• L'intendant infidèle ou fidèle ?




    Lu sur Fb:


    Gestionnaire Infidèle ! 



    Luc 16 :1-11

    9 < Et moi, je vous dis: Faites-vous des amis avec les bien injustes, afin qu'ils vous accueillent dans les habitations éternelles lorsqu'elles viendront à vous manquer. >

    11 < Si donc vous n'avez pas été fidèles dans les biens injustes, qui vous confiera les biens véritables ? >



    La gestion de l'ensemble des ressources disposées par le Créateur , doit essentiellement permettre à l'humain de chercher, rechercher, développer, accroître ses liens avec le Créateur aux fins d'acquisition des vertus et caractères du Créateur. Bien gérées, toutes ces ressources doivent participer à la construction de l'identité du Créateur dans l'esprit humain.

    Par déconnexion avec le Créateur, l'humain qui était sensé revêtir les caractères et les vertus du Créateur, devient un mauvais gestionnaire, un mauvais intendant qui en plus détient injustement les ressources qui lui avaient été confiées par le Créateur.
    Toutefois " Le maître loua l’économe infidèle de ce qu’il avait agi prudemment. Car les enfants de ce siècle sont plus prudents à l’égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière." (Luc 16:8) !
    Il reste donc beaucoup à faire dans la compréhension spirituelle de ce qui semble être du "moralisme religieux".

    Les humains sont en train de gaspiller l'ensemble des ressources sur lesquelles le Créateur les a établis. Le Créateur leur annonce qu'ils doivent rendre compte . Mais aveuglés par une insouciance ténébreuse, ils continuent d'avantage le gaspillage à un rythme exponentiel.

    Le Messie Yeshoua, en qui et par qui le Créateur veut réconcilier l'humain et l'ensemble de la création, dit aux humains qu'ils doivent faire usage de toutes ces ressources dont ils sont illégalement ou injustement détenteurs pour se constituer des véritables biens durables et éternels. En d'autres termes, le Messie demande de mettre à contribution toutes les ressources dont disposent les humains pour rechercher les vertus , les caractères et les attributs du Créateur.

    Il ne s'agit pas ici d'aller prendre les ressources d'un autre humain pour prétendre les rendre utiles. Il ne s'agit pas non plus de penser que le Messie demande d'aller faire n'importe quoi pour avoir ces ressources sous le prétexte qu'on s'en servira pour la cause du Royaume.

    Exemples de ressources dont les humains sont illégalement ou injustement détenteurs.

    - Le Temps
    - Le Corps
    - Les mots
    - La terre et ses composants
    - L'atmosphère et ses composants
    - La forêt, la faune et l'ensemble de leur contenu
    - Les mers , les océans et leur contenu
    -.......

    En réalité ces ressources sont la propriété exclusive du Créateur dont Il a confié la gestion à l'humain pour que celui ci s'en serve pour s'accomplir dans l'évolution de ses liens avec le Créateur. Mais malheureusement ces ressources sont plutôt utilisées pour s'opposer au projet du Créateur pour l'humain. C'est à dire que au lieu d'utiliser les ressources disposées par le Créateur pour rechercher l'acquisition de l'identité du Créateur dans le Mashiah , les humains utilisent plutôt ces ressources pour s'éloigner d'avantage du Créateur et de facto acquérir l'identité du Nachash
    (Serpent / satan).

    Ce qui est grave et pire, c'est que nous nous réclamons du Messie, alors que tous les jours nous utilisons les ressources disposées par le Créateur pour courir après la vison du Nachash, après le néant, et après nous nous plaignons que les forces du mal nous dominent .

    Quand je me réclame du Messie et que je suis déjà incapable de disposer de "mon temps" pour rechercher, chercher, sculpter, comprendre, connaître, pénétrer l'identité du Mashiah, avec quel courage puis-je ouvrir la bouche pour me plaindre que les forces du Nachash dominent l'univers ?

    Alors que je suis le champion qui court très vite sans que personne ne me le demande pour aller chercher , rechercher les ressources quand j'estime qu'il y a des "charges" qui perturbent ma dimension charnelle !

    Si pour le temps de notre existence restante avant le moment du grand compte rendu , nous ne pouvons même pas prendre conscience qu'il faut absolument investir TOUT ce qui nous reste encore , pour rechercher la véritable demeure éternelle, alors nous sommes pires et il aurait été mieux pour nous de ne pas exister.

    Que chacun avant de se plaindre s'examine pour voir comment il gère le minimum de ressources qu'il détient .

    Il est encore temps , pour chacun gestionnaire infidèle de prendre la bonne décision !!


    - Jordy Tousse -





    JYH
    23/07/2016
    D'après: https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=282583922096695&id=100010352673461

    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)



    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks





  • Le sel de la terre





    Le sel de la terre


    "Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra–t–on ? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes." (Mat 5:13)

    "Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun." (Col 4:6)

     

    Depuis l'invention du sucre (saccharose) et sa diffusion comme produit de grande consommation courante (au point que le steack de chez MacDo est maintenant aussi sucré que le Coca qui va avec !), le "christianisme" en a profité pour sucrer au maximum tous les enseignements bibliques qui étaient pourtant bien salés au départ.

    Le sel a perdu sa saveur !... et n'est surtout plus "à la mode" !

    Le pire, c'est que le "chrétien" moyen voudrait lui redonner sa saveur avec de la guimauve et qu'il voudrait que toute "parole" soit "assaisonnée de la douceur mielleuse qui est la seule agréable pour... les "enfants" du "monde" bisounours et hollywoodien !

    C'est tant pis !... car c'est Elohim Lui-même qui "envoie une puissance d'égarement" (bien sucrée) pour "qu'ils croient au mensonge" parce qu'ils n'ont pas eu "l'Amour-agapê de la Vérité (bien salée) pour être sauvés".
    (2 Th 2:10-12)

    Que les quelques "enfants de lumière" rescapés et qui aiment le sel ne désespèrent pas... car la fin de la grande anesthésie sucrée est proche !

     



    JYH
    24/2/2013
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)



    Ma méditation... de la semaine.

                  Le "JC" sucré n'est pas Yéshoua le Mashiah





    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique