• Jéroboam, inventeur du "christianisme" moderne...



    Rediffusion 2015


    Jéroboam, inventeur du "christianisme" moderne...

     

    1 Rois 12:

    31 Jéroboam fit une maison de hauts lieux, et il créa des sacrificateurs pris parmi tout le peuple et n’appartenant point aux fils de Lévi.
    32 Il établit une fête au huitième mois, le quinzième jour du mois, comme la fête qui se célébrait en Juda, et il offrit des sacrifices sur l’autel. Voici ce qu’il fit à Béthel afin que l’on sacrifiât aux veaux qu’il avait faits. Il plaça à Béthel les prêtres des hauts lieux qu’il avait élevés.
    33 Et il monta sur l’autel qu’il avait fait à Béthel, le quinzième jour du huitième mois, mois qu'il avait choisi de son gré. Il fit une fête pour les enfants d’Israël, et il monta sur l’autel pour brûler des parfums.

     

    Rappelons d'abord que Jéroboam avait quitté Jérusalem et le "royaume de Juda (ancien Israël complet) pour former la "Maison d'Israël" (royaume du Nord) contre le "Royaume du Sud" ("Maison de Juda"). 
    Voir en 1 Rois 11:26-33 et par exemple: http://jyhamon.eklablog.com/je-n-ai-ete-envoye-qu-aux-brebis-perdues-de-la-maison-d-israel-mat-15--a47473250
    http://jyhamon.eklablog.com/ephraim-et-juda-le-rassemblement-des-douze-tribus-a96603181

    Ainsi, Jéroboam avait décidé (mais c'était le plan de Elohim) de "faire bande à part" et surtout de ne plus se conformer à la Sainte Loi de YHWH en l'arrangeant à sa manière, autrement dit en créant une nouvelle "religion" dont beaucoup de principes et pratiques relevaient des "religions païennes" !

    ... et cette religion était un "christianisme" !
    http://jyhamon.eklablog.com/le-ointisme-religion-des-religions-a100705401

     

    Jéroboam, inventeur du "christianisme" moderne...

     

    Définition du "christianisme":

     

    Le mot grec "christos" signifie "oint" (qui a reçu l'onction) et peut donc s'appliquer à toute personne ayant reçu une onction (d'huile à l'origine, mais aussi sous d'autres formes). C'est aussi un équivalent de "prêtre" ("kohen" en hébreu et "hiereus" en grec).
    Ainsi, un "christianisme" est tout simplement formé à partir des "oints" qui le composent ou qui en sont à l'origine.
    On notera que le mot "chrétien" utilisé dans la plupart des Bibles françaises prend son origine dans "christianos", c'est à dire pour ceux qui suivent un "christos" et sont ainsi qualifiés soit de "petits christos", soit d'adeptes des christos de telle ou telle religion.

    On sait que "Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés ("chrematizo") chrétiens ("christianos" ?)" (Actes 11:26), sachant que "chrematizo" correspond aux "réponses d'oracle ou de devin" et que c'est là un quolibet moqueur qui s'appliquait à toutes les autres sortes de "christianos" des religions païennes dont la religion officielle de l'Empire romain: le "Mithraïsme".
    Par ailleurs, on ne sait pas dans quelle langue ce qualificatif a été donné mais on sait en revanche qu'il existait le terme "chreistos" ou "chrestos" (encore visible sur un bas-relief de Mithra au Vatican).

    Il est intéressant de savoir qu'il y avait donc déjà d'autres sortes de "christianos" dont ceux qui suivaient les "christos d'Isis et Osiris" en tant qu'adorateurs de la "reine du ciel" ou ceux qui servaient les "christos de Mithra" en tant qu'adorateurs du "dieu soleil"... ceux du "dimanche" !
    Nota: Les disciples de Yeshoua qui se sont fait traiter de "christianos" à Antioche n'ont jamais suivi les faux enseignements du faux évêque local (Ignace d'Antioche) avec ses "lettres eucharistiques" aux Romains, aux Ephésiens, etc... !!!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ignace_d'Antioche
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/folie-folie-folie-a106407716

    Jéroboam, inventeur du "christianisme" moderne...

                                                     Mithra

    Insistons sur le fait que "on" les a appelés ainsi mais que eux-mêmes se sont toujours définis comme "disciples ("talmidim"=étudiants de la Torah) de Yeshoua" (le mot est utilisé près de 200 fois dans les écrits de la Brit Hadashah sans compter les centaines d'emplois du mot "frères" (du premier-né Yéshoua)... contre seulement 3 fois pour "christianos" et dans des circonstances très particulières.
    Ajoutons que ces "disciples" étaient aussi et surtout qualifiés de "secte des Natzaréens" (Acte 24:5), ce qui était beaucoup plus significatif puisque faisant référence à Natzareth et donc au "netzer"="rejeton"... celui prophétisé en Esaïe 11:1.
    Enfin, précisons que Justin Martyr (2ème siècle) qualifiait les "disciples de Yeshoua" de "chrestoi", c'est à dire "hommes bons", et Clément d'Alexandrie a également utilisé ce terme... ce qui n'a alors rien à voir avec "christos", "chrestos" et "christianos" au sens où on l'entend traditionnellement chez les "chrestos" de l'antiquité, les "christos" de l'empire romain et à plus forte raison chez les "christianos" d'aujourd'hui.
    Voir aussi: http://jyhamon.eklablog.com/folie-folie-folie-a106407716

    Jéroboam, inventeur du "christianisme" moderne...

                       Le "Chi Rho" des "chrestos", 4 siècles avant Yeshoua 

     

     

    Le "christianisme" de Jéroboam...

     

    Comme souligné dans les versets introductifs, Jéroboam fit plusieurs choses particulières et en désobéissance à YHWH.

    Il fit une maison: autrement dit, il construisit un "autre Temple" que celui qui était dédié à l'Eternel-YHWH et que ce même YHWH avait Lui-même conçu en en donnant les plans précis à David Son serviteur pour que Salomon le bâtisse ! (C'était de plus la représentation du Tabernacle céleste)

    Spirituellement, c'est déjà le passage à un "autre Dieu" !

    - Il créa des sacrificateurs (confirmé dans le verset 32 avec les "prêtres de Béthel") : autrement dit, il inventa de "nouveaux oints" ou "nouveaux christs" et c'est bien ce que l'on appelle un "christianisme" avec d'autres oints que ceux de Elohim !

    Spirituellement, on invente des "faux oints", des "faux prophètes"... pour servir un "faux Dieu" !

    Il établit une fête (au huitième mois) : autrement dit, il "ajoute" une fête aux "7 fêtes de l'Eternel-YHWH" (voir Lévitique 23) par orgueil et par rébellion, pour se faire plaisir et soi-disant "pour le peuple".

    Il avait choisi de son gré (au 15ème jour du 8ème mois): autrement dit, c'est "sa volonté", une "volonté d'homme", une "tradition d'homme"... mais pas du tout "la Volonté de Elohim" et prophétiquement "contre le plan parfait de Elohim" !

     

    ... et le "christianisme" moderne.

     

    Les rapprochements sont tellement faciles à faire que j'ose à peine les présenter... mais voyons quand même:

    Les "chrétiens" bâtissent d'autres "maisons" : autrement dit, les "chrétiens"  inventent des dénominations religieuses, la première et la plus connue étant celle de la Rome païenne et du Vatican au IVème siècle (même s'il y avait déjà eu des "Simon le magicien" ou des "Bar-Jésus" chez les contemporains des premiers disciples)... et bien sûr, ces dénominations ont besoin de temples de pierres, de basiliques, cathédrales, chapelles, lieux de culte... 
    On connaît la suite avec le grand schisme de "l'Eglise orthodoxe" (pour les "chrétiens de l'Est"),la rébellion "protestante" beaucoup plus politique que spirituelle pour les "chrétiens du Nord", l'apparition de mouvances "pentecôtistes" pour les "chrétiens du grand Ouest américain" puis ailleurs, les sectes "évangéliques" un peu partout sous l'impulsion du Concile Vatican II et des "charismatiques", etc (On dénombrerait paraît-il plus de 30.000 "dénominations chrétiennes" aujourd'hui !)
    ... et comment ne pas songer à "l'Islam" (ou les religions musulmanes) pour "ceux du Sud et de l'orient", sachant que le Coran n'aurait jamais pu être écrit dès cette époque (7ème siècle) sans l'accès aux sources du Vatican... et comme principal moyen pour éliminer "les juifs" !
    Nous passerons malheureusement très vite sur les "autres dieux" qu'on y adore, mais lorsque Elohim se transforme en Théos, en Deus, en Jezeus, en God, en Allah, etc, on se doute qu'on à affaire avec un autre que le seul et véritable Elohim d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. 
    http://jyhamon.eklablog.com/israel-spirituel-ou-terrestre-12-c18257328   http://jyhamon.eklablog.com/trinite-30-c18246390


    Jéroboam, inventeur du "christianisme" moderne...

     

    Les "chrétiens" inventent des "sacrificateurs" (des Papes, des petits papes, des Popes, des prêtres, des pasteurs, des prédicateurs, des prêcheurs, des évangélistes, et même des prophètes, des "worship leaders", et surtout de "grands hommes de Dieu", tous en désaccord et avec des doctrines différentes)... autrement dit, ils ont oublié ce qu'est un "disciple" et qui peut avoir "l'Esprit de Vérité" (Voir Jean 14:15-17) ! 
    http://jyhamon.eklablog.com/kahal-ekklesia-reforme-14-c18290543

     

    Les "chrétiens" inventent de nouvelles "fêtes" : autrement dit, ils reprennent à leur compte toutes les fêtes païennes et surtout "babyloniennes" qu'ils ont pu trouver (Noël, Epiphanie, Saint Valentin, LES Pâques, Annonciation, Assomption, Toussaint et Halloween ,etc.)
    On en retrouvera quelques unes dans cette rubrique: 
    http://jyhamon.eklablog.com/actualites-divers-26-c18356859
    Et surtout, ils ont inventé un "jour du seigneur" (leur seigneur) contre le "Maître du Shabbat" , en y associant de plus leurs traditions humaines de "sainte eucharistie" ou de "sainte cène". 
    Bref, il y a toujours beaucoup de "christianos Osiris", de "christianos Mithra", etc.

    http://jyhamon.eklablog.com/shabbat-13-c18222987

    http://jyhamon.eklablog.com/sainte-eucharicene-4-c18337310

     

    Ils choisissent de leur gré : autrement dit, tout comme avec Jéroboam, c'est "leur volonté", des "volontés d'hommes", des "traditions d'hommes"... mais pas du tout "la Volonté de Elohim" et prophétiquement "contre le plan parfait de Elohim" !

     

    Conclusion

     

    Les "chrétiens" eux-mêmes disent que nous sommes dans les "temps de la fin"... alors pourquoi n'en tiennent-ils pas compte ?
    Parce qu'ils ne sont pas conscients de leur égarement ? Sans doute.
    Parce qu'ils ont eu de mauvais enseignants ? Très probablement.
    Parce qu'ils n'ont pas "l'Amour-agapê de la Vérité" (2 Th 2:10-12) ?... et donc pas reçu "l'Esprit de Vérité" ? Très certainement !

    Pourtant, Elohim est en train de faire s'écrouler tous les échafaudages théologiques pendant que les hommes essayent de les réparer dans l'oeucuménisme !... mais hélas, "comme aux temps de Noë"... "dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme." (Mat 24:38)

    Il reste très peu de temps pour comprendre ce qu'est "l'alliance nouvelle" (celle prophétisée en Jérémie 31:31 et rappelée en Hébreux 8:8) afin que le "Royaume du Nord de Jéroboam" dont les "chrétiens" sont les héritiers spirituels (et souvent physiques) quitte ses idoles et revienne vers le "Royaume du Sud", là où se trouve Jérusalem, là où d'autres "reconnaîtront Celui qu'ils ont percé", là aussi où l'on reconnaîtra ceux qui ont été "greffés sur l'olivier franc" (Romains 11).

    Jéroboam, inventeur du "christianisme" moderne...

     

    JYH
    17/04/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et la source)

     

    « "Trois fois Saint" ?... ou "infiniment Saint" !!Attention ! "L'Etat d'Israël" n'est pas "l'Israël de Elohim" ! (1ère partie) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Avril 2013 à 03:00

    Par exemple, le "dieu" Isis était aussi un "Chrêst" en Egypte:
    http://www.truthbeknown.com/isis-the-chrest.html

    Voir également: http://kahalyahweh.net/Articles/chirho.htm

    2
    Jeudi 18 Avril 2013 à 09:00

    Jean-Yves    C'est une superbe page d'histoire que je découvre, il est évident que le rapprochement avec la démarche de Jéroboam montre bien que le même esprit humaniste de la religion moderne est bien ancré dans la pensée de l'église.

    Qu'Elohim nous aide à le dénoncer et surtout à fuir tous ces mensonges qui privent les gens de la vérité de Yeshoua et donc de connaître le seul vrai Elohim.

    3
    yerouchalaim Profil de yerouchalaim
    Vendredi 26 Avril 2013 à 10:02

      Recherchez premièrement le Royaume et la Justice du TOUT PUISSANT!!!

     

    Mais quel jour est le jour du Seigneur? De quel jour es-tu le Seigneur? 

     
    Car le Fils de l’homme est maître du Shabbat ». Matt. 12 : 8.

     


    Il ya sept jours dans la semaine. Quel jour est le jour du Shabbat?

     

     
    «Le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu ». Quatrième Commandement (Ex. 20 : 10.)

     


    Mais, Seigneur, n’as-tu pas aboli la loi qui
    Contient le Commandement du Shabbat?

     

     
    «Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ». Matt. 5 : 17.

    N'as-tu pas au moins changé un des commandements afin qu aujourd'hui tes disciples puissent garder un autre jour?

     


    «Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé ». Matt. 5: 18.

     


    Mais, Seigneur, le samedi n’est-il pas un jour Juif ? Le septième jour n’est-il pas le Shabbat des Juifs? 

     


    «Le Shabbat a été fait pour l’homme ». (Le Shabbat a été mis en place et donné à l’homme 2500 ans avant l’existence d’un juif. Voir Gen. 2: 1-3).

     


    Quelqu'un m’a dit qu’après ta crucifixion, tes disciples ne gardèrent plus le Shabbat du septième jour selon la loi. Est-ce vrai?

     


    «C’était le jour de la préparation, et le shabbat allait commencer. Les femmes qui étaient venues de la Gaulée avec Jésus accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé, et, s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du Shabbat, selon la loi ». Luc 23 : 54-56.

     


    Mais l’apôtre Paul ne rencontrait-il pas toujours les premiers
    chrétiens le jour du dimanche en l’honneur de la résurrection?
     

     


    «Pendant trois shabbats, il discuta avec eux, d’après les Écritures ». Actes 17 : 2.

     

     
    Peut-être s’est-il réuni avec les Juifs le jour du Shabbat et avec les païens le dimanche. Qu’en penses-tu?

     

     
    «Paul discourait dans la synagogue chaque Shabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs ». Actes 18 : 4.

     


    Qel était l’enseignement de Paul sur le repos du Shabbat?

     

     
    «Il y a donc un repos de shabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes ». Héb. 4: 9, 10.

     


    Mais, de quel jour parlait Paul lorsqu’ilDisait que Dieu s’est reposé?

     

     
    «Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour ». Hébreux 4: 4.

     

     

     

    (Dans le Nouveau Testament il n’y a pas moins de 59 références au Shabbat. Le livre des Actes note 84 Shabbats durant lesquels l’apôtre Paul et ses compagnons ont tenu des services religieux. Cependant il n’y a aucune parole dans la Bible toute entière autorisant le repos du dimanche.)

     


    Pourquoi tant de gens gardent-ils le dimanche au lieu du
    Shabbat? Si la Bible enseigne le repos du Shabbat, commentet par qui le repos du dimanche a-t-il commencé?

     

     
    «Il [la puissance de la ‘petite corne’] prononcera des paroles contre le Très-Haut, ... Et il espérera changer les temps et la loi ». Dan. 7: 25.

     

     

     

    L’Eglise Catholique Romaine est la Petite Corne de Daniel 7. Pense-t-il avoir la puissance de changer la loi de Dieu?

     


    «Si elle n’avait pas eu une telle puissance, elle n’aurait pas pu faire ce qu’elle a fait et avec quoi s’accordent tous les religieux modernes; elle n’aurait pas pu substituer à l’observation du samedi, septième jour de la semaine, l’observation du dimanche, le premier jour de la semaine, changement en faveur duquel il n’existe aucune autorité Scripturaire ». Stephen Keenan, prêtre catholique romain, Doctrinal Catechism, p. 174.

     


    Quand ce changement a-t-il eu lieu?

     

     
    «Nous observons le dimanche au lieu du samedi parce que l’Eglise Catholique a transféré, lors du concile de Laodicée (364 ap. J-C.), la solennité du samedi au dimanche ». Peter Geirmann, The Convert’s Catechism, p. 50. (Ce catéchisme reçut la bénédiction du pape le 25janvier 1910).

     


    Les pasteurs protestants sont-ils d’accord sur ce point?

     

     
    CONGRÉGATIONALISTES : « Il est clair que quelles que soient la rigidité ou la dévotion impliquée à l’adoration du dimanche, nous ne gardons pas le Shabbat ». - Dr. R.W. Dale, Les dix commandements, p. 106.

     


    MÉTHODISTES : « Le Shabbat, dans la langue Hébraïque signifie repos et il s’agit du septième jour de la semaine ... Et il faut confesser qu’il n’y a, dans le Nouveau Testament, aucune loi concernant le premier jour ». - Dictionnaire théologique de Buck.

     


    BAPTISTES: «Il y avait un commandement, et celui-ci existe toujours, de sanctifier le jour du Shabbat, mais ce jour du Shabbat n’es tpas le dimanche. Il doit être cependant déclaré, avec une grande démonstration de triomphe, que le Shabbat a été transféré du septième au premier jour de la semaine. ...

     

    Où se trouve le récit de ce transfert?

     

    Pas dans le Nouveau Testament — absolument pas. ... Bien sûr, je sais parfaitement que le dimanche n’a été utilisé qu’au début de l’histoire chrétienne.
    Mais quel dommage qu’il porte la marque du paganisme, et qu’il ait été christianisé avec le nom du dieu soleil, lorsqu’il fut adopté et sanctionné par l’apostasie papale, et transmis au protestantisme comme un héritage sacré. » Dr. E. T. Hiscox, auteur du Manuel Baptiste.

     

     

     

    Quelle différence cela fait-il que j’adore un certain jour? Un jour est un jour, n’est-ce pas?

     

     
    «Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice? » Rom. 6 : 16.

     


    Alors, que dois-je faire, obéir au commandement divin du Shabbat, ou garder le dimanche des hommes?

     

     
    «Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes ». Actes 5 : 29.

     


    He bien, Seigneur, Que penses-tu de l’adoration du dimanche?

     

     
    «Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes
    Qui sont des commandements d’hommes ». Mail. 15 : 6,9.

     


    Mais, les millions de gens qui gardent le dimanche ne peuvent certainement pas être dans l’erreur, n’est-ce pas?

     

     
    «Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il yen a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ».Matt. 7 : 13, 14. (Seul un petit nombre obéit à Dieu aux jours de Noé, aux jours de Lot, aux jours du Christ. La majorité se perdit).

     


    •Mais Mr. Untel, dr. En théologie, est un homme sage: pourquoi lui et d’autres prédicateurs ne gardent-ils pas le Shabbat?

     

     
    «Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ». 1 Cor. 1 : 26, 27. (Note : Les grands enseignants à l’époque de Jésus rejetèrent également la vérité. Ses disciples étaient des gens du peuple).

     


    Mais j’ai accepté Jésus. Il m’a accepté et j’ai gardé le dimanche. Il est clair que je ne serais pas perdu si je ne gardais pas le Shabbat maintenant, n’est-ce pas?

     

     
    «Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir ». Actes 17 : 30.

     


    Je te connais, Seigneur, tu ne me condamnerais pas pour avoir violé le Shabbat, n’est-ce pas?

     

     
    «Celui qui dit :je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui ». I Jean 2 : 4.

     


    Mais n’est-il pas suffisant d’aimer le Seigneur et de vivre par la loi d’amour?

     

     
    «Si vous m’aimez, gardez mes commandements ». Jean 14: 15.

     


    Cela implique-t-il tous les dix?

     

     
    «Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous ». Jacques. 2: 10.

     


    He bien je pense que si nous essayons de suivre Jésus c est tout ce qui est nécessaire, non?

     

     
    «Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même». 1 Jean 2 : 6.

     


    Quelle est ta coutume concernant le Shabbat?

     

     
    «Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du Shabbat ». Luc 4 : 16.

     


    Mais Seigneur, c’était il y a plus de 2000 ans.

     

     N’adorerais-tu pas un autre jour que le Samedi si tu venais maintenant sur la terre?

     

     
    «Je suis l’Eternel, je ne change pas ». Mal. 3 : 6. «Jésus-Christ est le même hier, et aujourd’hui, et éternellement ». Héb. 13 : 8.

     


    Mon salut dépend-il de mon obéissance à tes Commandements? 

     


    «Qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel ». Héb. 5: 9.

     


    Est-il absolument nécessaire de garder les Commandements pour recevoir la vie éternelle?

     

     
    «Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements ». Matt.19:17.

     


    Mais je ne vois toujours pas pourquoi tu insistes sur le septième jour, Seigneur. Le dimanche n’est-il pas aussi bon que le
    samedi?

     

     
    «Dieu bénit le septième jour et le sanctifia ». Gen. 2 3.    «Il a béni,Je ne le révoquerai point ». Nom. 23: 20.   «Car ce que tu bénis, ô Eternel est béni pour l’éternité ». 1 Chr. 17: 27.

     


    He bien, il me semble que si je garde un jour sur sept, sans me soucier duquel, cela devrait être suffisamment bien. 

     


    «Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue c’est la voie de la mort ». Prov. 16: 25.   «Pour les choses spirituelles ... c’est spirituellement qu’on en juge ». 1 Cor. 2: 13, 14.

     


    Mais, Seigneur! Ne puis-je pas faire autrement? Mes prières et ma profession de foi ne vont-elles pas m’amener au ciel?

     

     
    «Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux ». Matt. 7: 21.

     


    Mais je prie.

     


    «Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination ». Prov. 28 : 9.

     


    Mais, Seigneur, regarde les gens qui font des miracles Certains guérissent des malades, d’autres parlent en langues; pourtant ne gardent-ils pas le Shabbat. Qu’en est-il d’eux?

     

     
    «Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons- nous pas prophétisé par ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité ». Matt. 7: 22, 23.

     


    Oui, je sais que le Shabbat est bon ; mais mon entreprise aurait des problèmes sije fermais le Shabbat. Je pourrais perdre mon travail.

     

     
    «Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? » Marc 8 : 36.

     


    Bon, pour moi-même, ça ne me dérangerais pas ; mais qu’en
    Est-il de ma famille? Ne serait-il pas préférable que je travaille le Shabbat plutôt que de voir ma famille souffrir de la faim?

     

     
    «Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus ». Matt. 6 : 32,33.

     

     

     

    «Je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain ». Ps. 37 : 25.

     


    Mes amis vont rire de moi et me ridiculiser.

     

     

     

    «Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haït avant vous ». Jean 15 : 18.

     


    Mais, suppose que ma famille ne soit pas d’accord avec moi. Dois-je être une source de division dans mon foyer?

     

     
    «Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi ». Mail. 10: 37, 38.

     

     

     

      «Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple ». Luc 14: 33.

     


    J’ai peur de ne pas être capable de résister à toutes ces épreuves. Je suis trop faible.

     

     
    «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort ». 2 Cor. 12 : 9, 10.

     


    «Je puis tout par Christ qui me fortifie ». Phil. 4: 13.

