• La Babylone oecuménique grandit vite...



    Info importante:


    Bien que cette présentation soit "adventiste", donc "chrétienne", donc "pagano-chrétienne", je la propose pour information au sujet de ce qui se passe dans les milieux religieux contrôlés par Rome depuis longtemps.
    Vous constaterez dans les documents suivants comment le "Pape François" a commencé (ou continué) les manoeuvres de rapprochement des "églises chrétiennes" autour du Vatican en utilisant "l'amour humaniste" et la critique de ceux qui ont "l'Amour de la Vérité" (2 Th 2:10-12).
    Il suffit de les traiter "d'idéologues sans l'amour de Jésus"... mais nous en avons l'habitude !
    Le "maillon faible" qui a été choisi pour accélérer ce rapprochement est évidemment le milieu charismatique et évangélique américain sous l'égide du triste sire et télévangéliste Kenneth Copeland avec son "usine à évangile de la prospérité" !
    http://en.wikipedia.org/wiki/Kenneth_Copeland
    Attention, le piège est énorme !... et nous savons que nous sommes les "ennemis de l'amour" !
    Merci de vous souvenir quand même de ceci:

    http://jyhamon.eklablog.com/amour-bisounours-pour-la-perdition-ou-amour-agape-donc-saint-pour-le-s-a47190215

    NB: Je laisse le "Jésus" (Jezeus) et le "Dieu" (Deus-Zeus) dans le texte mais pour nous c'est bien sûr Yeshoua le Fils premier-né de notre Elohim et Père.
    (Mes commentaires sont en "bleu")


    Babylone grandit vite...




    A FAIRE SUIVRE A VOS CONTACTS

     

    Chers amis,

    Les temps que nous vivons sont hautement symboliques quant à leur réalisation prophétique. Ce que nous attendions depuis 150 ans se réalise sous nos yeux.
    Vous trouverez sous ce lien:

    Le générique de présentation des programmes qui seront diffusés cette semaine :

     

    http://youtu.be/Nf2YknSqGYk

     

    Pour ce soir :

     

    Doug Batchelor analyse la récente déclaration du Pape aux charismatiques - Sous-titres françaisde laurent5243 477 vues

     


    La vidéo en français (avec une analyse de Doug Batchelor),qui reprend le message personnel du Pape François (en janvier 2014), s'invitant par le truchement d'une vidéo à une assemblée de responsables charismatiques américains. Il lance un appel du fond du cœur ("heartfully")  pour l'Unité des Eglises chrétiennes. C'est la prophétie qui se réalise sous nos yeux (voir chap. 35 de la Tragédie des Siècles - Attention, c'est de "l'adventisme" !).

    On peut y voir aussi l'accueil enthousiasme de l'assemblée, en réponse à cet appel, il est vrai, à la demande expresse de Kenneth Copeland, qui préside. Tony Palmer, le jeune  évêque anglican, à cette occasion, affirme sans détours que la "protestation de Luther est terminée ("is over"). Il dit que les protestants peuvent cesser de s'opposer, et rentrer à la maison, dans la Grande Eglise, où ils retrouveront leurs racines religieuses et culturelles.
    (Se souvenir que la réunion Rome-Londres ou "églises catholiques et anglicanes" est une base fondamentale pour "l'unité des chrétiens") 

    La vidéo est désormais accessible aux  francophones, car elle vient d'être sous-titrée en français par nos soins, faisant tomber ainsi les barrières de la langue (et je remercie Emmanuel et Laurence, mon épouse, pour l’immense travail accompli).

    Vous pourrez lire aussi avec intérêt l'article du journal catholique La Vie, rendant compte de cet événement, et lire quelques commentaires d'internautes, approuvant sans réserves l'initiative papale.

    Cela fait écho aux déclarations du Pape qui s'amuse à faire du pied aux charismatiques, aux musulmans etc. (et même aux athées !), et pour lequel il y a cependant une catégorie de croyants qu'il ne semble pas aimer du tout: les "chrétiens idéologiques" qui prennent leur foi très au sérieux...
    A leur propos, il a déclaré:
    Et dans les idéologies, Jésus n’a pas sa place : on ne trouve pas sa tendresse, son amour, sa douceur. Les idéologies sont toutes rigides, toujours. Et quand un chrétien devient le disciple de l’idéologie, il a perdu la foi: il n’est plus disciple de Jésus. » « C’est ce que Jésus dit aux docteurs de la Loi : ‘vous avez emporté la clé de la connaissance’. La connaissance de Jésus est transformée en une connaissance idéologique et moraliste, parce que ces docteurs de la Loi fermaient la porte avec précision ». « La foi devient idéologie et l’idéologie fait peur, éloigne les gens, éloigne l’Eglise des gens ».
    « C’est une maladie grave que celle des chrétiens pris par l’idéologie » « Mais ce n’est pas nouveau… ».

     

     http://fr.radiovaticana.va/news/2013/10/17/le_pape_:_sans_la_pri%C3%A8re,_on_tombe_dans_lid%C3%A9ologie_et_le_moralisme/fr1-738008

     

     

    Le Pape : "sans la prière, on tombe dans l'idéologie et le moralisme"



    Si un chrétien « devient disciple de l’idéologie, il a perdu la foi”. C’est le Pape François qui met en garde contre ce danger d’une attitude du chrétien avec
    « clé en poche et porte fermée », et rappelle que lorsque l’on ne prie pas, on abandonne la foi et l’on tombe dans l’idéologie et dans le moralisme. Une mise en garde exprimée jeudi matin dans l’homélie de la messe célébrée en la chapelle de la Maison Sainte Marthe au Vatican.
    (Je rappelle quand même que "l'Esprit de Vérité" n'a rien à voir avec une "idéologie" et que la "sagesse d'en haut" n'a rien à voir avec la "sagesse d'en bas" !)

    Le Pape est parti de l’Evangile du jour, de Saint Luc, où Jésus fait des reproches aux docteurs de la Loi : « Malheureux êtes-vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n'êtes pas entrés, et ceux qui essayaient d'entrer, vous les en avez empêchés. » Le Pape a actualisé cette mise en garde. « Quand nous sortons dans la rue et que nous nous trouvons devant une église fermée, déclarait-il, on nous donne des explications qui ne sont que des prétextes, mais la réalité reste que l’église est fermée, et que les gens qui passent devant ne peuvent entrer ». « Pire encore, le Seigneur qui est à l’intérieur ne peut sortir ».
    (C'est le baratin religieux habituel contre les supposés "légalistes" en essayant d'inverser les rôles à propos des "pharisiens hypocrites") 



    Avoir la clé en poche et ne pas ouvrir la porte


    « Aujourd’hui, a poursuivi le Pape, Jésus nous parle de cette « image de la fermeture, l’image de ces chrétiens qui ont en main la clé, mais l’emportent, et n’ouvrent pas la porte ». « Pire encore, ils restent devant la porte et ne laissent personne entrer », et « de la sorte, eux-mêmes n’entrent pas ».
    « Le manque de témoignage chrétien, ajoutait-il, arrive à ce résultat et quand ce chrétien est un prêtre, un évêque ou un Pape, c’est bien pire ». Et le Pape de s’interroger alors sur cette « l’attitude du chrétien avec la clé en poche et la porte fermée ».
    (Mais il est dit en Apoc 14:12 que les vrais "témoins" [martyrs] sont ceux qui "gardent les Commandements de Elohim et la Foi de Yeshoua" !)

    « La foi passe, pour ainsi dire, par un alambic et devient idéologie. Et dans les idéologies, Jésus n’a pas sa place : on ne trouve pas sa tendresse, son amour, sa douceur. Les idéologies sont toutes rigides, toujours. Et quand un chrétien devient le disciple de l’idéologie, il a perdu la foi: il n’est plus disciple de Jésus. » « C’est ce que Jésus dit aux docteurs de la Loi : ‘vous avez emporté la clé de la connaissance’. La connaissance de Jésus est transformée en une connaissance idéologique et moraliste, parce que ces docteurs de la Loi fermaient la porte avec précision ».
    (Mais nous, nous savons que "la Foi" n'est pas une "croyance" et que c'est
    "la Loi" qui est "Amour-agapê")




    Ne pas être des chrétiens rigides, moralistes, sans bonté


    Et le Pape de dénoncer alors le « processus spirituel et mental » de ceux qui veulent la clé en poche et la porte fermée. « La foi devient idéologie et l’idéologie fait peur, éloigne les gens, éloigne l’Eglise des gens ». « C’est une maladie grave que celle des chrétiens pris par l’idéologie » « Mais ce n’est pas nouveau, car déjà l’apôtre Jean, dans sa première Epître, parle de cela. Les chrétiens qui perdent la foi et préfèrent les idéologies. Ils deviennent rigides, moralistes, mais sans bonté. » Le Pape François devait alors rendre l’absence de prière responsable de cette dérive, que le « chrétien en question soit un simple fidèle, ou un prêtre, un évêque, même un pape ». « S’il n’y a pas la prière, tu fermes toujours la porte ».

    « La clé qui ouvre la porte à la foi, a ajouté le Pape, c’est la prière ». « Si un chrétien ne prie pas, son témoignage est rempli de superbe ». « Celui qui ne prie pas est un orgueilleux, il manque d’humilité, et ne cherche que son édification personnelle ». « Par contre, si un chrétien prie, il ne s’éloigne pas de la foi, il parle avec Jésus ». Et le Pape de préciser : « Je parle de prier, pas de dire des prières, parce que ces docteurs de la Loi récitaient beaucoup de prières, mais pour se faire voir. » « Et quand on réprimande une personne qui est tombée dans ce travers, nous avons la même réaction que les docteurs de la Loi, dans l’Evangile : Jésus était à peine parti, que les scribes et les pharisiens commencèrent à parler mal de lui ».

    Le Pape mettait en relief alors leur hostilité, leur manque de transparence, leur orgueil, et demandait à Dieu la grâce que « nous ne cessions jamais de prier, de ne pas perdre la foi, de rester humbles, sans nous fermer, et sans fermer le chemin au Seigneur ».
    (On sait hélas ce que sont les "incantations religieuses" adressées à un autre que YHWH-Adonaï notre Elohim et Père... elles conduisent à l'adoration de Satan déguisé en ange de lumière !)

     

    Salutations fraternelles






    JYH
    D'après "courrier privé"
    23/03/2014
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)





    « Le Fils unique qui est dans le sein du Père...À méditer... eux n'étaient pas taxés d'islamophobie ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,