• "Bord de vêtement" au lieu de "tsitsit"



    27 - "bord de vêtement" au lieu de "tsitsit"




    Suite des "perles dans la Shem Tov" (original hébreu) de "l'évangile-Bessora Tova de Mattityahou/Matthieu:
    Référence: http://www.torahresource.com/DuTillet/EvenBohan-5.13.pdf

    Aujourd'hui, nous nous attaquons à une fausse traduction relativement connue et qui a pour but, comme d'habitude, de faire disparaître toute ascendance "juive" et même "rabbinique" de Yéshoua:


    Mattityahou/Matthieu 9:20

    והנה אשה אחת שופעת דם שתים עשרה שנה בא אחריו ותגע בציצית בגדו

    "Et une femme qui était malade d'une perte de sang depuis douze ans, s'approcha par-derrière, et toucha le tsitsit ("frange" ou littéralement "gland* vêtement") (ST) de son vêtement, (voir Devarim/Deutéronome 22:12 et Bemidbar/Nombres 15:38-39)"
    * Le "gland" est une façon de décrire les noeuds faits aux tsitsit pour rappeler les mitsvoth.

    Nous avons bien confirmation que Yéshoua portait les "tsitsit" (franges) avec le fil bleu aux 4 coins de son vêtement comme commandé par Elohim dans la Torah.

    Nb 15,38 : "Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras de se faire des tsitsit aux coins de leurs vêtements, à travers leurs générations, et ils mettront sur le coin de chaque tsitsit un fil de tekhelet."

    Dt 22,12 le rappelle: "Tu mettras des franges aux quatre coins du vêtement dont tu te couvriras."

     

    27 - "bord de vêtement" au lieu de "tsitsit"




    De même, ici:

    Mattityahou/Matthieu 14:36

    "Et ils le priaient qu'ils pussent seulement toucher le bord de sa robe (au sens de "tsitsit") (ST); et tous ceux qui le touchèrent furent guéris."

    Cette expression hébraïque spécifique se retrouve aussi dans le Livre de Samuel sous la forme suivante et sans confusion possible sur le sens originel dans le Tanakh :

    1 Shmouel/Samuel 15:27
    Et comme Samuel se tournait pour s'en aller, Saül saisit le pan ("tsitsit") de son manteau, qui se déchira.


    Bref, le faux Jésus grec avec cheveux longs (!) et vêtements rouges et blancs (le plus souvent, et surtout depuis le "Père Noël Coca-Cola") sans "franges" (tsitsit) est une mauvaise copie du portrait d'un certain César Borgia homosexuel choisi par le Vatican pour illustrer "son Jésus-Dieu fils de Zeus" afin d'égarer l'ensemble des christianismes dans le paganisme primitif.

    27 - "bord de vêtement" au lieu de "tsitsit"


    ... et si quelqu'un réussit à y "voir" Yéshoua, fils premier-né de Elohim, c'est qu'il est gravement atteint par la "puissance d'égarement" que Elohim envoie Lui-même à ceux qui n'ont pas "reçu l'Amour de la Vérité" (2 Th 2:10-12).
    Car ceux qui ont "l'Amour de la Vérité" savent aussi que "c'est une honte pour un homme de porter les cheveux longs" (1 Cor 11:14) et que " dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair ; et si nous avons connu le Mashiah selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière." (2 Cor 5:16)




    JYH
    7/10/2015
    (Copie autorisée et même souhaitable, à condition d'en redonner le texte intégral et les sources)





    « Réflexion sur les calendriers"Damas ne sera plus une ville"" (suite) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,