     


    Alors, Seigneur, quelle est la récompense
    De la fidélité envers toi et les Commandements?

     

     
    «Il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, sa maison, ou ses parents, ou ses frères, ou sa femme, ou ses enfants, ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle ». Luc 18: 29-30.  

     

     

     

    «Heureux ceux qui observent ses commandements, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville». Apoc. 22 : 14.

     


    Seigneur, j’attends avec impatience une maison sur la terre renouvelée, garderons-nous là aussi le Shabbat? 

     


    «Car comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Eternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom, à chaque nouvelle lune et à chaque Shabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Eternel ». Esaïe 66 : 22, 23.

     


    Eh bien, Seigneur, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Avec ton aide, je garderais le Shabbat.

     


    «C’est bien, bon et fidèle serviteur ». Mail. 25 : 21.

     

     
    QUELLE MARQUE ALLEZ-VOUS RECEVOIR?

     

     
    «L’Eglise Catholique, en vertu de sa mission divine, a changé le jour du samedi au dimanche pendant plus de mille ans avant l’existence d’un protestant ». - Catholic Mirror (Miroir Catholique), septembre 1893.

     


    «Bien sûr l’Eglise Catholique revendique ce changement comme une action de sa part. Et cet acte est une MARQUE de sa puissance ecclésiastique et de son autorité en matières religieuses ». C. F. Thomas, chancelier du Cardinal Gibbons.

     


    «L’observance du dimanche par les Protestants est un hommage rendu malgré eux à l’autorité de l’Eglise Catholique ». - Plain talk for Protestants (Propos sans équivoque pour les Protestants), page 213.

     

     

      «Sanctifiez mes Shabbats, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Eternel, votre CREATEUR ». Ezéchiel 20 : 20.

    4
    josy&walérian
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 19:27

    Trés bien, je suis obliger de le relire .

    5
    Michèle
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 19:15

    Shalom à tous,


    Un délice !!! La machine est tellement rodée dans la pensée des chrétiens que quand nous parlons du 4 ème commandent preuve à l'appuie avec la Parole Sainte de Elohim, nous avons à faire soit à des sourds, soit des créatures qui n'appartiennent pas à Elohim, soit à des faibles qui suivrons toujours la chair.


    J'avoue que depuis un moment c'est mon combat et quel combat !!!....


    Des idolâtres qui ne veulent rien entendre et pourtant qui vous dirons qu'ils sont depuis 20 ans, 30 ans et que vous n'avez rien à leur apporter.


    Miséricorde.


    Shalom aleikhem !, à tous ceux qui appartiennent au Mashiah.

    6
    elishaba
    Lundi 19 Janvier 2015 à 13:36

    AMEN YAHOU'AH !!!! Que Tes commandements sont de purs délices pour ceux dont le coeur obéit à Ta Voix !!! Toda raba Abba de nous garder dans Ta Voie afin de devenir kadoch à l'image de Notre Roi YaHchou'aH et pour la seule Gloire de Ton Nom E'had !!!

    7
    DIDIER LEVI
    Lundi 19 Janvier 2015 à 17:30

    que YAWHE LE PERE DE YESCHUA vous BENISSE 

    8
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 14:50

    Shalom à tous et merci encore à Jean Yves une fois de plus! que notre Abba YHWH Le Seul Elohiym au-dessus de tout te bénisse davantage, au nom de YEHuWshuwaH Ha Mashiyah!

    Un merci également à "Yerouchalaim" pour ce jeu de questions-réponses bibliques très édifiant pour quiconque avait besoin de l'avis authentique d'Elohiym sur cette question du Shabbat. Toutefois, permettez que j'ajoute que pour quiconque obéit vraiment à Elohiym YHWH, il convient d'éviter de lui attribuer l'insulte de ''Dieu'' comme "la bête" y pousse tous les humains! Elohiym n'est pas Zeus (Dieu) le diable! Le Mashiyah n'est pas ce personnage greco-romain de la cohorte paganiste, du nom de jesus christ! CHERCHEZ ET VOUS TROUVEREZ, FRAPPEZ....MattitYaHuW (Matthieu)7:7-8

    Shalom à tous!

    9
    Dimanche 1er Février 2015 à 18:03

    Bonjour,


    Il m'arrive de me demander comment des pasteurs, aimant la parole au point de l'enseigner toute leur vie, aient pu être égarés sans s'en rendre compte un jour. Ce qui n'est pas le cas de tous, bien évidemment.


    On ne s'égare pas volontairement et il m'est difficile de croire qu'ils n'aiment pas la vérité, non, ils protègent la foi qu'ils pensent véritable.


    Un récent échange, respectueux et amical, avec une belle-sœur à moi, fille de pasteur donc et également femme de pasteur, m'a permis de partager ma foi devenue si différente de la sienne.


    La conséquence d'une mauvaise compréhension étant de croire que la Torah est abolie parce qu'elle ne justifie pas l'homme, il s'agit donc, sous peine d'être déchus de la grâce, de préserver son salut en mettant de côté la Torah.


    En oubliant que la Torah, jamais abolie, a été parfaitement accomplie par Yéshoua, "Parole du Père, Torah vivante"


    Il s'agit là d'un subtil et terrible mensonge finalement, puisqu'il est vrai que "l'homme n'est pas justifié par les œuvres (les sacrifices) de la Torah.


    De plus, dans le commentaire de la parachah "Bo", au paragraphe "Le calendrier d'Elohim contre le calendrier des hommes", nous lisons "Apprendre à distinguer les jours de la semaine, apprendre à distinguer les débuts de mois, apprendre à distinguer le premier de ces mois, pour être en phase avec Elohim, répondre à Ses saintes convocations et marcher avec Lui, à son rythme. Tout autre rythme nous amènerait à marcher avec quelqu'un d'autre que Lui" Ces mots sont extrêmement forts.



    Alors aujourd'hui, et j'en suis effrayée en l'écrivant et en pensant à mes proches, j'en arrive à me dire que les assemblées attachées au faux enseignement de l'abolition de la Torah, n'ont sans doute ni le Père, ni le Fils non plus. Oui, c'est effrayant.

    10
    Lundi 2 Février 2015 à 13:28

    shalom  toutes et à tous, 

    @Françoise L, hélas c'est encore plus terrible que ce tu dis.

    La Parole nous révèle ce que notre chair imprégnée d'amour charnel , tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, voudrait ne pas voir à savoir ceci :

    2 Thessalonicien 

    2.10 et suivants :

    L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers. et avec toutes les SEDUCTIONS DE L INIQUITE pour CEUX QUI PERISSENT PARCE QU ILS  N ONT PAS RECU L'AMOUR DE LA VERITE POUR ETRE SAUVES;

    Aussi YHWH leur envoie une PUISSANCE D'EGAREMENT, pour qu'ils croient au mensonge, afin que TOUS CEUX QUI N'ONT PAS CRU A LA VERITE, mais qui ont pris PLAISIR à l'INJUSTICE, soient condamnés.

    Ceci signifie que Seul le Père connaît les coeurs de chacun et que la séduction de ce que les "pasteurs" montrent depuis des années est fausse ! ILs savent la Vérité mais sur eux est un esprit d'égarement PARCE QU ILS REFUSENT cette Vérité !

    C'est celà qui est terrible à faire pleurer ! le malin par nos émotions voudraient nous faire croire qu'ils ne savent pas ! ben voyons !! quel YHWH effrayant nous aurions là !! ils chercheraient la vérité depuis des lustres et ne l'auraient JAMAIS TROUVE au point même d'aller enseigner le CONTRAIRE de ce qu'ils combattent ?

    Que nenni ! il faut bien garder en tête que nous sommes en GUERRE SPIRITUELLE ! Nous avons en face de nous des soldats du plus grand menteur intergalactique que l'univers n'a jamais porté !

    Mathieu 23 

    Malheur à vous, scribes et pharisiens (donc pasteurs !) parce que vous FERMEZ AUX HOMMES le royaume des cieux, vous N Y ENTREZ PAS VOUS-MEME, et vous n'y laissez pas entrez ceux qui veulent entrer.

    Plus clair y a pas, normal seule la Parole est vraie , claire et limpide sourire

    Le jour où notre chair est tenue en laisse comme Paul le disait et le faisait , alors il devient possible de comprendre pourquoi ces gens là sont toujours dans l'obscurantisme, l'erreur, et les ténèbres :

    Parce qu'ils l'ont tout simplement choisi !

    11
    Mercredi 4 Février 2015 à 12:04

    Bonjour,

    Merci pour ton mot, Liliane, évidemment ...

    Tu vois, je pense aussi à ce verset de Matthieu 10  "je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et la belle-mère"

    et le suivant, plus implacable encore "et l'homme aura pour ennemi les gens de sa maison"

    C'est écrit et cela arrive....   Voilà tout...

    12
    Lundi 9 Février 2015 à 02:17

    Sur le message, que j'ai laissé dans un précédente  page, je n'ai pas mentionné le verset(et je remercie françoise L, qui le cite : Matthieu 10.

    Si j'ai agrémenté le sujet d'une image, contrairement au commandement, c'est quand je relie un temps soit peu le Livre Sacré, il est précisé, après le commandement : Tu ne feras pas d'image! Qui a sculpté les quatre Séraphins aux quatre coins de l'Arche? Sinon des hommes !

                           ...................................................................................

     

    13
    Lundi 9 Février 2015 à 23:36

    Le Commandement-Instruction précise "pour les adorer"... et les séraphins en question ne sont eux-mêmes là que pour "se prosterner" devant ce qui doit l'être.
    Nous-mêmes, ce n'est pas "l'Arche" que nous adorons, ni les séraphins qui s'y prosternent et la couvrent pour en rappeler le caractère Sacré.

    http://jyhamon.eklablog.com/dans-l-arche-d-alliance-il-y-avait-les-tables-de-la-loi-et-a47430818

    14
    gino
    Mardi 10 Février 2015 à 17:02

    Bonjour Phare Ouest Casher,


    Je ne parle pas des Séraphins, vivants, et entourant l’éternel, non! Je parle de ceux, qui furent sculptés, gravés sur les quatre coins de l'Arche.



    Ils feront donc une arche en bois d'acacia, longue de deux coudées et demie, large d'une coudée et demie, haute d'une coudée et demie.
    Tu la plaqueras d'or pur ; tu la plaqueras au-dedans et au-dehors et tu l'entoureras d'une moulure en or.
    Tu couleras pour elle quatre anneaux d'or et tu les placeras à ses quatre pieds : deux anneaux d'un côté et deux anneaux de l'autre.
    Tu feras des barres en bois d'acacia, tu les plaqueras d'or
    et tu introduiras dans les anneaux des côtés de l'arche les barres qui serviront à la porter.
    Les barres resteront dans les anneaux de l'arche, elles n'en seront pas retirées.
    Tu placeras dans l'arche la charte que je te donnerai.
    Puis tu feras un propitiatoire en or pur, long de deux coudées et demie, large d'une coudée et demie.
    Et tu feras deux chérubins en or ; tu les forgeras aux deux extrémités du propitiatoire.
    Fais un chérubin à une extrémité, et l'autre chérubin à l'autre extrémité ; vous ferez les chérubins en saillie sur le propitiatoire, à ses deux extrémités.
    Les chérubins déploieront leurs ailes vers le haut pour protéger le propitiatoire de leurs ailes ; ils seront face à face et ils regarderont vers le propitiatoire.
    Tu placeras le propitiatoire au-dessus de l'arche et, dans l'arche, tu placeras la charte que je te donnerai. »



     


    Parcours


     




     





    L'arche d'alliance amenée au Temple .


    15
    Jeudi 12 Février 2015 à 03:17

    Oui oui, je parlais bien de ces mêmes"séraphins" (ou "chérubins" selon les versions !) et ça ne me pose aucun problème comme je l'ai expliqué.

    16
    Jeudi 12 Février 2015 à 07:13

    shalom, je me permets de m'immiscer dans l'échange , sans prétention aucune.

    Je rappelle juste que les Dix paroles ont été donné pour l'ensemble du peuple présent et à venir, alors que les Séraphins sont dans un lieu réservé à Moïse et aux Sacrificateurs annuels ...qui eux tous ne pouvaient se présenter dans le lieu très saint, là où repose l'Arche, que s'ils étaient Saints, sous peine de mort. Or être saint signifiait n'adorer qu'UN E-Chad et non les séraphins...

    De même il faut rattaché les Séraphins à Esaïe 6 (1-7) On les voit venir BRÛLER les lèvres du prophète afin de le rendre PUR "ta propiation est faite pour ton péché".

    La présence sculptée des séraphins dans le lieu propitiatoire est une "présence" précursive de la venue de Mahshiah venant brûler nos fautes...

    Yahshoua est présent dès le commencement par la Parole qui se mouvait en Genèse et par les séraphins qui couvraient la face du Père lien entre les hommes et YHWH , nulle ne peut voir sa face sans mourir....

    IL y aurait encore beaucoup à dire à ce sujet....

    17
    charles
    Jeudi 5 Mars 2015 à 23:09
    on reviens de très loin, et ce n'est pas une excuse... Mais, comment croiront ils en celui dont il n'ont pas "entendu" parler ( par les prédicateurs choisis par le Seigneur)
    18
    Vendredi 6 Mars 2015 à 14:38

    Bonjour Charles,
    Si je me fie à mon expérience et à celle de beaucoup d'autres, nous pouvons affirmer que nous n'avons "pas entendu parler" (dans les assemblées religieuses) de Celui auquel nous croyons... mais nous avons cherché. 

    Ceci est la juste conséquence de ce qui nous est demandé dans les Ecritures et je ne prendrai qu'un seul exemple:

    "Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. 
    Je me laisserai trouver par vous, dit YHWH, et je ramènerai vos captifs ; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit YHWH, et je vous ramènerai dans le lieu d’où je vous ai fait aller en captivité." (Jér 29:13,14)

    Bien que ces versets soient destinés à ceux de Babylone, on peut les généraliser à tous (je pourrais multiplier les exemples) et on remarque dans les versets précédents qu'une mise en garde sévère est adressée à ceux qui "prophétisent des mensonges en Son Nom" puisque ce ne sont pas les "devins", "faux prophètes" et "chefs religieux" qu'il faut chercher mais Elohim Lui-même... et que "nul ne vient à Yéshoua si le Père ne l'attire" (Jean 6:44).

    Shalom

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter