• « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     
    Rediffusion 2016


    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !



    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     



    « Je veux cependant que vous sachiez que le Mashiah (Christ) est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Elohim est le chef du Mashiah. » (1 Cor 11:3, LSG corrigée)

     

    « Ce mystère est grand; je dis cela par rapport au Mashiah et à l’Eglise (Qehila, ekklesia). » (Eph 5:32, LSG corrigée)

     

     

    Si je commence d'entrée par ces versets primordiaux, c'est pour que l'on sache bien qu'il ne pourra pas y avoir de place ici pour les « raisonnements d'hommes », les « fables religieuses », les « humanismes chrétiens », les « sociologies de salon » et à plus forte raison les « opinions christiano-politiques ».

     

    Le catholicisme romain (et plus globalement le « christianisme humaniste et paganisé ») s'évertue depuis des siècles à fausser toutes les règles en matière de sexe.

    Cela va de la condamnation ancestrale de la femme parce qu'elle aurait « croqué la pomme » (quelle pomme, c'est écrit où ?) à un revirement soudain pour « s'adapter au monde » et à « l'égalité des sexes » !

     

    Alors, faisons comme n'importe quel juif de Bérée ayant « des sentiments plus nobles » et allons « vérifier dans les Ecritures (le Tanakh hébreu !) si ce qu'on nous dit est exact ». (Actes 17:11)

     

     

    1/ Création de « l'homme ET femme » en Genèse 1:27.

     

    « Elohîm crée le glébeux (adamah, au singulier) à sa réplique, à la réplique d’Elohîm, il le crée, mâle et femelle, il les crée. » (Gen 1:27, Chouraqui)

     

    Je choisis la version « Chouraqui » parce qu'elle ne laisse aucune ambiguïté sur le singulier utilisé pour définir « l'homme » (ou plutôt « l'être humain ») créé le sixième jour, et sur le fait qu'il était à la fois « mâle et femelle » ou « homme et femme ».

     

    Si Chouraqui termine par « Il les crée », c'est parce qu'il respecte le fait qu'un « Elohim pluriel » qui crée « à Son image et à Sa ressemblance »* ne peut créer qu'un « homme pluriel » !... et qu'il anticipe évidemment sur la suite des évènements tels qu'Elohim les a prévus en ajoutant « croissez et multipliez-vous » (verset 28).
    * Voir à ce sujet la très importante notion "d'engendrement":
    http://jyhamon.eklablog.com/un-fils-unique-en-son-genre-pour-un-elohim-unique-explications-a120664850

     

    Est-on bien certain que « Adam », à la fois mâle et femelle, était « seul » ? Oui !... car:

    « YHWH–Adonaï Elohîm dit: « Il n'est pas bien pour le glébeux (l'homme) d'être seul ! Je ferai pour lui une aide contre lui. » (Genèse 2:18)

     

     

    2/ La femelle « tirée » du « côté » du mâle.

    Je précise tout de suite que, plus tard, « l'Epouse » va être « tirée du côté de l'Epoux=Yeshoua » ! 
    Il est par ailleurs important de savoir que le "jardin d'Eden" a été préparé après la création de Adam, que celui-ci y a été placé seul pour "le cultiver" et que c'est seulement alors qu'il a reçu les Commandements sur "les arbres du jardin".
    Mais voyons l'apparition de "la femme" qui, elle, n'est pas créée à partir de la terre mais "tirée" de ce qui est déjà "vivant":

     

     

    - «  IHVH–Adonaï Elohîm fait tomber une torpeur sur le glébeux (Adam). Il sommeille. Il prend une de ses côtes (tsela=côté, flanc, poutre !), et ferme la chair dessous.

    IHVH–Adonaï Elohîm bâtit la côte, qu'il avait prise du glébeux, en femme. Il la fait venir vers le glébeux.

    Le glébeux dit: « Celle–ci, cette fois, c'est l'os de mes os, la chair de ma chair, à celle–ci il sera crié femme – Isha –: oui, de l'homme – Ish – celle–ci est prise. » (Genèse 2:21-23, Chouraqui)

     

    Ainsi donc, Elohim venait de séparer ce qui était féminin de ce qui était masculin, ce qui était femelle de ce qui était mâle, ce qui était femme de ce qui était homme !

     

    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !


    Cette « séparation » était plus qu'une distinction (n'en déplaise aux partisans de la « théorie du genre ») mais c'était aussi la mise en place d'un « ordre hiérarchique » tel que Paul le rappelle en 1 Cor 11:8,9 (LSG):

    - « En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme; et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l’homme. »

     

    De la même façon, et puisque j'ai déjà abordé le sujet, on peut dire que Yeshoua (« l'Epoux ») n'a pas été tiré de « l'Epouse » (« église-Qéhila »), mais « l'Epouse » a été tirée de « l'Epoux-Yeshoua »; et l'Epoux n'a pas été créé à cause de l'Eglise-Qéhila, mais l'Eglise-Qéhila a été créée à cause de l'Epoux-Yeshoua !
    (Hélas, quand on observe certains comportements "chrétiens", on a bien l'impression que des hommes créent des "Jésus" pour "leur église" ou "le christ" pour on ne sait quoi !)

     

    Il est intéressant de noter à ce sujet ce qui s'est passé sur le poteau d'exécution (« stauros », appelé « crux » par les trinitaires) lorsque Yeshoua a achevé sa vie terrestre et humaine:

     

    - « mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l'eau. » (Jean 19:34, LSG)

    Or, qu'est ce que « l'eau » sinon « la Parole de Vie » qui nourrit « l'Eglise » et qu'est-ce que « le sang » sinon celui de « l'alliance renouvelée » qui donne (re)naissance à cette « église-Qéhila » et « épouse » ?!
    (Avec effet rétroactif en quelque sorte, 1 Cor 10:1-4)*

     

    On retrouve d'ailleurs « l'eau et le sang » (avec « l'Esprit ») en 1 Jean 5:6-8 (LSG):

     

    - « C'est lui, Yeshoua Ha Mashiah, qui est venu avec de l'eau et du sang; non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité.

    Car il y en a trois qui rendent témoignage:

    l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord. »*

     

    * Nota: Est-il nécessaire de rappeler que le bout de verset sur le « père, fils, esprit » rajouté par Jérôme de Stridon dans la "Vulgate latine" n'est qu'un cheveu romain dans une soupe babylonienne ?... mais qu'il faut « l'Esprit de Vérité » pour être « d'accord » ?!
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/5-au-nom-du-pere-etc-au-lieu-de-bapteme-en-sa-mort-a79206213

    * Autre nota: Je sais que beaucoup de religieux ont décidé que "l'église" était née lors de la fête de Shavouot ("pentecôte", fin du "compte d'Omer") mais je vais juste leur rappeler que "l'assemblée (kéhila) du peuple d'Elohim" existait depuis déjà longtemps et que Yeshoua est venu "compléter" (rendre complet) ce qui était commencé. (1 Cor 10:1-4)

    Voir encore un autre "Nota" dans les commentaires (à propos des "fils de Elohim" et des "filles des hommes")...

     

     

    3/ « L'ordre » selon Elohim.

     

     

    Rappelons ce qui était en introduction:

     

    « Je veux cependant que vous sachiez que le Mashiah (Christ) est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Elohim est le chef du Mashiah. » (1 Cor 11:3)

     

    Alors « Qui » est le « chef » (tête) de « qui » ?

     

    1/ Elohim est le chef du Mashiah ! (Et aucune trinité, aucune tri-unité, aucun dieu trine ne peut venir contester cela)

     

    2/ Le Mashiah est le chef de l'homme ! (Et le Mashiah est donc le « chef de l'église-kéhila-ekklesia »... ce pourquoi aucun homme ne peut parler à Sa place et bâtir sa propre « église » !)

     

    3/ L'homme est le chef de la femme ! (Ceci va évidemment à l'encontre de toutes les formes d'humanisme, y compris l'humanisme franc-maçon auquel le « christianisme » a pourtant adhéré depuis plus de deux siècles en adoptant entre autre son « mariage républicain » tout en affirmant qu'il ne fait que « obéir aux autorités »... mais à « quelles autorités et à quel chef » ?!)

     

     

    4/ Quelle « égalité » ?

     

     - Il ne peut pas y avoir « d'égalité » entre Elohim et Yeshoua le Mashiah puisque le premier est le « chef » de l'autre, ce que Yeshoua Lui-même a accepté dans la plus grande des « obéissances »:

     « lequel, existant en forme de Elohim, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Elohim » ! (Phil 2:6, LSG corrigée)

     Je tiens à souligner cette obéissance qui doit être la caractéristique de « l'homme-mâle » également et en général, sans quoi il ne pourrait jamais envisager la « soumission » de celle qui est « l'Epouse » (ou « sa femme » pour l'autre niveau).

    et nous rejetons encore et encore toute forme de « trinité » babylonienne !

    http://jyhamon.eklablog.com/trinite-24-c18246390

     

     - Il ne peut pas y avoir « d'égalité » entre Yeshoua notre Mashiah et « l'homme », d'abord parce que Lui seul bâtit Son Eglise-Qéhila (Mat 16:18) et parce que Lui seul est le « premier-né  engendré par le Père » (Romains 8:29; Colossiens 1:15 et 18; Apoc 1:5; Héb 1:5 et 5:5; 1 Jean 5:1; Actes 13:33) alors que les "autres fils" sont "fils adoptifs" (Rom 8:15; 8:23; Galates 4:5; Eph 1:5) !

     ... et puis tout simplement parce que "l'Epoux" n'est pas "l'Epouse" !

     

    - Il ne peut y avoir "d'égalité" entre "l'homme-mâle" et la "femme-femelle", tout simplement parce que "la Parole" le dit !

    Malheureusement, et puisque ce principe a été adopté par "le monde" (et évidemment par le "christianisme humaniste"), on en est arrivé à plus que "l'égalité", c'est à dire à la "confusion des genres" et à l'aboutissement final du "mariage républicain franc-maçon" dans sa forme "mariage gay" !

    Nota: C'est pour cela que je m'évertue (en vain !) à dire aux « chrétiens » qu'ils se réveillent trop tard et qu'ils se trompent de combat en voulant empêcher ce « mariage gay » puisqu'ils en sont à l'origine (!) par leur acceptation passive, depuis deux siècles, d'un précédent « mariage anti-Loi d'Elohim »... qu'ils ne remettent même pas en cause dans leurs « manifs » ! (Lesquelles manifs sont d'ailleurs organisées par leurs autres maîtres humanistes !... et je ne retire rien à ceci, même pas mon mouvement d'humeur du début que seuls les « non religieux » comprendront: http://jyhamon.eklablog.com/l-art-d-etre-mal-marie-a65122213

     

     

     5/ Conséquences et questions.

     

    - La première grande conséquence (d'une mauvaise compréhension) est dramatique puisqu'elle est à l'origine de la pire des apostasies contre laquelle Paul avait pourtant sévèrement mis en garde:

    La femme Jézabel s'est mise à enseigner !... et elle a créé ses propres « églises » avec ses « doctrines auto-générées » et ses « traditions d'hommes » !

     

    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     

    Elle continue d'ailleurs sans vergogne et avec de plus en plus de succès dans de multiples « dénominations chrétiennes » toutes apostates et qui n'ont pas compris l'avertissement donné en Apoc 2:20 !... faute d'avoir « des oreilles pour entendre » !

     

    Dans cette « grande apostasie », tout a commencé avec le remplacement de Elohim par « Théos » et « Deus » ! http://jyhamon.eklablog.com/1-dieu-au-lieu-de-elohim-a71980755

    … et ensuite, la Rome pagano-chrétienne et antisémite n'a plus eu qu'à laisser faire ses « filles »... jusqu'aux « évangéliques » actuels !

     

     - La deuxième grande conséquence a été à la fois la rébellion de « l'église » contre son « chef » et la rébellion de « l'enseignée » contre « l'enseignant »... à tous les niveaux !

    Or, la Parole nous dit clairement qu'il n'y a plus qu'un seul « enseignant » pendant « l'année de grâce » et c'est « l'Esprit de Vérité »... qui « conduit dans TOUTE la Vérité » (Jean 16:13) !

    Celui-ci, en tant que « enseignant », passe évidemment par des hommes mais certainement pas n'importe lesquels puisque Yeshoua l'a d'abord réservé « aux ONZE » (Mat 28:16), ce qui n'a rien à voir avec une soi-disant « grande commission » donnée au premier « chrétien » venu ! http://jyhamon.eklablog.com/faire-des-disciples-recadrage-a58108481

    (On connaît d'ailleurs leurs grandes « évangélisations » à coup de massacres organisés dans des Croisades, des Inquisitions, des guerres de religions, des guerres coloniales... jusqu'à la dernière « croisade » de Hitler... élu et/ou accepté par les « chrétiens » !

     

    « Egalité des sexes » ? Certainement pas !

     - Enfin, et pour que les choses soient bien claires, Paul (qui a été enseigné directement au 3ème ciel, lui) nous écrit et nous dit:

    « Je ne permets pas à la femme d’enseigner (didasko), ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite; et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression. » (1 Tim 2:12-14) ! 

    On ne peut d'ailleurs trouver aucune femme enseignante ou en position d'autorité dans les Ecritures et celles qui veulent prendre l'exemple de Débora comme "Juge" pour justifier leur pseudo-ministère prouvent justement qu'elles ne sont pas enseignantes puisque Débora l'explique elle-même dans son "cantique":
    "Les chefs (hommes) étaient sans force en Israël, sans force (irresponsables), Quand je me suis levée, moi, Débora... " (Juges 5:7), et que c'est dans le contexte où " En ce temps-là, il n’y avait point de roi en Israël. Chacun faisait ce qui lui semblait bon." (Juges 17:6 et 21:25).
    C'est donc l'exception et le contre exemple par excellence et un avertissement pour les hommes (chefs) qui se laisseraient aller à la faiblesse et à l'irresponsabilité !
    Par ailleurs, une "Juge" (au sens biblique) n'est pas une "enseignante" (au sens biblique).


    Redisons encore que ceci est la "pensée d'Elohim" et que nous n'avons pas à l'interpréter, d'autant plus que c'est "une protection pour la femme" et qu'elle devrait s'en réjouir.
    "L'homme-mâle", quant à lui, a bien tort de perdre aussi une "protection" en prenant trop souvent des responsabilités qu'il n'a pas et les graves conséquences qui vont avec selon Jacques 3:1 !

     

     Voir à ce sujet: http://jyhamon.eklablog.com/jezabel-la-fausse-prophetesse-et-les-profondeurs-de-satan-a57537693

     

     

     Des questions éventuelles:

     

    - La "femme-femelle" est-elle écartée de tout « ministère » dans le Corps du Mashiah ?

    La réponse est évidemment non et on sait quel est le rôle joué en matière « d'annonce » (différent de « enseignement=didasko ») par Myriam de Magdala, par exemple, dès sa rencontre avec le Mashiah Yeshoua (Jean 4:28,29) et encore plus pour annoncer la résurrection (Mat 28:7,8; Jean 20:1,2)...

    de même que « la foi » a été transmise à Timothée par sa mère Eunice et son aïeule Loïs (2 Tim 1:5).

    et d'autres femmes ont collaboré en tant que « aide » (évidemment !) avec leur époux; exemple: Priscille avec Aquilas (Actes 18:2; 18:26; 1 Cor 16:19).

     

    - Les femmes n'enseignant pas, est-ce que n'importe quel « homme-mâle » peut le faire ? Evidemment non et on a déjà vu plus haut pourquoi.

    Mais rajoutons ceci dont Paul a également parlé et qui semble bien mal traduit:

    «  Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce » (2 Tim 3:6)

    Ce que l'on a traduit par « femmes d'un esprit faible » est « gunaikarion » (Strong 1133) qui veut plutôt dire « femmelettes »... et qui est tout à fait applicable aux « hommes-mâles »... mais qui ne sont ni suffisamment mâles, ni suffisamment sages, ni suffisamment instruits dans les voies de Elohim !
    (Est-ce que cela vous rappelle un certain « clergé » ?... et même plusieurs catégories de « clergés » ?)

     

    - Est-ce que le « ni homme ni femme » de Galates 3:28 change quelque chose au reste de la Parole de Elohim ?

    Par principe non !... parce que la Parole ne peut pas se contredire.
    Par ailleurs, quelques « chrétiens » ont peut-être remarqué que la « femme-femelle » n'avait pas de sexe masculin et ne pouvait donc pas être « circoncise dans la chair » avant que ne vienne la « circoncision du coeur » !
    Le « ni homme ni femme » étant associé au « ni juif ni grec » et au « ni libre ni esclave » confirme donc simplement que cette « circoncision du coeur » peut être étendue aux femmes, aux grecs et aux esclaves... bien qu'il y ait toujours des libres et des esclaves, des juifs et des grecs, et bien sûr des hommes et des femmes (sauf pour les homosexuels et les partisans de la théorie du genre... et du mariage gay !)

     

     

     Merci de bien vouloir vous poser d'autres questions... après vous être posé les bonnes.

     

     

     Nota 1: Ceci n'était pas un article sur « le couple » et la vie du couple, pas non plus un article sur « la famille », pas un article sur les relations entre hommes et femmes sur le lieu de travail... car cela demanderait d'autres développements... qui toutefois n'échapperaient pas aux fondamentaux de la Parole de YHWH-Adonaï notre Elohim.

     

    Nota 2: L'auteur de l'article est un « homme-mâle » conscient de ses responsabilités et qui étudie la Parole de son Elohim avec d'autres qui ont le même « Amour de la Vérité » en réfutant à l'avance toute critique ou approche humaniste et/ou sexiste avec les qualificatifs désobligeants qui les accompagnent souvent.

     

    Nota 3: Cet article touchant finalement à des sujets divers sera publié sous d'autres formes, avec d'autres titres, dans d'autres rubriques du Blog, quitte à être un peu répétitif.

     
    Présentation PDF:
    https://dl.dropboxusercontent.com/u/38717170/jyhamon.eklablog.com-nbspEgalit_des_sexesnbsp__Certainement_pas_.pdf

     
    Article connexe:
    http://jyhamon.eklablog.com/mais-que-sont-devenus-les-actes-des-apotresses-la-femme-n-enseigne-pas-a105950336




    JYH
    15/04/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)

     

     

    « « L'Etat d'Israël » est-il « l'Israël de Elohim » ? (2ème partie-version finale)Yéshoua VS Jésus (l'opinion des premiers disciples) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,