• C’est qui le vrai disciple de Yeshoua Le Mashiah ?



     

    C’est qui le vrai disciple de Yeshoua Le Mashiah ? 


    Préambule et avertissement: Le lecteur trop habitué à la littérature religieuse romaine et babylonienne pourra avoir quelques difficultés à suivre ce développement. Cela lui sera plus difficile encore s'il n'est pas entré dans l'obéissance pour recevoir le Rouah Hakodesh de Elohim, "Esprit Saint et Esprit de Vérité" (Jean 14:15-17).
    Qu'il en profite donc pour se remettre en question... et se repentir.



    L’homme naturel et l’homme spirituel

    L’Homme tiré de la terre (univers) est terrestre et subordonné au Prince de la puissance de l’air (énergie cosmique/Satan), source de l’intelligence perverse des nations et de la corruption de l’ensemble des composants cosmiques (du "monde"), donc de l’ensemble des âmes vivantes.

    L’Homme venu d’en haut est céleste. Il est la Parole d’Élohim, “Esprit et vie”. Il est la manifestation visible de l’Intelligence créatrice et pure. Il a ascendance absolue sur tout ce qui est créé, visible et invisible, spirituel et matériel. L’Homme venu d’en haut (Yeshoua le Mashiah) est le modèle du vrai JUIF (Rom 2:28,29), donc du vrai adorateur d’Élohim en esprit et en vérité. Il est l’accomplissement de l’Homme tout court.

    Le premier Homme (Païen) est par nature adorateur de Satan (l’armée du ciel), tandis que le second, venant d’en haut, est adorateur d’Élohim le vrai et l’unique Élohim, Maitre absolu de tout ce qui est venu à l’existence. Il est impossible que le modèle de L’Homme venu d’en haut adore la créature, selon qu’il est certifié dans les Écritures que Yeshoua le Mashiah a vécu dans les jours de sa chair en conformité parfaite avec la Loi (car il est la Loi). Ce qui veut dire qu’Il a vécu sans pécher, sans se soumettre à la créature donc. Ceci est l’héritage du vrai disciple car le vrai disciple est la projection de son Maître.



    Pas de naissance sans "pénétration"

    En effet, lorsqu’on observe le fonctionnement de l’univers Humain et animal, il n’existe pas de naissance (l’entrée dans l’espace et le temps) sans l’action de pénétration : ce qui est né d’Humain (voir action de pénétration humaine) est Humain, et de même ce qui est né d’un animal (voir l’action de pénétration animale) est animal. Aussi il est clair que l’esprit humain qui est pénétré par Le Souffle sacré (naître d’en haut), par la Parole de Élohim (Yeshoua le Mashiah est la Parole), cet esprit humain donc entre (naît) dans la Vie “Esprit”, donc dans L’Intelligence et la Justice d’Élohim qui sont rendues visible en Yeshoua ; selon qu’il est écrit :

    « Si vous êtes ressuscités avec le Mashiah (si vous êtes pénétrés par L’Intelligence, Souffle sacré) cherchez les choses d’en haut, et non celles qui relèvent du monde naturel. Car vous êtes morts (sortis de la prison du monde naturel) et votre vie est cachée en Yeshoua auprès du Père Élohim. Et bientôt, très bientôt, quand le Mashiah votre vie paraîtra, vous serez révélés avec Lui dans la gloire…» (Col 3:1-4). Le Mashiah résumera ce mystère en ces mots :
    « Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né du Souffle sacré est “Esprit”…» (Jean 3:6)

    Lorsque l’esprit humain est pénétré par L’Intelligence créatrice, le Souffle sacré (né ou "conçu" d’en haut)*, l’esprit humain, pénétré devient la propriété d’Élohim, mis à part, pour être élevé à la stature spirituelle de Yeshoua le Mashiah, modèle de sanctification et manifestation visible de la Justice et l’Amour d’Élohim pour les Humains. C’est l’ensemble des esprits humains ainsi pénétrés et élevés à la stature spirituelle du Mashiah qui forment le sacerdoce Royal, la Nation sainte, le véritable Israël dont la demeure descend d’en haut, ayant pour Roi le Mashiah et pour Père YHWH Adonaï. Seigneur Yeshoua le Mashiah, que ton Règne vienne dévoiler toute imposture !
    * Voir: http://jyhamon.eklablog.com/pour-naitre-de-nouveau-il-faut-mourir-a108383178



    La promesse est pour tous ceux qui adhèrent

    « Je n’intercède pas seulement pour ceux-là, mais pour tous ceux qui adhéreront à moi à cause de leurs paroles, pour qu’ils soient tous “un”, comme toi, Père en moi, et moi en toi, pour qu’eux aussi soient “un” en “nous”. Ainsi l’univers adhérera à ce que tu m’as envoyé. Et moi je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient “un” comme nous “un” ; moi en eux, et toi en moi, pour qu’ils soient parfaitement en unité, pour que l’univers sache que tu m’as envoyé, et que tu les aimes comme tu m’aimes…» (Jean 17:20-23. Chouraqui)

    L’un des signes visibles et irréfutables du corps du Mashiah au milieu de l’univers (peuple des consacrés) est que tous ses membres sont unis par la même nature, le même Souffle sacré, la même “âme”, le même intérêt : leur conformité à la stature spirituelle du Mashiah, en vue de la manifestation visible de son Royaume. Contrairement aux adeptes des religions, et aux gouvernements des nations et leurs populaces dont les alliances sont fausses et circonstancielles, parce que basées sur des intérêts égoïstes et divergents. Si l’on est honnête, il est facile de savoir quand on construit sur un faux fondement, un fondement destructible.

    « Yeshoua, enseignant dans le temple, s’écria : vous me connaissez, et vous savez d’où je suis ! Je ne suis pas venu de moi-même : mais celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais ; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé…» (Jean 7:28-29)



    L’évidence de ce que l’on est pénétré du Souffle sacré

    De toute évidence, la connaissance de l’identité de Yeshoua le Mashiah (c’est-à-dire la compréhension du vrai sens de la Parole d’Élohim) est le témoignage tangible que l’on est habité de "Le Souffle sacré", Le Souffle sacré (intelligence d’Élohim) qui donne aux Humains le pouvoir de reconnaitre Yeshoua, Fils d’Élohim (la Parole d’Élohim), ayant reçu du Père le pouvoir d’élever à sa stature spirituelle (sanctification) tous ceux-là que le Père lui a donnés sur la terre.

    Le Grand dessein d’Élohim consiste en effet à élever l’esprit humain à la stature spirituelle du Mashiah, fils premier né, de faire donc de L’Humain une entité Intelligente dans le Mashiah. Les vrais fils du Royaume ignorent-ils les projets formés pour eux par leur Père Élohim, et qui ont été réalisés en Yeshoua, le Prince du Royaume éternel… ? « Écoute, Israël, ce que je t’ai donné comme héritage, c’est mon Nom, mon Souffle…, et aux nations, j’ai donné en héritage l’adoration de l’armée du ciel (les démons qui sont la hiérarchie spirituelle des nations païennes)…» 

    Le Royaume de YHWH Adonaï, révélé en Yeshoua le Mashiah, ne consiste pas en paroles mais en Puissance (adhérence) : c’est-à-dire à suivre Yeshoua hors de la porte pour être élevé à sa stature spirituelle (sanctification) en vue du service. Le but de L’adhérence c’est d’emmener le vrai disciple à former une entité unique (sanctification) avec Yeshoua le Mashiah ; car le Royaume du Mashiah ne consiste pas dans des discours stériles, incantatoires, mais c’est la manifestation de la Puissance du Souffle sacré qui est le pouvoir d’obéissance, de suivre Yeshoua hors de la porte, c’est-à-dire loin de la peur de souffrir, loin des passions, des envies, des convoitises, des soucis de l’univers naturel, matériel, en vue de former une entité unique avec le Mashiah. Les vrais témoins ou vrais disciples de Yeshoua sont la “Parole” faite chair, manifestation visible de la Puissance d’Élohim en Yeshoua le Mashiah.



    L’œuvre du Souffle sacré dans la vie des consacrés

    Le Souffle sacré qui a arraché le Mashiah de la mort pour la vie élève avec certitude qui en est pénétré par Lui à la stature spirituelle du Mashiah pour conduire un grand nombre à l’obéissance de la Loi d’Élohim (Yeshoua est la Loi d’Élohim). Quiconque adhère (suit) Yeshoua le Mashiah hors de la porte, sans avoir peur de souffrir avec lui, est né d’en haut (né d’Élohim) ; car celui qui est né d’Élohim est un “esprit vivifiant” *, et il aime Yeshoua le Mashiah (la Loi/Torah d’Élohim) parce qu’ils ont la même nature.
    * Voir: http://jyhamon.eklablog.com/de-l-ame-vivante-a-l-esprit-vivifiant-du-premier-ne-a100410969

    Le témoignage tangible que l’on est pénétré du Souffle sacré (né d’en haut), c’est l’adhérence (voir obéissance) à la Loi / Torah d’Élohim (Yeshoua le Mashiah est la Loi/Torah d’Élohim). C’est donc le signe que nous aimons YHWH Adonaï Élohim et que nous aimons les consacrés d’Élohim. Celui qui est pénétré par le Souffle sacré (né d’Élohim) n’a pas une conduite quotidienne motivée ni par l’argent, ni par aucun autre élément de l’univers, selon l’intercession du Mashiah pour ses frères cohéritiers : « Comme moi j’ai été dans l’univers sans être motivé par les éléments de l’univers, je ne te prie pas de les enlever de l’univers, mais de les garder des motivations de l’univers (voir du mauvais)… » (Jean 17:14,15. Chouraqui)



    En Yeshoua, nous avons le modèle parfait

    Yeshoua le Messie est la manifestation visible de la Loi/la Torah d’Élohim, Yeshoua n’est pas une entité séparée de la Loi/ la Parole d’Élohim. Ainsi le vrai disciple ou le vrai consacré du Mashiah, l’esprit humain pénétré et élevé à la stature spirituelle de Yeshoua, n’est pas une entité séparée de la Loi / la Torah d’Élohim, mais il (vrai disciple) en est la manifestation visible.

    La dérive religieuse actuelle vient du fait que des simples âmes vivantes se sont aventurées dans ce domaine oh… ! « Le diable le prend à nouveau avec lui sur une très haute montagne, il lui montre tous les royaumes de l’univers (système social universel) et leur gloire. Il lui dit : ” tout cela je te le donne (te le dispose) si tu t’inclines et te prosternes devant moi. ” Alors Yeshoua lui dit : ” Pars, Satan ! Oui, c’est écrit : “Prosterne toi en face de YHWH Adonaï, ton Élohim, sers-le, lui seul” » (Mat 4:8-10. Chouraqui)

    Ici Yeshoua manifeste la véritable identité de fils d’Élohim “Parole d’Élohim”, modèle de vrai Juif, vrai adorateur d’Élohim, qui, pour disposer des composants de l’univers (car tout existe par la Loi d’Élohim) n’a pas besoin de s’incliner devant la loi du système social universel dont le vrai prince est Satan, l’imposteur. Si l’héritage des fils d’Élohim c’est la Loi/la Torah, la Loi (les fils héritiers) peut-elle s’incliner devant la créature invisible ou visible, matérielle ou spirituelle… ? YHWH Adonaï, notre Élohim, pénètre nous par ton Souffle (ton Intelligence) pour nous affranchir du mensonge et du blasphème dont nous sommes adeptes contre toi et ton Agneau, le Seigneur Yeshoua le Messie!

    Combien mystérieux, en violation des principes établis par Élohim et que rappel Jean le Baptiste : « Qui vient d’en haut est au-dessus de tout “il s’agit de la Parole d’Élohim qui est “Souffle et vie”. Qui est de la terre est de la terre, et ne parle que de la terre (qui est humain/naturel est humain/naturel et ne parle que du naturel). Qui vient du ciel est au-dessus de tout ; il témoigne de ce qu’il a vu et entendu…» (Jean 3:31-32)

    C’est ici le modèle de vrais disciples : point d’incohérence entre ce qu’ils sont (le vécu quotidien) et ce qu’ils disent, car ils sont la projection du Maitre Yeshoua le Mashiah. Sur le modèle de L’Adon Yeshoua le Mashiah (la Parole d’Élohim faite chair), le vrai consacré ou vrai disciple de Yeshoua, est la manifestation visible de la Loi d’Élohim (parole faite chair) selon qu’il est écrit : « un vrai disciple est conforme à son Maître…» (Phil 3:10). Celui qui est révélé en Yeshoua le Mashiah (voir celui qui est pénétré par le souffle d’Élohim, le Souffle sacré) est obsédé de la passion d’être élevé à la stature spirituelle du Mashiah (sanctification), il est affranchi de tout sentiment de peur, et des passions du monde naturel (le culte de la créature “l’idolâtrie”) car sa vie est cachée en Yeshoua le Mashiah, auprès du Père de Lumière qui, bientôt, apparaîtra dans la gloire éternelle pour ramener tout esprit à l’obéissance de la Vérité, en détruisant tout impiété et tout rébellion contre la “Loi” éternelle.

    Celui qui vient d’en haut est “Souffle et vie” (voir Yeshoua le Mashiah, Parole, fils ainé d’Élohim). Il est donc impossible de le suivre, de lui obéir (voir se conformer à la Loi d’Élohim), en vue d’être élevé à sa stature spirituelle (sanctification) tout en demeurant prisonnier du monde naturel, du monde matériel, selon que le souligne le Mashiah lui-même : « celui qui veut me suivre, qu’il cesse de penser à lui-même selon ce monde, qu’il consente à porter son poteau d’exécution, et qu’il me suive…» (Mat 16:24). Ainsi donc, suivre Yeshoua le Mashiah, l’”Esprit et vie”, n’est possible qu’à ceux qui sont nés d’en haut (voir pénétrés par Le Souffle sacré), car ce qui est né d’en haut triomphe du naturel, du monde donc. « Quand le fils de L’homme reviendra, trouvera-t-il d’Humains prêts à sortir du visuel, du matériel (voir mensonge) pour suivre celui qui est “Esprit et vie” (voir véritables disciples, témoins et cohéritiers du Mashiah)… ? » (Luc 18:8 développé)



    Le vrai disciple a le discernement et la connaissance

    Les vrais disciples du Mashiah, qui sont des entités intelligentes dans le Mashiah, distinguent sans nuages la différence entre le Messie “le Mashiah” accomplissant les promesses faites à Abraham par Élohim son Rocher, et les attentes des nations liées à l’avènement d’un christ humaniste et imposteur se déclarant lui-même Élohim au-dessus du vrai Élohim YHWH. « Mes brebis entendent ma voix et elles me suivent ; elles ne peuvent pas suivre le voleur, je les remets à mon Père, et personne n’a le pouvoir de les détourner de mon Père…» (Jean 10:1 et 10:27)

    Le Seigneur Yeshoua dit à ses sanctifiés/consacrés : « Vous êtes la lumière (Intelligence) du monde, vous êtes le sel de la terre, une ville perchée sur une montagne en altitude et éclairant l’abime…» (Mat 5:14,15). Les vrais disciples du Mashiah ou vrais Juifs (Humains élevés à la stature spirituelle du Mashiah) sont donc le miroir des composants cosmiques, Lumière du monde, une Nation qui participe à l’effondrement du règne de la tromperie. Ainsi la créature, qu’elle soit spirituelle, humaine ou matérielle, ne fera plus usage des mots pour tromper la créature ; car la terre comme, le fond des océans par les eaux, sera couverte de la connaissance de la Gloire de YHWH Adonaï en Yeshoua le Mashiah.

    Les vrais disciples du Mashiah, vrais adorateurs de YHWH Adonaï, ne sont pas des simples êtres psychiques, bourrés d’informations livresques et mortes, mais ils sont des esprits vivifiants, des entités dans l’Intelligence créatrice (le Mashiah), la Parole faite chair, manifestation visible de la Puissance d’Élohim en Yeshoua le Mashiah. C’est donc ici une “Nation consacrée”, mise à part, qui est au commencement avec le Fils premier né d’Élohim, Yeshoua le Mashiah. C’est le véritable Corps du Mashiah, le peuple constitué de “vrais Juifs” et Lumière de l’univers. Ce peuple est aux antipodes des compilations d’idolâtres religieux dont les motivations dès le lever du soleil/jour, ne sont guère différentes des motivations d’autres espèces vivantes composants l’univers : consommer et jouir !



    Le sacrifice de soi est le privilège du disciple

    « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Yeshoua le Mashiah, lui qui est de condition divine, “Esprit et vie” (voir Fils d’Élohim), il (le Mashiah) n’a pas regardé comme une proie à arracher d’être égal avec YHWH Adonaï, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes, et ayant paru comme un simple homme, il s’est abaissé lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, et même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi le Père Élohim l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Yeshoua le Mashiah, tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre, et sous la terre, et que toute langue confesse que Yeshoua le Mashiah est Seigneur à la Gloire de YHWH Adonaï, le Père…» (Phil 2:5-11)

    Ces Paroles mettent en évidence le vrai sens du Sacrifice : Yeshoua, le Mashiah, l’”Esprit et vie” (Parole d’Élohim), prenant la condition de simple Homme (voir s’identifiant à la malédiction de l’humanité, ou s’appauvrissant), pour élever à la gloire qu’il a auprès du Père avant toutes choses (sa stature spirituelle), ceux-là que le Père lui a donnés sur la terre.

    En réalité, ceux qui sont révélés dans la Parole d’Élohim (Yeshoua est la Parole d’Élohim), considèrent comme un don, une grâce, un privilège (et non un sacrifice), le fait de s’offrir tout entier pour avoir part aux promesses de l’Alliance de L’Éternel, avec Abraham, Isaac, et Jacob. Le retour des fils (vrais disciples) à la maison (voir l’offrande d’eux-mêmes, en vue de leur élévation à la stature du Maître, où sanctification), est l’accomplissement de la justice, de la Loi (la Torah). A l’inverse, se laisser aveugler par le dieu de ce monde des ténèbres signifie sacrifier, perdre la vie. Le Commandement d’Élohim est facile pour ceux qui sont nés d’en haut, car ce qui est né d’en haut triomphe du monde.

    Gloire soit rendue à YHWH Adonaï, qui par son Fils Yeshoua le Mashiah, permet à ses élus d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière (voir la stature spirituelle de Yeshoua le Mashiah), qui les délivre de la puissance des ténèbres pour les transporter dans le Royaume du Fils de son Amour.

    Luc Bimaye


    Articles connexes:
    http://jyhamon.eklablog.com/de-l-ame-vivante-a-l-esprit-vivifiant-du-premier-ne-a100410969
    http://jyhamon.eklablog.com/l-esprit-saint-est-reserve-aux-observateurs-de-la-torah-a107950472 (c'est à dire "à ceux qui obéissent")




    JYH

    7/07/2014
    D'après: http://www.epslife777.net/cest-qui-le-vrai-disciple-de-yeshoua-le-mashiah/
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)




    « "Son heure était venue de passer de ce monde au Père." (Au revoir Nicolas)"Au nom du Père, etc" au lieu de "baptême en Sa mort" ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,