• "Fin de la Loi" au lieu de "fin des sacrifices pour la justification" !

     

    9 - "Fin de la Loi" au lieu de "fin des sacrifices pour la justification" !

     

    En Romains 10:4, il y a au minimum une fausse interprétation et même très certainement une fausse traduction de "telos" (ce n'est pas la seule et c'est issu de la Vulgate latine commandée "par Rome" à Jérôme de Stridon).

     

     

    - D'abord, beaucoup disent "FIN de la Loi" (et le répètent sans comprendre et en trichant... ) mais il est écrit "fin (telos) de la Loi POUR LA JUSTIFICATION de tous ceux qui croient".

    Cela veut dire que contrairement à "l'alliance première" (et perpétuelle !), il n'y a plus de sacrifices d'animaux à offrir à cause du péché puisque c'est Yeshoua (Jésus) qui est le sacrifice parfait et qui devient notre "Grand Souverain Sacrificateur" dans les lieux célestes.

    De même, nous ne sommes plus lapidés pour adultère par exemple... mais Yeshoua (Jésus) ajoute toujours (et encore aujourd'hui) "va et NE PECHE PLUS"... sinon c'est la "mort spirituelle"... et c'est le cas de beaucoup (dont les "Facebookeurs")  qui se croient vivants mais qui sont morts !! (Apoc 3:1) 

    On peut ajouter que "la Loi" (Commandements) a été portée à un niveau supérieur ou plus exigeant puisque le simple fait de se mettre en colère fait de nous des assassins et que c'est le simple désir dans le coeur qui nous rend adultères !

    Il s'agit donc ici, en Romains 10:4, uniquement de la "fin des sacrifices pour la justification" ! (la "loi-nomos" ne désignant dans ce cas que ces indications spécifiques de la Torah)
    Ceci confirme le "nouveau sacerdoce" sans Temple de pierre et sans "autel des sacrifices et des offrandes" mais évidemment pas le "testament nouveau" inventé par Rome !

     

     - Par ailleurs, le mot "fin" ("telos") est forcément une fausse traduction puisque "pas un iota ne passera", y compris et surtout pendant le Millénium... où il n'y aura plus "la grâce" mais la Loi écrite dans les coeurs et sous la surveillance des élus de Elohim qui paîtront les nations avec une verge de fer en compagnie de leur Maître: le "lion de la tribu de Juda".

    Une autre traduction, bien préférable et conforme au reste des Ecritures, serait "finalité, objectif" (de Elohim par Yeshoua !) tel que cela avait été prophétisé maintes fois dans le Tanakh ("la Loi et les prophètes").

    Ce mot "telos", en tant que verbe, veut dire aussi "mettre le comble", ce qui rappelle le "rendre complet" du verbe "pleroo" traduit approximativement par "accomplir".

    Mais ce mot "fin" ("telos") veut dire aussi "prix, douane, impôt"... et ce serait presque mon préféré parce qu'il concorde avec le fait que Yeshoua (Jésus) a "payé pour nous" et que c'est le prix du "passage en douane" (et "Pessah" ou "pâque" veut dire "passage"* vers le CHEMIN étroit) afin de "marcher comme Il a marché" (1 Jean 2:6).
    * ... comme rappel du "passage de la mer rouge" (Pessah-Pâque) et de la "sortie d'Egypte".

    Enfin, ce "telos" peut également avoir le sens de "sommet" et c'est là que nous nous réjouissons le plus !
    En effet, dans la pensée hébraïque, il est parlé de "Machia'h Keter Torah - משיח כתר תורה", c'est à dire que "le Mashiah est le sommet de la Torah" ou encore sa "couronne" !
    Yéshoua est la"Torah vivante" (Parole venue en chair) et nous savons qu'IL sera couronné Roi (et "Roi des rois") pour Son règne millénaire. IL l'est déjà "en espérance".
    Le Judaïsme symbolise souvent le Mashiah avec une couronne que ses scribes et gardiens placent au sommet de la Torah.
    Voir ci-dessous les couvertures qui servent à envelopper les rouleaux de la Torah.

     "Fin de la Loi" au lieu de "fin des sacrifices pour la justification" !

     

     "Fin de la Loi" au lieu de "fin des sacrifices pour la justification" !

     

     Evidemment, tout ceci suppose le "renouvellement de l'intelligence" par le Rouah Hakodesh qui permet de comprendre à condition de bien lire TOUTES les Ecritures puisque beaucoup ont une Bible d'une page et demi !

    - Ainsi c'est la "fin" des CONSEQUENCES DE LA "LOI" (du grec "NOMOS" qui correspond aussi aux différentes "mitzvots" ou "prescriptions") et donc des sanctions "pénales" prévues par cette "Loi" (offrandes, sacrifices, lapidations... )

    Nota: Dans la B'rit Hadashah, le "NT" des religieux, le mot "loi-nomos" est utilisé indifféremment pour "toute la Torah", "mizvots", "lois cérémonielles ou sacrificielles", "10 commandements" et même "loi romaine" !

    - Mais certainement PAS LA "FIN" de la "LOI" (du grec "ENTOLE"= surtout les 10 Commandements écrits sur les tables de pierre et donc "dans le Rocher"=Yeshoua), mais au contraire la capacité de pouvoir la mettre en oeuvre par grâce et par la FOI.

     

     

    De toute façon, il est bien écrit que c'est "L'ACTE (ou ordonnances) QUI NOUS CONDAMNAIT" qui a été "CLOUE A LA CROIX" (Colossiens 2:14)... mais quand on reçoit une condamnation par le tribunal et que c'est Yeshoua (Jésus) qui la paye, cela ne supprime pas le tribunal et encore moins le "Code civil" (en l'occurrence et premièrement les "dix commandements") qui en est à l'origine.

    Encore faut-il courir au "trône de la grâce" en se repentant sincèrement à chaque fois que nécessaire pour obtenir miséricorde puisque c'est là que "nous avons un avocat auprès du Père". (1 Jean 2:1)

     

     

    Celles et ceux qui se considèrent comme définitivement pardonnés de tout (même de ce qu'ils n'ont pas encore fait) parce que "TOUT aurait été accompli" sont anathèmes et tombent dans "l'endurcissement du coeur" parce qu'ils ont "changé la grâce de notre Elohim en dérèglement". (Jude 1:4)

    D'ailleurs, il n'est pas écrit "tout" mais "C'EST accompli"* et Yeshoua (Jésus) savait très bien qu'Il était en train d'accomplir les 4 premières "fêtes de YHWH, l'Eternel" mais pas les 7 !! (puisque 3 restent à venir et à "accomplir" !).
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/28-abolir-au-lieu-de-prendre-sur-soi-a125434502

     

    Que chacun s'examine ! Il est écrit "une" fois que "Elohim est Amour" et plus de 400 fois qu'Il est SAINT et exige la sainteté. 

     

    Nota: Je rappelle que la conversion n'est pas un « coup de baguette magique » et que c’est cela qui est à l’origine de tant de « fausses conversions » avec un « autre Yeshoua (Jésus) ». (2 Cor 11:4)

    Enfin, on ne met pas la « Loi » (10 commandements au minimum) en pratique POUR être sauvé (on n’est pas des Caïn) mais PARCE QUE on est sauvé et qu’on AIME le Père selon le premier commandement et le Fils selon les conséquences du même commandement et pour Sa merveilleuse oeuvre rédemptrice.

     Voir aussi: http://jyhamon.eklablog.com/13-sans-les-oeuvres-de-la-loi-au-lieu-de-sans-les-lois-sacrificielles-a88629827

     

     "Fin de la Loi" au lieu de "fin des sacrifices pour la justification" !

                                     Drapeau "Mashiah Keter Torah"




    JYH
    31/03/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et la source)

     

     

     

    « Qui sont les « timbrés du samedi » ? Qu'est ce que Judaïser? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Bienvenue Flore M
    Lundi 1er Avril 2013 à 03:26

    Gloire soit rendu à l'Éternel pour cet article qui m'a éclairé . Christ n'est pas la fin de la loi, mais Il en est le but ou l'objectif. Le but de la loi c'est de nous conduire à Christ.

    Merci Jean Yves !

     

     

    2
    yo' el
    Mardi 9 Avril 2013 à 09:31
    MERCI POUR LE LIEN LA FIN DE LA LOI...
    3
    christophe
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 12:06

    Je viens de relire cet article "a cause" d'un chrétien qui m'a envoyé Romain10, c'est juste excellent.

    merci

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter