•  

     

    Rappelons d'abord pourquoi Yeshoua parlait (et parle toujours) en paraboles: "Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Elohim; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point." (Luc 8:10)

    Ceux qui "ne voient point" et ne "comprennent point" sont les religieux des différentes dénominations "chrétiennes" (et évidemment "juives rabbiniques" en attendant leur "reconnaissance" prophétisée) qui se contentent d'interprétations morales selon leur "arbre de la connaissance du bien et du mal".

    Ils désignent ainsi un "fils prodigue" par opposition à un autre, dans le cadre d'un évangile atrophié dont le royaume est absent, alors que ce "royaume" est au centre de la "bonne nouvelle".

    Ils oublient que Yeshoua a dit: "Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël." (Mat 15:24) en ignorant d'ailleurs totalement ce qu'est cette "Maison d'Israël" !

    JYH

     

     

    "Le fils prodigue"

    Message  

     




    Cette parabole dite "du fils prodigue" est très souvent mentionnée dans des études, que cela soit dans "le monde" ou dans le monde "pagano-chrétien". 

    Mais si cette parabole n'est pas lue dans le contexte du "royaume d'Israël" (Royaume du Nord, souvent appelé "Ephraïm" par les prophètes) qui fut chassé et qui disparut parce qu'il a été assimilé au sein des "nations" ou "autres peuples", elle ne peut prendre vraiment tout son sens. 

    Yéshoua (Jésus) et les Apôtres font un rappel incessant de toutes les prophéties concernant le royaume du Nord d'Israël, parce que par le terme de "Nations ou Gentils convertis", ce sont les enfants perdus de ces tribus du royaume du Nord d'Israël que Yéshoua (Jésus) et les Apôtres désignent  !

    Lire cette étude pour savoir de quoi nous parlons :

    http://jyhamon.eklablog.com/le-mystere-que-les-croyants-doivent-connaitre-romains-11-a65447449

    Sachant cela, relisons cette parabole dite "du fils prodigue".

    Luc 15:11-32
    11 ...Un homme avait deux fils. (les deux royaumes, Juda et Israël)
    12 Et le plus jeune
    (Israël-Ephraïm)* dit au père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit m'échoir. Et le père leur partagea son bien.
    13 Et peu de jours après, ce plus jeune fils ayant tout amassé, partit pour un pays éloigné, et y dissipa son bien en vivant dans la débauche.
    14 Après qu'il eut tout dépensé, il survint une grande famine dans ce pays; et il commença à être dans l'indigence.
    15 Et s'en étant allé, il se mit au service d'un des habitants de ce pays, qui l'envoya dans ses terres paître les pourceaux. (animaux impurs... que consomment les "christianismes" assimilables à "Ephraïm")
    16 Et il eût bien voulu se rassasier des carouges que les pourceaux mangeaient; mais personne ne lui en donnait.
    17 Étant donc rentré en lui-même, il dit: Combien de serviteurs aux gages de mon père ont du pain en abondance, et moi, je meurs de faim!
    18 Je me lèverai et m'en irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi;
    19 Et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite moi comme l'un de tes mercenaires.
    20 Il partit donc et vint vers son père. Et comme il était encore loin, son père le vit et fut touché de compassion, et courant à lui, il se jeta à son cou et le baisa.
    21 Et son fils lui dit: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.
    22 Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez la plus belle robe, et l'en revêtez, et mettez-lui un anneau au doigt et des souliers aux pieds;
    23 Et amenez le veau gras, et le tuez; mangeons et réjouissons-nous;
    24 Parce que mon fils, que voici, était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.
    25 Cependant, son fils aîné qui était à la campagne, revint, et comme il approchait de la maison, il entendit une symphonie et des danses.
    26 Et il appela un des serviteurs, auquel il demanda ce que c'était.
    27 Et le serviteur lui dit: Ton frère est de retour, et ton père a tué le veau gras, parce qu'il l'a recouvré en bonne santé.
    28 Mais il se mit en colère et ne voulut point entrer. Son père donc sortit et le pria d'entrer.
    29 Mais il répondit à son père: Voici, il y a tant d'années que je te sers, sans avoir jamais contrevenu à ton commandement, et tu ne m'as jamais donné un chevreau pour me réjouir avec mes amis.
    30 Mais quand ton fils, que voilà, qui a mangé son bien avec des femmes débauchées, est revenu, tu as fait tuer le veau gras pour lui.
    31 Et son père lui dit: Mon fils ! tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi.
    32 Mais il fallait bien se réjouir et s'égayer, parce que ton frère, que voilà, était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé.

    * "Ephraïm" sera toutefois appelé "premier-né" (pour cause "d'engendrement en Yéshoua")

    Yéshoua rappelle sans cesse par toutes sortes de paroles qu'Il est venu accomplir les promesses prophétiques concernant le Royaume du Nord d'Israël assimilé à la "totalité des nations".

    Mattityahou/Matthieu 10:5-7 (Shem Tov)


    אלה שנים עשר שלח ישוע ויצו אליהם לאמר בארצות הגוים אל תלכו ובערי השמרונים אל תבואו

    Yéshoua envoya ces douze-là, et il leur commanda, en disant: Dans le territoire des goyim (nations ou étrangers) n'allez pas, et dans les villes des Shomronim (Samaritains) n'entrez pas.

    לכו לצאן אשר נדחו מבית ישראל

    Allez vers les brebis qui ont été rejetées de la maison de Yisraël.

    (Il faut savoir qu'ici il est question "du royaume du Nord" de Yisraël qui a été chassé parmi les nations. Par ailleurs, il faut savoir que ce qui est considéré comme étant "Yisraël" concerne ceux qui croient dans l'Elohim de Yisraël, tout Yisraël, qui sont convertis et donc qui ne sont plus considérés comme ceux des "nations" ou "autres peuples")

    ובשרו להם שתתקיים מלכות שמים

    Annoncez-leur que le royaume des cieux s'accomplira.


    Lire aussi Le Livre d'Osée chapitre 1 pour bien comprendre
    http://www.intratext.com/IXT/FRA0774/__PO1.HTM

    Regarder éventuellement cette vidéo (en oubliant le site devenu non recommandable et même à fuir) pour ceux qui ne comprennent pas de quoi il s'agit:



    Article connexe: http://jyhamon.eklablog.com/ephraim-et-juda-le-rassemblement-des-douze-tribus-a96603181


    JYH
    4/02/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)




    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  •  

     

     

    Si nous écrivons sur ce sujet c'est parce que nous avons constaté que beaucoup érigent toujours, consciemment ou inconsciemment, ce mur de séparation entre Juifs et non-Juifs.

    Certains disent même que les non-Juifs ne sont pas obligés d'obéir à la Torah de Elohim et que seuls les Juifs auraient cette obligation ! 

    Cette doctrine est évidemment anti-Biblique car il y a un Seul Elohim, un Seul Salut et une Seule Loi pour un Seul Peuple qui est le peuple de l'Elohim d'Israël ("tout Israël"). 

    Un point essentiel à bien comprendre est celui-ci :

    Celui qui se dit "chrétien" devrait être un "suiveur du Messie" et donc un "disciple" !
    http://jyhamon.eklablog.com/folie-folie-folie-a106407716


    Si nous suivons le Messie, alors nous "marchons comme Il a marché" (1 Jean 2:6) et Il a suivi la Torah... donc un "suiveur" du Messie doit suivre la Torah comme Il l'a suivie, c'est une évidence Biblique !

    1Yo'hanan/Jean 2:6
    Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même



    Certains restent par ailleurs malheureusement dans la pensée non-Biblique que seul le peuple Juif est "Israël" alors qu'Israël est bien plus vaste que le peuple Juif.

    Ils érigent donc à nouveau le mur de séparation entre le peuple Juif et les non-Juifs.

    L'enseignement Torahique de l'Elohim d'Israël est clair !
    Un Seul Elohim et Un Seul Peuple soumis à la Torah du Seul Véritable Elohim.
    C'est justement sur l'observance de la Torah que nous reconnaissons le peuple de Elohim et l'Elohim auquel appartient ce peuple.

    Relisons ce que nous enseigne l'émissaire Juif Shaoul (Paul) concernant les non-Juifs:


    Ephésiens 2:11-22

    - 11 "C'est pourquoi, souvenez-vous que vous, qui étiez autrefois nations en la chair, et qui étiez appelés incirconcis par ceux qu'on appelle circoncis dans la chair par la main de l'homme"



    Lisez-bien :

    "C'est pourquoi, souvenez-vous que vous, qui étiez autrefois nations en la chair"

    ... preuve que lorsque nous nous convertissons nous ne sommes plus ceux des nations, car Shaoul (Paul) dit "vous qui étiez autrefois".


    - 12 "Vous étiez en ce temps-là sans Machia'h (Messie), séparés de la "cité de Yisraël" (au sens originel et spirituel... ne pas confondre avec "l'Etat d'Israël" actuel qui est mondain), étrangers par rapport aux alliances de la promesse, n'ayant point d'espérance, et sans Elohim dans le monde."

    Là encore, Shaoul (Paul) affirme qu'avant la conversion, nous étions séparés du "peuple de Yisraël". Ce qui signifie que nous ne sommes plus séparés de Yisraël mais que nous en faisons pleinement partie. Nous sommes Yisraélites.


    - 13 "Mais maintenant, en Yéshoua Machia'h, vous qui étiez autrefois éloignés, vous êtes rapprochés par le sang de Machia'h (Messie)."

    C'est bien par le sang de Yéshoua qu'Elohim a fait la paix avec nous, Juifs comme non-Juifs !


    Si le salut en Yéshoua est pour tous, Juifs comme non-Juifs, et il l'est !... alors la Torah de Elohim est aussi là même pour tous, Juifs comme non-Juifs.

    Car c'est bien ce que signifie ici ce que dit aussi l'émissaire Shaoul (Paul) lorsqu'il dit:

    Galates 3:28
    "Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes UN (E'had) en Yéshoua Machia'h.
    "


    Lorsque le peuple de YHWH (mal nommé "l'Eternel") qu'il soit Juif ou non, homme ou femme, esclave ou libre, suit la Torah de Elohim, vivant avec la Foi en Yéshoua, on ne voit plus les différences entre un Juif et un non-Juif, il s'agit du même peuple de Yisraël car on reconnaît un peuple à Sa Loi et à Sa Foi qui le lie à Son Elohim.

    Car qu'est ce qui sépare le Juif du non-Juif aujourd'hui ?

    Le non-Juif selon les fausses doctrines des hommes ne suit pas la Torah de Elohim auquel il dit appartenir et le Juif selon les fausses doctrines des hommes ne croit pas en Yéshoua. 

    C'est le diable qui veut maintenir les gens dans l'ignorance afin qu'il ne servent surtout pas l'Elohim de Yisraël privant les uns du salut essentiel en Yéshoua et les autres d'être des fidèles suiveurs de Yéshoua en obéissant aux Commandements de l'Elohim Vivant.

    Alors que les textes témoins de la prophétie de Yo'hanan (Jean) sont très clairs !


    Apocalypse 14:12
    "C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements d'Elohim et la foi de Yéshoua."



    Continuons la lecture d'Ephésiens:

    - 14 "Car c'est lui qui est notre paix, lui qui des deux peuples n'en a fait qu'un, en abattant le mur de séparation"

    Lisez-bien ! De quoi parle ici l'émissaire Shaoul (Paul).

    "qui des deux peuples n'en a fait qu'un"

    De quels deux peuples parle t-il ici ?

    Il s'agit bien sûr du royaume du nord de Yisraël et du royaume du sud de Juda (peuple Juif)

    Jérémie 3.18 
    "En ces jours, La maison de Juda (peuple Juif) marchera AVEC la maison d'Israël (Ephraim); Elles viendront ensemble du pays du septentrion Au pays dont j'ai donné la possession à vos pères."

    Zacharie 8.13 
    "De même que vous avez été en malédiction parmi les nations, maison de Juda ET maison d'Israël, de même je vous sauverai, et vous serez en bénédiction. Ne craignez pas, et que vos mains se fortifient !"


    Ezéchiel 37.16 
    "Et toi, fils de l'homme, prends une pièce de bois, et écris dessus: Pour Juda (peuple Juif) et pour les enfants d'Israël qui lui sont associés. Prends une autre pièce de bois, et écris dessus: Pour Joseph, bois d'Éphraïm et de toute la maison d'Israël qui lui est associée."



    Nous ne pouvons pas bien comprendre cela si nous ne comprenons pas que le peuple d'Israel = 12 Tribus fut divisé en 2 Royaumes.

    1/ Le Royaume d'Israel au Nord avec 10 Tribus.

    2/ Le Royaume de Juda au Sud avec la tribu de Benjamin. 

    Le Royaume du nord de Yisraël fut banni et se mélangea à toutes les nations, il devînt ainsi la "totalité des nations" qui doit revenir dans l'assemblée de Yisraël par Yéshoua.
    C'est celui que les prophètes nomment également "Ephraïm".

    A ce propos, lire attentivement ce développement:
    http://jyhamon.eklablog.com/ephraim-et-juda-le-rassemblement-des-douze-tribus-a96603181
    Ou plus brièvement:
    http://jyhamon.eklablog.com/l-etat-d-israel-est-il-l-israel-de-elohim-1ere-partie-nouvelle-version-a117302204

    - 15 "Ayant détruit en sa chair l'inimitié (notre infraction contre la Torah), la loi des préceptes (la condamnation par la Torah de notre péché), laquelle consistait en ordonnances ("Code pénal"); afin qu'il formât en lui-même des deux un seul homme nouveau, après avoir fait la paix"

    Qu'est ce que Yéshoua a effacé à la croix ? 

    La Bible appuie sur le fait que ce sont nos péchés (avec leurs conséquences) que Yéshoua a effacé par Son Sacrifice. Ainsi, nos péchés étant effacés nous ne sommes plus condamnés... si nous nous repentons. 

    Esaïe 43:25
    "C'est moi, moi qui efface tes transgressions pour l'amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.
    "

    Il s'agit bien du péché et de ses conséquences qui sont effacés.

    L'inimitié qui est condamnée par La Torah, c'est le péché !


    Hébreux 9:15
    "Et c'est pour cela qu'il est le médiateur d'une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l'héritage éternel qui leur a été promis."


    Et qu'est ce que le péché ?


    1Jean 3:4
    "Quiconque pèche transgresse La Torah, et le péché est la transgression de La Torah."


    Ainsi donc, Yéshoua n'est pas mort pour que nous continuions à vivre dans le péché c'est à dire pour que nous continuions à transgresser La Torah mais pour que nous puissions entrer dans l'Alliance de YHWH, par La Grâce de Elohim et que nous Le suivions en obéissant à Ses Commandements = Sa Torah.


    Esaïe 53:5
    "Mais Il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris."


    C'est bien évidemment pour nos péchés que Yéshoua est mort à la croix et c'est donc bien le péché ou plutôt "l'ordonnance qui condamne" qui a été clouée à la croix et non La Torah.


    Il n'est pas écrit dans ce passage que Yéshoua a effacé le Commandement mais qu'Il a effacé l'inimitié dont les Ordonnances (lois pénales de La Torah) nous condamnaient.

    Et pourquoi la Torah nous condamne ? A cause de nos péchés. Donc c'est bien le péché (dans ses conséquences) qui a été cloué à la croix car c'est le péché qui est condamné par notre Elohim parfaitement Saint. 

    2Corinthiens 5:21
    Celui (Yéshoua) qui n'a point connu le péché, Il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en Lui justice de Elohim.


    C'est bien Yéshoua "devenu péché" pour nous qui a été crucifié. Il s'agit donc bien du péché (dans ses conséquences) qui a été cloué à la croix et non de La Torah.
    Plus précisément et par comparaison actuelle, c'est "l'acte qui nous condamnait" (Col 2:14) qui est "cloué à la croix (poteau)", c'est à dire le "Code Pénal" (sacrifices) mais pas le "Code Civil" (Loi-Torah).

    La condamnation de La Torah n'est plus pour celui qui se repent en passant devant le trône de la grâce par le sacrifice de Yéshoua car le péché est alors effacé. 
    Mais La Torah est toujours là pour condamner le péché. Ceux qui sont au bénéfice du sang de Yéshoua peuvent entrer dans L'Alliance de Elohim et donc ne sont pas condamnés mais ils ne peuvent pas continuer à vivre dans le péché.

    Hébreux 10:26-31
    "Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés,
    mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles.
    Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins;
    de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Elohim, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce ?
    Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution ! et encore: Le Seigneur jugera son peuple.
    C'est une chose terrible que de tomber entre les mains de l'Elohim vivant.
    "


    - 16 "Et qu'en détruisant lui-même l'inimitié (notre infraction vis à vis de la Torah), il réconciliât avec Elohim, par la croix, les uns et les autres en un seul corps.
    -17 Et il est venu annoncer la paix, à vous qui étiez loin, et à ceux qui étaient près"

    Nous sommes, Juifs et non-Juifs, un seul corps !

    En effet, dans la traduction du texte Hébreu de Mattityahou/Matthieu du Shem Tov, voici ce que nous lisons :

    Mattityahou/Matthieu 5:17-19 (Shem Tov)
    "A cette époque, Yéshoua dit aux talmidim (disciples) : Ne pensez pas que je sois venu pour détruire la Torah, mais pour préparer la paix. (Léhashalim)

    (Léhashalim signifie aussi "compléter", pas dans le sens de rajouter des commandements mais dans le sens de "compléter" en amenant la paix d'Elohim ou "rendre complet ce qui ne l'était pas"). 

    En vérité je vous le dis, tant que sont les cieux et la terre, une lettre et un niquoud (vocalisation) ne sera pas annulé de la Torah et des Néviim (Prophètes), tout survivra.

    Celui qui mettra fin aux plus petits des mitsvoth (commandements) et qui en enseignera d'autres, sera appelé un fils futile du royaume; et celui qui les aura gardé et enseigné sera appelé grand dans le royaume des cieux."



    - 18 "Car par lui nous avons, les uns et les autres, accès auprès du Père, dans un même Souffle.
    - 19 Ainsi, vous n'êtes plus ni des étrangers, ni des gens de dehors, mais concitoyens des Saints, et de la maison d'Elohim;
    - 20 Étant édifiés sur le fondement des émissaires et des prophètes, dont Yéshoua Machia'h est la pierre angulaire"



    Ceux des nations ne sont donc plus des étrangers mais sont "Yisraélites" (lutteurs d'El) !

    Ici l'émissaire Shaoul (Paul) nous parle de la pierre angulaire qui est mentionnée par les prophètes ci-dessous :

    Yishayahou/Esaïe 28:16
    "C'est pourquoi, ainsi a dit le Seigneur, YHWH: Voici, j'ai posé en Sion une pierre, une pierre angulaire, éprouvée et précieuse, solidement posée; celui qui s'y appuiera ne s'enfuira point.
    "

    - 21 "En qui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint au Seigneur,
    - 22 En qui aussi vous êtes édifiés ensemble, pour être la maison d'Elohim par le Souffle."


    Ce verset est très puissant dans le symbole car être comparé au Saint Temple d'Elohim n'est pas une faible image, cela signifie que nous devons être Saint comme La Maison d'Elohim Est Sainte !


    Donc que ceux qui restent dans la pensée infondée des hommes analysent mieux leur perception des choses au regard de ce que dit Elohim dans Sa Parole.

    Que YHWH notre Elohim nous dirige et bénisse son Assemblée, l'Assemblée de Yisraël.

    Rappel: http://jyhamon.eklablog.com/ephraim-et-juda-le-rassemblement-des-douze-tribus-a96603181


     

    JYH
    22/11/2012
    Développement corrigé d'après un site dit "messianique" et malheureusement en grave dérapage !
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)





    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique