• Etude: Livre des Actes Chapitres 15 et 21.

     Etude: Livre des Actes Chapitres 15 et 21.

     

    Voici ici une étude à partir du texte source Grec Reçu, d'une partie du texte des Actes chapitres 15 et 21 dont se servent souvent ceux des non-Juifs ou bien des Juifs pour dire que l'observation de La Torah ne concerne pas les Gentils convertis.

    Ce qui est absolument occulté dans ce passage, c'est tout d'abord la bonne traduction de certains mots, qui, vous allez le voir fait ici toute la différence, ainsi que le contexte des propos tenus et aussi des écrits historiques qui démontrent que les Nazaréens, les véritables premiers Chrétiens issus de la doctrine reçue des Apôtres, n'avaient absolument pas reçu ni compris ces passages de la lettre des Actes comme les gens semblent vouloir les comprendre de nos jours.


    Lecture dans le Chapitre 15

    Nous allons commencer par lire le début d'Actes chapitre 15 pour bien situer le sujet du litige.

    Actes 15:1-2
    Or, quelques personnes venues de Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n'êtes circoncis selon l'usage de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.
    Une grande contestation et une dispute s'étant donc élevée entre Shaoul (Paul) et Barnabas et eux, il fut résolu que Shaoul (Paul) et Barnabas, et quelques-uns d'entre eux, monteraient à Jérusalem, auprès des apôtres et des anciens, pour traiter cette question.


    Voilà donc le sujet du litige 
    Or, quelques personnes venues de Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n'êtes circoncis selon l'usage de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.

    Tout est là ici, voici le sujet du litige.

    Tout d'abord, il faut bien comprendre ceci, ici, il est question de rejeter le salut pour tous ceux qui n'avaient pas été circoncis à l'âge de 8 jours et qui ne se faisaient pas circoncire en tant qu'adultes. Alors que Yéshoua (Jésus) Est venu mourir crucifié et ressuscité des morts pour rassembler les brebis perdues de la Maison d'Israël qu'elles soient circoncis ou pas. Cette idée de circoncision comme source de salut n'est absolument pas enseignée par La Torah, c'est par le sang que devait venir le Salut. Toute La Torah enseigne cela. La circoncision est là comme un sceau, mais n'apporte pas le salut.

    Actes 15:3-5
    Étant donc envoyés par l'Assemblée, ils traversèrent la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des Gentils; et ils donnèrent une grande joie à tous les frères.
    Et étant arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'Assemblée, et les apôtres et les anciens, et ils racontèrent toutes les choses que Dieu avait faites par eux.
    Mais quelques-uns de la secte des Pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les Gentils, et leur ordonner de garder la loi de Moïse.


    Examinons bien ce verset :
    Mais quelques-uns de la secte des Pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les Gentils, et leur ordonner de garder la Torah de Moïse.

    Il faut savoir une chose essentielle pour bien comprendre, lorsque les Pharisiens qui ont cru s'élèvent ici pour dire de circoncire les Gentils et de leur ordonner de garder la Torah de Moïse

    Si l'on croit, que les pharisiens voulaient juste dire que les Gentils n'avaient qu'à lire La Torah et la suivre selon ce que Dieu leur montrerait, et bien c'est que l'on n'a pas compris de quoi il est question ici.

    Il faut savoir que le monde Juif a une loi orale qui régit la façon d'appliquer toute La Torah de Dieu car c'est un peuple qui a vécu avec la Torah pendant des milliers d'années et ils l'on concrètement appliquer pendant toutes ces années. Donc des régulations ont pris place dans la société Juive sur comment appliquer La Torah Ecrite de Dieu. 

    C'est ce que l'on nomme la loi Juive. 

    Tout n'est pas à rejeter dans la loi Juive car les Juifs avaient une connaissance de la pratique de la Torah que nous n'avons pas. 
    Par exemple, sur comment tuer un animal, la façon de le tuer... toute la loi Juive est régit autour de ce qui se pratiquait dans le Temple. Donc on a des choses à apprendre des Juifs, il serait faux et présomptueux de prétendre le contraire. 

    Mais, il y a un mais, c'est qu'il y eut au cours des siècles des rites et traditions qui se sont rajoutés à cette loi Juive complètement en désaccord avec La Torah Ecrite de Dieu annulant La Torah de Dieu, c'est ce que Yéshoua (Jésus) a dénoncé. 

    Yéshoua (Jésus) a dénoncé les takanoth = les traditions qui alourdissent la pratique de La Torah et l'annulent pas beaucoup d'aspect.

    Tout cela expliqué nous aide à comprendre que lorsque ces pharisiens convertis à Yéshoua (Jésus) disent qu'il faut ordonner d'imposer que les Gentils gardent La Torah de Moïse, ils veulent que les Gentils gardent la Torah de Moïse selon la loi Juive avec une pratique Juive de La Torah. Il faut tenir compte de ce contexte ici.

    Continuons la lecture.

    Actes 15:6-11
    Alors, les apôtres et les anciens s'assemblèrent pour examiner cette affaire.
    Et comme il y avait une grande dispute, Kipha (Pierre) se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez qu'il y a longtemps que Dieu m'a choisi d'entre nous, afin que les Gentils entendissent de ma bouche la parole de la Bonne Nouvelle, et qu'ils crussent.
    Et Dieu, qui connaît les coeurs, leur a rendu témoignage en leur donnant le Souffle Saint aussi bien qu'à nous;
    Et il n'a point fait de différence entre nous et eux, ayant purifié leurs coeurs par la foi.
    Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en imposant aux disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons eu la force de porter?
    Mais nous croyons que nous serons sauvés par la grâce du Seigneur Yéshoua Machia'h (Jésus Messie), de même qu'eux.



    examinons ce verset

    Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en imposant aux disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons eu la force de porter?

    quel est ce joug dont il est question ici ?

    le joug de la loi Juive sur quoi faire, comment faire, pour appliquer la Torah de Moïse.

    et Kipha (Pierre) rajoute

    Mais nous croyons que nous serons sauvés par la grâce du Seigneur Yéshoua Machia'h (Jésus Messie), de même qu'eux.

    comprendre que quelle que soit la façon dont nous appliquons La Torah si c'est dans le Seigneur Yéshoua (Jésus), que cela soit selon la loi Juive ou pas, nous serons sauvés par la grâce du Seigneur Yéshoua Machia'h (Jésus Messie) ! 

    Il n'est donc pas ici question de parler de La Torah Ecrite comme d'un joug, mais de parler du joug de l'application de la Torah selon la loi Juive stricte.


    Continuons la lecture

    Actes 15:12-21
    Alors toute l'assemblée se tut, et ils écoutaient Barnabas et Shaoul (Paul), qui racontaient quels miracles et quelles merveilles Dieu avait faits par eux, parmi les Gentils.
    Et après qu'ils eurent cessé de parler, Yaakov (Jacques) prit la parole, et dit: Hommes frères, écoutez-moi.
    Shimon a raconté comment Dieu a commencé de choisir parmi les Gentils un peuple consacré à son nom;
    Et avec cela s'accordent les paroles des prophètes, selon qu'il est écrit:
    Après cela, je reviendrai, et je rebâtirai le tabernacle de David, qui est tombé; et je réparerai ses ruines, et je le redresserai;
    Afin que le reste des hommes, et toutes les nations sur lesquelles mon nom est invoqué, cherchent le Seigneur; ainsi dit le Seigneur, qui a fait toutes ces choses.

    Toutes les oeuvres de Dieu lui sont connues de toute éternité.
    C'est pourquoi j'estime qu'il ne faut point inquiéter ceux des Gentils qui se convertissent à Dieu;
    Mais leur écrire de s'abstenir des souillures des idoles, de la fornication, des animaux étouffés et du sang.
    Car depuis plusieurs siècles, il y a dans chaque ville, des gens qui prêchent Moïse dans les synagogues, où on le lit tous les jours de shabbat.


    Il y a beaucoup d'éléments à étudier dans ce passage.

    tout d'abord ces versets :

    Après cela, je reviendrai, et je rebâtirai le tabernacle de David, qui est tombé; et je réparerai ses ruines, et je le redresserai;
    Afin que le reste des hommes, et toutes les nations sur lesquelles mon nom est invoqué, cherchent le Seigneur; ainsi dit le Seigneur, qui a fait toutes ces choses.


    Ceci est la citation de cette prophétie d'Amos (traduction du rabbina)

    Amos 9:8-15
    Certes, les regards du Seigneur YHWH (L'Eternel) sont fixés sur ce royaume coupable, je l'extermine de dessus la face de la terre. Toutefois je ne veux pas exterminer complètement la maison de Yaakov (Jacob), dit YHWH (L'Eternel). Mais voici ce que j'ai décrété: je secouerai parmi tous les peuples la maison d'Israël, comme on secoue le crible, sans qu'un seul grain tombe à terre. Périront [seuls] par le glaive tous les pervers d'entre mon peuple, ceux qui disent: "Le malheur ne saurait nous approcher ni nous surprendre." 

    En ce jour, je relèverai la tente caduque de David, j'en réparerai les brèches, j'en restaurerai les ruines, je la rebâtirai [solide] comme au temps jadis, en sorte qu'ils recueilleront l'héritage des derniers Iduméens et des autres nations, eux qui ont été désignés d'après mon nom, dit (L'Eternel), qui accomplira tout cela. 

    Voici, des jours vont venir, dit YHWH (L'Eternel), où le laboureur se rencontrera avec le moissonneur, celui qui foule le raisin avec celui qui répand les semences. Les montagnes ruisselleront de moût et toutes les collines deviendront liquides. Je ramènerai les captifs de mon peuple Israël: ils restaureront leurs villes détruites et s'y établiront, planteront des vignes et en boiront le vin, cultiveront des jardins et en mangeront les fruits. Je les replanterai dans leur sol, et ils ne seront plus déracinés de ce sol que je leur ai donné, dit YHWH (L'Eternel), ton Dieu."



    Comprenez-vous mieux la pensée des Apôtres ?

    Si vous lisez bien la prophétie d'Amos ici, vous voyez qu'il est question de la dispersion des 10 tribus du Nord d'Israël parmi les nations que Dieu secoua, le royaume du Nord d'Israël qui fut banni parmi les nations, qui perdit son identité pour se fondre aux nations et devenir par Ephraïm la totalité des nations. (lire aussi Osée chapitre 1)

    Comprendre qu'il y a deux royaumes Juda (peuple Juif) et royaume du Nord d'Israël 10 tribus du Nord.

    En ce jour, je relèverai la tente caduque de David (tente de Juda sans le royaume du nord), j'en réparerai les brèches, j'en restaurerai les ruines, je la rebâtirai [solide] comme au temps jadis, en sorte qu'ils recueilleront l'héritage des derniers Iduméens et des autres nations, eux qui ont été désignés d'après mon nom, dit (L'Eternel), qui accomplira tout cela. ...

    la tente est décrite ici comme caduque car elle n'est pas complètement achevée sans l'héritage perdu du Royaume du Nord.


    Dieu affirme que ceux de la tente caduque de David receuilleront l'héritage des derniers Edomites et l'héritage des autres nations. Qu'est ce que cela signifie ? Cela signifie simplement que tous ceux des nations qui se convertirait au Dieu d'Israël par Yéshoua (Jésus) seraient la possession d'Israël et appartiendraient à la Maison de David donc à Israël !



    Je ramènerai les captifs de mon peuple Israël: ils restaureront leurs villes détruites et s'y établiront, planteront des vignes et en boiront le vin, cultiveront des jardins et en mangeront les fruits. Je les replanterai dans leur sol, et ils ne seront plus déracinés de ce sol que je leur ai donné, dit YHWH (L'Eternel), ton Dieu."


    Et ici Dieu affirme qu'Il ramènerait ce peuple nouveau des nations rattaché à l'ancien Israël, le ramènerait en terre d'Israël.

    C'est ici ce que Yaakov (Jacques) évoque lorsque il évoque cette prophétie en parlant des Gentils et c'est en effet ce qui a convaincu les détracteurs.

    reprenons donc le passage où Yaakov (Jacques) parle :

    Après cela, je reviendrai, et je rebâtirai le tabernacle de David, qui est tombé; et je réparerai ses ruines, et je le redresserai;
    Afin que le reste des hommes, et toutes les nations sur lesquelles mon nom est invoqué, cherchent le Seigneur; ainsi dit le Seigneur, qui a fait toutes ces choses.


    Toutes les oeuvres de Dieu lui sont connues de toute éternité.
    C'est pourquoi j'estime qu'il ne faut point inquiéter ceux des Gentils qui se convertissent à Dieu;
    Mais leur écrire de s'abstenir des souillures des idoles, de la fornication, des animaux étouffés et du sang.
    Car depuis plusieurs siècles, il y a dans chaque ville, des gens qui prêchent Moïse dans les synagogues, où on le lit tous les jours de shabbat.


    Yaakov (Jacques) dit ici qu'il ne faut donc pas inquiéter les Gentils qui se convertissent à Dieu car Dieu sait ce qu'Il fait selon ce qu'Il a annoncé et donc comme Dieu l'a annoncé, c'est Dieu qui dirigera et ramènera son peuple à Lui par Son Souffle à observer Sa Torah comme cela est annoncé, et non par des règlements écrits de leur mains en leur imposant une façon Juive d'appliquer la Torah.

    Yaakov (Jacques) va rajouter cette phrase clé :

    Car depuis plusieurs siècles, il y a dans chaque ville, des gens qui prêchent Moïse dans les synagogues, où on le lit tous les jours de shabbat.


    Tout d'abord, cette phrase dévoile bien la pensée de Yaakov (Jacques) qui est de laisser Dieu agir pour les Gentils, il les remet entre les Mains de L'Eternel Dieu pour les aider à comprendre comment suivre La Torah de Dieu qui leur est prêchée chaque Shabbat.

    Car contrairement à la pensée du Christianisme païen, les non-Juifs croyants en Yéshoua (Jésus) se réunissaient bien chaque Shabbat avec les Juifs pour écouter la lecture de La Torah. Yaakov (Jacques) affirme par là qu'ils ont donc La Torah et qu'ils ne leur restent qu'à la suivre selon ce que Dieu leur montrera.


    Les Apôtres avaient à l'esprit toutes les prophéties concernant le rétablissement des brebis perdues de la Maison d'Israël qui allait se réaliser à travers la conversion des Gentils et notamment celle-ci :

    Ezéchiel 36:27
    Je mettrai Mon Esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.



    continuons la lecture

    Actes 15:22-24
    Alors, les apôtres et les anciens avec toute l'Assemblée jugèrent à propos d'envoyer à Antioche des hommes choisis parmi eux, avec Shaoul (Paul) et Barnabas, savoir, Yéhoude (Jude), surnommé Barsabas, et Silas, hommes considérés parmi les frères;
    En écrivant ceci par leur intermédiaire: Les apôtres, les anciens et les frères, à nos frères d'Antioche, de Syrie et de Cilicie, d'entre les Gentils, salut.
    Comme nous avons appris que quelques personnes venues de chez nous, vous ont troublés par leurs discours, et ébranlent vos âmes, en disant qu'il faut être circoncis et garder la loi; ce que nous ne leur avons point ordonné;


    en disant qu'il faut être circoncis et garder la loi; ce que nous ne leur avons point ordonné;

    alors ici, il est tout de même nécessaire de retraduire à partir du texte source Grec Reçu car cette traduction laisse à désirer. Car en lisant ici on a l'impression que les Apôtres ne veulent pas que les Gentils gardent La Torah, ce qui contredirait tout ce qui est dit au dessus par Yaakov (Jacques) lorsqu'il annonce la prophétie du retour d'Israel par le biais des nations et lorsqu'il dit qu'il ne faut pas mettre sur leur dos le joug de la loi Juive étant donné que les Gentils ont La Torah qui leur est prêchée donc qu'ils ont accès à la Vérité qu'ils doivent suivre.

    Vous allez voir, traduction à l'appui la véritable traduction de ce verset ci-dessous


    Actes 15:24

    ἐπειδὴ ἠκούσαμεν ὅτι τινὲς ἐξ ἡμῶν ἐξελθόντες ἐτάραξαν ὑμᾶς λόγοις, ἀνασκευάζοντες τὰς ψυχὰς ὑμῶν, λέγοντες περιτέμνεσθαι καὶ τηρεῖν τὸν νόμον, οἷς οὐ διεστειλάμεθα:

    ἐπειδὴ = puisque

    ἠκούσαμεν = nous avons entendu

    ὅτι = que

    τινὲς = quelque

    ἐξ = parmi

    ἡμῶν = nous

    ἐξελθόντες = sont venus

    ἐτάραξαν = troublés

    ὑμᾶς = vous

    λόγοις = paroles

    ἀνασκευάζοντες = détruisent, éliminent ou suppriment

    τὰς = les

    ψυχὰς = âmes

    ὑμῶν = vos

    λέγοντες = disant

    περιτέμνεσθαι = d'être circoncis

    καὶ = et

    τηρεῖν = garder

    τὸν νόμον = la loi ou ordonnance

    οἷς = qui

    οὐ = non

    διεστειλάμεθα = commandée.

    Voici donc ce que cela peut donner

    Puisque nous avons entendu que parmi nous sont venus vous troublés (par des) paroles qui suppriment vos âmes disant d'être circoncis et (de) garder l'ordonnance qui n'est pas commandée.

    Alors ici nous allons mieux étudier le mot τὸν νόμον La Loi.

    En effet ce mot Grec avec l'article définit signifie "La Torah" dans bien des cas, mais il faut savoir aussi que ce mot "La Loi" peut aussi parler d'autre chose, il peut s'agir d'une loi, d'une ordonnance autre que La Loi de Moïse, c'est un sujet difficile dont des érudits Grecs se sont penchés et dont les avis sont partagés... Il est parfois difficile dans certains cas de toujours discerner si l'auteur fait référence ou non à La Torah de Moïse.

    Note JYH: L'un des plus gros exemples de confusion entre "loi-nomos" et "Loi-entole": http://jyhamon.eklablog.com/la-dramatique-confusion-entre-la-loi-nomos-et-la-loi-entole-a47279435

    Bien souvent, le contexte de la phrase aide à comprendre, par exemple quand Paul parle de la loi du péché et qu'il utilise le même mot Grec avec un article définit τω νομω on sait cependant qu'il ne parle pas de La Torah de Moïse.

    Ce texte Grec du Livre des Actes avait été au préalable écrit en Hébreu car pourquoi ne l'aurait-il pas été car il devait être accessible aussi aux Hébreux, le texte Grec est donc ici une traduction, donc on peut prendre la Septante qui sont les textes de La Torah et Les Prophètes en Grec, pour comparer, et on sait que dans la Septante, le mot νόμου Nomos est utilisé pour traduire aussi les mots Hébreux חֻקָּה et דָּת qui ne sont pas le mot Torahתּורָה

    דָּת = décret, régulation

    חֻקָּה = ordonnance

    Donc ici dans ce texte des Actes, c'est la même chose, les Apôtres ne parlent pas de La Torah de Moïse étant donné qu'il est écrit littéralement ceci :

    Puisque nous avons entendu que parmi nous sont venus vous troublés (par des) paroles qui suppriment vos âmes disant d'être circoncis et (de) garderl'ordonnance qui n'est pas commandée.

    qu'elle est donc cette loi ou cette ordonnance qui n'est pas commandée et non comme les différents traducteurs ont rajoutés ce que nous ne leur avons point ordonné

    cette ordonnance non-commandée dans La Torah et les Prophètes est celle qui consiste à prêcher le salut par la circoncision alors que le salut qui doit être prêché est celui par le sang de Yéshoua (Jésus). Et l'ordonnance qui n'est pas ordonnée par La Torah Ecrite ici est l'ordonnance relative à la loi Juive sur comment appliquer La Torah Ecrite.


    Continuons notre lecture

    Actes 15:27-29
    Il nous a paru bon, d'un commun accord, de vous envoyer des hommes choisis, avec nos bien-aimés Barnabas et Shaoul (Paul),
    Hommes qui ont exposé leur vie pour le nom de notre Seigneur Yéshoua Machia'h (Jésus Messie)
    Nous vous envoyons donc Yéhoude (Jude) et Silas, qui vous annonceront de bouche les mêmes choses.
    Car il a paru bon au Souffle Saint et à nous, de ne point vous imposer d'autres charges que les nécessaires;
    Savoir, que vous vous absteniez de ce qui a été sacrifié aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de la fornication; desquelles choses vous ferez bien de vous garder. Adieu.



    versets à examiner :

    Car il a paru bon au Souffle Saint et à nous, de ne point vous imposer d'autres charges que les nécessaires;
    Savoir, que vous vous absteniez de ce qui a été sacrifié aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de la fornication; desquelles choses vous ferez bien de vous garder. Adieu.


    Ici, par cette ordonnance résumée, les Apôtres montrent bien par là qu'ils ne veulent pas imposer la loi Juive sur comment appliquer ou non La Torah car par exemple on sait que selon la loi Juive, il y a une certaine façon de tuer l'animal, mais comment imposer cela à des nouveaux convertis au Dieu d'Israël qui sont parmi les nations païennes ? Car comment aller sur les marchés acheter sa viande qui n'aurait pas été tué selon le rite Juif ? C'est ce joug trop lourd à porter que n'ont pas voulu imposer aux Gentils les Apôtres.

    Alors les Apôtres se rapportent simplement à ce qui est écrit dans la Torah en prescrivant que la viande ne doit pas être étranglée ou étouffée (le mot Grec ici signifie aussi dans le cas où le sang ne s'écoule pas) donc la viande doit être égorgée, comme Dieu Le commande bien dans La Torah ci-dessous

    Deutéronome 12:16
    Seulement, vous ne mangerez pas le sang : tu le répandras sur la terre comme de l'eau.


    Les Apôtres prescrivent aussi de ne pas manger de sang juste comme ce qui est écrit dans La Torah sans ajouter tout ce qui vient de La Loi Juive stricte qui est de faire subir un traitement particulier à la viande auparavant...

    les Apôtres prescrivent de ne pas manger de sang qui est le commandement de La Torah qui consiste à ne pas manger d'animaux vivants et ne pas consommer de sang.

    Genèse 9:4
    Seulement, vous ne mangerez point de chair avec son âme, avec son sang.


    Lévitique 7:27
    Celui qui mangera du sang d'une espèce quelconque, celui-là sera retranché de son peuple.


    les Apôtres prescrivent de s'abstenir juste de ce qui est sacrifié aux idoles, on pense bien sûr aux viandes, alors que la loi Juive prescrit de manger uniquement d'une viande qui soit agréé par les religieux Juifs. Tuée selon le rite de la loi Juive.

    Et les Apôtres leur disent de s'abstenir de la fornication ce qui gangrène le monde païen.

    Il est évident que les Apôtres n'énumèrent pas toute La Torah mais cela ne signifie pas que les Gentils devaient juste suivre ces simples recommandations... car que faire des autre Commandements essentiels de La Torah comme Aimer Dieu de tout son coeur et son prochain comme soit-même, ect... mais les Apôtres répondaient ici à ce qu'avaient voulu imposer quelques Juifs aux Gentils nouveaux convertis. 

    C'est pourquoi les Apôtres mentionnent principalement ici ce qui a attrait à la nourriture et aux viandes, probablement car ces Juifs qui voulaient imposer la circoncision et l'observation de La Torah selon la loi Juive avaient aussi dû évoqué le sujet de la consommation des viandes selon l'interprétation qu'en faisait la loi Juive.

    Actes 15:30-31
    Ayant donc été envoyés, ils vinrent à Antioche; et ayant assemblé la multitude, ils remirent la lettre. L'ayant lue, ils se réjouirent de cette exhortation.


    Pourquoi les nouveaux Israélites parmi les nations se réjouirent-ils ? Tout simplement car le joug de la loi Juive ne leur était pas imposé et ils pourraient donc suivre La Torah de Dieu sans dépendre de l'interprétation de la loi Juive.



    Lecture du chapitre 21


    Actes 21:17-24
    Quand nous fûmes arrivés à Jérusalem, les frères nous reçurent avec joie.
    Et le lendemain, Shaoul (Paul) vint avec nous chez Yaakov (Jacques), et tous les anciens s'y assemblèrent.
    Et après les avoir embrassés, il raconta en détail tout ce que Dieu avait fait parmi les Gentils, par son ministère.
    Quant à eux, l'ayant entendu, ils glorifièrent le Seigneur et ils lui dirent: Frère, tu vois combien il y a de milliers de Juifs qui ont cru, et ils sont tous zélés pour la Torah.
    Or, ils ont été informés (ils ont entendu) que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les Gentils, à renoncer à Moïse, en leur disant de ne pas circoncire les enfants, et de ne pas se conformer aux coutumes.
    Que faut-il donc faire? Certainement la multitude se rassemblera; car ils entendront dire que tu es arrivé.
    Fais donc ce que nous allons te dire: Nous avons quatre hommes qui ont fait un voeu;
    Prends-les avec toi, purifie-toi avec eux, et paye leur dépense, afin qu'ils puissent se faire raser la tête, et que tous sachent qu'il n'est rien de tout ce qu'ils ont entendu dire de toi, mais que tu continues à garder La Torah.



    (ils ont entendu) que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les Gentils, [u]à renoncer à Moïse, en leur disant de ne pas circoncire les enfants, et de ne pas se conformer aux coutumes....

    et que tous sachent qu'il n'est rien de tout ce qu'ils ont entendu dire de toi, mais que tu continues à garder La Torah.


    Ici, on a l'évidence que certains comme c'est le cas aujourd'hui, ne comprenaient pas vraiment ce qu'enseignait Shaoul (Paul) et qu'il y avait un amalgame. Shaoul (Paul) ne prêchait pas la fin de la circoncision des enfants à l'âge de 8 jours mais disait que les adultes n'avaient pas besoin d'être circoncis pour entrer dans l'Assemblée d'Israël car c'est par le sang de Yéshoua (Jésus) que nous entrons dans l'Alliance et non par la circoncision.


    Continuons à lire

    Actes 21:25
    Quant aux Gentils qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils ne devaient rien observer de semblable, mais se garder seulement de ce qui est sacrifié aux idoles, du sang, de ce qui est étouffé et de la fornication.


    alors ici revenons au texte source Grec pour voir la bonne traduction du texte ci-dessous 

    Actes 21:25

    Περὶ = concernant

    δὲ τῶν = des

    πεπιστευκότων = qui ont cru

    ἐθνῶν = gentils ou ceux des nations

    ἡμεῖς = nous

    ἐπεστείλαμεν = avons écrit

    κρίναντες = en condamnant

    μηδὲν = rien

    τοιοῦτον = de semblable

    τηρεῖν = observer

    αὐτούς = eux-même

    εἰ = si

    μὴ = non

    φυλάσσεσθαι = de s'abstenir

    αὐτοὺς = eux-même

    τό = de

    τε = aussi

    εἰδωλόθυτον = sacrifiées ou offerts aux idoles

    καὶ = et

    αἷμα = sang

    καὶ = et

    πνικτὸν = étranglés (sans que le sang n'ait coulé)

    καὶ = et

    πορνείαν = immoralité sexuelle


    Tout d'abord, le mot κρίναντες signifie "en condamnant" ou en "jugeant"

    voir
    http://misselbrook.org.uk/Parsing.aspx?PNum=16490

    et

    http://concordances.org/greek/krinantes_2919.htm

    donc voici une traduction plus proche du texte source Grec

    Concernant des gentils qui ont cru, nous avons écrit en condamnant rien de semblable à observer aussi (pour) eux-même, si non de s'abstenir eux-même des sacrifiées aux idoles et du sang et des étranglés (sans que le sang n'ait coulé) et de l'immoralité sexuelle.


    lorsque la lettre dit en condamnant rien de semblable à observer aussi (pour) eux-même, en réalité cela dit clairement qu'ils disent à Shaoul (Paul) après qu'ils lui aient demandé de prouver au peuple qu'il suivait La Torah, qu'ils ont écrit aux Gentils en ne condamnant pas la pratique de La Torah aussi pour eux-même, mais qu'ils leur ont juste donner comme directive de s'abstenir de ce qui est sacrifié aux idoles, du sang, des viandes étranglées (sans que le sang n'ait coulé) et de l'immoralité sexuelle. 


    Actes 21:26
    Alors, Shaoul (Paul) ayant pris ces hommes, et s'étant purifié avec eux, entra dans le temple le jour suivant, déclarant la durée des jours dans lesquels la purification s'accomplirait, et quand l'offrande serait présentée pour chacun d'eux.



    Nous allons maintenant regarder différents récits historiques qui démontrent bien que ceux qui avaient la même foi que l'Apôtre Shaoul (Paul) et la foi des Apôtres n'avaient absolument pas aboli la circoncision des enfants à 8 jours ni l'observation de La Torah.

    Tout d'abord il nous faut faire une étude éthymologique historique.

    Les premiers gens que l'on a nommé Chrétiens se nommaient "NATZ A REEN" car ils étaient convertis à YaHshoua (Jésus) Le Natzaréen.

    Ne pas confondre avec "Naz I réen"

    Le "Natz A réen" désigne une personne qui vient de Natzareth נצרת qui vient du mot Natser ou Netsar נצר qui signifie REJETON donc le nom de "Natz A réen" pour Yéshoua (Jésus) désigne plus que la ville où Il vécut mais désigne son statut prophétique annoncé

    Esaïe 11:1
    "Or, un rameau sortira de la souche de Yessé, 
    UN REJETON וְנֵצֶר (Netzar) poussera de ses racines
    ."


    Yéshoua (Jésus) n'était donc pas "Naz I réen" mais "Natz A réen".

    Yéshoua (Jésus) buvait du vin, ce que les "Naz I réens" ne pouvaient pas faire 
    durant leur voeu de "Naz I réat".

    "Naz I réen" vient du mot différent נזיר Nazir, qui signifie "consacré" ou "séparé"

    Ces gens nommées "Natz A réens" (Netzarim) étaient connus pour suivre La Torah tout en 
    croyant en Yéshoua (Jésus)


    les ennemis de l'Apôtre Shaul (Paul) disaient de lui :

    Actes 24:5
    Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui excite des divisions parmi 
    tous les Juifs du monde, qui est chef de la SECTE DES NAZAREENS
    "


    le terme de "Chrétiens" signifie "suiveurs du Christ" Ce terme était plus employé par les païens pour dénigrer les "Nazaréens" et leur Foi Israélite

    Tout ceci rappelé, un autre fait doit être rappelé qui est que contrairement à ce que l'on pourrait croire, après Constantin et son établisement du Christianisme adapté au culte romain, la persécution n'était pas menée contre ceux qui disaient croire en Jésus, mais contre les croyants en Yéshoua (Jésus) qui PRATIQUAIENT La Torah en gardant Ses 
    Commandements.


    Voici donc des citations historiques qui prouvent que les premiers Chrétiens célébraient le Shabbat, les fêtes, mangeaient kasher... Il faut bien sûr tenir compte que bien souvent ceux qui écrivaient à leur sujet étaient leur détracteurs.


    Quelle était la foi des Natzaréens l'étiquette qui était reconnu être celle de Shaul (Paul) ?


    Au 4ème siècle Jérôme se réfère également aux Nazaréens comme ceux 

    "... qui acceptent le Messie de telle manière qu'ils ne cessent d'observer l'ancienne loi."



    -citation de Jérôme

    "Ils (Nazaréens) croient que le Messie, le Fils de Dieu, est né de la Vierge Marie."




    -citation de Jérôme, Lettre 75 à Augustin concernant Jésus comme Fils de Dieu.

    "Matthieu, également appelé Lévi, apôtre et ancien publicain, a composé un évangile de Jésus-Christ dans un premier temps publié en Judée, en hébreu pour le bien de ceux de la circoncision qui croyaient, mais fut ensuite traduit en grec dont l'auteur est incertain. L'hébreu lui-même a été conservé jusqu'à nos jours à la bibliothèque de Césarée, dont le Pamphlet est recueilli avec tant de diligence. J'ai également eu l'occasion d'avoir le volume qui m'a été décrit par les Nazaréens de Bérée, une ville de la Syrie, qui l'utilisent. En cela, il est à noter que, partout où l'évangéliste, que ce soit sur son propre compte ou en la personne de notre Seigneur, le Sauveur cite le témoignage de l'Ancien Testament, il ne suit pas l'autorité des traducteurs de la Septante, mais l'hébreu.(...)"




    -citation de Jérôme dans La vie des hommes Illustrius Ch.3

    "Ils (Nazaréens) n'ont pas d'idées différentes, mais confessent exactement comme la Loi le proclame et à la façon juive - à l'exception de leur croyance dans le Christ... Car ils reconnaissent à la fois la résurrection des morts et la création divine de toutes choses, et déclarent que Dieu est UN, et que son Fils Est Jésus-Christ."



    -citation d'Épiphane de Salamine, dans Panarion 29.7.2

    "Adhérant à la circoncision et la loi de Moïse:
    Ils (Nazaréens) sont en désaccord avec les Juifs parce qu'ils en sont venus à la foi en Christ, mais comme ils sont encore entravées par la loi - la circoncision, le sabbat, et le reste - ils ne sont pas en accord avec les chrétiens."




    -citation d'Épiphane de Salamine dans Panarion 29.7.4 

    "Ils (Nazaréens) utilisent non seulement le Nouveau Testament, mais l'Ancien Testament ainsi, comme le font les Juifs."




    -citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.7.2

    "Ils ont l'Evangile selon saint Matthieu dans son intégralité en hébreu. Car il est clair qu'ils le conservent encore dans l'alphabet hébreu, comme il a été écrit à l'origine."



    -citation d'Épiphane de Salamine, Panarion 29.9.4

    "Et il [Heggesippus le Nazaréen] cite quelques passages de l'Evangile selon les Hébreux et du syriaque [l'araméen], et quelques détails de la langue hébraïque, en montrant qu'il était un converti Hébreu, et il mentionne d'autres questions empruntée à la tradition orale des Juifs."


    Nous avons des traditions dans certaines églises dont l'église Ethiopienne qui bien qu'elle a été aussi contaminée par des rites païens a maintenu des traditions issus de l'époque Apostolique car cette église éthiopienne a toujours résisté à ce que voulait imposer l'église de Rome notamment sur l'abolition du Shabbat de l'alimentation kasher et de la circoncision des enfants à l'âge de 8 jours, ce que l'église Ethiopienne continue à pratiquer de nos jours. 

    Si je cite cet exemple, c'est simplement pour démontrer que si ces traditions ont persisté dans certaine église, c'est qu'en réalité, cela avait une source ancienne.

    Il faut que l'église d'aujourd'hui se rende à l'évidence, elle est loin d'être dans les traces de l'Assemblée du temps des Apôtres. C'est pourquoi, il est temps de se réveiller et de revenir vers La Torah de notre Dieu qui je le rappelle était prêchée chaque Shabbat aussi aux non-Juifs. Chose qui s'est perdu au sein des Assemblées actuelles dites Chrétiennes.

    Concernant le Shabbat, l'alimentation et la circoncision des enfants à 8 jours, nous savons que des Nazaréens=Chrétiens comme certains nommés des Vaudois, Albigeois, des Passiguinis conservaient les préceptes de La Torah par leur foi en Yéshoua (Jésus)... 

    Ces pratiques dans la foi Chrétienne étaient très répandues et s'étendaient jusqu'en Russie et au delà...

    On sait par certains écrits que les Vaudois prêchaient l'observance de La Torah de Moïse à la lettre. C'est pourquoi l'église de Rome a été sans pitié à leur égard, elle a voulu les détruire jusqu'aux derniers.

    Il y eut des réveils avec John Wycliff et les Lollards... bien avant, la soit disant réforme de Martin Luther qui ne réforma pas vraiment tout mais simplement en surface gardant beaucoup de dogmes romains.

     

     JYH
    D'après un site qui est hélas tombé dans la confusion sinon dans le délire
    en voulant intégrer (par exemple) le kabbaliste "Livre de Métatron" (dit "d'Hénoc" !) dans les "Ecritures Sacrées", ce qui relève du blasphème !


    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    « Les "disciples" peuvent-ils boire de l’alcool ?Etude de la lettre de Paul à Tite chapitre 1 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter