte du contexte de la phrase. 


    On sait aussi que lorsqu'il y a écrit :

    νόμος loi sans article défini, cela signifie : système religieux qui est soit lié aux 5 Livres de Moché (Moïse) ou soit lié aux lois des hommes.

    Il faut donc tenir compte du contexte des phrases car le mot loi sans article définit peut soit parler du système religieux lié à La Torah de Elohim ou bien d'un système religieux lié à des doctrines humaines en dehors de La Torah de Elohim nommées aussi les takanoth = traditions de la loi Juive qui est une loi orale rajoutée à La Torah Ecrite de Elohim. Tout dépend du contexte.

    En tenant compte de cette subtilité, vous verrez que cela peut changer votre perception de certains versets lorsque vous lirez les lettres de Shaul (Paul) dont l'Epitre aux Galates.

    Source de cette information ici :
    http://concordances.org/greek/3551.htm

    Traduction en Français :
    3551 nómos – loi. 3551 (nómos) est utilisé pour:
    a) La Loi (Ecriture), fait référence aux 5 Livres des Ecritures; 
    ou
    b) à un système religieux ou de pensée (théologie), spécialement quand nomos apparaît sans l'article définit Grec.


    Il existe beaucoup de lois !!!! on vit dans un pays où le mot "loi" existe et lorsque l'on dit en parlant du pays dans lequel nous résidons que nous suivons la "loi" pour désigner celle de notre pays, nous employons le mot "loi". 

    Voir par exemple: http://jyhamon.eklablog.com/la-dramatique-confusion-entre-la-loi-nomos-et-la-loi-entole-a47279435


    Donc comprenez bien que lorsque vous lisez les différentes lettres des Apôtres, il vous faut avoir conscience de cette distinction dans le mot "loi" car ce mot "loi" ne signifie pas systématiquement "Torah de Moïse".

    Juste pour vous donner un exemple, lorsque vous lisez ceci :

    Romains 2:14 
    Or, quand les Gentils, qui n'ont point la loi, font naturellement les choses de la loi, n'ayant point la loi, ils se tiennent lieu de loi à eux-mêmes ;


    Une personne qui lira le mot "loi" toujours dans le sens du mot Torah de Moïse ne lira pas bien ce verset.

    Dans ce passage le mot loi est à prendre dans le sens du texte.
    Ici Shaoul (Paul) s'adresse à des Juifs de Rome qui ont donc aussi en plus de La Torah Ecrite la religion Juive ou loi Juive par laquelle ils mettent en pratique La Torah Ecrite de Elohim.

    οταν γαρ εθνη τα μη νομον εχοντα φυσει τα του νομου ποιη ουτοι νομον μη εχοντες εαυτοις εισιν νομος

    Ici, nous avons plusieurs fois le mot loi sans l'article définit qui est utilisé pour désigner une "loi religieuse" qui peut être en accord avec La Torah de Elohim ou parfois être reliée aux religions des hommes. C'est important de le souligner et de lire le texte en fonction.

    Voici donc une meilleure lecture

    Or, quand les Gentils, qui n'ont point la religion, font naturellement les choses de La Torah, n'ayant point la religion, ils se tiennent lieu de religion à eux-mêmes 

    Comprenez donc que beaucoup d'autres passages sont ainsi mal lus, rien qu'à cause de cette mauvaise traduction du mot loi dans les textes.

     

    JYH
    18/10/2012

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     


    « Article ultra court contre la trinité pagano-chrétienne et pour la Vérité.Faire des disciples : recadrage... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,