• "Damas ne sera plus une ville"" (suite)



    Complément à: http://jyhamon.eklablog.com/damas-ne-sera-plus-une-ville-esaie-17-1-a118848700


    Extrait d'un livre à venir par Chris Putman et Tom Horn:



    Ce n’est pas un secret parmi les érudits, que le Christianisme primitif syrien a une profonde influence sur l’envol de l’Islam d’avant le Coran*.  Mc Cants écrit que : « Au début de l’Islam, les Syriens étaient particulièrement partiaux pour le Sufyani parce que ses parents, les Omeyyades, avaient dirigé le califat à partir de Damas. » [1]
    Le terme Sufyani, un terme faisant référence à sa descendance de la progéniture d’Abu Sufyan, est encore un autre personnage légendaire qui va supposément émerger avant le Mahdi de Damas.  Il n’est pas l’allié du Mahdi, ni de Dajjal ; le hadith concernant Sufyani précise qu’il est un tyran qui répandra la corruption sur la terre avant le Mahdi.
    Note JYH: On sait aussi que 25% des sourates du Coran seraient des copies intégrales des livres des "Ebionites"... cf aspects "religieux" puis "politiques". Par exemple: 
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jud%C3%A9o-nazar%C3%A9isme
    http://mathesis.blogg.org/l-auteur-du-coran-un-juif-ebionite-a115764162

    Un homme va émerger des profondeurs de Damas.  Il sera appelé Sufyani.  La plupart de ceux qui le suivent seront de la tribu de Kalb.  Il tuera en déchirant les estomacs des femmes et il tuera même les enfants.  Un homme de ma famille apparaîtra dans le Haram, et les nouvelles de son avènement atteindront le Sufyani et il lui enverra une de ses armées.  Il (en référence au Mahdi) va les battre.  Ils voyageront ensuite avec quiconque restera jusqu’à ce qu’ils arrivent à un désert et ils seront avalés.  Aucun ne sera sauvé, sauf celui qui avait informé les autres à leur sujet. (Mustadrak Al-Hakim).

    Ceci est une collection de cinq volumes de hadiths écrit par Hakim al-Nishaburi. Il a tout écrit aux environs de 1003 avant "J-C".  La collection contient 9045 hadiths et al-Nishaburi affirme que tous les hadiths y étaient authentiques selon les conditions de Sahih al-Bukhari ou de Sahih Muslim, ou les deux.  Ce qui rend le tout particulièrement pertinent pour le présent argument relatif à l’influence syrienne sur le Coran et les hadiths, c’est qu’ils relient le Sufyani à Damas, en Syrie.  Bien sûr, de nombreux théologiens de la dispensation affirment que Dieu Elohim a encore des plans pour anéantir Damas dans une destruction sans-précédent qui exclut tous les supposés accomplissements du passé :

    « Oracle sur Damas.  Voici, Damas ne sera plus une ville, elle ne sera qu’un monceau de ruines.  Les villes d’Aroër sont abandonnées, elles sont livrées aux troupeaux ; Ils s’y couchent, et personne ne les effraie.  C’en est fait de la forteresse d’Éphraïm, et du royaume de Damas, et du reste de la Syrie ; Il en sera comme de la gloire des enfants d’Israël, dit l’Éternel YHWH des armées. » (Ésaïe 17:1-3)

    Des érudits très respectés comme Michael Brown et Craig Keener ont conclu que ceci a été accompli par la guerre Syro-Éphraïmitique qui a sévi au milieu des années 730 avant "J-C" [2].  Toutefois, Brown qualifie que, « En principe, je n’ai aucun problème avec le concept que les prophéties Bibliques anciennes peuvent se référer à des événements contemporains, puisqu’il est clair qu’il y a beaucoup de prophéties qui n’ont pas encore été accomplies, y compris la future guerre (ou plutôt les "deux" futures guerres) mondiale(s) contre et/ou à Jérusalem. » (Voir Zacharie 12 et 14). [3]  Bien qu’ils puissent être exacts avec le double accomplissement, le passé ne correspond tout simplement pas avec la parole de Dieu Elohim annoncée par Ésaïe que,
    « Damas ne sera plus une ville, elle ne sera qu’un monceau de ruines.»  Jusqu’à il y a une semaine, la capitale de la Syrie se délectait de son statut comme une des plus anciennes villes existantes dans le monde et il existe des preuves d’un établissement dans le plus large bassin de Barada datant de 9000 avant "J-C" [4].  Bien que nous reconnaissions le symbolisme apocalyptique quand nous le voyons, « Damas ne sera plus une ville » ne semble pas être un langage figuratif.  Nous nous attendons à ce que Damas soit détruit et, à partir du 21 octobre 2015, le service de nouvelles par internet en faveur de Moscou,Russie Insider, a publié ce qu’il prétend être des images de la bataille qui fait rage entre l’armée syrienne et les rebelles soutenus par les États-Unis et l’Australie dans la banlieue de Jobar, à Damas.

    See full story with a Russian drone flying over the devastation

    Russia releases shockingly clear footage of the devastation surrounding Damascus 



    Voir aussi:

    "Oracle sur Damas" (suite)



     
    Sources:

    [1] William McCants, The ISIS Apocalypse: The History, Strategy, and Doomsday Vision of the Islamic State, Kindle Edition, (St. Martin’s Press, 2015), Kindle Locations 1904-1905.

    [2] Victor Harold Matthews, Mark W. Chavalas, and John H. Walton, The IVP Bible Background Commentary: Old Testament, electronic ed. (Downers Grove, IL: InterVarsity Press, 2000), Isaiah 17:1.

    [3] Michael Brown, “Does the Bible Predict the Destruction of Syria?,” Charisma, September 11, 2013,http://www.charismanews.com/opinion/in-the-line-of-fire/40946-does-the-bible-predict-the-destruction-of-syria Accessed October 19, 2015.

    [4] Ross Burns, Damascus: A History, (London: Routledge, 2007), 2.





    JYH
    10/11/2015
    D'après: http://www.logosapologia.org/the-fulfillment-of-biblical-prophecy/
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)





    « "Bord de vêtement" au lieu de "tsitsit"Attentats de Paris... appel à la REPENTANCE ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,