• "Damas ne sera plus une ville" (Esaïe 17:1)



    Esaïe 17:1 "Oracle sur Damas. Voici, Damas ne sera plus une ville, Elle ne sera qu’un monceau de ruines."
    (La suite de ce chapitre est intéressante aussi)

    "Damas ne sera plus une ville" (Esaïe 17:1)

                                              Damas... "avant".



    Evidemment, et bien que la Syrie et la Russie (ou ex-URSS) soient alliés depuis 50 ans, nous nous étions limités au danger du gaz sarin en oubliant que même une opération de commandos états-uniens sur ces stocks ne ferait qu'aggraver les dégâts à cause des armes conventionnelles qui ont d'une part multiplié la mortalité par plus de 10 et d'autre part élargi la porte ouverte aux forces terroristes de "l'EI" (Etat Islamique), ou "ISIS" (tiens, la "déesse" !), ou maintenant et plus proche du français: Daesh.

    Ce n'est qu'aujourd'hui que le monde des médias (et des politiciens ?) se souvient des alliances et de la géopolitique des Russes dans ce secteur... mais Vladimir Poutine qui est meilleur joueur d'échecs que les états-uniens et les européens avançaient déjà ses pions et après avoir pris ou assuré le contrôle de 2 grands ports dans les "mers chaudes" (Sébastopol en Crimée pour la mer Noire* et Tartous en Syrie, près du Liban et de l'Etat "israëlien", pour la Méditerrannée), il envoie (ou "pourrait" envoyer) des troupes au sol en accord avec l'Iran (et avec soutien aérien) pour faire ce que les occidentaux ne font pas tout en en parlant beaucoup !
    * Notons que Poutine a profité du quasi-coup d'état des états-uniens à Kiev en Ukraine pour se considérer en état de légitime défense et immédiatement contrôler le Donbass et un accès plus large à cette Mer Noire.

    Ces troupes au sol ne sont pas n'importe lesquelles puisque ce sont les fameux "Spetnaz" qui impressionnent même les Navy Seals et la Delta Force US tellement leur entraînement donne dans la démesure et quel que soit le climat: http://www.giotsar.com/articles/spetsnaz.php
    (Ils ont déjà fait leurs preuves récemment en Afghanistan et en Tchétchénie... ou lors de prises d'otages... sans négociations et sans pitié)

    "Damas ne sera plus une ville" (Esaïe 17:1)


    Sans vouloir faire de l'eschatologie à deux balles (façon Claude Ignerski dans le Pentecôtisme qui vient de rater son 5ème "enlèvement" en une semaine), il était intéressant de rappeler ce verset de Esaïe 17:1 compte tenu de la place de la Syrie tant en termes de géopolitique que de prophétie puisque ceci pourrait préparer le développement de Zacharie 12... avec l'impact sur "l'Etat israëlien" puis sur "l'Israël de Elohim".
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/l-etat-d-israel-est-il-l-israel-de-elohim-2eme-partie-version-finale-a118606620

    La Russie qui compte 20 millions de musulmans "modérés" pourrait se débarrasser de Daesh avec le soutien militaire de l'Iran, mais aussi indirectement de la Chine (!), de l'Egypte, de l'Arabie Saoudite et de la Jordanie par abstention, et autres nations musulmanes intéressées par un "autre Islam" sans se soucier des discours moralisateurs venus des occidentaux au sujet du cas particulier et personnel de Bachar Al Assad.

    A propos de ce dernier, Barak Obama a rappelé ce qu'était un "tyran" en parlant de ceux qui "tuent des civils et des enfants innocents"... certainement pour nous rappeler aussi Hiroshima et Nagasaki (par exemple) !... alors "attention Damas" ?

    Quant à "l'autre Islam" des "autres musulmans", c'est toujours l'Islam et le Coran est toujours le Coran. Que ce soit celui de Médine ou celui de La Mecque, ils seront toujours d'accord sur deux points: le "mensonge par nécessité" et le "meurtre par soi-disant légitime défense". 

    Bref, la situation est chaude et un éventuel ennemi commun et provisoire de "type Hitler" (cf "Daesh") ne ferait qu'unir en apparence "l'est et l'ouest" contre un méchant qui en cache un autre... et entre méchants déguisés en gentils puisqu'ils auront tous avancé leurs pions pour "la fin", tellement près de Jérusalem.

    Les pantins de Satan préparent l'accomplissement des prophéties et c'est finalement très bien comme ça... sauf si on se prend à avoir des "opinions", des sentiments, une religiosité ou une morale reposant sur la "sagesse d'en bas" qui est "charnelle, terrestre, diabolique" (Jacques 3:15).

    Affectionnons-nous donc aux "choses d'en haut" car plus nous disons "bientôt" et plus c'est "très bientôt" avec cette règle constante et impérative: "Veillez et priez car vous ne savez pas quand ce temps viendra" (Marc 13:33).




    JYH
    29/09/2015
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)




    « "Prenne sa croix" au lieu de "la chaîne et la trame"Qu'est-ce qui n'est pas clair dans "JE NE SUIS PAS VENU ABOLIR LA LOI"? Matthieu5:17 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 11:34

    Analyse intéressante de la situation actuelle en Syrie et des prophéties qui y sont rattachées ! Bien à vous et bonne fête de Souccot.

    Jacquy Mengal

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter