• « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     
    Rediffusion 2016


    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !



    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     



    « Je veux cependant que vous sachiez que le Mashiah (Christ) est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Elohim est le chef du Mashiah. » (1 Cor 11:3, LSG corrigée)

     

    « Ce mystère est grand; je dis cela par rapport au Mashiah et à l’Eglise (Qehila, ekklesia). » (Eph 5:32, LSG corrigée)

     

     

    Si je commence d'entrée par ces versets primordiaux, c'est pour que l'on sache bien qu'il ne pourra pas y avoir de place ici pour les « raisonnements d'hommes », les « fables religieuses », les « humanismes chrétiens », les « sociologies de salon » et à plus forte raison les « opinions christiano-politiques ».

     

    Le catholicisme romain (et plus globalement le « christianisme humaniste et paganisé ») s'évertue depuis des siècles à fausser toutes les règles en matière de sexe.

    Cela va de la condamnation ancestrale de la femme parce qu'elle aurait « croqué la pomme » (quelle pomme, c'est écrit où ?) à un revirement soudain pour « s'adapter au monde » et à « l'égalité des sexes » !

     

    Alors, faisons comme n'importe quel juif de Bérée ayant « des sentiments plus nobles » et allons « vérifier dans les Ecritures (le Tanakh hébreu !) si ce qu'on nous dit est exact ». (Actes 17:11)

     

     

    1/ Création de « l'homme ET femme » en Genèse 1:27.

     

    « Elohîm crée le glébeux (adamah, au singulier) à sa réplique, à la réplique d’Elohîm, il le crée, mâle et femelle, il les crée. » (Gen 1:27, Chouraqui)

     

    Je choisis la version « Chouraqui » parce qu'elle ne laisse aucune ambiguïté sur le singulier utilisé pour définir « l'homme » (ou plutôt « l'être humain ») créé le sixième jour, et sur le fait qu'il était à la fois « mâle et femelle » ou « homme et femme ».

     

    Si Chouraqui termine par « Il les crée », c'est parce qu'il respecte le fait qu'un « Elohim pluriel » qui crée « à Son image et à Sa ressemblance »* ne peut créer qu'un « homme pluriel » !... et qu'il anticipe évidemment sur la suite des évènements tels qu'Elohim les a prévus en ajoutant « croissez et multipliez-vous » (verset 28).
    * Voir à ce sujet la très importante notion "d'engendrement":
    http://jyhamon.eklablog.com/un-fils-unique-en-son-genre-pour-un-elohim-unique-explications-a120664850

     

    Est-on bien certain que « Adam », à la fois mâle et femelle, était « seul » ? Oui !... car:

    « YHWH–Adonaï Elohîm dit: « Il n'est pas bien pour le glébeux (l'homme) d'être seul ! Je ferai pour lui une aide contre lui. » (Genèse 2:18)

     

     

    2/ La femelle « tirée » du « côté » du mâle.

    Je précise tout de suite que, plus tard, « l'Epouse » va être « tirée du côté de l'Epoux=Yeshoua » ! 
    Il est par ailleurs important de savoir que le "jardin d'Eden" a été préparé après la création de Adam, que celui-ci y a été placé seul pour "le cultiver" et que c'est seulement alors qu'il a reçu les Commandements sur "les arbres du jardin".
    Mais voyons l'apparition de "la femme" qui, elle, n'est pas créée à partir de la terre mais "tirée" de ce qui est déjà "vivant":

     

     

    - «  IHVH–Adonaï Elohîm fait tomber une torpeur sur le glébeux (Adam). Il sommeille. Il prend une de ses côtes (tsela=côté, flanc, poutre !), et ferme la chair dessous.

    IHVH–Adonaï Elohîm bâtit la côte, qu'il avait prise du glébeux, en femme. Il la fait venir vers le glébeux.

    Le glébeux dit: « Celle–ci, cette fois, c'est l'os de mes os, la chair de ma chair, à celle–ci il sera crié femme – Isha –: oui, de l'homme – Ish – celle–ci est prise. » (Genèse 2:21-23, Chouraqui)

     

    Ainsi donc, Elohim venait de séparer ce qui était féminin de ce qui était masculin, ce qui était femelle de ce qui était mâle, ce qui était femme de ce qui était homme !

     

    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !


    Cette « séparation » était plus qu'une distinction (n'en déplaise aux partisans de la « théorie du genre ») mais c'était aussi la mise en place d'un « ordre hiérarchique » tel que Paul le rappelle en 1 Cor 11:8,9 (LSG):

    - « En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme; et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l’homme. »

     

    De la même façon, et puisque j'ai déjà abordé le sujet, on peut dire que Yeshoua (« l'Epoux ») n'a pas été tiré de « l'Epouse » (« église-Qéhila »), mais « l'Epouse » a été tirée de « l'Epoux-Yeshoua »; et l'Epoux n'a pas été créé à cause de l'Eglise-Qéhila, mais l'Eglise-Qéhila a été créée à cause de l'Epoux-Yeshoua !
    (Hélas, quand on observe certains comportements "chrétiens", on a bien l'impression que des hommes créent des "Jésus" pour "leur église" ou "le christ" pour on ne sait quoi !)

     

    Il est intéressant de noter à ce sujet ce qui s'est passé sur le poteau d'exécution (« stauros », appelé « crux » par les trinitaires) lorsque Yeshoua a achevé sa vie terrestre et humaine:

     

    - « mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l'eau. » (Jean 19:34, LSG)

    Or, qu'est ce que « l'eau » sinon « la Parole de Vie » qui nourrit « l'Eglise » et qu'est-ce que « le sang » sinon celui de « l'alliance renouvelée » qui donne (re)naissance à cette « église-Qéhila » et « épouse » ?!
    (Avec effet rétroactif en quelque sorte, 1 Cor 10:1-4)*

     

    On retrouve d'ailleurs « l'eau et le sang » (avec « l'Esprit ») en 1 Jean 5:6-8 (LSG):

     

    - « C'est lui, Yeshoua Ha Mashiah, qui est venu avec de l'eau et du sang; non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité.

    Car il y en a trois qui rendent témoignage:

    l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord. »*

     

    * Nota: Est-il nécessaire de rappeler que le bout de verset sur le « père, fils, esprit » rajouté par Jérôme de Stridon dans la "Vulgate latine" n'est qu'un cheveu romain dans une soupe babylonienne ?... mais qu'il faut « l'Esprit de Vérité » pour être « d'accord » ?!
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/5-au-nom-du-pere-etc-au-lieu-de-bapteme-en-sa-mort-a79206213

    * Autre nota: Je sais que beaucoup de religieux ont décidé que "l'église" était née lors de la fête de Shavouot ("pentecôte", fin du "compte d'Omer") mais je vais juste leur rappeler que "l'assemblée (kéhila) du peuple d'Elohim" existait depuis déjà longtemps et que Yeshoua est venu "compléter" (rendre complet) ce qui était commencé. (1 Cor 10:1-4)

    Voir encore un autre "Nota" dans les commentaires (à propos des "fils de Elohim" et des "filles des hommes")...

     

     

    3/ « L'ordre » selon Elohim.

     

     

    Rappelons ce qui était en introduction:

     

    « Je veux cependant que vous sachiez que le Mashiah (Christ) est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Elohim est le chef du Mashiah. » (1 Cor 11:3)

     

    Alors « Qui » est le « chef » (tête) de « qui » ?

     

    1/ Elohim est le chef du Mashiah ! (Et aucune trinité, aucune tri-unité, aucun dieu trine ne peut venir contester cela)

     

    2/ Le Mashiah est le chef de l'homme ! (Et le Mashiah est donc le « chef de l'église-kéhila-ekklesia »... ce pourquoi aucun homme ne peut parler à Sa place et bâtir sa propre « église » !)

     

    3/ L'homme est le chef de la femme ! (Ceci va évidemment à l'encontre de toutes les formes d'humanisme, y compris l'humanisme franc-maçon auquel le « christianisme » a pourtant adhéré depuis plus de deux siècles en adoptant entre autre son « mariage républicain » tout en affirmant qu'il ne fait que « obéir aux autorités »... mais à « quelles autorités et à quel chef » ?!)

     

     

    4/ Quelle « égalité » ?

     

     - Il ne peut pas y avoir « d'égalité » entre Elohim et Yeshoua le Mashiah puisque le premier est le « chef » de l'autre, ce que Yeshoua Lui-même a accepté dans la plus grande des « obéissances »:

     « lequel, existant en forme de Elohim, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Elohim » ! (Phil 2:6, LSG corrigée)

     Je tiens à souligner cette obéissance qui doit être la caractéristique de « l'homme-mâle » également et en général, sans quoi il ne pourrait jamais envisager la « soumission » de celle qui est « l'Epouse » (ou « sa femme » pour l'autre niveau).

    et nous rejetons encore et encore toute forme de « trinité » babylonienne !

    http://jyhamon.eklablog.com/trinite-24-c18246390

     

     - Il ne peut pas y avoir « d'égalité » entre Yeshoua notre Mashiah et « l'homme », d'abord parce que Lui seul bâtit Son Eglise-Qéhila (Mat 16:18) et parce que Lui seul est le « premier-né  engendré par le Père » (Romains 8:29; Colossiens 1:15 et 18; Apoc 1:5; Héb 1:5 et 5:5; 1 Jean 5:1; Actes 13:33) alors que les "autres fils" sont "fils adoptifs" (Rom 8:15; 8:23; Galates 4:5; Eph 1:5) !

     ... et puis tout simplement parce que "l'Epoux" n'est pas "l'Epouse" !

     

    - Il ne peut y avoir "d'égalité" entre "l'homme-mâle" et la "femme-femelle", tout simplement parce que "la Parole" le dit !

    Malheureusement, et puisque ce principe a été adopté par "le monde" (et évidemment par le "christianisme humaniste"), on en est arrivé à plus que "l'égalité", c'est à dire à la "confusion des genres" et à l'aboutissement final du "mariage républicain franc-maçon" dans sa forme "mariage gay" !

    Nota: C'est pour cela que je m'évertue (en vain !) à dire aux « chrétiens » qu'ils se réveillent trop tard et qu'ils se trompent de combat en voulant empêcher ce « mariage gay » puisqu'ils en sont à l'origine (!) par leur acceptation passive, depuis deux siècles, d'un précédent « mariage anti-Loi d'Elohim »... qu'ils ne remettent même pas en cause dans leurs « manifs » ! (Lesquelles manifs sont d'ailleurs organisées par leurs autres maîtres humanistes !... et je ne retire rien à ceci, même pas mon mouvement d'humeur du début que seuls les « non religieux » comprendront: http://jyhamon.eklablog.com/l-art-d-etre-mal-marie-a65122213

     

     

     5/ Conséquences et questions.

     

    - La première grande conséquence (d'une mauvaise compréhension) est dramatique puisqu'elle est à l'origine de la pire des apostasies contre laquelle Paul avait pourtant sévèrement mis en garde:

    La femme Jézabel s'est mise à enseigner !... et elle a créé ses propres « églises » avec ses « doctrines auto-générées » et ses « traditions d'hommes » !

     

    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     

    Elle continue d'ailleurs sans vergogne et avec de plus en plus de succès dans de multiples « dénominations chrétiennes » toutes apostates et qui n'ont pas compris l'avertissement donné en Apoc 2:20 !... faute d'avoir « des oreilles pour entendre » !

     

    Dans cette « grande apostasie », tout a commencé avec le remplacement de Elohim par « Théos » et « Deus » ! http://jyhamon.eklablog.com/1-dieu-au-lieu-de-elohim-a71980755

    … et ensuite, la Rome pagano-chrétienne et antisémite n'a plus eu qu'à laisser faire ses « filles »... jusqu'aux « évangéliques » actuels !

     

     - La deuxième grande conséquence a été à la fois la rébellion de « l'église » contre son « chef » et la rébellion de « l'enseignée » contre « l'enseignant »... à tous les niveaux !

    Or, la Parole nous dit clairement qu'il n'y a plus qu'un seul « enseignant » pendant « l'année de grâce » et c'est « l'Esprit de Vérité »... qui « conduit dans TOUTE la Vérité » (Jean 16:13) !

    Celui-ci, en tant que « enseignant », passe évidemment par des hommes mais certainement pas n'importe lesquels puisque Yeshoua l'a d'abord réservé « aux ONZE » (Mat 28:16), ce qui n'a rien à voir avec une soi-disant « grande commission » donnée au premier « chrétien » venu ! http://jyhamon.eklablog.com/faire-des-disciples-recadrage-a58108481

    (On connaît d'ailleurs leurs grandes « évangélisations » à coup de massacres organisés dans des Croisades, des Inquisitions, des guerres de religions, des guerres coloniales... jusqu'à la dernière « croisade » de Hitler... élu et/ou accepté par les « chrétiens » !

     

    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     - Enfin, et pour que les choses soient bien claires, Paul (qui a été enseigné directement au 3ème ciel, lui) nous écrit et nous dit:

    « Je ne permets pas à la femme d’enseigner (didasko), ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite; et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression. » (1 Tim 2:12-14) ! 

    On ne peut d'ailleurs trouver aucune femme enseignante ou en position d'autorité dans les Ecritures et celles qui veulent prendre l'exemple de Débora comme "Juge" pour justifier leur pseudo-ministère prouvent justement qu'elles ne sont pas enseignantes puisque Débora l'explique elle-même dans son "cantique":
    "Les chefs (hommes) étaient sans force en Israël, sans force (irresponsables), Quand je me suis levée, moi, Débora... " (Juges 5:7), et que c'est dans le contexte où " En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon." (Juges 17:6 et 21:25).
    C'est donc l'exception et le contre exemple par excellence et un avertissement pour les hommes (chefs) qui se laisseraient aller à la faiblesse et à l'irresponsabilité !
    Par ailleurs, une "Juge" (au sens biblique) n'est pas une "enseignante" (au sens biblique).


    Redisons encore que ceci est la "pensée d'Elohim" et que nous n'avons pas à l'interpréter, d'autant plus que c'est "une protection pour la femme" et qu'elle devrait s'en réjouir.
    "L'homme-mâle", quant à lui, a bien tort de perdre aussi une "protection" en prenant trop souvent des responsabilités qu'il n'a pas et les graves conséquences qui vont avec selon Jacques 3:1 !

     

     Voir à ce sujet: http://jyhamon.eklablog.com/jezabel-la-fausse-prophetesse-et-les-profondeurs-de-satan-a57537693

     

     

     Des questions éventuelles:

     

    - La "femme-femelle" est-elle écartée de tout « ministère » dans le Corps du Mashiah ?

    La réponse est évidemment non et on sait quel est le rôle joué en matière « d'annonce » (différent de « enseignement=didasko ») par Myriam de Magdala, par exemple, dès sa rencontre avec le Mashiah Yeshoua (Jean 4:28,29) et encore plus pour annoncer la résurrection (Mat 28:7,8; Jean 20:1,2)...

    de même que « la foi » a été transmise à Timothée par sa mère Eunice et son aïeule Loïs (2 Tim 1:5).

    et d'autres femmes ont collaboré en tant que « aide » (évidemment !) avec leur époux; exemple: Priscille avec Aquilas (Actes 18:2; 18:26; 1 Cor 16:19).

     

    - Les femmes n'enseignant pas, est-ce que n'importe quel « homme-mâle » peut le faire ? Evidemment non et on a déjà vu plus haut pourquoi.

    Mais rajoutons ceci dont Paul a également parlé et qui semble bien mal traduit:

    «  Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce » (2 Tim 3:6)

    Ce que l'on a traduit par « femmes d'un esprit faible » est « gunaikarion » (Strong 1133) qui veut plutôt dire « femmelettes »... et qui est tout à fait applicable aux « hommes-mâles »... mais qui ne sont ni suffisamment mâles, ni suffisamment sages, ni suffisamment instruits dans les voies de Elohim !
    (Est-ce que cela vous rappelle un certain « clergé » ?... et même plusieurs catégories de « clergés » ?)

     

    - Est-ce que le « ni homme ni femme » de Galates 3:28 change quelque chose au reste de la Parole de Elohim ?

    Par principe non !... parce que la Parole ne peut pas se contredire.
    Par ailleurs, quelques « chrétiens » ont peut-être remarqué que la « femme-femelle » n'avait pas de sexe masculin et ne pouvait donc pas être « circoncise dans la chair » avant que ne vienne la « circoncision du coeur » !
    Le « ni homme ni femme » étant associé au « ni juif ni grec » et au « ni libre ni esclave » confirme donc simplement que cette « circoncision du coeur » peut être étendue aux femmes, aux grecs et aux esclaves... bien qu'il y ait toujours des libres et des esclaves, des juifs et des grecs, et bien sûr des hommes et des femmes (sauf pour les homosexuels et les partisans de la théorie du genre... et du mariage gay !)

     

     

     Merci de bien vouloir vous poser d'autres questions... après vous être posé les bonnes.

     

     

     Nota 1: Ceci n'était pas un article sur « le couple » et la vie du couple, pas non plus un article sur « la famille », pas un article sur les relations entre hommes et femmes sur le lieu de travail... car cela demanderait d'autres développements... qui toutefois n'échapperaient pas aux fondamentaux de la Parole de YHWH-Adonaï notre Elohim.

     

    Nota 2: L'auteur de l'article est un « homme-mâle » conscient de ses responsabilités et qui étudie la Parole de son Elohim avec d'autres qui ont le même « Amour de la Vérité » en réfutant à l'avance toute critique ou approche humaniste et/ou sexiste avec les qualificatifs désobligeants qui les accompagnent souvent.

     

    Nota 3: Cet article touchant finalement à des sujets divers sera publié sous d'autres formes, avec d'autres titres, dans d'autres rubriques du Blog, quitte à être un peu répétitif.

     
    Présentation PDF:
    https://dl.dropboxusercontent.com/u/38717170/jyhamon.eklablog.com-nbspEgalit_des_sexesnbsp__Certainement_pas_.pdf

     
    Article connexe:
    http://jyhamon.eklablog.com/mais-que-sont-devenus-les-actes-des-apotresses-la-femme-n-enseigne-pas-a105950336




    JYH
    15/04/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    « « L'Etat d'Israël » est-il « l'Israël de Elohim » ? (2ème partie-version finale)Yéshoua VS Jésus (l'opinion des premiers disciples) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Avril 2013 à 13:35

    J'ajoute ici un autre "Nota" à propos des "fils de D.ieu" et des "filles des hommes" (Genèse 6:2).
    Il faut d'abor rappeler que "ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est esprit" (Jean 3:6) et qu'il n'est donc pas possible de "naître" des deux à la fois.
    Ainsi, les interprétations issues de la mythologie grecque et des fantasmes romains sur des "anges" qui auraient eu des enfants avec les "filles des hommes" ne tiennent pas la route.

    Il est parlé de "fils de D.ieu (Elohim)" tout simplement parce que Adam était "fils de D.ieu-Elohim" et ses descendants mâles aussi. (De même que dans la "nouvelle création", le "nouvel Adam", Yeshoua, est "Fils de D.ieu-Elohim".

    Et s'il est parlé de "filles des hommes", c'est parce qu'elles n'ont pas le statut de "Fils" (mâle) et sont donc issues des "hommes"... de même que "Eve" (Isha) a été "tirée de l'homme".

    ... j'ose à peine ajouter qu'il existe des versets où il est parlé d'un "nombre d'hommes" ... "sans compter les femmes" (Ex: Mat 14:21) mais ce sont les définitions de Elohim.

    2
    Françoise L
    Mardi 16 Avril 2013 à 11:49

    L'ordre choisi par Elohim est parfait.

    3
    Sophiesisley
    Jeudi 18 Avril 2013 à 22:34

    je fais partie d'une église et notre pasteur est une femme qui travaille en collaboration avec un homme qui est apôtre et qui a été pasteur avant dans d'autres églises, qu'il a fondées. Après 3 ans dans cette église, je constate que , de manière générale, les brebis hommes qui recoivent l'enseignement de cette femme, qui sans conteste revêt l'autorité de Christ, avec douceur et fermeté et s'efforce d'enseigner la vérité car elle nous met sans cesse en garde contre les églises apostates, faux docteurs, faux prophètes..., ne prennent pas à 100% au sérieux et ne sont donc pas  impactés comme ils pourraient l'être par un pasteur homme. Avant je faisais partie d'une église, d'origine américaine, et j'aimais bien lorsque  parfois les  hommes se séparaient des femmes et chaque groupe était enseigné. Les femmes enseignaient les femmes et les hommes enseignaient les hommes. Maintenant si un pasteur homme qui  revêt l'autorité de Christ et que l'on voit qu'il est un véritable guérier du Seigneur, et que l'on voit à ses fruits qu'il  pratique ce qu'il enseigne, mais que cet homme n'a pas un coeur de père pour ses brebis, qu'il lui manque la douceur,  la compassion, cela me pose problème. Mon  pasteur femme a ces qualités de compassion, amour, patience, avec chacune de ses brebis qu'elle connaît bien, nous ne sommes que 10 brebis adultes, et quelques ados.  Le frère, apôtre vient précher une ou deux fois par mois, et il est indispensable pour l'édification de l'église. Une femme conductrice dans une église ne fera jamais le poid si elle n'a pas de compagnon d'oeuvre homme. Je constate seulement que les hommes sont à la traîne, et que nous les femmes sommes souvent plus réceptives à l'Esprit et nos vie de prières, de combat sont manifestes. Nous ne sommes en rien inférieure car Dieu a donné le même commandement à Adam qu'à Eve, Genèse 1: 28 "Et Dieu les bénit; et Dieu leur dit: Croissez et multipliez, et remplissez la terre, et l'assujettissez, et dominez sur les poissons de la mer et sur les oiseaux des cieux, et sur tout animal qui se meut sur la terre", n'avaient-ils donc pas le même rôle et les mêmes responsabilités? Dans Ephésiens 5 "22 Femmes, soyez soumises à vos propres maris, comme au Seigneur, 23 Parce que le mari est le chef de la femme, comme aussi le Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, dont il est le Sauveur. 24 Or, de même que l'Église est soumise à Christ, que les femmes le soient aussi à leurs propres maris en toutes choses. 25 Maris, aimez vos femmes, comme aussi Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle; 26 Afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l'eau de la parole; 27 Pour la faire paraître devant lui une Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. 28 C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme, s'aime lui-même. 29 Car personne n'a jamais haï sa propre chair, mais il la nourrit et l'entretient, comme le Seigneur le fait à l'égard de l'Église; 30 Parce que nous sommes les membres de son corps, étant de sa chair et de ses os. 31 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme; et les deux ne seront qu'une seule chair. 32 Ce mystère est grand; je le dis par rapport à Christ et à l'Église. 33 Ainsi, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari."  Il s'agit bien de la soumission dans le cadre exclusivement du couple marié. Biensûr, Dieu commande à tous ses enfants de se soumettre les uns aux autres. Bon, Jean-Yves, je vais étudier plus attentivement ce que tu viens d'écrire, car je ne peux pas me contenter de lire  et apprendre sans demander au St Esprit de me révéler toujours la Vérité, je ne supporte pas d'être mal enseignée!!!  En tout cas, il y a de quoi avoir peur, nous les femmes qui sommes trop souvent muselées par les hommes d'église. Mais il faut aussi se méfier des Jezabel qui veulent dominer les hommes. Pour l'instant, je fais partie du corps de Christ, composé d'hommes et de femmes, mais il est vrai que ce corps n'est pas trés hétérogène, il manque des hommes vraiment matûres en Christ, et pour l'instant ce sont 2 femmes matûres et moi qui boite un peu en ce moment, mais qui persévère, malgré une chute brutale dernièrement, et qui se rélève difficilement, le combat est super rude. Enfin c'est une autre histoire, mon cheminement spirituel...que je n'évoquerai pas ici.

     

    4
    Samedi 20 Avril 2013 à 13:44

    On en a déjà parlé (et je ne souhaite pas qu'on parle d'une "personne" en particulier) mais je rappelle brièvement certaines chose:

    - Le ministère "pastoral" (prendre soin) n'est pas le même que celui de "l'enseignement".

    - Les apôtres ont toujours désigné ou reconnu DES anciens, donc "des" pasteurs, "des" enseignants, "des" prophètes", "des" docteurs... et ils n'ont créé aucune dénomination religieuse avec fonctionnaires et dirigeants religieux.

    - Paul n'était pas marié (ou plus exactement ne l'était plus) et ne parlait donc pas de la "soumission" de "sa femme" mais "des femmes".

    - Il a manifestement dit qu'il y avait un rapport entre les hommes et les femmes au plan humain et "l'Epoux" et "Son Epouse" au plan céleste... cette dernère ne pouvant "enseigner l'Epoux".

    5
    Françoise L
    Dimanche 21 Avril 2013 à 00:19

    Sophie, je me permets de vous répondre, alors que nous ne nous connaissons pas du tout... Pour ma part, j'accepte l'ordre choisi par Elohim précisément par ce qu'il en est l'auteur.

    Aux femmes que nous sommes, il est donné la même grâce qu'aux hommes, celle de saisir par la foi ce qui nous édifie, au fur et à mesure de notre lecture de la Parole, au travers des enseignements que nous recevons et au travers des événements de nos vies aussi. Quel émerveillement dans ces moments où nous saisissons par la foi queslque chose que nous n'avions pas perçu jusque-là !

    Si je ne me suis jamais trouvée dans une assemblée dont le pasteur est une femme, il m'est arrivé d'être instruite et vraiment touchée, par la lecture d'ouvrages écrits par une femme pasteure. C'était à un moment précis de ma vie où il était indispensable pour moi de comprendre, et de prendre conscience de certaines vérités... sur moi-même !  Je ne peux que le raconter et je n'ai pas d'explication à "Pourquoi  est-ce une femme qui a écrit ces livres?"

    Le ministère pastoral, celui du "prendre soin", est précieux. Je supporte mal que de la dureté ou de l'indifférence soit manifestée au moment même où c'est de l'attention ou de la compassion qu'il fallait donner.

    Si l'immense charge de l'enseignement n'est pas donnée aux femmes, celle du "prendre soin" le serait-elle ?  Sans  parler de ministère et sans penser le moins du monde à prendre la place de l'homme. Là, après beaucoup d'hésitation, je pose la question à Jean-Yves Hamon.

    6
    Mardi 23 Avril 2013 à 10:51

    Françoise,
    Nous avons tous "bénéficié" de mauvais enseignements (qu'ils soient d'hommes ou de femmes) et tous profité à un moment ou à un autre des services de celles et ceux qui étaient très imparfaits (y compris les catholiques romains) ne serait-ce qu'en apprenant de leurs erreurs... et à condition de ne pas s'y installer.
    Cela ne remet toutefois pas en cause "l'ordre" selon Elohim.

    Pour ce qui est du "prendre soin", cela m'a très souvent semblé venir spontanément des femmes beaucoup plus que des hommes ! (Je parle d'expérience et de vécu !)  

    7
    Sophiesisley
    Mardi 23 Avril 2013 à 11:17

    comment un pasteur femme qui va prendre soin du troupeau , ne va t'elle pas enseigner la Parole? Mon pasteur femme m'enseigne la Parole, m'exhorte,  me reprend, m'avertit, me met en garde, m'encourage, m'édifie. Elle n'est pas docteur de la loi mais elle est capable avec la direction du l'Esprit Saint de discerner la Vérité du mensonge. Car elle aime la Vérité et elle sait que ce n'est pas confortable et elle ne cesse de nous le répéter que suivre Christ ne sera jamais confortable, que suivre Christ c'est mourir à nos désirs de confort, mourir à  tout ce qui démange à nos oreilles d'entendre un évangile facile.  J'en profite pour dire que j'ai écouté un pasteur, Daniel Vindigni sur enseignemoi.com et ses prédications audio de 30 minutes sont la Vérité , il est puissant, vrai, tranchant, depuis 2 jours  j'en ai écouté 4 ou 5 et je peux vous dire que cela m'a édifiée. Que les hommes et  les femmes fermes dans leur foi, qui aiment la Vérité se lèvent!!!!!!!!!!!!!

     

    8
    Françoise L
    Mercredi 24 Avril 2013 à 10:13

    Je crois, dans le sens du mot hébreu émounah : j'ai la certitude de..., que "l'ordre" établi par Elohim est parfait. "Le Mashiah est le chef de tout homme, l'homme est le chef de la femme, et Elohim est le chef du Mashiah"       1 Cor 11, 3.

    Après avoir lu  dans le commentaire de la parachah BO que le peuple esclave en Egypte "avait aussi à se libérer de références et de repères instinctifs de raisonnement", je me suis demandé quel repère instinctif pouvait se superposer à "l'ordre" parfait établi par Elohim. Le verbe "se superposer " ne traduit pas fidèlement ma pensée,  puisqu'il s'agit plutôt d'un télescopage.

    Je pense que ce repère se traduit  dans notre société en notion de supériorité-infériorité, intellectuelle mais pas uniquement. En exemple, il est désormais plus ou moins reconnu que les femmes possèdent elles aussi d'authentiques neurones en excellente santé et celles qui le peuvent deviennnent chirurgiennes, pilotes d'avions, magistrates, maîtres de conférences, ingénieurs, écrivains.....

    Je cite à nouveau le commentaire de la parachah BO "Les hébreux avaient à "sortir" leur propre "Egypte" d'eux-mêmes, se souvenir de leur véritable identité". C'est à la vision spirituelle du verset de 1 Cor 11 qu'il faut s'attacher parce que Paul fait le lien avec "l'Epoux et l'Epouse".

    J'espère que vous ne serez pas trop consterné par mes propos. Et si cela était le cas, vous auriez raison de me le dire

    9
    Mercredi 24 Avril 2013 à 12:58

    C'est avec ce genre de "raisonnements d'hommes (êtres humains)" qu'on a aussi trouvé des "droits de l'enfant" (qui ont également d'excellents neurones) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_l'enfant
    L
    e résultat, c'est que les parents ont perdu leur autorité sur les enfants, les professeurs sur leurs élèves, etc.
    Ce n'est pas ma conception du "sortir de l'Egypte et de ses repères instinctifs".

    - Eph 6:1  "Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste."

    - Col 3:20  "Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur."

    Cela aussi fait partie de "l'ordre" selon Elohim.

    ... mais on sait que les "enfants seront rebelles à leurs parents" (Rom 1:30; 2 Tim 3:2) et c'est finalement très bon signe... car la fin est proche.

     

    10
    josy Profil de josy
    Samedi 27 Avril 2013 à 14:24

    jean3:3 (segond,version révisé) je te le dis , si un homme ne NÄIT de nouveau,il ne peut voir le royaume de Dieu.

    jean 3:3 (crampond,1960)je te le dis,nul,s'il ne NAÏT d'en haut,ne peut

    voir le royaume de Dieu.

    Si je n'avais pas lu ton commentaire j'étais sur la 1 er version (pourtant je suis en possesion de la 2 éme depuis 1970). Comme tu la déja écris nous avons été

    mal enseigné. Ma question est qu'elle est la meilleur traduction de la bible de l'hébreu au français.

          et la chouraqui ?

       W alérian

     

     

    11
    Samedi 27 Avril 2013 à 15:12

    C'est "naître D'EN HAUT" ("anothen", Strong 509)... et de préférence du "troisième ciel" car le Malin est toujours aussi malin et en fait naître beaucoup de "son ciel", le deuxième !  
    ... et puis, des "nouvelles naissances", ça existe aussi chez les franc-maçons, par exemple. 

    12
    Samedi 27 Avril 2013 à 16:29

    @Sophiesisley,
    Je suis allé voir qui est Daniel Vindigni: http://danielvindigni.com/ConfessionFr.html
    C'est du "Topchrétien" trinitarien et babylonien avec d'énormes erreurs doctrinales tant en écclésiologie qu'en sotériologie et en eschatalogie (pentecôtiste)...

    13
    josy Profil de josy
    Samedi 27 Avril 2013 à 18:16

    JY ma derniére question, qu'elle est la meilleur traduction que tu puisses me conseillé, et la chouraqui???

                                Walérian

    14
    Dimanche 28 Avril 2013 à 00:18

    J'ai la Chouraqui depuis plus de 20 ans (dès ma 2ème année de "conversion") ainsi que la Concordance Strong depuis la même époque.
    J'avais commencé avec la King James... parce que je ne supportais déjà plus mon ancienne littérature catho-romaine et ses "Deus", "Iesous", "Christos", etc !  

    15
    josy Profil de josy
    Dimanche 28 Avril 2013 à 14:25

    Bien reçu.  Mais je m'y perd avec tous ses traduc...Déja, aprés recherche comparer a tes études ou autres,je vérifie et certains mots bien sur ne corresponde pas avec mes bibles, j'ai eu un aperçu avec internet de la strong pas facile ,à utiliser sans une petite aide.

    Pour ma part je ne supporte pas d'être lésé, part la segond révisé (hébreu français reçu par le berger d' Israel ) ou les termes exact élohim,adonai, yhwh,yéyoua etc... n'y sont pas. Déja que pour comprendre les écritures nous avons besoin d'être aidé, alors s'il faut plusieurs bibles ? La perte de temps pour un verset.

    Si les deux que tu me cites sont bien,sais tu comment me les procurer,

     et de QUEL Année devrais je les prendre.

    D'ou l'importance d'en informer le lecteur.

        Shalom ,Walérian

    16
    Dimanche 28 Avril 2013 à 23:26

    Cela se trouve en principe dans toutes les bonnes librairies (la Chouraqui existe maintenant en "livre de poche") mais vous pouvez aussi les télécharger "on line":
    http://www.lexilogos.com/bible.htm

    17
    josy Profil de josy
    Dimanche 28 Avril 2013 à 23:57

    Bien reçu.

                   Walérian

    18
    salvador josde
    Vendredi 6 Septembre 2013 à 10:53

    Shalom serviteur d'Elohim,  jyh: vraiment le message et bien reçu,pour mois sur l'egalite des sexes, pour mieux comprandre tous les ministeres sont reserves aux hommes, merci pour la revelation Amen ,j'aimerais à savoir si conais-tu? mr: Claude Cleret c'est mr: m'envoyez un e- aimel des 365 livres pour liberez les pouvoirs de votre inconscent,je le leur dit, j'en'est peut pas  li sans, je peut connaitre la source de ta foi, ou tu crois à qui?  come 1jean 4:1jusqu'as present il repont pas, ce pour cela je mieux penses de partager sans avec toi merci pour la bonne comprehension Amem.

     

    19
    Lundi 9 Septembre 2013 à 14:57

    Non, Salvador, tous les "ministères" ne sont pas "réservés" aux hommes.
    Ce n'est pas ce qui est écrit, ni par moi, ni dans les Ecritures.
    Encore faudrait-il retirer aux "ministères" toute la gangue religieuse dont les hommes les ont entourés.
    Le point central concerne "l'enseignement" et c'est là qu'il faut être clair et net en affirmant que cette notion n'existe pas, par définition, chez la femme... de même que la "Kéhila-Epouse" ne peut enseigner le Mashiah !

    Pour le reste, non je ne connais pas C. Cleret... et je n'ai pas bien compris la suite de ton commentaire.

    Shalom.

    20
    haissons le mal
    Jeudi 12 Septembre 2013 à 07:20
    haissons le mal

    je remercie dieu pour votre oeuvre.mais je voudrais  s il est possible demander les passage rajoutes par le sieur jerome stridon en dehors de ceux cites precedemment.merci et que dieu soit beni.

    21
    Vendredi 13 Septembre 2013 à 17:33

    Il y a sans doute plus grave que les "passages rajoutés" (peu nombreux et qui s'annulent d'eux-mêmes puisque la Bible ne peut se contredire)...
    ... car il y a surtout toutes les "fausses traductions" en commençant par "Deus-Dieu" (qui ne veut rien dire) au lieu de "Elohim"...

    http://jyhamon.eklablog.com/fausses-traductions-18-c20242871

    22
    salvador jose
    Vendredi 27 Septembre 2013 à 12:10

    Shalom serviteur d'Elohim jyh, que la paix  de yhwh adonai soit avec toi au nom de yeshoua ha mashiah, jeté absent ds uns moment mènent je suis de mon retour, à propos de la galité des sexes jyh, selon le minister dela femme paul a dit 1 timothée 2:11 que la femme  écoute l'instruction  en silence, avec  une entière soumission. àpres  il 'a continue à verset 12 que je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer ds le silence. dit moi jyh   elle peuve enseigner se n'est que là ou il'yas des femmes, ou ds l'ensemmble de saint  ds la kehila ou elle peux  avoir de minister comme dit paul aux epitre de Ephesiens 4:11 ou elle peuve avoir d'autre forction ds la kehila. Shalom

    23
    Vendredi 27 Septembre 2013 à 15:29

    Je ne pense pas qu'il faille en rajouter sur certaines choses, les lois de YHWH sont claires et elles sont "spirituelles"... avec conséquences dans le monde physique: la femme ne peut pas "enseigner" et l'homme ne peut pas être enceinte.
    Se conformer au monde est une chose grave et les admirateurs et admiratrices (souvent inconsciemment) du siècle des lumières, de la révolution française et donc de la philosophie franc-maçonne, en paieront cher le prix: celui de l'insoumission, de la rébellion, de la désobéissance.
    Les hommes sont responsables de ce désordre en tant "qu'hommes", mais lorsque les femmes sont prévenues, elles sont responsables pour elles-mêmes.

    PS: Je ne publie pas ton autre commentaire... ce monsieur Cleret et/ou Carl Jung contribuent à une "psychologisation des Ecritures" qui ne concerne pas les enfants du peuple de Elohim.

    24
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 21:32

    Ac 1:16  Hommes frères, il fallait que s'accomplît ce que le Rouah Hakodesh ("Saint–Esprit" !), dans l'Ecriture, a annoncé d'avance, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont saisi Yeshoua ("Jésus").

    Ac 2:29  Hommes frères, qu’il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu’il est mort, qu’il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd’hui parmi nous.

    Ac 2:37  Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons–nous?

    Ac 7:2  Etienne répondit: Hommes frères et pères, écoutez! L'Elohim ("Dieu" !) de gloire apparut à notre père Abraham, lorsqu’il était en Mésopotamie, avant qu’il s’établît à Charran;

    Ac 13:15  Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire: Hommes frères, si vous avez quelque exhortation à adresser au peuple, parlez.

    Ac 13:26  Hommes frères, fils de la race d’Abraham, et vous qui craignez Elohim ("Dieu"), c’est à vous que cette parole de salut a été envoyée.

    Ac 13:38  Sachez donc, hommes frères, que c’est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé,

    Ac 15:7  Une grande discussion s’étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Elohim ("Dieu") a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l’Evangile et qu’ils crussent.

    Ac 15:13  Lorsqu'ils eurent cessé de parler, Jacques prit la parole, et dit: Hommes frères, écoutez–moi!

    Ac 22:1  Hommes frères et pères, écoutez ce que j’ai maintenant à vous dire pour ma défense!

    Ac 23:1  Paul, les regards fixés sur le sanhédrin, dit: Hommes frères, c'est en toute bonne conscience que je me suis conduit jusqu'à ce jour devant Elohim ("Dieu")…

    Ac 23:6  Paul, sachant qu’une partie de l’assemblée était composée de sadducéens et l’autre de pharisiens, s’écria dans le sanhédrin: Hommes frères, je suis pharisien, fils de pharisiens; c’est à cause de l’espérance et de la résurrection des morts que je suis mis en jugement.

    Ac 28:17  Au bout de trois jours, Paul convoqua les principaux des Juifs; et, quand ils furent réunis, il leur adressa ces paroles: Hommes frères, sans avoir rien fait contre le peuple ni contre les coutumes de nos pères, j’ai été mis en prison à Jérusalem et livré de là entre les mains des Romains.


    ... et je n'ai toujours pas trouvé "d'apôtresses" qui disaient "femmes soeurs"...
    Il faut dire que "Jésus" n'était pas encore né !
    Il a fallu attendre quelques siècles pour qu'il change tout ça !... grâce entre autre à la franc-maçonnerie.

    25
    DIDIER LEVI
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 15:42

    QUE YAHWEH LE PÈRE DE YESCHUA vous BÉNISSE

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter