•  

    Cent preuves bibliques de l'absurdité de la "trinité babylonienne"

         YHWH, le "NOM" que Elohim a donné à Moïse lorsqu'il Lui a demandé

    Cent preuves bibliques de l'absurdité de la "trinité babylonienne"

    Yeshoua (YesHuW'aH=salut), le "nom" que Myriam a donné à Son fils (le "fils de l'homme") sur ordre de l'ange Gabriel


    L'article ci-dessous est une reprise de l'étude faite par Samuel Barrett en 1825 pour le compte du "mouvement américain unitarien".
    Je n'ai, pour ma part, nul besoin de référence "unitarienne" ou "arianiste" pour parler simplement de la "Vérité" telle qu'elle est exprimée dans les "Ecritures" et comprise par ceux qui ont reçu "l'Esprit de Vérité" sous les conditions d'obéissance de Jean 14:15-17 ou Actes 5:32.
    J'ai modifié dans cette étude toutes les allusions
    au "Dieu" des pagano-chrétiens issus de Rome en choisissant "Elohim", de même que "Yeshoua" se substitue au fils de Zeus qu'est "Jésus" et "Mashiah" à "christ" qui peut être n'importe quel "oint".
    Le mot "divin" (qui vient de "deus") a aussi été remplacé par "de Elohim".
    Les autres modifications ou ajouts apparaissent
     "en couleur".
    Voir aussi la conclusion.



    Il existe déjà de nombreux articles justificatifs dans la rubrique "Trinité" (ou ailleurs) mais nous allons rappeler que Yeshoua ne peut pas être l'ELOHIM Tout Puissant et Créateur... et qu'il faut avoir un gros problème de compréhension pour confondre "la Parole" avec "Celui qui parle", "Celui a été envoyé" avec "Celui qui envoie", "Celui qui est un HOMME (1 Tim 2:5)" avec "Celui qui est ESPRIT (Jean 4:24)" !

     

    1. car il est représenté par les auteurs des livres bibliques comme étant un être distinct de Elohim le Père, de la même façon qu'un être humain peut être distinct d'un autre. « Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est digne de foi. C'est moi qui rends témoignage de moi-même; le Père qui m'a envoyé, rend aussi témoignage de moi »  (Jean 8:17-18).

     

    2. car non seulement Yeshoua n'a jamais dit de lui-même qu'il était Elohim, mais, bien au contraire, il a parlé du Père, qui l'envoya, comme étant Elohim, et le seul vrai Elohim. « Or, c'est ici la vie éternelle, qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Elohim, et Yeshoua ha Mashiah que tu as envoyé » (Jean 17:3). C'est ce langage que notre Sauveur employa lors d'une prière solennelle à « son Père et notre Père » (Jean 20 :17).

     

    3. car il est dit de manière constante de Yeshoua, qu'il est le Fils de Elohim. « Et voici une voix des cieux, qui dit: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai pris plaisir » (Matthieu 3:17). Un fils peut-il avoir le même âge et être le même que son père?

     

    4. car il est dit de Yeshoua qu'il est le Mashiah (Messie), c'est-à-dire l'oint de Elohim. « Elohim a oint de l'Esprit Saint et de puissance Yeshoua de Nazareth » (Actes 10:38). Celui qui est oint peut-il être le même que celui qui oint ?!

     

    5. car Yeshoua est représenté comme étant un prêtre. « considérez l'apôtre et le souverain Sacrificateur de la foi que nous professons, Yeshoua le Messie » (Hébreux 3:1). La fonction de prêtre, ou sacrificateur, est d'être un ministre auprès de Elohim. Yeshoua le Mashiah étant donc un prêtre, il ne peut être Elohim.

     

    6. car Yeshoua est déclaré être un Médiateur entre le « seul Elohim » et les « hommes ». « Car il y a un seul Elohim, et un seul Médiateur entre Elohim et les hommes, Yeshoua ha Mashiah, homme » (1 Timothée 2:5).

     

    7. car étant le Sauveur du monde, Yeshoua fut envoyé par le Père. « Et nous avons vu, et nous rendons témoignage que le Père a envoyé le Fils, le Sauveur du monde » (1 Jean 4:14).

     

    8. car il est un Apôtre établi par Elohim. « considérez l'apôtre et le souverain Sacrificateur de la foi que nous professons, Yeshoua le Mashiah, Qui a été fidèle à celui qui l'a établi » (Hébreux 3:1-2).

     

    9. car Yeshoua est représenté comme étant notre intercesseur auprès de Elohim. « Le Mashiah est mort, et de plus il est ressuscité, il est même assis à la droite de Elohim, et il intercède aussi pour nous » (Romains 8:34).

     

    10. car le chef du Mashiah est Elohim. « Mais je veux que vous sachiez que Mashiah est le Chef de tout homme, et que l'homme est le chef de la femme, et que Elohim est le chef du Mashiah » (1 Corinthiens 11:3).

     

    11. car de la même manière qu'il est affirmé que nous appartenons au Mashiah, il est affirmé que le Mashiah appartient à Elohim. « et vous êtes à Mashiah, et le Mashiah est à Elohim » (1 Corinthiens 3:23).

     

    12. car Yeshoua affirme : « Mon Père est plus grand que tous » (Jean 10:29). Le Père n'est-il donc alors pas plus grand que le Fils? 

     

    13. car il affirme en un autre endroit et sans la moindre restriction : « mon Père est plus grand que moi » (Jean 14:28).

     

    14. car il nie de fait être Elohim, lorsqu'il s'exclame « Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, sauf Elohim seul » (Matthieu 19:17).

     

    15. car notre Sauveur, après avoir dit : « Moi et le Père, nous sommes un » (Jean 10:30), permet à ses disciples de comprendre distinctement qu'il ne veut pas dire qu'il est de la même substance que le Père, égal en pouvoir et en gloire, mais qu'il est un avec le Père en terme d'affection et de dessein, comme cela apparaît clairement dans la prière qu'il adresse à son Père en notre faveur. « Afin que tous soient un, comme toi, ô Père, tu es en moi, et moi en toi; afin qu'ils soient aussi un en nous » (Jean 17:21).
    (Dans ce cas, "un" [echad] signifie "intimement unis" comme lorsque l'homme et la femme sont "une seule [echad] chair" mais l'homme n'est pas la femme et réciproquement -et ils n'ont pas non plus les mêmes attributs et prérogatives)

     

    16. car le Père est appelé l'Elohim du Mashiah Yeshoua de la même façon qu'il est aussi l'Elohim des "disciples de Yeshoua" (et non pas "chrétiens"). Yeshoua déclara à Marie : « va vers mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Elohim et votre Elohim » (Jean 20:17).

     

    17. car un apôtre affirma de Elohim, le distinguant du « Seigneur Yeshoua le Messie », qu'il est le « seul Souverain » et que lui « seul possède l'immortalité » (1 Timothée 6:15-16).

     

    18. car le même apôtre affirme expressément, que le Père est le seul Elohim, et qu'il n'y en a pas d'autre. « Car, quoiqu'il y en ait, soit dans le ciel, soit sur la terre, qui sont appelés dieux (comme, en effet, il y a plusieurs dieux et plusieurs seigneurs), Toutefois, nous n'avons qu'un seul Elohim, le Père, duquel procèdent toutes choses » (1 Corinthiens 8:5-6).

     

    19. car, comme l'affirme Yeshoua lui-même, la puissance qu’il possède lui fut donnée. « Toute puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre » (Matthieu 28:18). (Donc, il ne se l'ai pas donnée lui-même !) 

     

    20. car il nie formellement être l'auteur des œuvres miraculeuses qu’il a accomplies, mais y réfère comme étant l'œuvre du Père, ou du saint esprit de Elohim. « le Père qui demeure en moi, est celui qui fait les œuvres » (Jean 14:10 version Martin 1744). « je chasse les démons par l'Esprit de Elohim » (Matthieu 12:28).

     

    21. car il déclare distinctement, que ces œuvres portent témoignage non pas de sa propre puissance, mais de celle du Père qui la envoyé (Jean 5:36).

     

    22. car il affirme expressément que ces œuvres sont accomplies non pas en son propre nom, mais au nom de son Père (Jean 10:25).

     

    23. car il soutient, que « le Père, Elohim, l'a marqué de son sceau », indiquant ainsi qu’il est redevable à Elohim le Père pour ce qu'il a accompli (Jean 6:27).

     

    24. car il déclare qu'il n'est pas l'auteur de sa propre doctrine. « Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé » (Jean 7:16-17).

     

    25. car il se présente lui-même comme ayant été instruit par le Père. « je dis les choses comme mon Père me les a enseignées » (Jean 8:28).

     

    26. car il réfère invariablement au Père comme étant à l'origine du pouvoir (ou autorité selon les traductions)  par lequel il parle et il agit. « il [le Père] lui [Yeshoua] a donné le pouvoir » (Jean 5:26-27).

     

    27. car il reconnaît sa dépendance vis-à-vis de son Père céleste comme étant celui dont lui vient l'exemple par lequel il agit et celui vers qui pointent ses faits et gestes. « le Fils ne peut rien faire de lui-même, à moins qu'il ne le voit faire au Père; car tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement » (Jean 5:19). « le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu'il fait » (Jean 5:20)

     

    28. car il dit: « Je ne cherche point ma gloire »; « mais j'honore mon Père » (Jean 8: 49-50).

     

    29. car il déclare: « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien; c'est mon Père qui me glorifie » (Jean 8:54).

     

    30. car un apôtre déclare qu'en Mashiah habite toute plénitude, puisqu’il a plu à Elohim que cela soit ainsi (Colossiens 1:19).

     

    31. car Yeshoua est présenté uniformément dans les Écritures, non pas comme la cause première, mais plutôt comme la cause intermédiaire à laquelle se rattache notre salut. « nous n'avons qu'un seul Elohim, le Père, duquel procèdent toutes choses, et nous sommes pour lui; et un seul Seigneur (Adon), Yeshoua ha Mashiah, par lequel sont toutes choses, et nous sommes par lui » (1 Corinthiens 8:6).

     

    32. car il déclare: « Je ne suis pas venu de moi-même mais c'est de Elohim que je suis issu, et que je viens » (Jean 8: 42; 7:28). Yeshoua savait qu'il « était venu de Elohim, et qu'il retournait à Elohim » (Jean 13:3).

     

    33. car il affirme qu'il nest pas celui qui met à disposition les meilleures places dans son propre royaume. « d'être assis à ma droite et à ma gauche, ce n'est pas à moi à l'accorder; cela ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a destiné » (Matthieu 20: 23).

     

    34. car notre Sauveur, faisant référence à ses disciples dans un temps futur, lorsqu'ils comprendront mieux ce qui le concerne, déclare expressément qu'ils sauront alors qu'il est totalement dépendant de son Père. « Lorsque vous aurez élevé le Fils de l'homme [c’est-à-dire qu’il aura été tué], alors vous connaîtrez qui je suis [c’est-à-dire le Messie], et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis les choses comme mon Père me les a enseignées » (Jean 8: 28).

     

    35. car notre Sauveur professe toujours qu'il n'a nulle volonté qui soit sienne, mais qu’il est toujours entièrement guidé et gouverné par la volonté de son Père céleste. « Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais la volonté de Celui qui m'a envoyé » (Jean 6:38).

     

    36. car il nie expressément posséder l'attribut de Elohim d'une existence indépendante en elle-même. « Comme le Père, qui est vivant, m'a envoyé, et que je vis par le Père » (Jean 6:57).

     

    37. car il nie expressément posséder l'attribut de Elohim d'une existence ne découlant de rien d'autre que delle-même. « Car, comme le Père a la vie en lui-même, il a aussi donné au Fils d'avoir la vie en lui-même » (Jean 5:26).

     

    38. car il nie positivement posséder l'attribut de Elohim de l'omnipotence. « Je ne puis rien faire de moi-même » (Jean 5:30).

     

    39. car il nie expressément posséder l'attribut de Elohim de l'omniscience. « Pour ce qui est de ce jour et de l'heure, personne ne les connaît, ni les anges qui sont dans le ciel, ni le Fils; mais seulement le Père » (Marc 13: 32 ; Matthieu 24:36).

     

    40. car Yeshoua est dit dans les Écritures avoir été « tenté par le diable » (Matthieu 4:1). Il est dit également que « Elohim ne peut être tenté par le mal" (Jacques 1:13)

     

    41. car il est rapporté concernant notre Sauveur, qu'il «  passa toute la nuit à prier Elohim » (Luc 6:12) Pourquoi Yeshoua prierait-il donc Elohim si il est lui-même Elohim ?

     

    42. car, alors qu'il se trouvait entouré de nombreuses personnes avant la résurrection de Lazare, il rendit grâce au Père pour l'avoir entendu. « Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé. Je savais que tu m'exauces toujours » (Jean 11:41-42).

     

    43. car Yeshoua implora son Père de le glorifier. « Et maintenant, glorifie-moi, Père, auprès de toi, de la gloire que j'avais auprès de toi (en tant que "Parole"), avant que le monde fût » (John 17:5). Celui qui implore Elohim de le glorifier ne peut être Elohim.

     

    44. car il supplia que, si cela était possible, la coupe amère passe loin de lui, ajoutant: « Toutefois, non pas comme je veux, mais comme tu veux » (Matthieu 26:39).

     

    45. car il dit: « Mon Elohim, mon Elohim, pourquoi m'as-tu abandonné? » (Matthieu 27:46). Ce peut-il quayant prononcé ces mots Yeshoua soit le Elohim Suprême (Il s'abandonnerait lui-même ?) 

     

    46. car jamais Yeshoua ne s'adora lui-même, le Fils, pas plus qu'il n'adora le Saint Esprit, ce qu'il aurait dû faire si le Fils et le Saint Esprit avait été Elohim. Bien plutôt, il n'adora toujours que le Père.

     

    47. car il n'instruit jamais ses disciples de l'adorer lui-même ou d'adorer le Saint Esprit, mais d'adorer le Père et le Père seul. « Quand vous priez, dites: Notre Père qui es aux cieux » (Luc 11:2). « Et en ce jour-là vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité je vous dis, que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom » (Jean 16:23). « Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, que lesvrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car le Père demande de tels adorateurs » (Jean 4:23).
    (Elohim est ESPRIT, Jean 4:24, et Yeshoua est HOMME, 1 Tim 2:5)

     

    48. car ce n'était pas la pratique des apôtres de rendre un hommage religieux au Mashiah, mais à Elohim le Père par le Mashiah. « Je rends grâces à Elohim par Yeshoua le Messie » (Romains 7:25). « A Elohim seul sage soit la gloire dans tous les siècles, par Yeshoua le Messie » (Romains 16:27).
    « Je fléchis les genoux devant le Père de notre Seigneur Yeshoua le Messie » (Éphésiens 3:14).

     

    49. car l'apôtre Pierre, immédiatement après avoir été rempli de l'Esprit  Saint (saint esprit) au jour de la Pentecôte, s'adressa au juifs de la manière suivante: « Hommes israélites, écoutez ces paroles : Yeshoua le Nazaréen, homme approuvé de Elohim auprès de vous par les miracles et les prodiges et les signes que Elohim a faits par lui au milieu de vous, comme vous-mêmes vous le savez,  ayant été livré par le conseil défini et par la préconnaissance de Elohim, - lui, vous l’avez cloué à [une croix] et vous l’avez fait périr par la main d’hommes iniques,  lequel Elohim a ressuscité »  (Actes 2:22-24 version Darby).

     

    50. car l'apôtre Paul affirma expressément que « toutes ces choses viennent de Elohim, qui nous a réconciliés avec lui par Yeshoua ha Mashiah »
    (2 Corinthiens 5:18).

     

    51. car ce même apôtre rend grâces « à Elohim, qui nous a donné la victoire par notre Seigneur Yeshoua ha Mashiah » (1 Corinthiens 15:57).

     

    52. car il est dit que c'est « à la gloire de Elohim le Père », que « toute langue confesse que Yeshoua le Mashiah est le Seigneur » (Philippiens 2:11).

     

    53. car les Écritures affirme que « le Mashiah ne s'est point attribué la gloire d'être souverain Sacrificateur, mais il l'a reçue de celui qui lui a dit: C'est Toi qui es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui » (Hébreux 5:5).

     

    54. car il est expressément déclaré que Elohim donna au Mashiah la Révélation qui fut faite à l'auteur du livre de l'Apocalypse (Apocalypse 1:1).

     

    55. car un apôtre parla du Mashiah comme étant simplement à l'image de Elohim. « lui qui est l'image de l'Elohim invisible » (Colossiens 1:15; 2 Corinthiens 4:4). Il serait absurde d'appeler qui que ce soit sa propre image.

     

    56. car Yeshoua est déclaré être « le premier-né de toutes les créatures » (Colossiens 1:15).

     

    57. car il est dit de lui qu'il est « le commencement de la (nouvelle) création de Elohim » (Apocalypse 3:14 version Darby).

     

    58. car les Écritures affirment, de tant de manière, que Yeshoua « a été fait un peu inférieur aux anges » (Hébreux 2:9). Elohim peut-il être fait inférieur à ses propres créatures ?

     

    59. car Pierre déclare que Yeshoua « a reçu de Elohim le Père honneur et gloire, lorsque cette voix lui a été adressée par la Gloire suprême: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection » (2 Pierre 1:17).

     

    60. car il est présenté comme nécessaire que le Sauveur de l'humanité « devînt semblable en toutes choses à ses frères » (Hébreux 2:17).

     

    61. car, dans l'épître aux Hébreux, Yeshoua est comparé avec Moïse d'une façon qui serait impie s’il était réellement l'Elohim Suprême. « il [Yeshoua] a été estimé digne d'une gloire qui surpasse celle de Moïse » (Hébreux 3:3).
    (Ou encore: "Moïse a dit: YHWH-Adonaî votre Elohim vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi; vous l’écouterez dans tout ce qu’il vous dira", Actes 3:22)

     

    62. car Yeshoua est présenté comme étant le serviteur, l'élu, le bien-aimé de Elohim, et le réceptacle de l'esprit de Elohim. « Voici mon serviteur que j'ai élu, mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir; je mettrai mon Esprit sur lui » (Matthieu 12:18).

     

    63. car il déclare lui-même expressément que c'est parce qu'il a accompli ce qui plaisait au Père, que le Père fut avec lui et ne l'abandonna pas. « Car celui qui m'a envoyé est avec moi, le Père ne m'a point laissé seul, parce que je fais toujours les choses qui lui plaisent » (Jean 8:29 version Martin 1744).

     

    64. car il est dit de Yeshoua qu’il « croissait en sagesse, en stature et en grâce, devant Elohim et devant les hommes" (Luc 2:52).

     

    65. car il parle de lui-même comme ayant reçu ses ordres du Père. « le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit ce que je devais dire et annoncer » (Jean 12:49).

     

    66. car il est présenté comme ayant obéi au Père, et ayant été « obéissant jusqu'à la mort » (Philippiens 2:8). « Les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a dites » (Jean 12:50). « j'ai gardé les commandements de mon Père » (Jean 15:10).

     

    67. car Yeshoua « a appris l'obéissance par les choses qu'il a souffertes », et par ces souffrances fut rendu parfait devant Elohim (Hébreux 5:8)... donc, Il ne l'était pas avant.

     

    68. car il est parlé de lui dans les Écritures comme étant « le premier-né de plusieurs (beaucoup de) frères » (Romains 8:29; Colossiens 1:15 et 18; Héb 1:6; Apoc 1:5). Elohim a-t-il des frères ou des sœurs ?

     

    69. car Yeshoua appelle celui qui obéit à Elohim: son frère, sa sœur ou sa mère. « quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c'est celui-là qui est mon frère, et ma sœur, et ma mère » (Matthieu 12:50).

     

    70. car il offre à celui qui est fidèle la même distinction et le même honneur qu'il a lui-même reçu du Père. « Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et suis assis avec mon Père sur son trône » (Apocalypse 3:21).

     

    71. car Elohim, « a parlé en ces derniers temps par son Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses » (Hébreux 1:2).

     

    72. car à Yeshoua a été donné le titre de "premier-né d'entre les morts" (Apocalypse 1:5).

     

    73. car il est déclaré que Elohim le releva d'entre les morts. « Elohim a ressuscité ce Yeshoua; nous en sommes tous témoins » (Actes 2:32; Romains 10:9-10).
    (D'ailleurs, si c'était Elohim qui était mort, on se demande bien "qui" l'aurait ressuscité !)
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/yahuwah-yhwh-a-t-il-ete-perce-a57456521

     

    74. car Elohim a répandu le Rouah haKodesh (Saint Esprit) sur les apôtres par Yeshoua le Messie (Tite 3:6).

     

    75. car la raison qui est donnée expliquant que le Saint Esprit n'ait pas été donné plus tôt ; c’est parce que Yeshoua n'avait pas encore été glorifié. « le Rouah haKodesh [saint esprit] n'avait pas encore été donné, parce que Yeshoua n'était pas encore glorifié » (Jean 7:39).

     

    76. car il est affirmé du Mashiah qu'il fut exalté par Elohim et fut ainsi déclaré Prince et Sauveur (Actes 5:31).

     

    77. car « Elohim a fait Seigneur et Mashiah (Messie) ce Yeshoua » qui fut crucifié (Actes 2:36).

     

    78. car Elohim « lui a donné un (Son) nom (YHWH) qui est au-dessus de tout nom » (Philippiens 2:9).
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/le-nom-au-dessus-de-tous-les-autres-noms-a100180783

     

     

    79. car Yeshoua fut établi par Elohim « juge des vivants et des morts » (Actes 10:42).

     

    80. car « Elohim jugera les actions secrètes des hommes, par Yeshoua le Mashiah » (Romains 2:16).

     

    81. car tout jugement est donné au Mashiah par le Père (Jean 5:22).

     

    82. car notre Sauveur justifie l'importance du jugement qu'il prononce en exprimant le fait qu'il ne s'agitpas exclusivement de son propre jugement, mais qu'il s'agit du jugement prononcé par le Père qui l'envoya. « Et si je juge, mon jugement est digne de foi; car je ne suis pas seul, mais avec moi est le Père qui m'a envoyé » (Jean 8:16).

     

    83. car il est dit que depuis il fut reçu dans les cieux, il est « assis à la droite de Elohim » (Marc 16:19).

     

    84. car l'apôtre Paul affirme que Yeshoua, et ceci même depuis son ascension, « vit pour Elohim » et est « vivant par la puissance de Elohim » (Romains 6:10; 2 Corinthiens 13:4).

     

    85. car il est affirmé de , qu’après « que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils même sera assujetti à Celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Elohim soit tout en tous » (1 Corinthiens 15:28).
    (et "tout en tous", c'est beaucoup beaucoup plus que "trois" !) 

     

     86. car l'apôtre Jean soutient que « Personne n'a jamais vu Elohim »; ce qui ne serait pas vrai si Yeshoua était Elohim (Jean 1:18).

     

    87. car dans les prophéties de "l'Ancien Testament*" qui ont trait au Mashiah, il est parlé de lui comme étant un individu distinct et inférieur à Elohim (Deutéronome 18:15; Jean 1:45).
    * Nota: "l'ancien testament" n'existe pas plus que le "nouveau" !... c'est un "ajout" d'homme, en l'occurrence Jérôme de Stridon dans la Vulgate latine sur ordre du Vatican au IVème siècle !
    Voir: http://jyhamon.eklablog.com/3-nouveau-testament-au-lieu-de-alliance-nouvelle-ou-renouvelee-a78524315

     

    88. car les juifs n'ont jamais espéré que qui que ce soit d'autre qu'un individu venant et étant inférieur à Elohim soit leur Messie. Jusqu'à présent il n'y a toujours nulle évidence que notre Sauveur n’ait jamais évoquée à ce sujet, ne serait-ce qu'un peu, le fait que leur attente ait été erronée. (depuis Abraham)

     

    89. car il n'apparaît nul part dans les Écritures que les juifs (sans compter qu'il faudrait distinguer les "7 sectes pharisiennes", plus les "Sadducéens", les "Esséniens", les "Scribes", les "Zélotes"...),, hormis dans deux situations exceptionnelles (voir n° 90), ne se soient jamais opposé au Sauveur sur la base qu'il ait prétendu être Elohim ou égal à Elohim; alors que si cela avait été coutumier pour Yeshoua d'assumer une telle identité ou une telle égalité devant un peuple tellement fortement attaché à la doctrine de l'unité de Elohim, certainement que Christ se serait alors trouvé au centre d'une controverse constante sur le sujet. Des preuves d'une telle controverse auraient alors été présentes dans le écrits de la Brit Hadashah "Nouveau Testament" .... dont on attend toujours la mort du "testateur" pour savoir ce qu'il y a dedans !   ).

     

    90. car dans ces deux situations exceptionnelles, alors que Yeshoua était sous le coup de telles accusations, et que dans premier cas il aurait fait de lui-même Elohim, et dans deuxième cas, il se serait fait l'égal de Elohim, il nia formellement ces accusations. Concernant l'accusation selon laquelle il se serait fait l'égal de Elohim, il affirma immédiatement, « le Fils ne peut rien faire de lui-même, à moins qu'il ne le voit faire au Père » et aussitôt après, « Je ne puis rien faire de moi-même » (Jean 5:19 et 30). En réponse à l'accusation selon laquelle il se serait fait lui-même Elohim, il rappela au souvenir des juifs que dans leurs propres écritures Moïse est appelé "un dieu" (Exode 4 :16... en fait, ici, il est écrit que Moïse a été "fait Elohim" au sens de "jouant le rôle de Elohim", évidemment), et que les juges ou magistrats sont également appelés des dieux (Psaume 82... et ici ce n'est que "elohim", exceptionnellement un pluriel grammatical de "eloha"... et non pas "l'Elohim Créateur"). Ainsi, Yeshoua bien que n'affirmant certainement pas être inférieur aux personnes susnommées, ne demanda cependant pas à ce qu’on le nomma Elohim, mais se contenta du titre de Fils de Elohim (Jean 10:34-36).
    (comme sont également appelés à l'être les "fils adoptifs": Romains 8:15; 8:23; Gal 4:5; Eph 1:5)

     

     91. car si ces disciples immédiats avaient cru qu'il était le Tout Puissant, se seraient-ils comporté avec autant de familiarité jusqu'à débattre avec lui, le trahir, le renier, le fuir et le laisser être traîné jusqu'au calvaire où il mourut ?

     

    92. car les apôtres, après qu'ils aient été emplis du Rouah haKodesh (Esprit Saint) au jour de la Pentecôte, n'ont pas prêché que Yeshoua était Elohim; par contre, ils prêchèrent ce qui auraient été de fait incompatible avec une telle doctrine (Actes 2:22; 13:23; 17:3 et 31; 22:8).

     

    93. car il n'y a nulle évidence que les premiers convertis au "christianisme"
    (ou plutôt à la "secte des Natzaréens", Actes 24:5; 24:14; 28:22, car il y avait déjà beaucoup de "christianismes païens") aient jamais été accusés d'être des idolâtres par les juifs, ce que les juifs auraient certainement fait si les disciples avaient enseignés que le Fils, comme le Père, était YHWH. Nous savons pourtant que maintenant cette accusation est celle que les juifs émettent le plus souvent à l'encontre des "chrétiens" (ceux qui sont restés des "christianos Isis et Osiris" adorateurs de la reine du ciel, "christianos Mithra" adorateurs du dimanche, etc), et ceci depuis que la doctrine de la Trinité est prêchée dans "l'Église" (romaine) .  

     

    94. car il y a dans la Brit Hadashah ("nouveau testament") dix-sept passages dans lesquels le Père est désigné comme étant le seul et l'unique Elohim, alors que le Fils n'est jamais désigné d'une telle manière.

     

    95. car il y a 320 passages dans lesquels le Père est de manière absolu et par voie de distinction appelé Elohim, alors qu'il n'y a pas un seul passage dans lequel le Fils est appelé de cette façon.

     

    96. car il y a 105 passages dans lesquels le Père est nommé Elohim, ceci accompagné de titres et d'épithètes particuliers, alors que le Fils n'est jamais nommé ainsi.
    Voir pour les "noms", "titres" et "attributs": 
    http://jyhamon.eklablog.com/1-dieu-au-lieu-de-elohim-a71980755

     

     

    97. car il y a 90 passages qui déclarent que toutes prières et toutes louanges reviennent au Père et que tout doit de manière ultime concourir à son honneur et à sa gloire, alors qu'il n'est jamais fait une telle déclaration concernant le Fils.

     

    98. car il y a 1300 passages dans les écrits de la Brit Hadashah ("nouveau testament" des religieux) dans lesquels le mot Elohim est mentionné, sans qu'il ne soit dit qu'il existe plus d'une personne comprenant "l'élohimité" ou qu'il n'y ait nul autre Elohim que le Père.
    (On pourrait ajouter que le tétragramme "YHWH" est cité 6823 fois dans les "ECRITURES" et qu'il concerne toujours le seul Elohim et Père)

     

    99. car les passages dans lesquels le Fils est formellement reconnu comme subordonné au Père, trouvant son origine en Lui, recevant la puissance divine ("élohimique" ?) du Père, et agissant en toute chose en accord avec la volonté du Père dépassent le nombre des 300.

     

    100. car, en un mot, la suprématie du Père, et l'infériorité du Fils, est la plus simple, la moins embarrassante et la doctrine qui est de faite présentée dans la Bible; alors que celle d’une supposé égalité et d’une même identité du Père et du Fils est voilée de mystère, encombrée de difficultés et dépend au mieux, en termes de support dans les Écritures, de quelques rares passages seulement.


     J'ajoute ceci que j'ai publié aujourd'hui:


    Aucun "Jésus" ne vous sauvera ou ne vous fera entrer dans le "Royaume" !

    "Or, la vie éternelle, c'est qu'ils Te connaissent, Toi, le seul véritable Elohim, ET celui que tu as envoyé, Yeshoua le Messie." (Jean 17:3)

    - "connaître", c'est "ginosko"=pénétrer, donc, rien à voir avec l'imagination et la "croyance"... il faut "l'Esprit de Vérité".
    - "Le seul véritable ELOHIM", c'est l'Elohim d'Abraham, d'Isaac, de Jacob (Israël)... et de Yeshoua.
    - "ET Celui que ELOHIM a envoyé", c'est "Yeshoua le Messie", Son Fils, le "premier-né d'un grand nombre de frères" (Romains 8:29; Colossiens 1:15 et 18; Héb 1:6; Apoc 1:5).

    Prétendre connaître un "Jésus" sans Père est une folie, et prétendre que c'est un "Jésus-Dieu" est anathème !

    Il faut CONNAÎTRE:
    1/ Le PERE: ELOHIM qui est ESPRIT (Jean 4:24).
    2/ Le Fils YESHOUA qui est un HOMME ressuscité (1 Tim
     2:5).

    ... c'est tout simplement la "bonne nouvelle du Royaume" qui ne parle que de ça: une "nouvelle création" avec un "homme nouveau", un "nouvel Adam", Yeshoua le premier-né !

    - 1 Cor 15:47 "Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.
    48 Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.
    49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste." (comme "fils adoptifs")

    - 1 Cor 2: 14 "Mais l‘homme animal (terrestre) ne reçoit pas les choses del’Esprit de Elohim, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître,parce que c’est spirituellement qu’on en juge."

     

    JYH
    14/11/2013
    D'après: http://radicalreformation.over-blog.com/article-cent-arguments-bibliques-en-faveur-d-une-foi-unitarienne-72125625.html
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)



    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  •  
    Suite de la reprogrammation pour le "petit reste" appelé "selon l'élection de la grâce" (Rom 11:5) !

    De la foi satanique à la foi de Yeshoua

     

    De la foi satanique à la foi de Yeshoua


    Oui !!!! La foi de Yeshoua ne concerne que les choses d’en haut. Et en haut, il n’y a pas les choses d’en bas, il n’y a rien de destructible, rien de ce qui concerne les choses de ce monde et la chair.



    Le diable est dans les corps et non dans les lieux

    En haut il n’y a que Dieu ELOHIM, son Royaume, ses vertus, et les saints anges qui exaltent les choses d’en haut comme ils (les saints anges) les exaltent lorsque celles-ci (les choses d’en haut) viennent habiter des hommes et des femmes sur terre pour leur donner le statut de "SAUVÉ", de "CHRETIEN", d’ENFANT DE "DIEU", de "CITOYEN DU ROYAUME DES CIEUX" bref de YESHOUA dans sa personnalité, la portion d’ELOHIM destinée aux hommes.

    Alors lorsque nous disons : “j’ai la foi que…” pour ensuite citer les choses d’en bas (voir Jacques 3:15), c’est simplement la preuve que le "dieu", le "seigneur", le "jésus" et le "christ" qui se fait invoquer ainsi dans les groupes de prières, qu’ils soient dans des bâtiments ou dans les maisons est Lucifer, qui vient en ange de lumière pour les séduire. En effet, les esprits n’habitent pas entre les murs, mais des corps. On peut donc fuir les “église bâtiments” et néanmoins transporter les mêmes esprits dans les maisons. Ainsi,  prier dans les maisons ne change pas notre nature à l’image de YESHOUA si nous sommes sur un fondement opposé à celui posé par les Apôtres de YESHOUA. Donc, le seigneur, le dieu, qui se fait invoquer dans de telles maisons, foyers, familles, chambres, retraites spirituelles, jeûnes et prières, … c’est Satan (voir 2 Cor 11:4).
    Note JYH: Rappelons à ce sujet que "Satan" (hasatan=le satan) est le seul "Nom" auquel les pagano-chrétiens n'ont pas touché... sans doute "par respect" !



    La nature des hommes de cette génération

    Nous devons savoir que Satan, dans sa ruse, n’a jamais voulu enlever aux hommes le désir quasi instinctif de rechercher le contact avec la divinité. Mais plutôt, il a toujours tout fait pour leur donner l’impression d’être avec "Dieu" et en "Dieu", afin de communiquer à ceux-ci un faut sentiment de sécurité éternelle jusqu’à ce qu’ils partent de leur corps pour réaliser que le dieu qu’ils ont toujours invoqué dans leurs “prières” et par leur “foi”, n’est nul autre que Lucifer lui-même. Il est prêt à aller plus loin que l’on ne peut l’imaginer, prêt à imiter les dons de l’Esprit, prêt à produire toutes sortes de signes trompeurs, pour donner l’impression aux hommes qui se réclament de "Dieu" (toutes religions confondues) qu’ils sont dans le Véritable.

    Mais il faut écouter et discerner le fond de notre humanité, la nature de nos désirs profonds, nos penchants, la nature de nos pensées, notre nature réelle… pour comprendre la prophétie que Paul, un véritable Apôtre du Seigneur YESHOUA, a donnée à Timothée : « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là ». (2Timothée 3:1-5) Cette prophétie concernait notre époque et elle s’accomplie avec une exactitude parfaite (et est la conséquence de 2 Th 2:10-12).

    Dans la version Semeur 2000, dans le verset 5 du même passage, il est écrit :« Certes, ils resteront attachés aux pratiques extérieures de la religion mais, en réalité, ils ne voudront rien savoir de ce qui en fait la force. »



    Trop de croyants dans le monde : c’est suspect

    Plus des 3/4 des humains dans le monde se réclament “chrétiens”, “croyants” de toutes espèces. Le monde est rempli de communautés religieuses, de groupes de prières, d’activités religieuses de toutes natures. La “foi” est donc remplie dans le monde, sur la terre. Pourtant le Mashiah ("Christ") a dit : « Quand le Fils de l’homme viendra trouvera-t-il la Foi (des gens dont l’espérance, les prières et les jeûnes n’invoquent que les choses d’en haut, la conformité avec YESHOUA) sur la terre ? »

    Compte tenu de ce grand nombre d’activistes religieux, des deux hypothèses suivantes l’une est vraie : soit le Mashiah ("Christ", Gloire à son NOM) s’est trompé, ne pouvant pas imaginer à quel point les gens croiraient en Lui et en son Père vers les temps de la fin, soit alors la foi par laquelle les gens se réclament du Mashiah ("Christ") ou appartenir à Dieu ELOHIM (pour d’autres religions) est fausse, est d’une autre source, d’un seigneur autre que YESHOUA, le Saint et le Véritable. Moi je préfère me ranger du côté de la Prophétie de Paul à Timothée, adressée aux hommes de la même espèce que Timothée, pour dire que la deuxième option est la vraie, car le Mashiah Yeshoua ("Christ"), ne peut se tromper.

    Pape Benoit

    En effet, la Foi du Mashiah Yeshoua ("Christ"), celle que Ses disciples ont exprimée, a invoqué et démontré (rendu visible) les choses d’en haut (la Nature de Dieu ELOHIM, ses vertus, son Royaume, sa Présence manifeste, et les choses semblables) en dénonçant le royaume de Satan, celui d’en bas. Alors que la foi du "christ" de ce siècle, celle de Rome, de toutes les confessions religieuses chrétiennes et orthodoxes, et donc de ceux qui en sont disciples, cette foi invoque et rend visibles les choses d’en bas (argent, promotion sociale, voitures, visas, percée financière, et toutes les choses semblables), pour la satisfaction et la gloire de la chair, et du prince de ce monde des ténèbres. Ce faisant, ceux qui professent une telle foi voient leur nature prospérer dans les penchants et les attributs du mal au fur et à mesure du temps qui passe.



    Accepter que le voile religieux soit levé des visages

    Mais la Miséricorde d’ELOHIM reste encore disponible, tant qu’il est temps, pour tous ceux qui auront le courage de se laisser juger à la Lumière de la Vérité, de sa Parole véritable, d’accepter que le voile religieux soit levé sur leur visage pour laisser paraître leur iniquité afin de reconnaître leur égarement, leur imposture ; ce qui va les conduire à renier de manière absolue toute leur spiritualité actuelle ou leur religiosité, de son fondement jusqu’à son expression la plus “glorieuse”.

    YHWH est Tout Puissant pour les vider de cet esprit rusé, malicieux, pervers et méchant avec sa nature et ses attributs, cet esprit qui s’est fait appeler “Jésus-Christ”, qui nous a tous habités, et nous a tous trompés par toutes sortes de signes trompeurs. Cet esprit là causera la chute et la perdition éternelle de plusieurs au jour où le Règne du Véritable YESHOUA se lèvera (très bientôt) par la révélation de sa Véritable Église, celle qui est encore cachée, en construction dans le secret du désert, et qui n’a rien en commun avec le corps actuel, appelé « corps du Christ ».

    Cher lecteur, soyons sérieux : YESHOUA qui est la tête de l’Église, Lui qui est saint et Véritable pouvait-Il avoir un corps aussi pourri et rempli de ténèbres ? Il n’y a pas d’autres alternatives si nous voulons entrer dans la Vie et échapper aux réalités encore plus terribles et plus atroces qui arriveront bientôt car le monde passe, mais la Parole du Seigneur demeure.

    Dieu-ELOHIM n’édifiera pas son édifice Saint sur un fondement souillé, posé par un autre. Un bouleversement salutaire qui doit aboutir à la destruction du fondement sur lequel nous avons été édifiés comme “chrétiens” d’une autre espèce, faux chrétiens. Ce bouleversement est incontournable pour autoriser une résurrection véritable qui fera jaillir la Nature et la Gloire de YESHOUA, le Véritable, sur la face de ce monde au travers des hommes et des femmes qui auront acceptés de se livrer à l’autel de purification d’ELOHIM, le Dieu unique.

    Que son NOM soit sanctifié.


    Fabrice Funiba Lowe



    JYH
    12/11/2013
    D'après: http://www.pyramidedusalut.net/de-la-foi-satanique-a-la-foi-de-yeshoua/
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)





    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique